05 mai 2010 07h00 HE

Enbridge déclare, au premier trimestre, un solide bénéfice ajusté de 318 M$, ou 0,86 $ par action ordinaire

CALGARY, ALBERTA--(Marketwire - 5 mai 2010) - Enbridge Inc. (TSX:ENB) (NYSE:ENB) "Les résultats positifs d'Enbridge au premier trimestre témoignent de la réussite continue de notre stratégie de croissance", a fait remarquer M. Patrick D. Daniel, président et chef de la direction. Notre croissance provient principalement du réseau d'oléoducs et d'Enbridge Energy Partners, société dans laquelle Enbridge détient une participation de 27 % qui, dans les deux cas, bénéficient des investissements effectués depuis plusieurs années.

"Le bénéfice ajusté d'Enbridge au premier trimestre, qui s'est chiffré à 318 M$ (0,86 $ par action), nous met sur la bonne voie pour atteindre nos prévisions de 2,50 $ à 2,70 $ par action pour l'ensemble de l'exercice, a ajouté M. Daniel. L'exercice 2010 marque également le début de la croissance accélérée des flux de trésorerie d'Enbridge, qui augmenteront à un rythme plus rapide que le bénéfice, ce qui renforcera notre bilan et fournira de solides assises pour notre croissance future."

M. Daniel a indiqué qu'Enbridge s'attendait à connaître une croissance à deux chiffres dans ses entreprises d'oléoducs, de transport de gaz naturel et d'énergie verte d'ici le milieu de la décennie, ajoutant de la sorte aux réalisations récentes de la société.

"Dans le secteur Oléoducs, nous continuons de constater une progression constante d'occasions régionales sous l'impulsion des nouveaux projets de sables bitumineux et l'expansion des projets en cours, a affirmé M. Daniel. Au premier trimestre, nous avons eu le plaisir d'annoncer deux nouveaux projets, soit des installations pipelinières et terminales additionnelles à l'appui de l'expansion du projet de récupération assistée d'hydrocarbures de Christina Lake et des volumes contractuels accrus pour notre pipeline Waupisoo dans le cadre du nouveau projet de Leismer. Ces projets mettent en évidence les avantages que nous sommes en mesure d'offrir aux producteurs de sables bitumineux en matière de souplesse et de rentabilité, qui mettent à profit nos infrastructures régionales existantes pour les sables bitumineux. Nous entretenons d'excellentes relations avec nos clients dans la région et désirons vivement continuer à collaborer avec les expéditeurs pour répondre à leurs besoins."

Au premier trimestre, Enbridge a terminé la construction du projet Alberta Clipper. "Nous sommes fiers d'avoir achevé le plus important projet d'expansion de notre histoire et d'être parvenus à mettre le pipeline Alberta Clipper en service le 1er avril en respectant l'échéancier et le budget", a repris M. Daniel.

Au premier trimestre toujours, Enbridge a convenu des principales modalités d'une nouvelle entente de tarification en fonction du rendement ("ETR") pour le réseau principal au Canada, et elle a déposé des demandes de droits définitifs auprès de l'Office national de l'énergie ("ONE"). La nouvelle ETR est assortie d'une échéance d'un an et elle est renouvelable avec le consentement d'Enbridge et de l'Association canadienne des producteurs pétroliers ("ACPP"). "Par l'entremise de l'ACPP, Enbridge et ses clients continuent de réaliser des gains appréciables aux termes de l'ETR, ce qui témoigne des avantages de la collaboration et du travail en partenariat avec nos clients", a expliqué M. Daniel.

"Dans le secteur Energie verte, nous avons poursuivi nos plans de croissance en parachevant les ententes commerciales en vue de l'aménagement du projet d'énergie éolienne de 99 mégawatts de Greenwich. Cette transaction a porté à plus de 560 mégawatts notre participation dans la capacité de production d'énergie verte en voie d'aménagement et en exploitation. Nos investissements dans l'énergie renouvelable sont fidèles à notre objectif de croissance rentable de nos notre entreprise d'infrastructures énergétiques et à notre objectif de rendement supérieur pour nos actionnaires.

En janvier, Enbridge a été reconnue comme l'une des 100 premières entreprises championnes du développement durable dans le monde par le magazine Corporate Knights. Enbridge, en tête des sociétés canadiennes sur la liste, se classe à 16e rang à l'échelle mondiale. "Cette réalisation digne de mention est une source de grande fierté pour la société, a fait remarquer M. Daniel. L'inclusion d'Enbridge au palmarès des 100 entreprises à l'échelle mondiale atteste de notre succès à équilibrer notre performance financière et notre rendement sur le plan social et en matière de gouvernance d'entreprise ainsi que de notre capacité de continuer à exploiter et à faire grandir notre entreprise d'une manière respectueuse de l'environnement."

"Pour le reste de l'année et les années à venir, nous prévoyons continuer à offrir des rendements exceptionnels à nos actionnaires et un rendement total supérieur. Le dividende versé au premier trimestre de 2010, en hausse de 15 %, rend compte de notre croissance record en 2009, et nous nous attendons à ce que l'augmentation des dividendes à l'avenir suive la croissance prévue du bénéfice par action, a poursuivi M. Daniel. C'est là une preuve manifeste de la qualité de la proposition de valeur d'Enbridge. Notre modèle d'entreprise, qui juxtapose fiabilité, revenu et croissance, protège et accroît la valeur pour les actionnaires même en période économique difficile et surpasse les marchés et les sociétés de notre secteur d'activité à long terme."

Information prospective

Le présent communiqué renferme des énoncés prospectifs. D'importants facteurs de risque et hypothèses connexes sont décrits à la rubrique Information prospective du présent communiqué.

APERCU DES RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010

Pour un complément d'information sur les projets de croissance et les résultats d'exploitation d'Enbridge, veuillez consulter le rapport de gestion déposé sur SEDAR et sur EDGAR et disponible également sur le site Web de la société, au www.enbridge.com/investor.



-- Les résultats d'Enbridge au premier trimestre ont continué d'être
soutenus par la construction des deux plus grands projets de pipelines
d'Enbridge, soit les projets Alberta Clipper et Southern Lights. Par
ailleurs, l'apport d'Enbridge Energy Partners au bénéfice s'est accentué
par rapport à l'exercice précédent grâce aux résultats supérieurs
enregistrés dans le secteur Oléoducs, en raison principalement de la
mise en exploitation de la phase II du prolongement de l'accès sud en
avril 2009 et à celle, le 1er janvier de cette année, de la phase VI du
prolongement du réseau du Dakota du Nord, en avance sur l'échéancier et
dans le respect du budget. Ces résultats ont été partiellement atténués
par la diminution du bénéfice du secteur Services énergétiques de la
société qui, en 2009, avait affiché des volumes supérieurs et des marges
plus favorables pour le stockage et le transport.

-- Les tronçons canadien et américain du projet Alberta Clipper ont tous
les deux été mis en service le 1er avril 2010. La réception des stocks
en conduite a commencé et le processus devrait se terminer d'ici
septembre 2010.


En ce qui a trait au tronçon américain d'Alberta Clipper, la demande tarifaire déposée auprès de la Federal Energy Regulatory Commission ("FERC") a été approuvée et est entrée en vigueur le 1er avril 2010. Les documents déposés au début de janvier 2010 par des expéditeurs ayant demandé à la FERC de reporter l'application du tarif ont été rejetés par la FERC en mars 2010.

Les droits provisoires pour la canalisation principale d'Enbridge, y compris le recouvrement des coûts liés au tronçon canadien d'Alberta Clipper, sont entrés en vigueur le 1er avril 2010 et, selon les instructions de l'ONE, ils reflètent les droits prévus présentés en 2007. Une audience de l'ONE est prévue pour novembre 2010 aux fins d'étudier la demande de droits définitifs d'Enbridge, qui comprend les besoins en produits totaux d'Alberta Clipper ainsi que le reste des points soulevés dans les documents déposés par les expéditeurs en février 2010. En avril 2010, l'ONE a refusé les autres points des documents déposés, notamment la demande de sursis pour l'exigence relative aux stocks en conduite. La société croit que l'ONE approuvera les droits définitifs et elle continue de croire que les documents déposés par les expéditeurs ne sont pas fondés.



-- Le 31 mars 2010, Enbridge a annoncé la conclusion d'une entente avec
Renewable Energy Systems Canada Inc. ("RES Canada"), une filiale de RES
Americas, prévoyant l'aménagement d'un projet éolien sur la rive nord du
lac Supérieur, en Ontario. Enbridge détient une participation de 90 %
dans le projet de Greenwich et une option pour l'acquisition de la
participation restante de 10 %. RES Canada se chargera de la
construction, dont le coût total en capital est estimé à 275 M$.

-- Le 3 février 2010, Enbridge a annoncé la signature d'une entente avec
Statoil Canada Ltd. ("Statoil") prévoyant l'ajout du projet de sables
bitumineux de Leismer de Statoil au nombre des expéditeurs utilisant le
réseau de sables bitumineux régional d'Enbridge. Cet ajout porte à six
le nombre de projets de sables bitumineux reliés au réseau régional
d'Enbridge.

-- Le 28 janvier 2010, Enbridge a annoncé qu'aux termes d'un accord conclu
avec FCCL Partnership, elle fournira des installations pipelinières et
terminales additionnelles à l'appui de l'expansion du projet de
récupération assistée d'hydrocarbures de Christina Lake exploité par
Cenovus Energy Inc. Le coût estimatif des nouvelles installations, dont
la mise en exploitation est prévue pour la fin de 2011, est d'environ
250 M$. Les nouvelles installations de Christina Lake comprendront des
réservoirs d'une capacité de 375 000 barils et un pipeline de 30 pouces
de diamètre et de 26 kilomètres de longueur, facilement accessible pour
les expansions en cours et à venir du projet de récupération assistée
d'hydrocarbures de Christina Lake.


DéCLARATION DES DIVIDENDES

Le 4 mai 2010, le conseil d'administration d'Enbridge a déclaré des dividendes trimestriels de 0,425 $ par action ordinaire et de 0,34375 $ par action privilégiée de série A. Dans les deux cas, les dividendes sont payables le 1er juin 2010 aux actionnaires inscrits le 14 mai 2010.

CONFERENCE TELEPHONIQUE

Enbridge tiendra une conférence téléphonique le 5 mai 2010 à 9 h, heure de l'Est (7 h, heure des Rocheuses) pour discuter des résultats du premier trimestre de 2010. Analystes, membres des médias et autres parties intéressées qui souhaitent assister doivent composer le +617-213-8838 ou, sans frais, le 1-866-700-7173, et le code d'accès 51299006. La conférence sera diffusée en direct sur Internet à www.enbridge.com/investor. Elle sera aussi reprise en webémission et en baladodiffusion quelque deux heures après sa conclusion et sa transcription pourra être consultée sur le site dans les 24 heures. La conférence pourra être entendue en reprise jusqu'au 12 mai 2010 en composant sans frais le 1-888-286-8010 ou le +617-801-6888, et le code d'accès 95785283.

Après un exposé du chef de la direction et du chef des finances de la société, il y aura une période de questions et réponses à l'intention des analystes de placements. Une période de questions et réponses à l'intention des médias suivra la séance à l'intention des analystes.

Il est possible de consulter, sur le site Web d'Enbridge, le rapport de gestion et les états financiers intermédiaires consolidés non vérifiés, qui renferment des notes et des informations supplémentaires.

Au sujet d'Enbridge Inc.

Enbridge Inc. ("Enbridge" ou la "société"), une société canadienne, est un chef de file du secteur de la livraison d'énergie en Amérique du Nord. Dans le secteur du transport d'énergie, Enbridge exploite, au Canada et aux Etats-Unis, le plus long réseau de transport de pétrole brut et de liquides du monde. Par ailleurs, la société élargit sans cesse la portée de ses activités de transport de gaz naturel et de services intermédiaires, et accroît ses participations dans des technologies d'énergie renouvelable et d'énergie verte, notamment l'énergie éolienne et solaire, les piles à combustible hybrides et la séquestration du dioxyde de carbone. En sa qualité de distributeur d'énergie, Enbridge possède et exploite la plus grande société de distribution de gaz naturel du Canada et propose des services en Ontario, au Québec, au Nouveau-Brunswick et dans l'Etat de New York. Enbridge compte un effectif de près de 6 000 personnes, principalement au Canada et aux Etats-Unis. Les actions ordinaires d'Enbridge sont inscrites à la cote des bourses de Toronto et de New York sous le symbole ENB. Pour un complément d'information, consulter le site Web enbridge.com.

Information prospective

Le présent communiqué renferme des informations prospectives, ou énoncés prospectifs, afin de renseigner les actionnaires de la société et les investisseurs éventuels sur la société et ses filiales, notamment sur l'analyse par la direction des projets et activités à venir d'Enbridge et de ses filiales. Ces renseignements pourraient ne pas être pertinents à d'autres fins. Généralement, les énoncés prospectifs se reconnaissent à l'emploi de verbes comme "entrevoir", "s'attendre", "projeter", "estimer", "prévoir", "planifier", "viser", "cibler", "croire" et autres termes du genre qui laissent entendre la possibilité de résultats futurs ou certaines perspectives. Le présent document et les documents qui y sont intégrés par renvoi contiennent des informations ou des énoncés prospectifs ayant trait notamment à ce qui suit : le bénéfice prévu ou le bénéfice ajusté; le bénéfice prévu ou le bénéfice ajusté par action; les coûts prévus des projets en cours de construction; les dates prévues de mise en service des projets en cours de construction; les tarifs prévus pour les pipelines; les dépenses en immobilisations prévues et les dividendes futurs estimatifs.

Bien qu'Enbridge croie raisonnables ces énoncés prospectifs compte tenu des renseignements disponibles à la date à laquelle ils sont présentés et des procédés utilisés pour les formuler, ils ne garantissent nullement le rendement à venir et les lecteurs sont invités à faire preuve de prudence en ne se fiant pas outre mesure à de tels énoncés. De par leur nature, ces énoncés s'appuient sur diverses hypothèses et ils tiennent compte de risques et d'incertitudes, connus et inconnus, ainsi que d'autres facteurs pouvant faire en sorte que les résultats réels, les niveaux d'activité et les réalisations diffèrent considérablement de ceux exprimés ou sous-entendus dans les énoncés en question. Les hypothèses importantes visent notamment : l'offre et la demande prévues de pétrole brut, de gaz naturel et de liquides de gaz naturel, les prix du pétrole brut, du gaz naturel et des liquides de gaz naturel, les taux de change, d'inflation et d'intérêt prévus, la disponibilité et le coût de la main-d'oeuvre et des matériaux de construction de pipelines, la fiabilité d'exploitation, les approbations de projets par les clients, le maintien de l'appui des projets de la société et leur approbation par les organismes de réglementation, les dates prévues de mise en service et les conditions climatiques. Les hypothèses portant sur l'offre et la demande prévues de pétrole brut, de gaz naturel et de liquides de gaz naturel, ainsi que sur les prix de ces marchandises, sont importants pour tous les énoncés prospectifs dont ils constituent la base.
Ces facteurs sont pertinents pour tous les énoncés prospectifs, car ils peuvent influer sur les niveaux actuels et futurs de la demande pour les services de la société. Parallèlement, les taux de change, d'inflation et d'intérêt influent sur les économies et les milieux d'affaires où la société exerce ses activités, pourraient influer sur la demande pour les services de la société et le coût des intrants et font, par conséquent, partie intégrante de tous les énoncés prospectifs. En raison de l'interdépendance et de la corrélation entre ces facteurs macroéconomiques, les répercussions d'une hypothèse sur un énoncé prospectif ne peuvent être établies avec certitude, surtout en ce qui a trait au bénéfice ou au bénéfice ajusté prévu et aux montants par action correspondants ou aux dividendes futurs estimatifs. Les hypothèses les plus pertinentes associées aux énoncés prospectifs à l'égard de projets en chantier, notamment les dates d'entrée en service envisagées et les dépenses en immobilisations prévues, comprennent, entre autres, la disponibilité et le prix de la main-d'oeuvre et des matériaux de construction de pipelines, les conséquences des taux d'inflation et de change sur les coûts de la main-d'oeuvre et des matériaux, les effets des taux d'intérêt sur les coûts des emprunts et l'incidence des conditions météorologiques ainsi que des approbations par les clients et les organismes de réglementation sur les calendriers des travaux.

Les énoncés prospectifs d'Enbridge sont assujettis à des risques et incertitudes au sujet du rendement d'exploitation, des paramètres de la réglementation, de l'approbation et de l'appui des projets, des conditions climatiques, de la conjoncture économique, de la concurrence, des taux de change, des taux d'intérêt, du prix des marchandises et de l'offre et de la demande de marchandises, notamment, mais sans s'y limiter, les risques et incertitudes dont il est question dans le présent communiqué et dans d'autres documents déposés par la société auprès des autorités en valeurs mobilières au Canada et aux Etats-Unis. Il est impossible d'établir avec précision l'incidence de l'un ou l'autre de ces risques, incertitudes ou énoncés prospectifs particuliers puisqu'ils sont interdépendants et que l'orientation future d'Enbridge dépend de l'évaluation, par la direction, de l'ensemble des renseignements connus à un moment ou à un autre. Sauf dans la mesure prévue par la loi, Enbridge n'est pas tenue d'actualiser ou de réviser publiquement un énoncé prospectif présenté dans les pages du présent communiqué ou autrement, que ce soit à la lumière de nouveaux éléments d'information, de nouveaux faits ou pour quelque autre motif que ce soit. Tous les énoncés prospectifs subséquents, par écrit ou communiqués de façon verbale et attribuables à Enbridge ou à des personnes agissant au nom de la société, sont dans leur totalité conditionnels aux mises en garde qui précèdent.

Mesures non conformes aux PCGR

Le présent communiqué renferme des références au bénéfice ajusté, qui représente le bénéfice ou la perte attribuable aux porteurs d'actions ordinaires et ajusté pour tenir compte de facteurs non récurrents ou hors exploitation tant pour des données sectorielles que pour des données consolidées. Ces facteurs sont rapprochés et décrits dans la section sur les résultats financiers du secteur d'activité visé dans le rapport de gestion de la société. La direction est d'avis que la présentation du bénéfice ajusté fournit de l'information utile pour les investisseurs et les actionnaires, car elle comporte une transparence accrue et une valeur prédictive supérieure. La direction se sert du bénéfice ajusté afin de fixer les objectifs de la société, d'évaluer son rendement et de déterminer le versement de dividendes ciblé. Le bénéfice ajusté et le bénéfice ajusté pour chacun des secteurs ne sont pas des mesures ayant une définition normalisée au sens des principes comptables généralement reconnus du Canada ("PCGR du Canada") et ils ne sont pas considérés comme des mesures de calcul conformes aux PCGR; par conséquent, ces mesures ne sauraient être comparées aux mesures de même nature présentées par d'autres émetteurs. Se reporter à la section sur les rapprochements des mesures non conformes aux PCGR du rapport de gestion pour un rapprochement entre ces mesures et les PCGR



POINTS SAILLANTS
Trimestres terminés
les 31 mars
---------------------
(non vérifiés, en millions de dollars canadiens, sauf
les données par action) 2010 2009
----------------------------------------------------------------------------
Bénéfice attribuable aux actions ordinaires
Oléoducs 134 91
Livraisons de gaz naturel et services 120 486
Placements à titre de promoteur 52 30
Activités non sectorielles 36 (49)
----------------------------------------------------------------------------
342 558
Résultat par action ordinaire 0,93 1,54
Résultat dilué par action ordinaire 0,92 1,53
----------------------------------------------------------------------------
Bénéfice ajusté(1)
Oléoducs 134 97
Livraisons de gaz naturel et services 143 152
Placements à titre de promoteurs 51 31
Activités non sectorielles (10) (12)
----------------------------------------------------------------------------
318 268
Bénéfice ajusté par action ordinaire(1) 0,86 0,74
----------------------------------------------------------------------------
Données sur les flux de trésorerie
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation 646 881
Flux de trésorerie liés aux activités
d'investissement (629) (363)
Flux de trésorerie liés aux activités de financement 84 (726)
----------------------------------------------------------------------------
Dividendes
Dividendes déclarés sur les actions ordinaires 161 138
Dividendes par action ordinaire 0,425 0,370
----------------------------------------------------------------------------
Actions en circulation(en millions)
Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en
circulation 368 362
Nombre moyen pondéré dilué d'actions ordinaires en
circulation 371 365
----------------------------------------------------------------------------
Données d'exploitation
Oléoducs - livraisons moyennes (en milliers de barils
par jour)
Réseau Enbridge(2) 2 054 2 027
Réseau régional des sables bitumineux d'Enbridge(3) 236 252
Pipeline Spearhead 112 106
Pipeline Olympic 254 257
Livraisons de gaz naturel et services
Gazoducs - Débit quotidien moyen (en millions de
pieds cubes par jour)
Alliance Pipeline US 1 680 1 690
Pipeline Vector 1 518 1 587
Enbridge Offshore Pipelines 2 004 1 902
Enbridge Gas Distribution
Volumes (en milliards de pieds cubes) 166 180
Nombre de clients actifs(4)(en milliers) 1 957 1 912
Insuffisance en degrés-jours(5)
Chiffres réels 1 726 1 925
Prévisions fondées sur la température normale 1 763 1 745
----------------------------------------------------------------------------

1. Le bénéfice ajusté représente le bénéfice attribuable aux porteurs
d'actions ordinaires ajusté pour tenir compte de facteurs récurrents ou
hors exploitation. Le bénéfice ajusté et le bénéfice ajusté par action
ordinaire sont des mesures non conformes aux PCGR qui ne correspondent à
aucune définition standard prescrite par les PCGR reconnus.
2. Le réseau d'Enbridge comprend les livraisons du réseau principal au
Canada dans l'Ouest canadien et au réseau Lakehead à la frontière avec
les Etats-Unis, ainsi que les canalisations 8 et 9 dans l'Est du pays.
3. Se limite au volume du réseau principal d'Athabasca et du pipeline
Waupisoo et ne comprend pas les canalisations latérales du réseau de
sables bitumineux régional d'Enbridge.
4. Le nombre de clients actifs correspond au nombre de clients consommant
le gaz naturel d'Enbridge Gas Distribution à la fin de la période.
5. L'insuffisance en degrés-jours est une mesure de la rigueur du froid qui
donne une idée du volume de gaz naturel requis à des fins de chauffage
dans les zones de franchise d'Enbridge Gaz Distribution. Elle correspond
à la somme, durant la période visée, des écarts constatés lorsque la
température moyenne d'une journée est inférieure à 18 degrés Celsius.
Les chiffres indiqués ont été calculés pour la région du Grand Toronto.


Renseignements