Enbridge Inc.
TSX : ENB
NYSE : ENB

Enbridge Inc.

12 mars 2012 16h43 HE

Enbridge fait face à une dépréciation potentielle au Nouveau-Brunswick

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 12 mars 2012) - Enbridge Inc. (TSX:ENB) (NYSE:ENB) a annoncé aujourd'hui que la société faisait face à une dépréciation potentielle d'une part significative de la valeur de son investissement dans Enbridge Gaz Nouveau-Brunswick (EGNB), le service de distribution de gaz du Nouveau-Brunswick. La dépréciation potentielle est liée à l'impact des projets de règlementation relatifs à la fixation des tarifs de la distribution du gaz dans la province qui ont récemment été publiés pour une période de consultation de 30 jours par le gouvernement du Nouveau-Brunswick sur son site Internet. L'investissement d'Enbridge dans EGNB s'élève actuellement à environ 460 millions de dollars.

Le 9 décembre 2011, le gouvernement du Nouveau-Brunswick a présenté puis adopté une loi liée au processus de réglementation relatif à la fixation des tarifs de la distribution du gaz au sein de la province. La loi a permis au gouvernement de mettre en place une nouvelles règlementation pouvant affecter l'accord de franchise entre EGNB et la province, avoir un effet sur les décisions préalables du régulateur indépendant de la province et influencer les décisions futures du régulateur. Des détails importants sur le processus de fixation des tarifs n'ont pas encore été établis dans la nouvelle règlementation et, pour cette raison, l'effet de cette loi n'a pas encore pu être déterminé.

Les projets de règlementation, tels que publiés, imposent des limites explicites sur les tarifs qu'EGNB peut facturer à chaque classe de clients qui sont considérablement inférieurs aux tarifs actuels et au niveau qui serait requis pour récupérer l'investissement d'Enbridge, ou pour soutenir toute croissance supplémentaire du nombre de clients auxquels du gaz naturel doit être fourni. Enbridge est toujours en période de discussion avec le gouvernement, mais si la règlementation est appliquée telle qu'elle est actuellement projetée, une dépréciation est attendue.

« Nous sommes extrêmement déçus de la règlementation actuellement projetée », a déclaré Guy Jarvis, président de la distribution du gaz pour Enbridge. « Enbridge a réalisé un investissement considérable afin d'apporter du gaz naturel aux entreprises et résidents du Nouveau-Brunswick, notamment en réinvestissant l'argent que nous avons amassé dans la province pour développer davantage notre système, et nous avons respecté notre part de l'accord de franchise avec le gouvernement. Pour plusieurs raisons, il est plus coûteux de distribuer du gaz naturel au Nouveau-Brunswick que sur les marchés plus importants tels que l'Ontario, mais le gaz reste la source d'énergie au plus faible coût du Nouveau-Brunswick. La règlementation, telle que projetée, limiterait sévèrement notre capacité à offrir les avantages du gaz naturel à d'autres entreprises et résidents du Nouveau-Brunswick. Nous pensons que le gaz naturel offre d'importants avantages potentiels au Nouveau-Brunswick, et que les règlementations pourraient être structurées de façon à garantir des économies continues pour les clients actuels tout en soutenant l'accroissement de ces mêmes économies aux nouveaux clients. Nous nous abstiendrons de tout commentaire supplémentaire jusqu'à ce que les discussions avec le gouvernement soient terminées. »

Enbridge Inc., une société canadienne, est un chef de file du secteur du transport et de la distribution d'énergie en Amérique du Nord, et a été jugée comme l'une des 100 entreprises les plus durables au monde en 2011. Dans le secteur du transport d'énergie, Enbridge exploite, au Canada et aux États-Unis, le plus long réseau de transport de pétrole brut et de liquides au monde. La société se rapproche aussi de plus en plus des entreprises de transmission de gaz naturel et de milieu de chaîne, et étend ses intérêts dans les technologies des énergies écologiques et renouvelables, y compris l'énergie solaire et éolienne, les piles à combustibles hybrides et la séquestration du dioxyde de carbone. En sa qualité de distributeur d'énergie, Enbridge possède et exploite la plus grande société de distribution de gaz naturel du Canada et fournit des services en Ontario, au Québec, au Nouveau-Brunswick et à l'état de New York. Enbridge compte un effectif d'environ 6 900 personnes, principalement au Canada et aux États-Unis, et est classée parmi les employeurs les plus écologiques du Canada, et comme l'un des 100 meilleurs employeurs du Canada. Les actions ordinaires d'Enbridge sont inscrites à la cote des bourses de Toronto et de New York sous le symbole ENB. Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site enbridge.com

Certains renseignements fournis dans le présent communiqué constituent des énoncés prospectifs. Les verbes « prévoir », « s'attendre », « projeter », « estimer », « prédire » et autres expressions et termes similaires visent à identifier les énoncés à caractère prospectif. Bien qu'Enbridge croit que ces énoncés reposent sur des renseignements et des hypothèses qui sont à jour, raisonnables et exhaustifs, ces énoncés sont nécessairement assujettis à divers risques et incertitudes au sujet du rendement d'exploitation, des paramètres de la réglementation, des conditions climatiques, de la conjoncture économique et du prix des matières premières. Pour obtenir des renseignements supplémentaires sur ces risques et incertitudes, veuillez consulter les documents déposés par la société auprès des organismes de réglementation des valeurs mobilières au Canada et de la SEC aux États-Unis. Bien qu'Enbridge formule ces énoncés prospectifs de bonne foi, si un ou plusieurs de ces risques ou incertitudes devaient se concrétiser ou si les hypothèses sous-jacentes devaient s'avérer correctes, les résultats réels pourraient varier considérablement de ceux anticipés. Enbridge n'a ni l'intention ni l'obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement quelque énoncé prospectif des présentes ou autres que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou pour toute autre raison, sauf si exigé par les lois applicables sur les valeurs mobilières.

Renseignements