Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

26 sept. 2005 12h12 HE

Encore beaucoup à faire

Les syndicats veulent des résultats avant les élections Attention: Affectateur, Rédacteur financier , Directeur général et de l'information, Rédacteur à l'international, Rédacteur aux affaires politiques et gouvernementales OTTAWA--(CCNMatthews - 26 sept. 2005) - Les attentes des syndicats sont élevées pour la prochaine session parlementaire, probablement la dernière avant les prochaines élections. Le Congrès du travail du Canada sait qu'il y a encore beaucoup de pain sur la planche, et les Canadiens et Canadiennes s'attendent à ce que leurs représentants fassent avancer les dossiers.

« Les travailleurs et les travailleuses attendent toujours les mesures qui protégeront leurs prestations de retraite, assureront une véritable équité salariale et leur fourniront l'assurance-emploi dont ils ont besoin. Ils attendent aussi le programme national de garde d'enfants qu'on leur a promis, et craignent plus que jamais que les soins de santé privés leur coûtent encore plus cher », affirme Ken Georgetti, président du Congrès du travail du Canada.

Georgetti souligne que les syndicats du Congrès du travail du Canada travailleront d'arrache-pied au cours de cette session pour que le Parlement écoute les travailleurs et les travailleuses et fasse passer leurs besoins en premier.

Georgetti ajoute que la priorité doit également être accordée à l'adoption de meilleures lois, qui rendront le personnel de remplacement illégal et apporteront à la main-d'oeuvre autonome, à temps partiel, contractuelle ou temporaire la protection trop longtemps attendue. Les syndicats veulent aussi que la protection des dénonciateurs et l'amélioration de l'accès à la formation et aux programmes d'adaptation fassent partie des priorités.

« Le gouvernement écoute depuis trop longtemps l'élite des affaires. Il a fait des choix qui ont récompensé les riches plutôt que la classe ouvrière, et d'autres mauvais choix que nous n'avons plus les moyens de subir. La majorité des électeurs sont des salariés. Le temps est venu de les écouter », insiste Georgetti.

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente plus de trois millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 137 conseils du travail régionaux. Site web : www.congresdutravail.ca IN: ÉCONOMIE, FINANCE, TRAVAIL, POLITIQUE, SOCIAL

Renseignements

  • Jeff Atkinson, Service des Communications, Congrès du travail du Canada
    Numéro de téléphone: 613-526-7425
    Numéro de téléphone secondaire: 613-863-1413
    Courriel: communications@clc-ctc.ca