Agence des services frontaliers du Canada



Agence des services frontaliers du Canada

11 déc. 2012 23h58 HE

Enoncé de l'ASFC concernant une interruption de service dans plusieurs bureaux d'entrée

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 11 déc. 2012) - « À l'heure actuelle, le service est interrompu dans les bureaux d'entrée suivants et les utilisateurs de la frontière pourraient être retardés.

  • pont Ambassador
  • pont Blue Water

L'interruption actuelle découle du refus de travailler de plusieurs agents dans les bureaux d'entrée visés parce qu'ils s'interrogent sur les répercussions sur leur santé et leur sécurité du port d'un insigne d'identité sur leur uniforme.

Les insignes d'identité personnalisés reflètent notre engagement à l'égard de l'excellence du service, et mettent en évidence le professionnalisme et l'intégrité pour lesquels les agents de l'ASFC sont reconnus. La mise en œuvre des insignes d'identité harmonise notre politique à celles de nos partenaires comme les Forces canadiennes, le Service correctionnel du Canada et le Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis, dont les agents en uniforme de première ligne portent tous des insignes d'identité.

En 2011, l'ASFC a traité plus de 13,5 millions d'expéditions commerciales et plus de 96 millions de voyageurs dans ses bureaux d'entrée. Non seulement la circulation efficace des marchandises et des personnes est essentielle aux échanges commerciaux, mais elle aide également à promouvoir le Canada à titre de destination internationale tant pour les voyages d'agrément que pour les voyages d'affaires.

À l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), nous comprenons qu'un bon nombre d'emplois au Canada et que le bien-être de nombreuses collectivités canadiennes dépendent d'une frontière ouverte et efficace. Bien que toute réduction des ressources à la frontière représente un défi, la direction de l'ASFC surveillera étroitement la circulation à la frontière et elle veillera à atténuer et à résoudre tous les retards injustifiables.

Bien que l'ampleur de la réaction d'aujourd'hui nous étonne, chaque cas de refus de travailler est traité sérieusement et des mesures sont prises sur-le-champ afin de régler la situation. L'ASFC respecte entièrement les droits de ses quelque 15 000 employés. Au cours de la dernière année, pendant que l'Agence se préparait à lancer le programme des insignes d'identité pour les agents en uniforme, elle a collaboré étroitement avec ses employés et avec les représentants des relations de travail et du syndicat, et elle a assuré des communications constantes avec eux.

Nous nous attendons à ce que nos agents continuent de s'acquitter de leurs tâches avec le plus haut niveau d'intégrité et de professionnalisme possible. Les actes illégaux et les comportements inappropriés adoptés par nos employés seront traités en conséquence.

Nous vous remercions de votre patience pendant que nous tentons de régler la situation. Nous encourageons tous les voyageurs à consulter le temps d'attente à la frontière sur le site Web de l'ASFC à l'adresse suivante : www.asfc.gc.ca. Les voyageurs munis d'un appareil portable trouveront le temps d'attente à la frontière facilement disponible sur notre site Web mobile, ou alors ils peuvent nous suivre sur Twitter pour obtenir les mises à jour horaires sur le temps d'attente à la frontière au BWT_CBSA. »

Suivez-nous sur Twitter (@CanBorder), joignez-vous à nous sur Facebook ou visitez notre chaîne YouTube.

Renseignements

  • Agence des services frontaliers du Canada -
    Administration centrale :
    Ligne des médias
    613-957-6500