Association canadienne du transport urbain (ACTU)

Association canadienne du transport urbain (ACTU)

01 nov. 2016 17h58 HE

Enoncé économique de l'automne 2016 du gouvernement fédéral : des investissements historiques en transport collectif

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 1 nov. 2016) - L'Association canadienne du transport urbain (ACTU) félicite le gouvernement de la mise à jour économique de la phase II du Fonds pour les infrastructures de transport en commun. Le ministre des Finances Bill Morneau a surpassé les attentes en annonçant des investissements de 25,3 milliards de dollars en transport public au Canada au cours des 11 prochaines années, une somme qui dépasse les engagements précédents de ce gouvernement.

« Le Fond pour les infrastructures permettra de réaliser des plans à long terme pour le transport en commun et dans le domaine de la mobilité intégrée partout à travers le pays. Ces investissements permettront également de réduire la congestion routière qui ralentit notre productivité économique et pollue nos villes », a déclaré Patrick Leclerc, PDG de l'ACTU. « Cette approche permettra aux réseaux de transport de répondre à plusieurs de leurs besoins les plus pressants, qu'il s'agisse de nouveaux grands projets d'infrastructure ou d'une saine gestion des actifs. »

En plus des programmes de financement de type traditionnel, le gouvernement mettra sur pied une Banque canadienne de l'infrastructure pour supporter de grands projets qui contribueront à la croissance économique. Au cours des prochains mois, le gouvernement continuera d'assurer la mise en œuvre des investissements de la phase 1 à l'appui de l'infrastructure du transport en commun. Il annoncera, dans le budget de 2017, des renseignements additionnels sur les affectations relativement au nouvel investissement de 25,3 milliards de dollars dans le transport en commun. L'ACTU continuera de travailler en collaboration avec le gouvernement pour s'assurer que les collectivités bénéficieront des investissements en transport en commun, ce qui transformera la façon dont les Canadiens vivent, se déplacent et travaillent.

« L'aspect le plus intéressant de ces engagements se trouve dans les retombées qu'ils produiront. Le transport collectif ne se limite pas à déplacer les gens du point A au point B, il y a aussi des enjeux de compétitivité économique, de réduction des émissions de GES et d'aménagement de collectivités viables », a souligné Leclerc. « Grâce à des investissements croissants de tous les paliers de gouvernement, l'industrie du transport collectif est devenue un vigoureux moteur économique au Canada et un centre mondial d'innovation. L'industrie canadienne du transport collectif, qui emploie près de 75 000 Canadiens, alimente environ 70 % du marché nord-américain des autobus urbains, une industrie à l'avant-garde de la recherche et du développement de technologies révolutionnaires, qui investit dans une foule de domaines, des modes alternatifs de propulsion jusqu'aux technologies de conduite autonome. »

Pour de plus amples informations, visitez le site web Énoncé économique de l'automne 2016.

À propos de l'ACTU

L'ACTU est la porte-parole d'influence du secteur des transports collectifs à l'échelle canadienne. Vouée à être au cœur des enjeux de la mobilité urbaine, l'ACTU collabore avec les différents paliers de gouvernement et offre une importante valeur ajoutée à ses membres et aux collectivités qu'ils servent. L'ACTU est l'association nationale qui représente des systèmes de transport en commun, des fournisseurs de l'industrie, des organismes gouvernementaux, des particuliers intéressés et des organisations connexes au Canada.

Renseignements