Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

27 juin 2013 08h15 HE

Enquête 2013 sur les résidences pour personnes âgées

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 27 juin 2013) - La Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) dévoile aujourd'hui, les résultats de son enquête portant sur les résidences pour personnes âgées. Selon cette enquête, le taux d'inoccupation des places standards (1) a légèrement augmenté au Québec en 2013. Il se chiffrait à 8,7 % en février, comparativement à 8,4 % à la même période en 2012.

« La faible variation du taux d'inoccupation pour l'ensemble du Québec découle toujours d'une stabilité de l'offre et de la demande au cours de la dernière année. Cela étant dit, il existe des régions pour lesquelles la conjoncture a conduit à une évolution plus marquée du marché. », affirme Kevin Hughes, économiste régional à la SCHL pour le Québec.

Dans les grands centres urbains (voir tableau : http://media3.marketwire.com/docs/CMCf-mtl-0627.jpg)

À l'instar des années précédentes, les résultats de l'enquête sur le marché des résidences pour personnes âgées diffèrent grandement d'un centre urbain à l'autre au Québec.

Cette disparité est également observable pour ce qui est des régions métropolitaines de recensement (RMR). Dans la région de Montréal, une légère augmentation a été observé (8,4 % contre 7,9 % en 2012). Du côté des RMR de Québec (6,3 %) et de Trois-Rivières (14,0 %), on note une progression d'environ un point de pourcentage.

Quant aux régions de Gatineau (12,2 %) et de Saguenay (12,7 %), l'enquête fait état de resserrements notables (5,4 points et 2,9 points respectivement). La RMR de Sherbrooke (9,0 %) a, pour sa part, accusé une baisse plus modeste (0,8 point).

Les loyers

Selon l'enquête de 2013, le loyer moyen d'une place standard dans une résidence pour personnes âgées se chiffrait à 1 520 $, comparativement à 1 475 $ à la même époque l'an dernier. La ventilation des résultats selon le type de chambre présente un tableau diversifié.

Du côté des chambres individuelles, le loyer moyen était de 1 461 $ pour les chambres individuelles et de 1 567 $ pour les chambres semi-privées. Quant aux appartements, il variait entre 1 278 $ (pour les studios) et 1 922 $ (appartements de deux chambres).

(1) places nécessitant moins d'une heure et demie de soins médicaux par jour

Mettant à contribution plus de 65 ans d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions éclairées.

Suivez la SCHL sur Twitter @SCHL_ca.

Ce communiqué est également diffusé sur le site Web de la SCHL, au www.schl.ca.

(Also available in English.)

Renseignements