Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

15 juin 2015 08h15 HE

Enquête locative du printemps 2015 de la SCHL (Province de Québec)

Le taux d'inoccupation augmente légèrement

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 15 juin 2015) - Selon l'Enquête sur les logements locatifs réalisée au printemps par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), le taux d'inoccupation moyen des immeubles d'initiative privée comprenant trois logements et plus s'établissait à 3,5 % en avril dans les centres urbains (10 000 habitants et plus) du Québec. La variation du taux nominal en regard de celui enregistré au printemps 2014 (+0,6 point) était significative sur le plan statistique.

« La hausse du taux d'inoccupation au Québec au printemps de 2015 s'observe dans un contexte où l'offre était en progression et où la demande traversait une période de recul. Du côté de l'offre, le stock d'appartements (locatifs ou copropriétés offertes en location) était effectivement en hausse récemment, alors que la demande était plus faible, en raison de marchés d'emplois moins robustes et d'un bilan migratoire en baisse.», affirme Kevin Hughes, économiste régional à la SCHL pour le Québec.

La région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec a encore enregistré le taux d'inoccupation le plus faible (3,2 %), mais son taux se compare maintenant avec celles des régions de Montréal et de Trois-Rivières. La RMR de Gatineau affichait encore le taux le plus élevé (6,2 %). En ce qui a trait aux autres agglomérations urbaines, l'enquête rapporte une hausse du taux dans les agglomérations de 10 000 à 49 999 habitants et une stabilité du côté des agglomérations de 50 000 à 99 999 habitants (voir tableau).

Le loyer moyen se chiffrait à 714 $ pour les appartements de deux chambres. Pour ce qui est des RMR, il oscillait entre 571 $ et 777 $. Quant aux autres agglomérations urbaines, il se situait dans la partie inférieure de cet intervalle. La variation estimative du loyer moyen pour l'ensemble de la province se chiffrait à 1,9 % en avril 2015.

En tant qu'autorité en matière d'habitation au Canada, la SCHL contribue à la stabilité du marché de l'habitation et du système financier, vient en aide aux Canadiens dans le besoin et fournit des résultats de recherches et de l'information aux gouvernements, aux consommateurs et au secteur de l'habitation du Canada.

Suivez la SCHL sur Twitter @SCHL_ca

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou composer le 1-800-668-2642.

Les rapports standards d'analyse de marché que produit la SCHL peuvent être téléchargés gratuitement à partir du www.schl.ca/marchedelhabitation.

Données supplémentaires disponibles sur demande

Ce communiqué est également diffusé sur le site Web de la SCHL, au www.schl.ca.

(Also available in English)

Pour voir le tableau associé à ce communiqué de presse, veuillez visiter le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/1012316ft.pdf

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Catherine Léger
    514-283-7972
    Mobile : 514-475-5165
    cleger@schl.ca