SOURCE: BIOTRONIK SE. Co. KG

BIOTRONIK SE. Co. KG

10 sept. 2012 15h15 HE

EPIC Alliance entre dans le « cœur du sujet » au Congrès de l'ESC 2012

BERLIN--(Marketwire - Sep 10, 2012) - Des femmes électrophysiologistes du monde entier se sont réunies le 28 août 2012 au Congrès de la Société européenne de cardiologie pour assister à la session scientifique de l'EPIC Alliance intitulée « Le cœur du problème ».

L'EPIC Alliance (Electrophysiologist International Community Alliance - Communauté internationale d'électrophysiologie) est un réseau mondial composé de femmes électrophysiologistes soutenu par BIOTRONIK depuis 2008 qui s'adresse au nombre terriblement réduit de femmes travaillant dans le secteur.

Par le biais de divers programmes, de réunions organisées à l'échelle internationale et d'opportunités d'études cliniques, l'alliance cherche à accroître le nombre de femmes travaillant dans le secteur de l'électrophysiologie. Le groupe est actuellement composé de 100 femmes électrophysiologistes venues du monde entier et est la seule alliance de ce genre qui s'adresse aux femmes qui excellent dans le secteur de l'électrophysiologie.

La session scientifique de l'EPIC Alliance à l'occasion du congrès de l'ESC était présidée par la Professeure Jeanne E. Poole (Université de Washington, États-Unis) et la Professeure Carina Blomström-Lundqvist (Hôpital universitaire d'Uppsala, Suède). Des électrophysiologistes de renom ont présenté de nouvelles recherches axées sur des sujets spécifiquement liés aux différences entre les sexes.

Dans sa présentation intitulée « Travailler dans un laboratoire d'électrophysiologie : les risques des radiations pour vous et vos patients », la Dr. Sabine Ernst (Royal Brompton Hospital, Londres, Royaume-Uni) a discuté des préoccupations importantes du corps médical au sujet de l'exposition aux radiations. À l'aide des données issues de la recherche soutenue par l'EPIC Alliance, les conclusions de la Dr. Ernst ont été présentées sur deux affiches lors du congrès.

« L'exposition aux radiations demeure un risque de santé professionnel pour les cardiologues interventionnistes et une récente recherche révèle que les cardiologues peuvent souffrir d'un risque accru de subir des altérations génétiques avec le temps », explique la Dr. Ernst. « Toutefois, il existe des procédures simples et des mesures de sécurité, telles qu'assurer un entretien attentif des protections adéquates ainsi que réduire la durée totale d'exposition, qui évitent l'exposition inutile aux radiations pour les patients et les opérateurs. »

La présentation de la Professeure Silvia G. Priori lors de la session scientifique traitait des différences entre les sexes et débattait de l'importance du sexe en tant que modificateur incontesté des troubles arythmogènes héréditaires. La Professeure Priori (Université de Pavia, Italie) est une pionnière reconnue dans le domaine des maladies cardiovasculaires héréditaires et une cardiologue clinique qui a obtenu une reconnaissance mondiale pour son travail sur les maladies héréditaires. La recherche de la Professeure Priori, qui vise à identifier les différences entre les sexes dans les troubles cardiaques, ouvrira la voie à de nouvelles techniques de diagnostic et à de nouveaux traitements à l'avenir.

La Dr. Andrea Russo, Professeure de médecine à la Cooper Medical School de l'Université de Rowan (Hôpital universitaire de Rowan, New Jersey, États-Unis), a présenté ses résultats sur les avantages du traitement par défibrillateur automatique implantable (DAI) chez les femmes. La Dr. Russo a examiné les différences entre les sexes en termes d'épidémiologie et d'occurrence d'arrêts cardiaques soudains. Elle a conclu que les raisons des différences entre les sexes en ce qui concerne les arythmies auriculaires et les différences potentielles de l'impact des dispositifs de traitement sur les résultats sont actuellement peu clairs et justifient une étude plus approfondie.

Outre la session scientifique, l'EPIC Alliance a organisé un dîner de réseautage pour donner à ses membres la possibilité de discuter de différents sujets concernant, entre autres, les évolutions de carrière, la recherche, ou les conseils pour parvenir à un équilibre sain entre la vie professionnelle et la vie privée.

« BIOTRONIK se voue à l'excellence dans les secteurs de la cardiologie et de l'électrophysiologie, et c'est pourquoi nous sommes convaincus qu'il est important de continuer à découvrir et encourager les talents. La science et la médecine ne peuvent se permettre des inégalités entre les sexes et de ne pas exploiter les talents dans le secteur de l'électrophysiologie, qui est une discipline en pleine expansion mais toujours relativement restreinte », explique Christoph Böhmer, Président international de BIOTRONIK. « Pour remédier à ce déséquilibre, l'EPIC Alliance cherche à sensibiliser sur les opportunités disponibles pour les femmes dans le domaine de l'électrophysiologie et à surmonter les obstacles qui les empêchent de débuter une carrière dans ce domaine d'expertise. Nous soutenons l'EPIC Alliance car elle offre une excellente plateforme permettant aux femmes exerçant dans cette profession d'établir des contacts internationaux et un réseau à différents niveaux, et de discuter de sujets de recherche importants. »

Pour tout complément d'information sur l'EPIC Alliance : www.epic-alliance.com

À propos de BIOTRONIK SE & Co. KG
En tant que l'un des plus grands fabricants de dispositifs médicaux cardiovasculaires au monde avec plusieurs millions de dispositifs implantés, la société BIOTRONIK est présente dans plus de 100 pays avec des effectifs mondiaux de plus de 5 600 collaborateurs. Réputée pour être à l'écoute de la communauté médicale, BIOTRONIK évalue les défis auxquels sont confrontés les médecins et fournit les meilleures solutions pour toutes les phases de la prise en charge des patients, du diagnostic à la gestion des patients, en passant par le traitement. Qualité, innovation et fiabilité sont les clés de voûte de BIOTRONIK et de son succès croissant, qui suscitent confiance et sérénité chez les médecins et leurs patients dans le monde entier.

Pour de plus amples renseignements : www.biotronik.com

Renseignements



  • Contact :
    Sandy Hathaway
    Directrice principale des communications internationales
    BIOTRONIK SE & Co. KG
    Woermannkehre 1
    12359 Berlin
    Tél. : +49 (0) 30 68905 1602
    E-Mail : sandy.hathaway@biotronik.com

    Lors de la publication, veuillez nous faire parvenir un exemplaire.