Travaux publics et Services gouvernementaux Canada

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada

28 oct. 2005 12h57 HE

Étangs bitumineux de Sydney : les Mi'kmaq signent un protocole...

Attention: Affectateur, Rédacteur financier , Rédacteur à l'environnement, Directeur général et de l'information, Rédacteur aux affaires politiques et gouvernementales GATINEAU, QUEBEC--(CCNMatthews - 28 oct. 2005) - Le gouvernement du Canada, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse et les communautés des Premières nations mi'kmaq du Cap-Breton ont signé aujourd'hui un protocole d'entente qui guidera les discussions sur les possibilités économiques relatives à l'assainissement des étangs bitumineux et du site des fours à coke de Sydney.

Comme première étape tangible de la mise en œuvre de l'entente, la Sydney Tar Ponds Agency a annoncé que le marché portant sur l'assainissement du bassin de refroidissement serait réservé aux entreprises autochtones. Les appels d'offres seront donc restreints aux entreprises appartenant majoritairement à des intérêts des Premières nations et exploitées par les Premières nations.

« Cette entente reflète notre volonté de travailler en harmonie avec tous les paliers de gouvernement afin d'explorer les possibilités économiques qui s'offrent aux communautés des Premières nations habitant dans l'île du Cap-Breton et ailleurs », a affirmé l'honorable Scott Brison, ministre de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada. « Grâce au leadership du chef Terrance Paul et de Bernd Christmas, nous avons bon espoir qu'il s'agira de la première de nombreuses occasions de favoriser le développement économique et d'améliorer les possibilités d'avenir des communautés des Premières nations au Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse et au Canada. »

« La signature de ce protocole d'entente et l'attribution du contrat d'assainissement du bassin de refroidissement à titre de marché réservé aux entreprises autochtones constituent des mesures historiques en Nouvelle-Écosse », a affirmé le ministre de l'Énergie de la Nouvelle-Écosse, Cecil Clarke, qui représentait Ron Russell, ministre responsable de la Sydney Tar Ponds Agency, ainsi que Michael Baker, ministre des Affaires autochtones, au cours de la cérémonie. « Le protocole et le contrat offriront de nouvelles possibilités socio-économiques pour la population de la Nouvelle-Écosse, surtout pour les communautés des Premières nations du Cap-Breton. Les agents de négociation de toutes les parties ont travaillé d'arrache-pied pour en arriver là, et ils méritent d'être félicités pour leurs efforts concertés. »

« Pendant plus de cent ans, nos terres et nos eaux traditionnelles ont été affectées par l'industrie de l'acier. La signature de ce protocole d'entente, aujourd'hui, marque le début d'une nouvelle ère de collaboration entre les provinces, le gouvernement fédéral et le peuple mi'kmaq », a affirmé le chef Terrance Paul. « Le moment est venu d'assainir les terres et les eaux qui nous font vivre, et je suis convaincu que nos efforts mèneront à un avenir prometteur pour toutes les parties concernées. »

Le bassin de refroidissement est un plan d'eau circulaire situé en avant des bureaux de la Tar Ponds Agency, rue Inglis. Il était utilisé pour refroidir l'eau utilisée par les laminoirs de Sysco.

L'assainissement du bassin de refroidissement est l'un de quatre projets préliminaires visant à prévenir des dommages environnementaux en attendant l'évaluation environnementale des grandes activités d'assainissement. Le projet, qui devrait débuter à l'été 2006, comprendra la stabilisation, la solidification et le confinement du bassin, ainsi que des essais pilotes à l'égard de la technologie de stabilisation et de solidification de sections adjacentes de l'étang bitumineux sud.

« Il a fallu un long périple, mais nous pouvons être fiers que la province de la Nouvelle-Écosse ait accepté de se joindre au gouvernement fédéral, pour la première fois dans son histoire, en vue d'établir un programme de marchés réservés aux entreprises autochtones », a affirmé Bernd Christmas, président-directeur général de Membertou. « L'assainissement des étangs bitumineux mènera à l'établissement de contrats totalisant plusieurs millions de dollars, et la communauté mi'kmaq est heureuse d'avoir l'occasion de soumissionner ces marchés et de faciliter le développement économique de toute l'île du Cap-Breton. »

Les agents de négociation du gouvernement de la Nouvelle-Écosse et du gouvernement du Canada avaient convenu, en vertu d'un protocole d'entente daté du 12 mai 2004, de prendre des mesures en vue de consulter les communautés des Premières nations mi'kmaq du Cap-Breton et d'établir une stratégie d'achat auprès des entreprises autochtones.

Le gouvernement du Canada fournit 280 millions de dollars et le gouvernement de la Nouvelle-Écosse 120 millions de dollars dans le cadre du projet d'assainissement du bassin de refroidissement.

- 30 -

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :

Nicola Parker
Communications - Membertou
(902) 471-6538

Parker Donham
Sydney Tar Ponds Agency
Courriel : parker@tarpondscleanup.ca
(902) 565-5555

Renée David
Attachée de presse
Cabinet du ministre Brison
(819) 997-5421

Darcy Truen
Bureau des communications de la région de l'Atlantique
TPSGC
(902) 496-5551
IN: ÉCONOMIE, ENVIRONNEMENT, SANTÉ, POLITIQUE

Renseignements

  • Mario Baril
    Numéro de téléphone: 819-956-2315