Ordre des comptables agréés du Québec

Ordre des comptables agréés du Québec

24 nov. 2006 08h25 HE

Evaluation uniforme de 2006 : Une année record pour les comptables agréés du Québec !

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 24 nov. 2006) - Les 12, 13 et 14 septembre dernier, 609 aspirants comptables agréés se sont présentés à l'Evaluation uniforme (EFU). De ce nombre, 506 ont réussi, un sommet inégalé depuis 15 ans. De plus, le taux de réussite global se situe à 83,1 %, soit le plus haut taux de tous les temps pour les candidats québécois. Enfin, les candidats qui se présentaient à l'EFU pour la première fois cette année ont encore mieux réussi avec un taux de succès de 87,3 %.

"Nous sommes extrêmement heureux de ce succès ! D'année en année, il est de plus en plus évident que l'excellente collaboration entre l'Ordre des comptables agréés du Québec, les universités et les cabinets de comptables agréés porte fruit et le taux de réussite record de cette année en est une preuve supplémentaire", a souligné Michel Théroux, FCA, président du Conseil de l'Ordre.

Cette réussite exceptionnelle se traduit par la présence de douze candidats au tableau d'honneur de l'Institut Canadien des Comptables Agréés. Ces jeunes provenant des quatre coins du Québec sont :

- Pierre-Luc Cardinal, HEC Montréal, PricewaterhouseCoopers, Montréal

- Jeffrey Cochrane, Ecole de gestion John Molson, Université Concordia, KPMG, Montréal

- Amélie Dubois, HEC Montréal, Samson Bélair/Deloitte & Touche, Montréal

- Martin Dubuc, Université du Québec à Trois-Rivières, Dessureault, Leblanc, Lefebvre, Trois-Rivières

- Jolyann Gill Richard, Université du Québec à Montréal, Samson Bélair/Deloitte & Touche, Montréal

- Julie Girard, HEC Montréal, Samson Bélair/Deloitte & Touche, Montréal

- Catherine Giroux, HEC Montréal, PricewaterhouseCoopers, Montréal

- Régine Joyal-Villiard, HEC Montréal, Ernst & Young, Montréal

- David Charles Nayer(i), Ecole de gestion John Molson, Université Concordia, Fuller Landau, Montréal

- Simon Poirier(i), Université du Québec à Chicoutimi, Mallette, Chicoutimi

- Emilie Simard, Université Laval, Ernst & Young, Québec

- Marie-Claude Tardif, Université du Québec à Chicoutimi, Raymond Chabot Grant Thornton, Ville Saguenay

(i)MM. Nayer et Poirier sont récipiendaires de la Médaille d'or régionale décernée par les Comptables agréés du Canada pour avoir obtenu ex aequo le meilleur résultat au Québec à l'EFU de 2006. Tous ces lauréats seront honorés lors du Gala de la réussite de l'Ordre des comptables agréés du Québec qui se tiendra au Palais des Congrès de Montréal le 17 mars prochain.

"Les succès de cette année s'expliquent par le travail remarquable des professeurs d'université qui sont des partenaires inestimables pour l'Ordre et qui intègrent à la formation des étudiants inscrits au Programme de formation professionnelle de deuxième cycle des comptables agréés, les simulations mises au point par l'Ordre. Enfin, le processus de mentorat mis en place dans les cabinets et l'acquisition d'une expérience pratique dans le cadre du stage complètent la formation des jeunes candidats. C'est la combinaison de tous ces efforts qui se traduit aujourd'hui par des résultats exceptionnels à l'EFU de 2006", a indiqué Daniel McMahon, FCA, président et chef de la direction de l'Ordre.

De plus, l'utilisation de l'ordinateur par les candidats à l'exercice de la profession s'est confirmée cette année. En effet, 45 % d'entre eux l'ont utilisé pour répondre à l'EFU. Cette augmentation significative reflète une tendance qui se maintiendra dans les prochaines années.

"Plus que jamais, nous avons la certitude que les jeunes qui s'orientent vers une carrière de comptable agréé disposent des meilleurs outils pour franchir cette étape décisive qu'est l'Evaluation uniforme. D'année en année, le taux de réussite à l'EFU augmente assurant une relève de qualité pour le marché financier québécois", a mentionné M. McMahon.

En effet, depuis la mise en place du Programme de formation professionnelle de l'Ordre, intégré à un diplôme d'études supérieures spécialisées de deuxième cycle en sciences comptables, le taux de réussite des candidats québécois à l'EFU est passé de 49 % en 1998 à 83,1 % en 2006. Les présidents ont réitéré la fierté de l'Ordre de voir les futurs comptables agréés qui ont investi tant d'heures de travail et d'étude dans leur préparation, réussir l'EFU de mieux en mieux chaque année. C'est avec plaisir que seront accueillis ces candidats parmi les membres de l'Ordre au fil des prochaines années.

Une évaluation des compétences

Tous les CA du Canada doivent réussir à l'EFU. Dans le cadre de cette évaluation professionnelle s'échelonnant sur trois jours, les candidats doivent démontrer qu'ils ont acquis les compétences nécessaires pour devenir comptable agréé.

L'EFU vise à mesurer l'intégration de l'ensemble des connaissances et des compétences des candidats ainsi que leur capacité d'analyser, de traiter et de communiquer efficacement les informations. Il porte notamment sur la certification, la stratégie, la gestion des risques, la gestion financière, la finance d'entreprise, la prise de décisions de gestion et la fiscalité.

Avec près de 17 200 membres et plus de 1 400 candidats à l'exercice de la profession, l'Ordre des comptables agréés du Québec remplit sa mission première de protection du public en appliquant les critères d'accès à la profession les plus exigeants et les normes déontologiques du plus haut niveau. Dotés d'une expertise financière et d'une capacité de réflexion stratégique supérieures, d'une compréhension des affaires et d'un leadership évidents, les CA ont ce qu'il faut pour aider toute organisation à se démarquer. Pour en savoir plus, prenez l'avantage, l'avantage CA !

Renseignements

  • Ordre des comptables agréés du Québec
    Stéphanie Gareau
    Chargée des relations externes
    514-982-4615
    s.gareau@ocaq.qc.ca