Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale

08 mars 2012 16h39 HE

Examen du protocole de recherche et sauvetage

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 8 mars 2012) - À la demande de l'honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale, les Forces canadiennes ont procédé à un examen de leurs protocoles en matière de recherche et sauvetage au sol. L'autorisation légale pour la recherche et le sauvetage au sol, notamment pour les interventions en cas de personnes perdues ou disparues, revient aux gouvernements provinciaux et territoriaux. Aussi, les Forces canadiennes ont procédé à l'examen de leurs protocoles en consultation avec les organismes partenaires. L'examen est maintenant terminé et le ministère de la Défense nationale a modifié le protocole régissant sa participation aux opérations de recherche et sauvetage au sol. Les modifications apportées au protocole permettent d'en accroître la diligence, étant donné que toutes les parties se sont entendues pour mettre en œuvre un mécanisme de rétroaction militaire, accroître les communications directes entre les différents organismes, améliorer la connaissance de la situation et la communication entre les partenaires dans le cadre d'opérations de recherche et sauvetage au sol.

« Je suis satisfait de notre récente collaboration pour revoir et améliorer les protocoles militaires à l'appui des opérations de recherche et sauvetage au sol », a déclaré le ministre MacKay. « L'adoption du nouveau protocole illustre notre engagement constant, de même que celui de nos partenaires fédéral et provinciaux, à veiller à ce que, collectivement, nous puissions compter sur l'un des meilleurs systèmes de recherche et sauvetage au monde. »

Selon certaines dispositions du protocole, les Forces canadiennes (CF) participent aux opérations de recherche et sauvetage au sol en fournissant des aéronefs de recherche et sauvetage. En général, les appareils des FC sont utilisés dans le cadre d'opérations de recherche et sauvetage au sol seulement dans les cas où il n'existe aucune autre option, ou lorsque les provinces ne disposent pas des capacités nécessaires pour mener à bien l'opération. De cette façon, les FC peuvent continuer de remplir leur principal mandat, soit mener des opérations de recherche et sauvetage aéronautiques et maritimes.

Le nouveau protocole a été recommandé à la suite d'une réunion dirigée par le service de sécurité-incendie de Terre-Neuve pour discuter de coordination interinstitutions lors d'opérations de recherche et sauvetage au sol. Outre les représentants du service de sécurité-incendie de Terre-Neuve, étaient présents à la réunion des représentants de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), de la force constabulaire et du ministère de la Justice de Terre-Neuve, ainsi que des membres du centre conjoint de coordination de sauvetage de Halifax.

« Ce nouveau protocole est important pour assurer une étroite collaboration entre les organismes fédéraux et provinciaux et pour appuyer les efforts déployés pour s'efforcer constamment de retrouver les Canadiens en détresse, a indiqué l'honorable Peter Penashue, ministre des Affaires intergouvernementales, président du Conseil privé de la Reine pour le Canada, et ministre responsable de la région de Terre-Neuve-et-Labrador. Notre système se fonde sur le principe du partenariat entre les gouvernements fédéral et provinciaux et les différents organismes collaborant selon un cadre de responsabilités. Les modifications aux protocoles annoncées aujourd'hui permettront aux organismes de planifier plus facilement durant une opération de recherche sans que les Forces canadiennes empêchent l'autorisation légale des provinces de procéder à de telles opérations. »

Le Programme national de recherche et sauvetage du Canada se fonde sur le principe de partenariat entre les autorités fédérales, provinciales et territoriales. La GRC détient le pouvoir décisionnel au niveau opérationnel pour les opérations de recherche et sauvetage au sol sur certaines parties du territoire de Terre-Neuve-et-Labrador, et le service de sécurité-incendie de la province est appelé à aider la GRC à fournir l'aide requise, habituellement des services de transport aérien.

Renseignements