AFFAIRES PUBLIQUES DE LA FORCE AERIENNE

AFFAIRES PUBLIQUES DE LA FORCE AERIENNE

04 oct. 2010 13h14 HE

Expérience visant à améliorer l'interopérabilité pendant les interventions en cas de sinistre

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 4 oct. 2010) - Du 4 au 8 octobre, le Centre d'expérimentation de la Force aérienne, qui relève du Centre de guerre aérospatiale des Forces canadiennes (CEFA/CGAFC) dirige, de concert avec Recherche et développement pour la défense Canada (RDDC), une expérience sur l'interopérabilité pendant les interventions en cas de sinistre (EIIS). L'expérience a pour objet d'accroître l'intégration des systèmes de communications et des outils en libre accès et d'adopter des normes techniques destinées à améliorer la coordination des interventions menées par les organisations de réponse aux urgences en cas de catastrophe.

Pendant l'expérience de cette année (EIIS 2010), qui sera la première d'une série qui devrait avoir lieu tous les ans, on utilisera des véhicules aériens sans pilote (UAV) et des ballons captifs (aérostats) pour examiner les avantages qu'il y aurait à employer le matériel existant dans un système de coordination afin d'améliorer les communications et la collecte d'images sur de longues distances pendant une intervention en cas de catastrophe.

Les EIIS 2010 ont lieu entièrement dans la région située entre le Polygone de Connaught et la baie Shirleys à Ottawa. Ils font intervenir toute une gamme d'organisations gouvernementales et non gouvernementales (ONG) telles que : la police d'Ottawa, le service des incendies et l'unité paramédicale d'Ottawa, RDDC, le CEFA/CGAFC, et d'autres participants du MDN. Les ONG, représentées par la Croix-Rouge canadienne, ont statut d'observatrices cette année, mais il est à espérer qu'elles prendront part aux expériences dans l'avenir.

Cette coopération entre les partenaires de réponse aux urgences devrait mettre au jour avantageusement des moyens d'accroître l'interopérabilité, de créer des normes en matière de communications et de mener des expériences sur la faisabilité des nouvelles technologies. Les EIIS dynamiseront le processus décisionnel et la diffusion de l'information, ce qui permettra une intervention plus rapide à l'appui des Canadiens et de n'importe quelle population ayant besoin d'aide, n'importe où dans le monde, après une catastrophe.

Pour plus d'information sur EIIS 10 visitez: http://www.airforce.forces.gc.ca/v2/nr-sp/index-fra.asp?id=11072

Renseignements

  • Lieutenant Lisa Evong
    Officier aux affaires publiques de la Force aérienne
    613-325-9440