Ressources Explor inc.
TSX CROISSANCE : EXS
FRANKFURT : E1H1
OTCQX : EXSFF
BERLIN : E1H1

Ressources Explor inc.

06 oct. 2015 09h37 HE

Explor complète un programme d'exploration à Duparquet sur East Bay

ROUYN-NORANDA, CANADA--(Marketwired - 6 oct. 2015) - Ressources Explor inc. (« Explor » ou la « Société ») (TSX CROISSANCE:EXS)(OTCQX:EXSFF)(FRANCFORT:E1H1)(BERLIN:E1H1) est heureuse d'annoncer les résultats du programme de forage sur la propriété aurifère East Bay. L'analyse du programme d'exploration précédent réalisé par Cambior et les résultats du programme d'exploration préalable réalisé par Explor (communiqué de presse du 17 février 2014) a confirmé plusieurs cibles de forage intéressantes. Le programme d'exploration consistait en une phase II de forage de 1 800 mètres.

Ce programme est en lien avec la stratégie de la Société d'effectuer de l'exploration le long de la zone de la Faille de Porcupine-Destor (ZFPD), où de nombreux gisements aurifères remarquables ont été découverts par le passé, y compris le camp minier de Timmins qui a produit plus de 80 millions d'onces d'or. La Société détient maintenant 3 842 hectares de terrains le long de cette section de la ZFPD. La propriété East Bay d'Explor est adjacente et entoure la portion ouest de la propriété Duparquet de Clifton Star Resources, tel que démontré dans le plan ci-joint. La propriété East Bay est à environ 0,5 km à l'ouest des anciennes mines d'or Beattie et Donchester. Les anciennes mines d'or Consolidated Beattie et Donchester ont produit plus de 1 million d'onces d'or entre 1933 et 1956. Clifton Star a préalablement annoncé par communiqué de presse (Communiqué de presse du 9 avril 2014), des ressources prouvées et présumées importantes de 1 895 530 oz à 1,50 g/t Au et des ressources mesurées et indiquées de 1 127 972 oz à 1,48 g/t Au sur leur propriété.

La propriété East Bay est située à l'ouest des propriétés aurifères Consolidated Beattie et Donchester et est contiguë au terrain sur lequel Clifton Star Resources inc. a recoupé de grandes largeurs de minéralisation aurifère (communiqués de presse du 19 juin et du 6 juin 2013).

Le forage s'est concentré sur trois cibles le long de la zone de faille prolifique, respectivement dans les cantons Duparquet et Hébécourt. Deux cibles se situaient sur la portion ouest de la propriété et une cible était sur la portion est de la propriété, consistant en 5 sondages totalisant 1 868 mètres et 928 échantillons de carottes.

Dans le canton Duparquet, le forage en 2015 s'est concentré sur un sondage réalisé en 1939 qui avait retourné une intersection de 1,5 mètre de longueur titrant 685 ppb Au associée avec les contacts déformés d'un dyke de porphyre feldspathique. Un sondage réalisé en 2015 (EXS-15-08) visait à localiser ce porphyre et vérifier ses contacts en profondeur. Il a confirmé la présence du porphyre mais n'a pas rencontré de la déformation forte ou de la minéralisation aurifère importante.

Dans le canton Hébécourt, le forage en 2015 a consisté à approfondir un sondage de 345 mètres de longueur réalisé en 2013 (EXS-13-05) qui avait été arrêté dans de la minéralisation aurifère anomale. Le sondage de 2013 avait retourné des résultats très encourageants comprenant 2,61 g/t Au sur 1,2 mètre, 2,0 g/t Au sur 2 mètre, de même qu'un intervalle de 19,5 mètres (64 pieds) de minéralisation aurifère variant entre 122 à 809 ppb (0,12 à 0,81 g/t), lequel comprenait 12 mètres (39,3 pied) titrant 540 ppb (0,54 g/t) Au.

Toutes les zones aurifères sont hébergées par un porphyre quartzifère altéré et cisaillé par de la séricite, marqué par 10 à 40 % de dolomie quartzifère (ankérite) injecté de fuchsite et localement de tourmaline et d'épidote; avec de la fine pyrite disséminée apparaissant en traces de 1 à 10 % localement. Les mesures d'orientation sur le tissu tectonique indiquent un pendage très abrupt vers le sud (70 à 80 degrés) qui laisse entendre que le forage sur les cisaillements minéralisés ciblés était à un angle faible mais néanmoins raisonnable.

Des observations générales et les résultats obtenus en 2015 sont résumés ci-dessous :

Suivant 6 mètres de minéralisation aurifère plus faible à la fin du sondage EXS-13-05, le sondage EXS-13-05EX-2015 a recoupé une seconde intersection de 19,5 mètres de longueur de minéralisation aurifère anomale marquée par des concentrations d'or plus élevées, de 1,6 et 4,0 g/t Au sur des intervalles de 1,5 mètres. L'existence de deux intervalles « proximales » d'or anomal de longueurs approximativement similaires pourrait être expliquée par l'intersection de deux flancs d'une zone aurifère de plis, la présence de deux zones aurifères parallèles, ou le déplacement d'une zone aurifère causé par la formation de failles en bloc. Ce sondage s'est terminé sur une intersection de 0,5 mètre de longueur titrant 1,0 g/t d'or.

Le sondage EXS-15-06A, qui a été implanté 5 mètres derrière EXS-13-05EX-2015, visait à vérifier la projection des zones de cisaillements aurifères à 75 m en direction de l'ouest. Ce sondage a été perdu en raison de problèmes de forage insurmontables. Les résultats d'analyse pour ce sondage comprennent 180, 260 et 348 ppb d'or sur des intervalles d'échantillons variant de 0,8 mètres à 1,5 mètre.

Le sondage EXS-15-06 qui a été implanté 11 mètres derrière EXS-13-05EX-2015m visait également à vérifier la projection des zones de cisaillement aurifères à 75 mètres vers l'ouest. Le sondage EXS-15-06 a confirmé l'extension et l'élargissement des cisaillements aurifères dans ce secteur, avec de l'or anomal variant de 100 à 719 ppb survenant sur un plus long intervalle que dans le sondage EXS-13-05EX-2015. En plus des intervalles d'un mètre éparpillés contenant de 50 à 365 ppb d'or, EXS-15-06 a retourné trois larges intersections distinctes d'or géochimiquement anomal, dans lesquelles la majorité des échantillons ont retourné de 50 à 719 ppb; celles-ci survenant de 190,5 à 203,7 mètres, de 209,7 mètres à 252 mètres and de 271,5 à 341,5 mètres.

Le sondage EXS-15-07 qui a été implanté 48 mètre derrière EXS-13-05EX-2015, visait à vérifier la projection des zones d'or anomal de ce dernier sondage à de plus grandes profondeurs d'au moins de 100 à 125 mètres le long de la projection. Ce sondage n'a pas recoupé les larges zones d'or anomal anticipées recoupées à de faibles profondeurs mais à la place, a frappé un intervalle étroit titrant 2,2 g/t Au sur 3,0 mètres comprenant 3,7 g/t Au sur 1,5 mètres dans des porphyres felsiques pyriteux fortement cisaillés et altérés.

Le programme de forage de 2015 a réussi à prolonger la minéralisation aurifère anomale vers l'ouest du programme de forage 2013.

Avec très peu de sondages réalisés jusqu'à maintenant dans cette zone aurifère, il y a insuffisamment de renseignements géologiques pour clairement comprendre la tectonique complexe locale et projeter les zones d'or anomal avec assurance. En raison de la présence de porphyres felsiques cisaillés et altérés et la minéralisation aurifère largement répandue dans les ultramafiques, l'environnement tectonique complexe et les résultats très encourageants, du forage additionnel est fortement recommandé.

Chris Dupont, président et chef de la direction de Ressources Explor inc. a commenté : « Nous sommes extrêmement contents de la propriété East Bay. Ressources Explor est le détenteur du plus grand lot de terrains contigus dans le camp minier de Duparquet. Cette propriété entoure à l'est et au nord-ouest la structure hébergeant les mines Beattie-Donchester. Explor croit que la structure se continue sur le terrain d'Explor. Très peu d'exploration substantielle a été réalisée sur la propriété d'Explor. »

Christian Dupont, ingénieur est la personne qualifiée responsable de l'information contenue dans ce communiqué de presse.

Ressources Explor inc. est une compagnie publique inscrite à la Bourse canadienne de croissance (TSXV-EXS), sur l'OTCQX » (EXSFF) et à la Bourse de Francfort et de Berlin (E1H1).

Ce communiqué de presse a été préparé par Ressources Explor inc. La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

La Société

Ressources Explor inc. est une société canadienne d'exploration minière qui détient des propriétés en Ontario, au Québec, et au Nouveau-Brunswick. Explor se concentre actuellement sur l'exploration dans la ceinture de roches vertes de l'Abitibi. Cette ceinture se retrouve dans les provinces du Québec et de l'Ontario avec environ 33 % en Ontario et 67 % au Québec. La ceinture de roches vertes de l'Abitibi a produit plus de 180 000 000 onces d'or et 450 000 000 tonnes de métaux de base au cours du dernier siècle. La Société a été continuée en vertu des lois de l'Alberta en 1986 et a ses bureaux principaux au Québec depuis 2006.

Le principal projet de Ressources Explor inc. est le projet Timmins Porcupine West (TPW) situé dans le camp minier de Porcupine, province de l'Ontario. Teck Resources Ltd. effectue actuellement un programme d'exploration afin de gagner une participation dans la propriété TPW. Les ressources minérales de TPW (communiqué de presse du 27 août 2013) comprennent ce qui suit :

Les ressources minérales à ciel ouvert à une teneur de coupure de 0,30 g/t Au sont les suivantes :

  • Indiquées : 213 000 oz (4 283 000 tonnes à 1,55 g/t Au)
  • Présumées : 77 000 oz (1 140 000 tonnes à 2,09 g/t Au)

Les ressources minérales souterraines à une teneur de coupure de 1,70 g/t Au sont les suivantes :

  • Indiquées : 396 000 oz (4 420 000 tonnes à 2,79 g/t Au)
  • Présumées : 393 000 oz (5 185 000 tonnes à 2,36 g/t Au)

Le présent document peut contenir des énoncés prospectifs reliés aux activités d'Explor ou à son secteur d'activité. Ces énoncés prospectifs sont basés sur les activités, des estimations, prévisions et projections. Ils ne sont pas une garantie de la performance future et comprennent des risques et des incertitudes qui sont difficiles à prédire et peuvent être hors du contrôle d'Explor. Un nombre important de facteurs peuvent faire en sorte que les conséquences et résultats peuvent différer considérablement de ceux exprimés dans les énoncés prospectifs, y compris ceux présentés dans d'autres documents publics de la Société. De plus, ces énoncés se réfèrent à la date à laquelle ils ont été faits. Par conséquent, il ne faut pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Explor ne s'engage nullement à réviser ces énoncés prospectifs ni à publier une mise à jour pour tenir compte d'événements, de circonstances ou de faits postérieurs à la date du présent communiqué, qu'ils soient prévisibles ou non, à moins d'y être tenue selon les lois sur les valeurs mobilières applicables.

Une carte est disponible à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/1027594A_Fig1.pdf.

Renseignements