Ressources Explor inc.
TSX CROISSANCE : EXS
FRANKFURT : E1H1
OTCQX : EXSFD
BERLIN : E1H1

Ressources Explor inc.

02 déc. 2013 17h05 HE

Explor : Mise à jour sur la propriété de cuivre Chester

ROUYN-NORANDA, CANADA--(Marketwired - 2 déc. 2013) - Ressources Explor inc.Explor » ou la « Société ») (TSX CROISSANCE:EXS)(OTCQX:EXSFD)(FRANCFORT:E1H1)(BERLIN:E1H1) est heureuse d'annoncer la fin de la phase 1 du programme d'exploration de 2013 sur la propriété de cuivre Chester. Un vaste programme d'exploration de terrain a été effectué sur la propriété Chester, qui s'est concentré principalement sur le côté ouest du ruisseau Clearwater dans un secteur n'ayant pas été exploré depuis la fin des années 1950. Le but de ce programme était d'explorer la possibilité de découvrir des zones minéralisées additionnelles près de la surface similaires aux zones connues de cuivre et de VMS de Chester puisqu'il avait déjà été confirmé (par First Narrows en 2004 et par des forages historiques de 1967-68) que la zone principale du gîte de veinules de cuivre existe sur 500 à 700 mètres à l'ouest de la ressource qui a été calculée, tel que démontré dans la carte d'anomalies géochimiques de sol en cuivre ci-jointe (disponible à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/915267f.pdf).

Le programme de travaux de 2013 a consisté en un programme d'exploration préliminaire décrit brièvement dans ce qui suit :

1) Coupe de ligne ou établissement d'une grille. Un total de 74,7 kilomètres de lignes ont été coupées et mesurées;
2) Cartographie géologique. La grille complète a été visitée à pied et cartographiée en juillet et en août, pour chercher des affleurements rocheux, des blocs rocheux et de la minéralisation. Des échantillons de ruisseaux ont également été prélevés lorsque requis. L'objectif était de chercher des sections d'horizons favorables de minéralisation (ou minéralisées) à la surface, à l'ouest de la minéralisation connue. L'objectif de ce programme était de faire correspondre le type de roches sous-jacentes avec les connaissances actuelles et les cartes publiées du camp minier de Bathurst. Au cours du programme de cartographie, une nouvelle zone de séricitisation a été découverte, coïncidant avec une très forte anomalie de plomb dans le sol. En suivant cette anomalie en longueur, des roches bien définies du ruisseau Clearwater, altérées et inaltérées, ont été découvertes au sud des anomalies de sol sur plusieurs lignes, définissant une longueur considérable. L'identification de ce type de roches, qui hébergent les gîtes connus de Chester VMS et de veinules de cuivre, est très importante afin de définir le potentiel d'exploration de cette propriété;
3) Des levés de magnétomètre de sol et de VLF EM ont été entrepris sur la grille devant être utilisée comme outil de cartographie pour l'interprétation ultérieure des résultats géologiques et géochimiques;
4) Un programme d'échantillonnage de sol d'horizons « A » et « B » a été réalisé sur la grille nouvellement établie. Aucun document relatif à des levés d'échantillons de sol ont été découverts dans les vieux dossiers d'évaluation, à l'exception d'une étude de sols QPX datant d'environ 8 à 10 ans.

L'étude de sol a fini par être une étude en deux phases avec 1 993 échantillons de sol prélevés au cours de la première phase. Les échantillons ont été criblés à -80 maille (mesh) (un tamis standard dans le camp minier de Bathurst) et analysé par ICP par Activation Laboratories d'Ancaster, Ontario. Des anomalies en cuivre, en plomb et en zinc ont été relevées. 1 364 échantillons supplémentaires ont été prélevés en octobre sur la grille et sur des lignes de boussole pour compléter et également étendre les anomalies de la première phase. Un total de 19 échantillons de sédiments de ruisseaux et 10 échantillons de roches ont également été prélevés au cours de la phase de cartographie et ont été analysés.

Une étude rapide des données géochimiques indique qu'il y a un secteur relativement petit où le sol est géochimiquement anomal en cuivre et où trois anciens sondages datant approximativement de 1958 ou de 1959, ont été localisés. Trois autres secteurs anomaux pour le cuivre ont été identifiés, tels que démontrés dans la carte d'anomalies géochimiques de sol en cuivre ci-jointe. Dans le secteur nord-ouest de la grille, il y a une anomalie de cuivre dans le sol, de même que dans les ruisseaux locaux d'écoulement saisonnier. Cette anomalie est près du centre de la grille et au sommet d'une colline. À partir du sommet de la colline, elle s'étend vers l'ouest en descente d'une pente pendant vers l'ouest et s'oriente alors vers le sud-est, aussi en descente et s'écoule vers l'est. À l'est, elle coïncide avec une anomalie en plomb et une anomalie en zinc. Le plomb, étant le moins mobile des trois métaux, a suivi une direction sud-est sur une longueur de plus de 700 mètres à partir de l'ouest vers le sud-est en traversant 5 lignes de la grille. Ceci est une longueur possible allant jusqu'à 900 mètres du NO au SO mais également en aval glaciaire, alors elle pourrait être légèrement étirée. À l'extrémité ouest de l'anomalie, sur une ligne, le drainage est en descente d'une pente vers l'ouest mais au milieu de l'écoulement et la direction de la glace est vers le sud-est. L'anomalie de sol est également associée à une anomalie d'un levé de magnétomètre de sol et une anomalie de sol de type VLF. Des roches volcaniques favorables sur le flanc sud avec des roches de base sur le flanc nord indiquent l'interprétation d'une faille de chevauchement majeure. Une autre coïncidence d'anomalie en cuivre et en plomb survient dans la zone centrale sud-est du secteur quadrillé. Elle est environ à la même élévation que l'anomalie principale mentionnée ci-dessus mais il y a une vallée entre elles et elle est légèrement en amont-glaciaire. Des altérations favorables de la roche encaissante ont été observées dans le secteur de cette anomalie au cours de la cartographie et il y a plusieurs sondages historiques peu profonds datant des années 1956 à 1959 effectués dans ce secteur avec des valeurs en cuivre irrégulières. De l'échantillonnage de sol supplémentaire a été réalisé dans ce secteur mais les résultats ne sont pas encore disponibles. Cependant, même sans les données additionnelles de sol, il y a une importante anomalie de sol non vérifiée, peu d'affleurements rocheux, et une géologie potentiellement favorable qui méritent une vérification par sondages.

Explor prévoit d'effectuer des travaux géophysiques de sol supplémentaires consistant en des levés Max/Min sur les anomalies principales en plomb et en cuivre, de même que quelques lignes supplémentaires de géophysiques sur d'autres anomalies de sol, et possiblement un levé gravimétrique sur les meilleures anomalies Max/Min. La phase I du programme d'exploration a déterminé plusieurs cibles d'exploration, tant près de la surface qu'en profondeur sur le groupe de claims de Chester à l'ouest du ruisseau Clearwater. Ce secteur est une zone qui n'a pas été explorée par des méthodes préliminaires depuis environ 1959. L'échantillonnage de sol et les procédures modernes d'analyses géochimiques des sols se sont révélés précieux dans ce programme jusqu'à maintenant afin de définir des cibles d'une géologie favorable qui peuvent être vérifiées et raffinées davantage grâce au programme géophysique mentionné préalablement, suivi par du forage au diamant.

Explor annonce également qu'elle a signé une entente avec Venture Liquidity Providers Inc. (« VLP »), sous réserve de l'approbation des autorités de réglementation, pour entreprendre des services de tenue de marché afin d'aider à maintenir un marché ordonné pour la négociation des actions ordinaires de la Société.

Les services de tenue de marché seront entrepris par VLP par l'entremise d'un courtier enregistré, W.D. Latimer Co. Ltd., conformément aux politiques applicables de la Bourse de croissance TSX et autres lois applicables. En contrepartie, Explor a accepté de verser à VLP, 5 000 $ par mois pour une période de 12 mois. Après une période initiale de trois mois, tant la Société que VLP pourront mettre fin à l'entente à tout moment. Explor et VLP sont des parties traitant à distance et VLP n'a actuellement aucun intérêt, direct ou indirect, dans la Société ou dans ses titres. Les financements et les actions requises pour les services de tenue de marché sont fournis par W.D. Latimer Co. Ltd. La rémunération versée à VLP par Explor est uniquement pour les services rendus.

Ressources Explor inc. est une compagnie publique inscrite à la Bourse canadienne de croissance (TSXV-EXS), sur l'OTCQX » (EXSFF) et à la Bourse de Francfort et de Berlin (E1H).

Ce communiqué de presse a été préparé par Ressources Explor inc. La Bourse de Croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

La Société

Ressources Explor inc. est une société canadienne d'exploration minière qui détient des propriétés en Ontario, au Québec, et au Nouveau-Brunswick. Explor se concentre actuellement sur l'exploration dans la ceinture de roches vertes de l'Abitibi. Cette ceinture se retrouve dans les provinces du Québec et de l'Ontario avec environ 33 % en Ontario et 67 % au Québec. La ceinture de roches vertes de l'Abitibi a produit plus de 180 000 000 onces d'or et 450 000 000 tonnes de métaux de base au cours du dernier siècle. La Société a été continuée en vertu des lois de l'Alberta en 1986 et a ses bureaux principaux au Québec depuis 2006.

Le présent document peut contenir des énoncés prospectifs reliés aux activités d'Explor ou à son secteur d'activité. Ces énoncés prospectifs sont basés sur les activités, des estimations, prévisions et projections. Ils ne sont pas une garantie de la performance future et comprennent des risques et des incertitudes qui sont difficiles à prédire et peuvent être hors du contrôle d'Explor. Un nombre important de facteurs peuvent faire en sorte que les conséquences et résultats peuvent différer considérablement de ceux exprimés dans les énoncés prospectifs, y compris ceux présentés dans d'autres documents publics de la Société. De plus, ces énoncés se réfèrent à la date à laquelle ils ont été faits. Par conséquent, il ne faut pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Explor ne s'engage nullement à réviser ces énoncés prospectifs ni à publier une mise à jour pour tenir compte d'événements, de circonstances ou de faits postérieurs à la date du présent communiqué, qu'ils soient prévisibles ou non, à moins d'y être tenue selon les lois sur les valeurs mobilières applicables.

Renseignements

  • Christian Dupont, président
    Tél : 888-997-4630 ou 819-797-4630
    819-797-6050 (FAX)
    Site Web : http://www.explorresources.com/

    Relations aux investisseurs :
    Gary Lindsey, Nord d'Amérique : Tél : 1-720-273-6224
    Michael Adams, Europe : Courriel : info@star-ir.com