Exploration Midland inc.
TSX CROISSANCE : MD

Exploration Midland inc.

08 févr. 2011 09h00 HE

Exploration Midland et JOGMEC définissent plusieurs nouvelles cibles pour les terres rares suite à un levé de géophysique au sol sur le projet Ytterby, au sud de Strange Lake

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 8 fév. 2011) - Exploration Midland inc. (« Midland ») (TSX CROISSANCE:MD) a le plaisir d'annoncer les résultats de son dernier levé de géophysique au sol réalisé avec son partenaire Japan Oil, Gas and Metals National Corporation (« JOGMEC »), sur ses propriétés Ytterby 2 et Ytterby 3, situées respectivement à 65 et 100 kilomètres au sud des gîtes de Strange Lake et de la Zone-B. Plusieurs nouvelles et prometteuses cibles d'exploration pour les éléments des terres rares («ETR») ont été identifiées suivant un levé magnétique et radiométrique au sol de 259 kilomètres linéaires complété en 2010. La cartographie de reconnaissance et la prospection, suivies d'un levé radiométrique aéroporté complété en 2010, ont mené à la découverte de deux nouveaux systèmes alcalins granitiques enrichis en éléments des terres rares sur les propriétés d'Ytterby 2 et 3.

Plusieurs fortes anomalies radiométriques ont été délimitées sur Ytterby 2 et 3 respectivement. Le bloc de claims d'Ytterby 2 comprend sept anomalies non expliquées qui s'étirent sur des distances variant de 250 à 1 100 mètres. Les fortes anomalies radiométriques sont fréquemment associées à des minéralisations en ETR dans différents secteurs du projet Ytterby. Une inversion magnétique tridimensionnelle («3D») a également été complétée sur les propriétés d'Ytterby 2 et 3. Sur Ytterby 2, l'inversion magnétique 3D modélise bien la géométrie de la syénite rouge au centre de la propriété qui s'injecte dans le granite rapakivi. Jusqu'à maintenant sur Ytterby 2, 29 indices minéralisés ont été découverts en 2010 avec des valeurs du total d'oxydes de terres rares plus l'oxyde d'yttrium (« TREO+Y2O3 ») variant de 0,3 à 18,0 %. La proportion en oxydes de terres rares lourdes et d'oxyde d'yttrium (« HREO + Y2O3 »), représente 1,43 à 83,7 % du TREO+Y2O3. Tous ces nouveaux indices minéralisés restent ouverts dans toutes les directions.

Sur la propriété d'Ytterby 3, plusieurs fortes anomalies radiométriques ont été circonscrites. En effet, plus de quatorze anomalies s'étirant sur des distances de 100 à 850 mètres ont été identifiées. Sur le bloc de claims, l'inversion magnétique 3D définit un corps simple, faiblement magnétique, large, circulaire et vertical. Jusqu'à maintenant, sur Ytterby 3, 63 nouveaux indices minéralisés ont été découverts, titrant entre 1,03 % et 7,94 % avec une moyenne de 2,72 % TREO+Y2O3. La proportion en HREO + Y2O3 représente 2,4 % à 15,4 % du TREO+Y2O3. Tous ces nouveaux indices minéralisés restent ouverts dans toutes les directions.

Les différents processus qui ont pu être impliqués dans le transport, la concentration et le dépôt des éléments des terres rares sur Ytterby sont présentement étudiés et comparés à des gisements similaires ailleurs dans le monde. Actuellement, Midland prépare une campagne d'exploration comprenant de la cartographie géologique, du décapage et de l'échantillonnage, qui sera suivie de forages au diamant au cours de la saison d'été 2011.

Midland et JOGMEC sont très encouragés par ces résultats qui pourraient conduire à de nouvelles découvertes d'ETR dans le district de Strange Lake qui pourrait prochainement émerger comme future source de classe mondiale de minéraux de terres rares.

Conditions de l'entente d'exploration

JOGMEC a l'option d'acquérir un intérêt de 50 % dans le projet Ytterby d'ici le 31 mars 2012, en contrepartie de dépenses d'exploration pour un montant total de 2 500 000 $, dont 1 000 000 $ durant la première année. Midland agira à titre d'opérateur tant qu'elle détiendra un intérêt égal ou supérieur à 50 % dans le projet. JOGMEC a aussi le droit de transférer une partie ou l'ensemble de son intérêt dans le projet Ytterby à une ou plusieurs sociétés japonaises ou consortium de sociétés japonaises.

À propos de JOGMEC

JOGMEC a été constituée en février 2004, dans le cadre du regroupement de Japan National Oil Corporation (« JNOC ») et de Metal Mining Agency of Japan (« MMAJ »). Elle est sous la juridiction du ministère japonais de l'économie, du commerce et de l'industrie et a pour mandat d'investir dans des projets de développement miniers partout dans le monde, dans le but d'assurer à l'industrie japonaise un approvisionnement constant en ressources naturelles.

À propos d'Exploration Midland

Midland mise sur l'excellent potentiel minéral et le climat d'investissement favorable du Québec pour faire la découverte de nouveaux gisements d'or, de métaux usuels et de terres rares de classe mondiale. Midland est fière de compter sur des partenaires renommés tels que Japan Oil, Gas and Metals National Corporation, Mines Agnico-Eagle Limitée, Corporation Minière Osisko, North American Palladium Limitée, Zincore Metals inc. et SOQUEM inc. Midland préfère travailler en partenariat et entend conclure des ententes à cet égard en ce qui concerne ses propriétés nouvellement acquises. La direction évalue actuellement d'autres opportunités et projets afin d'accroître le portfolio de la Société.

Ce communiqué de presse a été préparé par Gino Roger, ingénieur enregistré et personne qualifiée selon la norme canadienne 43-101.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Ce communiqué de presse renferme certains énoncés prospectifs qui comprennent des éléments de risque et d'incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés se révéleront exacts. Il s'ensuit que les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans le rapport annuel et lors de dépôts par Midland auprès des autorités réglementaires.

Renseignements