Exploration Midland inc.
TSX CROISSANCE : MD

Exploration Midland inc.

03 sept. 2015 16h33 HE

Exploration Midland inc. : Précisions concernant la divulgation de nouveaux indices à haute teneur en EGP sur son projet Pallas dans la fosse du Labrador

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 3 sept. 2015) - A la demande de l'OCRCVM, Exploration Midland inc. (« Midland ») (TSX CROISSANCE:MD) souhaite préciser l'annonce des résultats d'analyse publiés dans un communiqué précédent. Midland, en partenariat avec Japan Oil, Gas and Metals National Corporation (« JOGMEC »), sont très heureuses de faire une mise à jour de l'échantillonnage de reconnaissance réalisé sur son projet de platinoïdes ("EGP") Pallas avec la découverte de plusieurs nouveaux indices avec des teneurs atteignant 31,0 grammes par tonne ("g/t") (= 28,6 g/t Pd, 1,9 g/t Pt and 0,4 g/t Au) palladium plus palladium plus or ("EGP2 + Au"), la meilleure teneur à avoir été obtenue jusqu'à maintenant dans la Fosse du Labrador. Avec l'objectif de trouver plus d'indices, le programme d'exploration de l'été 2015 a été très prolifique avec la découverte de 42 nouveaux indices retournant plus de 1 g/t EGP2 + Au incluant 18 indices avec plus de 2 g/t EGP2 + Au provenant d'un total de 426 échantillons récoltés sur les blocs de claims de Ceres, Itokawa et Gaspar respectivement. Le programme a aussi permis d'identifier plusieurs nouveaux corridors enrichis en EGP et d'étendre latéralement d'autres qui étaient déjà connus.

Région de Céres

Sur le bloc de claim de Céres, trois nouveaux corridors minéralisés (reefs) ont été découverts et 3 corridors déjà connus ont été étendus latéralement. Près du l'indice Céres (2,9 g/t EGP2 + Au = 1,4 g/t Pd, 1,0 g/t Pt et 0,5 g/t Au), à 350 mètres au sud, un nouvel indice a été découvert avec un échantillon choisi retournant 5,2 g/t EGP2 + Au (= 3,6 g/t Pd, 1,4 g/t Pt et 0,2 g/t Au) étendant ainsi le corridor minéralisé plus au sud. Le corridor minéralisé de Céres peut maintenant être tracé sur 2 100 mètres. À 400 mètres au sud-ouest de l'indice de Céres, un nouveau corridor minéralisé a été découvert avec des échantillons choisis retournant 1,2 g/t EGP2 + Au (= 0,5 g/t Pd, 0,5 g/t Pt et 0,2 g/t Au), 1,0 g/t EGP2 + Au (= 0,4 g/t Pd, 0,5 g/t Pt et 0,1 g/t Au) et 1,0 g/t EGP2 + Au (= 0,4 g/t Pd, 0,5 g/t Pt et 0,1 g/t Au). Quelques 1 700 mètres au sud de l'indice Céres, un nouveau corridor à très haute teneur orienté NNO a été découvert avec des valeurs très significatives de 31,0 g/t EGP2 + Au (= 28,6 g/t Pd, 1,6 g/t Pt et 0,4 g/t Au) et 7,5 g/t EGP2 + Au (= 5,7 g/t Pd, 1,9 g/t Pt et 0,2 g/t Au), provenant d'échantillons choisis espacés de 215 mètres. L'alignement de nos récents résultats combiné aux anciens, définit un nouveau corridor anomal traçable sur près de 7 kilomètres.

Plus loin au nord, toujours orienté NNO avec l'indice de Céres riche en EGP, quatre échantillons choisis autour de l'indice Cynthia trouvé en 2014 (4,3 g/t EGP2 + Au = 2,2 g/t Pd, 1,9 g/t Pt et 0,2 g/t Au) ont confirmé la présence d'EGP et retourné des valeurs de 3,0 g/t EGP2 + Au (= 1,4 g/t Pd, 1,5 g/t Pt et 0,1 g/t Au), 1,3 EGP2 + Au (= 1,1 g/t Pd, 0,1 g/t Pt et 0,1 g/t Au), 1,1 EGP2 + Au (= 0,6 g/t Pd, 0,4 g/t Pt and 0,1 g/t Au) et 1,1 g/t EGP2 + Au (= 0,5g/t Pd, 0,5 g/t Pt et 0,1 g/t Au). À 1 600 mètres au NNO de l'indice de Cynthia, un nouveau corridor minéralisé de 3 000 mètres nommé Big Papi Reef a été découvert et défini par une succession de plus de 25 échantillons retournant plus de 0,5 g/t EGP + Au et incluant 14 résultats avec plus de 1 g/t; et 5 résultats avec plus de 2 g/t atteignant jusqu'à un maximum de 3,1 g/t EGP2 + Au (= 0,8 g/t Pd, 1,8 g/t Pt and 0,5 g/t Au). Fait particulier et intéressant, tous les échantillons ramassés le long du corridor de Big Papi Reef indiquent des valeurs plus hautes en platine qu'en palladium. Dans la partie ouest du bloc de claims de Céres le long du corridor d'Enish, 5 nouveaux indices ont retourné 2,3 g/t EGP2 + Au (= 1,2 g/t Pd, 0,9 g/t Pt et 0,2 g/t Au), 2,2 g/t EGP2 + Au (= 0,6 g/t Pd, 1,4 g/t Pt et 0,2 g/t Au), 1,8 g/t EGP2 + Au (= 0,8 g/t Pd, 0,6 g/t Pt et 0,4 g/t Au), 1,7 g/t EGP2 + Au (= 0,5 g/t Pd, 0,9 g/t Pt et 0,2 g/t Au) et 0,8 g/t EGP2 + Au (= 0,4 g/t Pd, 0,3 g/t Pt et 0,1 g/t Au) et ils sont situés sur le même corridor à 1 770 mètres, 2 200 mètres, 2 300 mètres, 3 500 mètres et 5 200 mètres respectivement au nord de l'indice Enish (7,1 g/t EGP2 + Au = 3,8 g/t Pd, 2,3 g/t Pt et 1,0 g/t Au)). Ce corridor minéralisé à lui seul fait 5 kilomètres de long. Plus près de l'indice Enish, un nouvel échantillon choisi retournant 2,1 g/t EGP2 + Au = 0,8 g/t Pd, 1,0 g/t Pt et 0,3 g/t Au) a permis d'allonger le corridor de 230 mètres plus au nord. Aucun de ces nouveaux indices n'a été rainuré ou testé par forage.

Région de Gaspar

Sur le bloc de claim de Gaspar, 3 corridors minéralisés connus ont été étendus latéralement et un nouveau corridor a été découvert. Prospectant autour de l'indice Herculina (1,1 g/t EGP2 + Au = 0,7 g/t Pd, 0,3 g/t Pt et 0,1 g/t Au) qui avait été trouvé en 2014, 3 nouveaux échantillons choisis ont retourné 1,1 g/t EGP2 + Au (= 0,7 g/t Pd, 0,3 g/t Pt et 0,1 g/t Au), 1,1 g/t EGP2 + Au (= 0,7 g/t Pd, 0,3 g/t Pt et 0,1 g/t Au) et 1,2 g/t EGP2 + Au (= 0,7 g/t Pd, 0,3 g/t Pt et 0,1 g/t Au). Un kilomètre plus au nord, des échantillons choisis ont retourné 3,3 g/t EGP2 + Au (= 2,6 g/t Pd, 0,6 g/t Pt et 0,1 g/t Au), 2,5 g/t EGP2 + Au (= 1,7 g/t Pd, 0,7 g/t Pt et 0,1 g/t Au), 1,1 g/t EGP2 + Au = 0,5 g/t Pd, 0,2 g/t Pt et 0,4 g/t Au) et 0,9 g/t EGP2 + Au (= 0,6 g/t Pd, 0,2 g/t Pt et 0,1 g/t Au) étendant ainsi le corridor (reef) d'environ 600 mètres plus au NNO pour une longueur totale de 1 800 mètres. Aussi, en prospectant autour des indices d'Olympus (0,9 g/t EGP2 + Au = 0,5 g/t Pd, 0,3 g/t Pt et 0,1 g/t Au), 0,8 g/t EGP2 + Au = 0,4 g/t Pd, 0,3 g/t Pt et 0,1 g/t Au), 0,6 g/t EGP2 + Au = 0,3 g/t Pd, 0,2 g/t Pt et 0,1 g/t Au) et 0,6 g/t EGP2 + Au = 0,3 g/t Pd, 0,2 g/t Pt et 0,1 g/t Au) trouvé en 2014, 3 nouveaux échantillons choisis ont retourné 2,9 g/t EGP2 + Au (= 2,4 g/t Pd, 0,4 g/t Pt et 0.1 g/t Au), 1,1 g/t EGP2 + Au (= 0,6 g/t Pd, 0,4 g/t Pt et 0,1 g/t Au) et 0,9 g/t PGE2 + Au (= 0,6 g/t Pd, 0,2 g/t Pt et 0,1 g/t Au)allongeant le corridor minéralisé à 1 000 mètres. De plus, un nouvel indice isolé situé entre les corridors d'Olympus et d'Herculina a retourné 2,0 g/t EGP2 + Au = 1,4 g/t Pd, 0,5 g/t Pt et 0,1 g/t Au). Ce dernier indice pourrait potentiellement définir un nouveau corridor porteur d'EGP. Aucun de ces nouveaux indices n'a été rainuré ou testé par forage.

Région d'Itokawa

Sur le bloc de claims d'Itokawa, un nouveau corridor minéralisé (reef) a été découvert et un corridor connu a été étendu latéralement. Situé dans la partie centre-sud du bloc de claims, 2 échantillons choisis séparés de 30 mètres définissent une nouvelle zone minéralisée avec des valeurs de 6,2 g/t EGP2 + Au (= 2,9 g/t Pd, 3,1 g/t Pt et 0,2 g/t Au) et 0,9 g/t EGP2 + Au (= 0,4 g/t Pd, 0,4 g/t Pt et 0,1 g/t Au). Situé le long du même linéament magnétique de directions NNO, une autre découverte a retourné 1,0 g/t EGP2 + Au (= 0,2 g/t Pd, 0,7 g/t Pt et 0,1 g/t Au), 0,7 g/t EGP2 + Au (= 0,2 g/t Pd, 0,4 g/t Pt et 0,1 g/t Au) et 0,4 g/t EGP2 + Au (= 0,2 g/t Pd, 0,1 g/t Pt et 0,1 g/t Au) formant un nouveau corridor minéralisé de 1 800 mètres et ouvert dans les deux directions. En prospectant dans l'orientation de l'indice Itokawa (1,3 g/t EGP2 + Au = 0,7 g/t Pd, 0,5 g/t Pt et 0,1 g/t Au sur 2,8 metres incluant 3,5 g/t EGP2 + Au = 1,7 g/t Pd, 1,4 g/t Pt et 0,3 g/t Au sur 0,3 metre) et guidé par les données du levé magnétique aéroporté de 2014, un nouvel indice a été trouvé 500 mètres au NNO et a retourné 1,5 g/t EGP2 + Au (= 0,8 g/t Pd, 0,6 g/t Pt et 0,1 g/t Au). Un autre chapelet d'échantillons choisis, 3 000 mètres dans le même corridor, a retourné 0,7 g/t EGP2 + Au (= 0,5 g/t Pd, 0,1 g/t Pt et 0,1 g/t Au), 0,6 g/t EGP2 + Au (= 0,4 g/t Pd, 0,1 g/t Pt et 0,1 g/t Au) et 0,5 g/t EGP2 + Au (= 0,3 g/t Pd, 0,1 g/t Pt et 0,1 g/t Au) parmi d'autres valeurs anomales en EGP2 + Au. Aucun de ces nouveaux indices n'a été rainuré ou testé par forage.

Le programme de prospection de 2015 a été très fructueux pour identifier de nouveaux corridors portant des EGP et aussi pour étendre latéralement de très bons corridors identifiés en 2014. Midland planifie, tôt cet automne, de reprendre l'évaluation des corridors les plus anomaux en EGP + Au avec des travaux d'échantillonnage en rainures, de la cartographie géologique et un peu de prospection avec l'objectif d'amener le projet au stade de forage à l'été 2016.

Le projet Pallas compte 494 claims couvrant une superficie de plus de 225 kilomètres carrés de droits miniers dans la Fosse à quelque 80 kilomètres à l'ouest de Kuujjuaq au Québec. Ces claims couvrent un large complexe ultramafique-mafique plurikilométrique plissé et reconnu, dans cette section de la Fosse, pour son fort potentiel en éléments du groupe du platine.

Des figures localisant la propriété Pallas ainsi que les nouveaux indices peuvent être consultées en utilisant le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/Pallas%20figures%20Sept32015.pdf

Contrôle de Qualité

Toutes les analyses ont été réalisées à Vancouver, B.C. par ALS Minerals alors que les préparations ont été réalisées à Val-d'Or, Québec. Tous les échantillons ont été analysés pour le platine, palladium et or par pyro-analyse avec une finale ICP sur une fraction de 30 grammes. Les analyses de nickel et de cuivre ont été faites par ICP suivant une digestion à quatre acides. Pour le contrôle de qualité, dans chaque envoi, des standards certifiés et blancs ont été insérés à intervalle régulier à travers la suite d'échantillon. Les données ont été revues par Robert Banville, géologue senior pour Exploration Midland et personne qualifiée selon les normes NI 43-101.

Conditions de l'entente d'exploration

JOGMEC avait l'option d'acquérir un intérêt de 50 % dans le projet Pallas d'ici le 31 mars 2016, en contrepartie de dépenses d'exploration pour un montant total de 2 000 000 $. Avec les dépenses d'exploration encourues à l'été 2015, 50% d'intérêt a été récemment consenti à JOQMEC en vertu de l'entente. Midland agira à titre d'opérateur tant qu'elle détiendra un intérêt égal ou supérieur à 50 % dans le projet.

À propos de JOGMEC

JOGMEC a été constituée en février 2004, dans le cadre du regroupement de Japan National Oil Corporation (« JNOC ») et de Metal Mining Agency of Japan (« MMAJ »). Elle est sous la juridiction du ministère japonais de l'économie, du commerce et de l'industrie et a pour mandat d'investir dans des projets de développement miniers partout dans le monde, dans le but d'assurer à l'industrie japonaise un approvisionnement constant en ressources naturelles.

À propos de Midland

Midland mise sur l'excellent potentiel minéral du Québec pour faire la découverte de nouveaux gisements, d'or, d'EGP, de métaux usuels et de terres rares de classe mondiale. Midland est fière de compter sur des partenaires renommés tels Japan Oil, Gas and Metals National Corporation, Teck Resources Limited, Mines Agnico Eagle Limited, Ressources Sphinx ltée et SOQUEM inc. Midland préfère travailler en partenariat et entend conclure rapidement des ententes à cet égard en ce qui concerne ses propriétés nouvellement acquises. La direction évalue actuellement d'autres opportunités et projets afin d'améliorer le portfolio de la Société et créer une valeur ajoutée pour les actionnaires.

Ce communiqué de presse a été préparé par Robert Banville, géologue senior pour Midland et personne qualifiée selon la norme canadienne 43-101. Pour plus d'information, veuillez consulter le site Web de la Société.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Ce communiqué de presse renferme certains énoncés prospectifs qui comprennent des éléments de risque et d'incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés se révéleront exacts. Il s'ensuit que les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans le rapport annuel et lors de dépôts par Midland auprès des autorités réglementaires.

Renseignements