Orbite Aluminae Inc.

27 juil. 2011 07h00 HE

Exploration Orbite : Dépôt d'une nouvelle demande de brevet portant sur des méthodes innovatrices de séparation du fer de l'aluminium

La Société procède également à la nomination de Guy Boucher à titre d'avocat-conseil et de responsable du développement durable

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 27 juillet 2011) - Exploration Orbite (TSX CROISSANCE:ORT.A) est heureuse d'annoncer avoir procédé au dépôt d'une nouvelle demande de brevet concernant une innovation pour des méthodes utilisées lors de la séparation des mélanges comprenant du fer et de l'aluminium. Ladite demande de brevet provisoire (US 61/508,950) a été initialement déposée par le cabinet Bereskin & Parr de Montréal auprès du bureau américain des brevets.

Ces nouvelles méthodes permettent notamment de séparer de façon simple, efficace et économique les atomes de fer des atomes d'aluminium contenus dans les minerais.

« Le dépôt de cette nouvelle demande de brevet couvre une technologie clé, sinon critique, du processus innovateur de la Société et permettra d'augmenter sensiblement la rentabilité de ses procédés de préparation d'alumine, et ce, plus rapidement, tout en nécessitant significativement moins de produits chimiques. Il s'agit ainsi d'une autre innovation radicale permettant des bénéfices fort important d'un point de vue écologique, lequel témoigne évidemment de la haute sensibilité d'Orbite à cet effet », a précisé Richard Boudreault, président et chef de la direction de la Société.

Cette nouvelle demande de brevet vient donc s'ajouter au portefeuille de brevets d'Exploration Orbite qui compte maintenant six familles différentes. Il est à noter que le portefeuille de la compagnie compte désormais, au sein de ces mêmes six familles, 17 demandes de brevets ayant été déposées auprès des autorités pertinentes d'une dizaine de pays. Ces brevets représentent des déclinaisons technologiques de l'innovation de la Société et sont aussi des occasions pour des licences dans différents secteurs technologiques.

Nomination de Me Guy Boucher à titre d'avocat-conseil et de responsable du développement durable

Orbite est également heureuse d'annoncer la nomination de Me Guy Boucher au titre d'avocat-conseil et de responsable du développement durable. Me Boucher est un cadre supérieur possédant une vaste expérience des affaires juridiques et du développement durable, particulièrement dans les domaines associés aux ressources naturelles. Avant de joindre les rangs d'Orbite, Me Boucher a cumulé de multiples fonctions dont celle de vice-président, Développement durable et vice -président des Affaires Juridiques et affaires environnementales auprès de la société Domtar, pour laquelle il fut responsable des questions de durabilité de même que de multiples aspects légaux reliés aux activités commerciales.

« Comptant plus de 20 ans d'expérience, Me Boucher apporte à Orbite une solide expertise, et ce, à maints points de vue. Ses antécédents dans le domaine des affaires environnementales orienteront et renforceront l'engagement soutenu d'Orbite envers les pratiques écologiques d'extraction de l'alumine », a déclaré Richard Boudreault. « Avec son expérience, Me Boucher va grandement contribuer à la transition vers la prochaine étape du développement d'Orbite, soit l'exploitation des ressources de la Société de façon durable, en plus de faciliter les transactions avec les grandes entreprises des secteurs de l'aluminium et des ressources naturelles », a conclu M. Boudreault.

Me Boucher est titulaire d'une licence en droit civil (LL.L.) du Barreau du Québec et d'un baccalauréat en administration (B.Adm.) de l'Université d'Ottawa.

« Je suis enchanté de faire partie de l'équipe d'Orbite, dont les membres chevronnés ont une approche visionnaire, une succession de réussites d'affaires, un savoir-faire de premier plan et un solide engagement envers le développement durable », a affirmé Me Boucher.

Le 18 juillet 2011, M. Guy Boucher s'est vu octroyer 300 000 options d'achat d'actions dans le cadre du régime d'options d'Orbite. Ces actions, dont le prix d'exercice est de 3,29 dollars chacune, seront attribuées en trois parties identiques au cours des trois prochaines années et viendront à échéance le 18 juillet 2016.

À propos d'Orbite

Orbite détient 100 % des droits miniers de sa propriété de Grande-Vallée de 64 km2, site d'un dépôt d'argile alumineuse situé à 32 km au nord-est de Murdochville, et une usine pilote à pleine taille de 28 000 pi2 à Cap-Chat, en Gaspésie. Le dernier rapport NI 43-101 publié établit la quantité de ressources minérales indiquées dans une petite partie du dépôt à entre 800 millions et 1 milliard de tonnes métriques d'argile alumineuse, cela équivaut à la quantité d'alumine présentement importée par le Canada pour une durée d'environ cinquante ans. L'alumine métallurgique de qualité supérieure produite par le processus d'Orbite a été utilisée de manière indépendante par des installations internationales de renom, telles que l'INRS et le SINTEF, pour produire de l'aluminium de qualité, validant ainsi l'alumine d'Orbite dans une chaîne complète menant à la production de l'aluminium.

La Société détient également les droits intellectuels sur un procédé unique d'extraction de l'alumine, lequel est protégé par des brevets canadiens et américains, et est en instance d'autres brevets internationaux. Le procédé breveté d'Orbite peut être considéré comme une technologie de rupture selon la définition que donne M. Clayton Christensen, professeur à l'Université Harvard, puisqu'il a le potentiel de devenir un substitut au processus Bayer actuellement utilisé par l'industrie de l'aluminium. Orbite prévoit offrir de l'alumine métallurgique et de l'alumine de très haute pureté ainsi qu'une licence de ses technologies à des producteurs qualifiés. www.orbitealuminae.com

Certains renseignements contenus dans le présent communiqué peuvent comporter de l'information prospective. Sans limiter la portée de ce qui précède, l'information et les énoncés prospectifs peuvent notamment inclure des énoncés au sujet des résultats financiers, situation financière ou du rendement futur de la société. L'information peut aussi porter sur des expectatives et estimations des marchés dans lesquels Orbite opère ainsi que les hypothèses et croyances de la direction relativement à ces marchés. Ils sont assujettis à des risques connus ou inconnus, à des incertitudes, à des hypothèses et à d'autres facteurs imprévisibles, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la société. Ces risques, incertitudes et hypothèses pourraient faire en sorte que les événements ou les résultats réels diffèrent de façon importante de ceux que laissent entrevoir les énoncés prospectifs. Orbite n'a pas l'intention de mettre à jour ou de réviser l'information et les énoncés prospectifs et elle n'est tenue à aucune obligation à cet égard, sauf si les lois applicables l'y obligent.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Renseignements

  • MEDIAS
    Me Frédéric Bérard
    Vice-président
    HKDP Communications et affaires publiques
    514-395-0375, ext. 259
    Cell. : 514-917-1040

    INVESTISSEURS
    Louis Morin
    Relations avec les investisseurs
    514-591-3988

    Jason Monaco
    Associé directeur
    First Canadian Capital Corp.
    416 742-5600