Exploration Orex inc.
TSX VENTURE : OX

Exploration Orex inc.

01 mars 2017 12h18 HE

Exploration Orex inc. : mise à jour de l'estimation des ressources de la propriété Goldboro

ROUYN-NORANDA, QUÉBEC--(Marketwired - 1 mars 2017) - Exploration Orex inc. Orex » ou la « Société ») (TSX CROISSANCE:OX) annonce une mise à jour de l'estimation des ressources contenue dans le rapport technique de la Société intitulé « Preliminary Economic Assessment on the Goldboro Property », portant une date effective du 22 avril 2014, préparé par MineTech International Limited d'Halifax, Nouvelle-Ecosse (le « Rapport technique »). Le Rapport technique incorpore l'estimation des ressources 43-101 sur la propriété Goldboro publiée par Mercator Geological Services Limited de Darmouth, Nouvelle-Ecosse, en 2013 (« l'Estimation des ressources de 2013 »).

En février 2017, la direction d'Orex a révisé l'estimation des ressources antérieurement déposée, qui est présentée dans le Rapport technique. Au cours de cette révision par la direction, il a été observé que la procédure utilisée pour calculer l'Estimation des ressources de 2013 ne donnait pas, dans le processus de composition, la dilution complète de certains intervalles non continus des échantillons de carottes de forage.

Par conséquent, la Société a demandé à Mercator Geological Services Limited de recalculer l'Estimation des ressources, en y apportant toutes les révisions nécessaires pour corriger l'exclusion indiquée ci-dessus. Le tableau ci-après donne un sommaire de la nouvelle estimation des ressources (« l'Estimation révisée »), qui reflète une réduction de 6,4 % du contenu total en or du gîte Goldboro par rapport à l'Estimation des ressources de 2013. La diminution de 56 300 onces dans le contenu en or global, passant de 886 600 onces (2013) à 830 300 onces (2017), se situe principalement (86,2 %) dans la catégorie des ressources présumées.

L'Estimation révisée contient des ressources mesurées de 171 000 tonnes à une teneur de 5,39 grammes par tonne (g/t Au) (29 600 onces), des ressources indiquées de 2 385 000 tonnes à une teneur de 5,58 g/t Au (427 800 onces) et des ressources présumées de 2 669 000 tonnes à une teneur de 4,35 g/t Au (372 900 onces), à une teneur de coupure de 2,00 g/t. Les informations supplémentaires sur l'Estimation révisée seront disponibles lors de la publication prochaine d'un Rapport technique révisé.

Tableau 1 - Estimation révisée en 2017 des ressources

Estimation révisée des ressources minérales - date effective du 28 février 2017
Teneur de coupure
(g/t Au)
Catégorie Zone Boston Richardson Zone Ouest Goldbrook Zone Est Goldbrook Total gîte Goldboro
Tonnes g/t Au Onces Tonnes g/t Au Onces Tonnes g/t Au Onces Tonnes g/t Au Onces
2,00 Mesurées 171 000 5,39 29 600 171 000 5,39 29 600
Indiquées 1 507 000 5,27 255 400 464 000 5,39 80 400 414 000 6,91 92 000 2 385 000 5,58 427 800
Mesurées et Indiquées 1 678 000 5,28 285 000 464 000 5,39 80 400 414 000 6,91 92 000 2 556 000 5,57 457 400
Présumées 1 083 000 4,56 158 800 459 000 4,42 65 200 1 127 000 4,11 148 900 2 669 000 4,35 372 900

Notes :

  • Cette estimation révisée des ressources a été préparée conformément au Règlement 43-101 des Autorités canadiennes en utilisant les normes de l'Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (ICM).
  • Le tonnage a été arrondi au 1 000 tonnes le plus près ; les teneurs moyennes et les onces contenues ne tiennent pas compte des arrondissements.
  • La teneur de coupure de 2,0 g/t dans l'énoncé des ressources reflète une attente raisonnable d'un développement économique par des méthodes d'extraction souterraine.
  • Les populations des composites d'analyses ont été bloquées à 1 mètre à des teneurs aurifères de 80 g/t ou de 120 g/t et interpolées séparément.
  • Un facteur de densité spécifique de 2,7 g/cm3 a été appliqué à tous les blocs.
  • Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'ont pas démontré une viabilité économique. L'estimation de ressources minérales peut être affectée de façon importante par des questions d'autorisation environnementale, légales, de titres, de taxation, sociopolitiques, de marketing ou autres questions pertinentes.

Le conseil d'administration de la Société croit que l'Estimation révisée ne représente pas un changement important dans le projet Goldboro ou dans la Société et qu'elle n'obligera pas la Société à modifier sa stratégie de développement ou son échéancier.

« Puisque la diminution contenue dans l'Estimation révisée pour l'ensemble de Goldboro n'est pas matérielle et qu'elle ne comporte pas de conséquences significatives, nous publions cette information dans un souci d'assurer une complète transparence et pour informer nos actionnaires des raisons et de l'impact de cette révision. De plus, nous allons continuer de développer le projet Goldboro d'une manière prudente dans le meilleur intérêt à long terme pour nos actionnaires » a déclaré Jonathan Fitzgerald, président du conseil et chef de la direction d'Orex.

Personne qualifiée

Michael Cullen, géologue de Mercator Geological Services Limited, une « personne qualifiée » au sens du Règlement 43-101, a supervisé la préparation et est responsable de l"information technique relative aux estimations des ressources minérales contenues dans le présent communiqué de presse. Il a révisé et approuvé les informations techniques relatives à l'estimation des ressources minérales contenues dans ce communiqué de presse. Le contrôle de la qualité, l'assurance de la qualité et les détails relatifs à l'estimation des ressources de 2013 sont contenues au Rapport technique antérieurement déposé par Orex sur SEDAR.

Mise en garde

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude des renseignements contenus dans le présent communiqué de presse

Les faits énoncés dans ce communiqué de presse qui ne sont pas des faits historiques sont des « énoncés prospectifs » et les lecteurs sont mis en garde à l'effet que ces énoncés ne sont pas une garantie de succès et que les développements et résultats futurs peuvent être différents de ceux projetés dans ces énoncés prospectifs.

Renseignements