Exploration Puma inc.
TSX CROISSANCE : PUM

Exploration Puma inc.

09 févr. 2011 08h00 HE

Exploration Puma : 10,1 % Cu et 54 g/t Ag sur 7,5 mètres sur le projet de cuivre Turgeon

RIMOUSKI, QUEBEC--(Marketwire - 9 fév. 2011) - Exploration Puma (TSX CROISSANCE:PUM) a recoupé une minéralisation riche en cuivre d'une teneur de 10,1 % Cu et 54 g/t Ag sur 7,5 mètres dans le forage FT10-02 sur le projet de Cuivre-Zinc Turgeon, au Nouveau-Brunswick. Cette zone minéralisée est suivie, 30 mètres plus profond, d'une lentille de sulfures massifs de 42 mètres d'épaisseur et d'une teneur de 0,8 % Cu et 1,7 % Zn. Cette lentille correspond à la bordure supérieure d'une anomalie InfiniTEM® détectée lors du levé réalisé à l'automne 2010. Les résultats de trois autres forages réalisés pour vérifier d'autres anomalies géophysiques sont à venir. La lentille de sulfures massifs présente une zonalité métallifère marquée avec la première partie riche en cuivre et la seconde partie plus riche en zinc.

Principales zones minéralisées interceptées dans le forage FT10-02

Forage Zone De À Long. Cu
(%)
Zn
(%)
Ag
(g/t)
FT10-02 Veine Cuivre 130,8 131,1 0,3 15,5 0,1 14
N193°/53°              
  Zone de Cuivre 135,2 142,7 7,5 10,1 0,1 54
  inclus 135,2 135,7 2,4 14,9 0,2 137
 
  Sulfure Massif (SM) 166,0 208,0 42,0 0,8 1,7 1
 
  Zone de Cuivre (SM) 166,0 190,3 24,3 1,1 0,7 1
  inclus 166,0 176,0 10,0 1,5 0,0 2
  et 166,0 169,4 3,4 3,3 0,0 2
 
  Zone de Zinc (SM) 192,0 204,0 12,0 0,5 4,5 1
  inclus 192,0 198,0 6,0 0,2 7,8 2
  et 192,0 193,8 1,8 0,3 14,5 1
  et 196,0 198,0 2,0 0,2 9,3 4

Zone riche en cuivre avec enrichissement en argent

La zone riche en cuivre est principalement composée de 60-80 % de chalcopyrite et contient une minéralisation significative en argent comme illustrée dans la partie supérieure de la zone avec 14,9 % Cu et 137 g/t Ag sur 2,4 mètres. Les forages antérieurs n'ont pas été adéquatement analysés pour les métaux précieux et un programme d'échantillonnage détaillé sera entrepris sur les carottes disponibles à l'entrepôt des Ressources naturelles à Madran, au Nouveau-Brunswick.

"Nous sommes très enthousiaste par l'interception de cette zone riche en cuivre dans le forage FT10-02 et par son association avec une minéralisation significative en argent qui n'avait pas vraiment été vérifiée dans le passé." note Marcel Robillard, Président de la Compagnie.

La zone de chalcopyrite massive interceptée dans le forage FT10-02 confirme la présence d'une zone riche en cuivre localisée à proximité des lentilles de sulfures massifs. Des forages antérieurs ont intercepté, à proximité du forage FT10-02, des teneurs similaires en cuivre sur des épaisseurs significatives.

Forages antérieurs implantés à proximité de FT10-02

Forage Direction Pendage De À Long. Cu
(%)
E81-48 N255° 45° 169,5 172,5 3,1 8,4
E81-56 N255° 45° 65,0 70,7 5,7 7,6
E81-60 N255° 43° 202,4 205,5 3,1 6,9
E81-66 N255° 43° 136,4 139,1 2,7 6,7
F00-01 N222° 50° 126,0 127,5 1,5 6,6

Une modélisation 3D plus détaillée des zones minéralisées sera entreprise pour identifier la relation entre les zones riches en cuivre et les lentilles de sulfure massif avec l'objectif d'évaluer l'étendue et la taille potentielle des zones riches en cuivre. Il est à noter que ces zones demeurent ouvertes en profondeur et latéralement.

Zonalité métallifère dans les sulfures massifs

La lentille de sulfures massifs, 42 mètres d'épaisseur apparente, montre une zonalité métallifère marquée qui précise le modèle géologique du dépôt pour orienter les futures campagnes de forage mais aussi pour évaluer la viabilité économique du projet. La partie supérieure de la lentille montre un enrichissement en cuivre avec 1,1 % Cu sur 24,3 mètres qui inclus une zone avec 3,3 % Cu sur 3,4 mètres. D'autre part, la seconde partie montre plutôt un enrichissement en zinc avec 4,5 % Zn sur 12,0 mètres qui inclus une zone avec 14,5 % Zn sur 1,8 mètres.

La lentille de sulfures massifs interceptée correspond à la bordure supérieure d'une des cinq anomalies géophysiques détectées lors des levés réalisés en forages à l'automne 2010. Le centre de cette anomalie n'a pas encore été testé en forage. Deux forages antérieurs ont intercepté cette anomalie à une distance d'environ 20 mètres de part et d'autre du forage FT10-02. Il s'agit des forages F00-01 et E81-60 avec respectivement 2,3 % Cu sur 19,3 mètres et 3,5 % Cu sur 11,2 mètres. La lentille de sulfure massif demeure ouverte en profondeur et latéralement. Des travaux de forages additionnels seront entrepris pour vérifier l'étendue de la minéralisation.

Levé InfiniTEM® en forage et en surface

Suivant l'implantation du forage FT10-01, Puma a réalisé des levés géophysiques en forage et en surface pour mieux caractériser la signature géophysique des lentilles de cuivre et de zinc connues et ainsi définir les cibles prioritaires qui ont été forées en décembre 2010. Cinq anomalies en forages et sept anomalies en surface ont été détectées lors des levés. Le forage FT10-02 a testé la bordure supérieure d'une d'entre-elles. Trois forages additionnels ont été implantés à la fin de 2010 et au début de 2011 pour vérifier d'autres anomalies géophysiques. Les résultats de ces forages sont à venir.

À propos de Exploration Puma

Exploration Puma est une Société canadienne d'exploration minière avec des projets avancés en métaux usuels et précieux au Canada. Les projets majeurs de la compagnie sont les projets de cuivre Turgeon et d'argent Nicholas-Denys au Nouveau-Brunswick et le projet aurifère Little Stull Lake au Manitoba.

Les détails des propriétés de Puma peuvent être consultés sur www.explorationpuma.com.

Le contenu de ce communiqué de presse a été préparé par Marcel Robillard, personne qualifiée NI 43-101. L'analyse des échantillons a été réalisée au laboratoire de ALS Chemex de Val d'Or par les méthodes d'absorption atomique et ICP. Il n'y a pas suffisamment d'information pour définir la forme et l'épaisseur réelle de la minéralisation. Les forages antérieurs ont été implantés en 1981 et 2000 par d'autres sociétés. La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Ce communiqué de presse peut renfermer certains énoncés prospectifs qui comportent des éléments de risque et d'incertitude. Il s'ensuit que les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux prévus par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans les rapports trimestriels et annuels, et dans les documents déposés auprès des autorités en valeurs mobilières.

Renseignements