SOURCE: Canadian Organization for Rare Disorders

04 déc. 2015 10h43 HE

Explorer l'impact de la recherche canadienne sur les maladies rares

L'unité et la collaboration sont les piliers de la communauté des maladies rares

TORONTO, ON--(Marketwired - 4 décembre 2015) - Aujourd'hui, la Canadian Organization for Rare Disorders [Organisation canadienne des maladies rares] (CORD) et Shire Pharma Canada ULC (" Shire "), en collaboration avec BIOTECanada, ont organisé une séance d'échanges scientifiques au MaRS Discovery District, à Toronto. Divers intervenants canadiens du domaine des maladies rares se sont réunis pour discuter des succès du Canada dans le secteur de la recherche translationnelle et de ses retombées positives pour les personnes vivant avec une maladie rare. Les propos tenus faisaient écho à la demande d'investissements continus et de collaboration en recherche dans le cadre de la stratégie canadienne en matière de maladies rares.

L'événement mettait de l'avant le Dr Daniel Drucker, chercheur canadien de renommée internationale, qui a présenté les jalons de la recherche et le processus d'innovation ayant débuté il y a presque 20 ans suite à la découverte des effets biologiques du GLP-2. Le Dr Drucker a aussi illustré comment la collaboration multisectorielle a mené à la mise au point et à l'approbation récente par Santé Canada d'un traitement novateur, lequel constitue un excellent exemple de réussite canadienne en recherche sur les maladies rares.

Le ministre ontarien de la Recherche et de l'Innovation, Reza Moridi, s'est joint à Andrew Casey, président et chef de la direction de BIOTECanada, Durhane Wong-Rieger, présidente et chef de la direction de la CORD et Phil J. Vickers, responsable mondial de la recherche et du développement pour Shire, pour parler des occasions qui permettraient de combler l'écart entre les sciences fondamentales et la mise au point de traitements à l'intention des personnes vivant avec des maladies rares, au Canada et ailleurs.

L'écosystème canadien de recherche sur les maladies rares
Selon le récent rapport publié par BIOTECanada et intitulé The Canadian Rare Disease Therapies Landscape: Bridging Opportunity to Reality [Le paysage canadien des traitements contre les maladies rares : faire le pont entre les occasions et la réalité], 452 médicaments et vaccins visant à traiter les maladies rares sont en cours de développement1. Le rapport suggère que, bien que le Canada accuse un retard par rapport à d'autres pays relativement à l'élaboration d'une stratégie exhaustive en matière de maladies rares, son industrie biopharmaceutique, ses gouvernements, ses instituts de recherche et ses organismes sans but lucratif s'emploient activement à soutenir la recherche et à mener des études en vue de mettre au point ces traitements. Or, cette tendance contribuera à faire en sorte que le Canada continue de jouer un rôle de premier plan dans le domaine1.

Le rapport illustre également la nécessité de continuer d'investir dans les domaines suivants et d'y apporter le soutien nécessaire : (1) la recherche sur les maladies rares, notamment les études en génétique, en épigénétique et en pathophysiologie; et (2) la mise au point d'applications pour le diagnostic de maladies rares, par exemple l'identification et la caractérisation de marqueurs ou de biomarqueurs1.

Promouvoir l'innovation en recherche au Canada est l'un des cinq objectifs proposés dans la Stratégie canadienne en matière de maladies rares élaborée par la CORD à la suite d'un vaste processus de consultation auprès d'intervenants dans l'ensemble du pays. La stratégie vise à(2) :

  1. Améliorer la détection précoce et la prévention
  2. Fournir des soins opportuns, équitables et fondés sur des données probantes
  3. Renforcer le soutien communautaire
  4. Offrir un accès durable aux thérapies prometteuses
  5. Favoriser la recherche innovatrice

Citations des participants :

Andrew Casey, président et chef de la direction, BIOTECanada
" De bien des façons, l'histoire du Dr Drucker est similaire à celle d'autres chercheurs/entrepreneurs canadiens travaillant dans les pôles biotechnologiques de chaque province de ce pays. Il s'agit d'un écosystème biotechnologique qui tire parti de modèles collaboratifs réunissant entrepreneurs, investisseurs, programmes gouvernementaux et partenaires industriels et qui appuie les progrès réalisés dans la mise au point de traitements révolutionnaires permettant de traiter, et dans certains cas, de guérir des maladies graves. Il est important de souligner qu'avec la création d'un processus réglementaire pour les médicaments visant à traiter les maladies rares, les patients canadiens seront bientôt sur un pied d'égalité avec les autres pays du G20 et auront ainsi accès aux meilleurs soins dans ce domaine. "

Reza Moridi, ministre de la Recherche et de l'Innovation
" Je suis fier de l'incroyable capacité de recherche et du talent d'innovation que nous avons encouragés dans notre province. La collaboration est la clé pour exploiter ces forces afin d'améliorer les soins et le bien-être des patients atteints d'une maladie rare. Je félicite le Dr Drucker et son équipe pour leur réussite, et je suis impatient de constater les effets positifs que la poursuite des recherches aura sur les Ontariens ainsi que sur les populations du monde entier. "

Le Dr Daniel Drucker, chercheur principal à l'Institut de recherche Lunenfeld-Tanenbaum
" Les sciences fondamentales sont le fondement des progrès en matière de santé. Le Canada compte de nombreux cliniciens-chercheurs, et tous les efforts déployés pour appuyer la recherche sont des investissements au profit d'un avenir meilleur pour les Canadiens des générations actuelles et à venir. "

Durhane Wong-Rieger, présidente, CORD
" Sans la recherche innovatrice, on ne peut plus rien faire : pas de progrès en matière de diagnostic, de traitement, de remède ou de qualité de vie. Il existe tant de talents et de ressources inexploités pour traiter les maladies rares; c'est pourquoi le soutien à la recherche est au cœur de la stratégie canadienne en matière de maladies rares. "

Phil J. Vickers, Ph. D., responsable mondial de la recherche et du développement, Shire
" À titre de société engagée dans la recherche novatrice et le développement clinique lié à la médecine spécialisée et aux maladies rares, Shire est fière de reconnaître la contribution du Canada dans ce domaine. Il existe un besoin non satisfait en matière de progrès médicaux dans le domaine des maladies rares, et la façon la plus efficace d'appuyer l'innovation, que ce soit au Canada ou ailleurs dans le monde, est de développer des partenariats et des collaborations entre tous les intervenants. C'est la raison pour laquelle Shire est ravie de soutenir les efforts d'organisations comme la CORD, qui s'efforcent de bâtir un avenir meilleur pour les Canadiens atteints d'une maladie rare et pour leur famille. "

À propos de la CORD
La CORD est le réseau national canadien des organisations représentant toutes les personnes aux prises avec une maladie rare. Elle représente une voix forte et unifiée qui plaide en faveur de la mise en place d'une politique et d'un système de santé qui soit au service des personnes atteintes de maladies rares. L'organisme travaille avec les gouvernements, les chercheurs, les cliniciens et l'industrie afin de promouvoir la recherche, le diagnostic, le traitement et les services pour toutes les maladies rares au Canada. www.raredisorders.ca

À propos de Shire
Shire aide les personnes atteintes de maladies graves à vivre mieux.

Notre stratégie consiste à mettre au point et à commercialiser des médicaments spécialisés novateurs afin de répondre aux importants besoins non satisfaits des patients. Notre gamme de produits comprend des traitements en neuroscience, en maladies rares, en gastroentérologie et en médecine interne. De plus, nous mettons au point des traitements pour des troubles symptomatiques d'autres secteurs thérapeutiques ciblés traités par des médecins spécialistes.

À propos de Shire au Canada
Shire Pharma Canada ULC, une filiale de Shire, offre des traitements aux Canadiens aux prises avec des maladies graves depuis plus de 15 ans. Les activités canadiennes de Shire se déroulent à Saint-Laurent (Montréal), au Québec. Pour plus d'information, veuillez visiter le www.shirecanada.com.

Références

1 BIOTECanada. The Canadian Rare Disease Therapies Landscape: Bridging Opportunity to Reality. http://www.biotech.ca/en/policy-matters/health-bio/rare.aspx. Consulté en novembre 2015.

2 Canadian Organization for Rare Disorders. Le temps est maintenant venu : une stratégie pour les maladies rares est une stratégie destinée à tous les Canadiens. Stratégie canadienne en matière de maladies rares. https://www.raredisorders.ca/content/uploads/CORD_Canada_RD_Strategy_28Sep15-FR.pdf. Consulté en novembre 2015.

Image disponible: http://www.marketwire.com/library/MwGo/2015/12/4/11G074556/Images/CORD-Shire-309c3e9204ba977f85e1ab6bb3815956.jpg
Image disponible: http://www.marketwire.com/library/MwGo/2015/12/4/11G074556/Images/Du_Laboratoire_au_Chevet_du_Patient_Infographic_(F-1acc932ae1d79bec9211db4135daa489.jpg

Renseignements