Agence des services frontaliers du Canada

Agence des services frontaliers du Canada

27 avr. 2017 19h22 HE

Exposition à un opioïde à l'Etablissement de traitement du courrier Léo-Blanchette

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 27 avril 2017) - Agence des services frontaliers du Canada

Déclaration proactive de l'ASFC :

Hier soir est survenu un incident impliquant un agent de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) travaillant à l'Établissement de traitement du courrier (ETC) Léo-Blanchette de Postes Canada, à Montréal (Québec). L'agent des services frontaliers a dû être hospitalisé à la suite d'une exposition à un opioïde contenu dans un colis qu'il était en train d'examiner. L'agent et ses proches ont demandé qu'on respecte leur vie privée pour le moment. Nous souhaitons à l'agent un prompt rétablissement.

Conformément au Code du travail du Canada, l'Agence a lancé une enquête de situation comportant des risques à l'échelle locale. Toutes les recommandations émanant de cette enquête seront mises en œuvre dans l'ensemble du pays. L'ASFC continuera également à collaborer avec Postes Canada et Santé Canada pour mener un examen dans ce dossier, et prendra les mesures qui s'imposent. De plus amples détails seront communiqués, comme il convient, lorsqu'ils seront connus.

Les agents de l'ASFC sont formés pour évaluer tous les risques associés aux personnes et aux marchandises qui tentent d'entrer au Canada pour assurer la sécurité du pays. Tous les articles du courrier international sont présentés par Postes Canada à l'ASFC pour fins de traitement dans le cadre du programme des importations postales de l'Agence.

L'ASFC accorde une importance primordiale à la santé et à la sécurité de ses employés. Comme dans tout contexte d'exécution de la loi, les risques sont inhérents, mais nous atténuons ces risques au moyen de protocoles et de formations pour assurer la protection de nos agents. À cette fin, des procédures de manipulation sécuritaire et des contrôles sont en place, y compris de l'équipement de protection personnelle pour prévenir l'exposition accidentelle. En outre, vu le rythme auquel ces menaces évoluent, l'Agence collabore de façon continue avec ses partenaires pour vérifier le caractère adéquat des processus, de l'équipement et des contrôles opérationnels pour assurer la sécurité de ses employés.

Suivez-nous sur Twitter (@FrontiereCan), joignez-vous à nous sur Facebook ou visitez notre chaîne YouTube.

Renseignements

  • Agence des services frontaliers du Canada
    Relations avec les médias
    613-957-6500