Financement agricole Canada

Financement agricole Canada

16 avr. 2012 04h30 HE

FAC rapporte une hausse de la valeur des terres agricoles au Canada

REGINA, SASKATCHEWAN--(Marketwire - 16 avril 2012) - Selon le dernier rapport Valeur des terres agricoles de Financement agricole Canada (FAC), la valeur moyenne des terres agricoles au Canada a augmenté de 6,9 % durant le second semestre de 2011. Au cours des deux semestres précédents du rapport, la valeur des terres agricoles avait augmenté de 7,4 % et de 2,1 % respectivement. Pour consulter ce rapport, qui fournit des renseignements importants sur les variations de la valeur des terres pour l'ensemble du Canada, visitez www.valeurdesterresagricoles.ca.

La valeur des terres agricoles a augmenté dans neuf provinces et est demeurée stable à Terre-Neuve-et-Labrador. La Saskatchewan, qui comporte 40 % des terres arables du Canada, a enregistré la plus forte hausse moyenne, soit 10,1 %. Ce résultat semble suivre la tendance observée aux États-Unis, où des augmentations à deux chiffres de la valeur des terres agricoles ont été relevées dans plusieurs États producteurs de maïs et de soja, dont l'Iowa, le Kansas et le Nebraska. La vigueur actuelle et anticipée des prix des produits de base, conjuguée à des valeurs des terres qui, précédemment, progressaient à un rythme moindre que dans d'autres régions du pays, sont deux facteurs qui ont contribué à la hausse de la valeur des terres en Saskatchewan.

« Le bas niveau des taux d'intérêt, en lien avec l'inflation, et les revenus agricoles plus élevés ont récemment entraîné d'importantes augmentations de la valeur des terres agricoles dans certaines provinces », explique Michael Hoffort, vice-président principal, Portefeuille et risque de crédit, à FAC. « L'analyse de FAC révèle que l'évolution de la valeur des terres agricoles est sensible aussi bien aux taux d'intérêt qu'à la tendance des recettes des cultures. Étant donné que, selon les prévisions, les taux d'intérêts se maintiendront jusqu'en 2013 à des niveaux qui n'ont jamais été aussi bas, il sera tout particulièrement important de surveiller la progression des recettes des productions animales et végétales pendant l'année à venir. Conjugués à une forte demande de la part d'exploitations agricoles en pleine croissance et à l'intérêt croissant d'investisseurs non traditionnels, ces facteurs ont tous joué un rôle dans l'augmentation continue de la valeur des terres agricoles. »

Sur le plan national, la valeur des terres agricoles a constamment augmenté pendant la dernière décennie. La hausse semestrielle la plus importante à l'échelle nationale, soit 7,7 %, a été enregistrée en 2008. La dernière diminution de la valeur moyenne (de 0,6 %) remonte à 2000. Sur le plan national, le prix moyen des terres agricoles a connu une hausse d'environ 8 % par an depuis le début de l'augmentation du prix des produits de base en 2006, soit une augmentation presque deux fois supérieure à celle observée pendant la première moitié de la décennie.

Selon des prévisions à long terme récentes d'Agriculture et Agroalimentaire Canada, l'avenir des producteurs agricoles canadiens s'annonce prometteur. « La richesse croissante de la population d'économies émergentes telles que la Chine et l'Inde engendre une augmentation de la demande alimentaire mondiale, qui fait que les prix des productions animales et végétales se maintiennent au-dessus des moyennes historiques », explique Jean-Philippe Gervais, économiste agricole principal à FAC. « Cette nouvelle tendance a contribué à faire grimper la valeur des terres agricoles à des niveaux records en Amérique du Nord. Les producteurs qui veulent vendre ou acheter des terres agricoles auront grandement intérêt à garder un œil sur les variations possibles du revenu agricole canadien ces prochaines années. »

« Nous souhaitons mettre l'accent sur une perception plus positive de l'agriculture, une perception qui traduit l'optimisme dont les producteurs nous disent être animés, de manière à pouvoir attirer les personnes, les compétences et les capitaux nécessaires pour répondre à cette demande alimentaire croissante », souligne M. Hoffort. « D'un autre côté, nous voulons offrir les outils à ceux qui désirent acheter des terres agricoles pour agrandir une exploitation existante ou pour se lancer dans l'industrie. C'est pourquoi nous avons créé le prêt Jeune agriculteur pour aider les jeunes agriculteurs à acheter des terres. »

Pour participer au webinaire gratuit de FAC sur les données du nouveau rapport qui se tiendra le 18 avril, veuillez consulter www.fac.ca/webinaires.

Le rapport Valeur des terres agricoles de FAC est publié depuis 1984. Vous pouvez consulter les rapports précédents à www.valeurdesterresagricoles.ca.

En tant que plus important prêteur à l'industrie agricole canadienne, FAC œuvre pour l'avenir de l'agroindustrie. FAC a un portefeuille de première qualité de plus de 22 milliards de dollars et vient de connaître une dix-neuvième année consécutive de croissance. FAC est solide et stable; elle s'est engagée à servir l'industrie peu importe le cycle économique. FAC offre du financement, de l'assurance, des logiciels, des programmes d'apprentissage ainsi que d'autres services commerciaux aux producteurs, aux agroentrepreneurs et aux entreprises agroalimentaires. Passionné de l'agriculture, le personnel de FAC est voué à la réussite de la clientèle et de l'industrie. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez www.fac.ca.

Renseignements