SOURCE: RoboticOncology.com

roboticoncology.com

25 juil. 2012 17h06 HE

Faire perdre son emprise au cancer de la prostate

Les chercheurs trouvent une solution pour empêcher l'apparition de métastases en faisant en sorte que les cellules cancéreuses « perdent leur emprise » sur les tissus sains, explique le Dr. David Samadi, expert de premier plan dans le domaine du cancer de la prostate

NEW YORK, État de New York--(Marketwire - Jul 25, 2012) - Distinguer les cancers de la prostate qui se propagent au-delà de la prostate et comprendre comment ils se développent est essentiel pour trouver un nouveau remède au cancer de la prostate. Les dernières informations suggèrent que la protéine SPDEF pourraient détenir le secret concernant le fait que le cancer de la prostate parvienne à survivre en dehors de la prostate, et pourraient mener à des tests et traitements très spécifiques du cancer de la prostate.

Le Dr. David Samadi, chirurgien très réputé dans ce domaine, explique le rôle de la SPDEF dans les métastases du cancer de la prostate. « Lorsque je retire une prostate cancéreuse par chirurgie robotique SMART, l'objectif est d'empêcher que les cellules cancéreuses de la prostate ne quittent la prostate pour prendre racine dans d'autres tissus sains », a-t-il déclaré. « Désormais, la présence ou l'absence de la SPDEF semble définir si les cellules survivront ou non dans le cas où elles s'aventureraient hors de la prostate. »

Les chercheurs du Centre contre le cancer de l'Université du Colorado ont découvert que les cellules cancéreuses de la prostate sans SPDEF réussissaient généralement à bâtir de nouvelles colonies cancéreuses au fil de leurs déplacements dans l'ensemble du corps. Cependant, lorsque la SPDEF est présente dans les cellules cancéreuses de la prostate, celles-ci ne parviennent pas à infecter de nouvelles zones du corps et finissent par mourir.

Plus spécifiquement, les chercheurs pensent que la SPDEF régule la production des MMP9 et des MMP13, des protéines qui facilitent le développement du cancer en s'attaquant aux tissus sains et en ouvrant la voie aux cellules cancéreuses pour qu'elles infectent de nouveaux sites. Si les cellules cancéreuses de la prostate ne parviennent pas à prendre racine, elles ne peuvent pas envahir de nouvelles zones et se développer.

Alors que les recherches se poursuivent, la SPDEF pourrait servir aux patients et aux spécialistes du cancer de la prostate de deux manières révolutionnaires :

1) Diagnostic du cancer de la prostate basé sur la SPDEF - les cellules cancéreuses de la prostate sans SPDEF pourraient aider à déceler les cancers de la prostate les plus dangereux, tandis que les cellules cancéreuses de la prostate avec SPDEF pourraient prédire qu'elles resteront coincées dans la prostate ou se déplaceront mais mourront sans que leur propagation ne soit dangereuse ;

2) Traitement du cancer de la prostate centré sur la SPDEF - une thérapie génétique ou une nano-opération pourrait être employée pour altérer les cellules cancéreuses de la prostate sans SPDEF en y injectant la protéine SPDEF, les rendant impuissantes en dehors de la prostate.

« C'est la propagation du cancer de la prostate qui cause des ravages », a déclaré le Dr. Samadi. « C'est ça qui rend risqués la surveillance active ou les traitements moins agressifs. Mais notre capacité limitée à isoler les variations du cancer de la prostate et à prédire la progression de la maladie est aussi un défi. Jusqu'à ce qu'on puisse dire avec certitude quels cancers de la prostate deviendront métastatiques, la meilleure solution reste l'ablation. »

Les protéines MMP9 et MMP13 sont également des menaces connues dans les métastases des cancers du sein, du côlon, du poumon et de l'ovaire. « Les nouvelles recherches sur les protéines SPDEF et MMP ont des chances d'avoir un impact sur les métastases du cancer pour un grand nombre de patients, et pas seulement les hommes souffrant d'un cancer de la prostate », a insisté le Dr. Samadi.

Le Dr. David Samadi a développé la technique de prostatectomie robotique SMART (Technique robotique avancée et modifiée, de l'anglais « Samadi Modified Advanced Robotic Technique ») et est le Vice-président du Département d'urologie et Chef de la robotique et de la chirurgie micro-invasive au Centre médical du Mont Sinaï, à New York.

Vidéos connexes :

DERNIÈRES INFORMATIONS : De meilleurs taux de survie avec la chirurgie robotique de la prostate
http://www.youtube.com/watch?v=pwFoiVLc5UE&list=UUZvOHUgjV5EzAS-ZSOBeEGw&index=1&feature=plcp

La qualité de vie après un cancer de la prostate - Samadi Trifecta
http://www.youtube.com/watch?v=SwUzJpmHozo&list=UUZvOHUgjV5EzAS-ZSOBeEGw&index=9&feature=plcp

Technique SMART de chirurgie robotique de la prostate
http://www.youtube.com/watch?v=ogZCZRj7ONw&list=UUZvOHUgjV5EzAS-ZSOBeEGw&index=6&feature=plcp

Les avantages de la chirurgie robotique du cancer de la prostate - expliqués par le Dr. Samadi
http://www.youtube.com/watch?v=OZcT1bH_PwQ&list=UUZvOHUgjV5EzAS-ZSOBeEGw&index=2&feature=plcp

Liens connexes :
http://www.roboticoncology.com/
http://www.roboticoncology-fr.com/
http://www.smart-surgery.com/

Renseignements