Agence de la consommation en matière financière du Canada

Agence de la consommation en matière financière du Canada

14 déc. 2011 10h36 HE

Faites-vous des cadeaux aux fraudeurs?

Quelques trucs simples pour vous protéger en ligne

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 14 déc. 2011) - Lorsque vous êtes en ligne, que ce soit pour magasiner, effectuer des opérations bancaires ou utiliser les réseaux sociaux pour communiquer avec d'autres, il est dans votre intérêt de vous protéger contre la fraude durant la période des Fêtes. L'Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) offre des conseils pratiques qui vous aideront à ne pas tomber dans les pièges tendus par les fraudeurs en ligne.

« Les Canadiens échangent plusieurs renseignements en ligne lorsqu'ils utilisent les médias sociaux, qu'ils achètent des produits et des services, et qu'ils participent à des activités comme les jeux et le clavardage » souligne la commissaire de l'ACFC Ursula Menke. « Malheureusement, puisque plus de renseignements personnels sont divulgués, davantage de renseignements sont aussi volés. Il est important que les Canadiens sachent non seulement de quelle manière ces renseignements peuvent être volés, mais aussi comment ils peuvent se protéger. »

L'ACFC a récemment mis à jour ses ressources sur la lutte contre la fraude afin de mieux informer les consommateurs sur la façon dont la fraude en ligne peut se produire. Par exemple, les fraudeurs volent souvent des renseignements aux personnes qui utilisent les outils de réseautage social ou l'accès public à Internet sans fil (aussi appelé Wi-Fi), habituellement offert gratuitement dans des lieux publics comme les cafés, les halls d'hôtel et les aéroports.

Voici certains comportements courants qui exposent les consommateurs à la fraude :

  • Utiliser des réseaux Internet sans fil publics ou non sécurisés.

  • Communiquer trop d'information sur les sites de réseautage social.

  • Fournir des renseignements personnels sur des sites Web non sécurisés ou de faux sites Web.

  • Télécharger des logiciels contaminés ou des logiciels espions ou malveillants conçus pour endommager votre ordinateur ou faire des choses indésirables.

  • Permettre que votre ordinateur sauvegarde un mot de passe ou des renseignements personnels.

  • Créer un profil en ligne qui contient de l'information sur votre carte de crédit ou vos comptes bancaires.

  • Sauvegarder vos mots de passe sur votre ordinateur dans un fichier qui n'a pas été chiffré ni protégé au moyen d'une clé ou d'un mot de passe.

Les fraudeurs sont constamment à la recherche de n'importe quelle information qu'ils peuvent trouver à votre sujet. Certes, les renseignements personnels vous concernant peuvent ne vous exposer à aucun danger lorsqu'ils sont pris séparément, mais regroupés, ils permettent à un fraudeur de créer un profil, de voler votre identité et d'accéder à vos comptes financiers.

Comment réduire vos risques

  • Ne divulguez pas votre adresse domiciliaire, votre numéro de téléphone, les noms de vos enfants, les noms des écoles ou des employeurs, ou des renseignements précis sur vos absences pour des vacances ou des voyages dans le cadre de votre travail.

  • Si vous affichez votre date de naissance, ne précisez pas l'année.

  • Utilisez des mots de passe différents pour des applications différentes comme les sites de réseautage social, le courriel, les opérations bancaires en ligne, etc. Changez souvent vos mots de passe.

  • Utilisez uniquement l'accès à Internet sécurisé pour accéder à des sites de réseautage social. Assurez-vous qu'il y a un symbole de serrure dans la fenêtre du navigateur et que l'adresse du site commence par « https » (le « s » signifie sécurisé). N'utilisez pas les points d'accès publics sans fil pour vous connecter à vos pages de réseautage social.

  • Utilisez les paramètres de sécurité renforcée du site de réseautage social et ne donnez accès à votre profil qu'aux personnes que vous aurez autorisées.

  • N'acceptez pas les demandes d'amitié provenant de personnes que vous ne connaissez pas.

Quoi faire si vous êtes victime

  • Consignez l'information par écrit : notez le moment où vous avez constaté la fraude et les mesures que vous avez prises, y compris le nom des personnes auxquelles vous avez parlé et les dates des communications.

  • Faites un rapport à la police de votre collectivité.

  • Communiquez avec vos institutions financières et toute autre société (par exemple une compagnie de téléphone, un fournisseur de câblodistribution, etc.) où vos comptes ont été frauduleusement utilisés, ou risquent de l'être.

  • Informez les deux agences d'évaluation du crédit du Canada, TransUnion et Equifax.

  • Communiquez avec le Centre antifraude du Canada et approfondissez vos connaissances sur le site Web Pensez cybersécurité.

À propos de l'ACFC

À l'aide de ses ressources éducatives et de ses outils interactifs, l'Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) fournit des renseignements objectifs sur les produits et les services financiers afin d'aider les Canadiens à acquérir les connaissances et la confiance requises pour bien gérer leurs finances personnelles. L'ACFC les informe également au sujet de leurs droits et responsabilités lorsqu'ils traitent avec des banques et des sociétés de fiducie, de prêt et d'assurances sous réglementation fédérale. Elle veille aussi à ce que les institutions financières sous réglementation fédérale, les exploitants de réseaux de cartes de paiement et les organismes externes de traitement des plaintes respectent les lois et les engagements publics visant à protéger les consommateurs.

Vous pouvez nous joindre par l'intermédiaire du Centre de services aux consommateurs de l'ACFC en composant sans frais le 1-866-461-2232 (téléscripteur : 613-947-7771 ou 1-866-914-6097) ou en visitant notre site Web à www.acfc.gc.ca.

L'ACFC célèbre ses 10 ans !

Suivez @ACFCan sur Twitter

Abonnez-vous à ACFCan sur YouTube

Mois de la littératie financière

Aimez Mois de la littératie financière au Canada sur Facebook

Joignez-vous au groupe Lit. Fin. : Collaborer pour passer à l'action sur LinkedIn

Available in English

Renseignements