SOURCE: Fondation des maladies du cœur et de l'AVC

Fondation des maladies du cœur et de l'AVC

17 sept. 2016 07h00 HE

Faits saillants de la journée -- Congrès canadien de l'AVC

Mettre en lumière l'avenir de l'AVC

QUEBEC, QC--(Marketwired - 17 septembre 2016) - Les plus grands spécialistes canadiens du domaine de l'AVC se réunissent aujourd'hui à Québec à l'occasion de la dernière journée du Congrès canadien de l'AVC 2016. Ce forum unique en son genre et axé sur la collaboration continue de mettre en lumière les dernières découvertes scientifiques et les plus récentes pratiques optimales qui permettront de réduire le fardeau de l'AVC sur les familles du pays.

" Les conférenciers, les ateliers et les travaux de recherche présentés cette année au Congrès illustrent bien la recherche de l'excellence et le souci de collaboration qui animent la communauté canadienne des chercheurs du domaine de l'AVC reconnue internationalement, déclare la Dre Carol Richards, coprésidente du Congrès. Nous avons hâte de voir la mise en pratique des résultats de leur travail dans notre système de santé et de constater l'impact réel sur le vécu des personnes. "

Faits saillants de la Conférence du samedi 17 septembre :
Les plus grandes percées du Congrès canadien de l'AVC 2016 :Les faits saillants des plus grandes percées scientifiques sur l'AVC de cette année seront présentés aujourd'hui, de même que les prix des coprésidents pour l'innovation et l'impact. (Voir la liste dans le Programme du Congrès)

Prendre soin des aidants : Lauréat du prix des coprésidents pour l'impact 2016
De nombreux travaux de recherche ont porté sur les moyens d'aider les survivants de l'AVC à faire face aux répercussions de cette maladie sur leur vie. Mais qu'en est-il de leur famille et de leurs aidants? Les aidants qui font partie de la famille du patient jouent l'un des rôles les plus importants dans le processus de rétablissement et de réadaptation des survivants. Cependant, ils peuvent avoir de la difficulté à assumer ce nouveau rôle.Le programme de soutien familial aux survivants Timing it Right permet de satisfaire les besoins en constante évolution des aidants tout au long du parcours : du congé des services de soins actifs jusqu'au retour à la vie au sein de la collectivité, en passant par la réadaptation. (Jill Cameron, Toronto [Ontario])

Ralentir l'AVC : Lauréat du prix des coprésidents pour l'impact 2016
Comment le refroidissement du corps permet-il de réparer le cerveau? La recherche s'efforce encore d'améliorer les connaissances sur les avantages de l'hypothermie thérapeutique dans le cadre du traitement des AVC ischémiques, et cette étude vise à mieux comprendre l'efficacité des traitements et les complications dans les cas d'AVC hémorragique. Cette thérapie " cool " pourrait aider à traiter l'AVC. (Frederick Colbourne, Edmonton [Alberta])

L'AVC chez les jeunes et les plus jeunes : L'AVC peut toucher les personnes de tout âge, y compris les enfants et les nourrissons. Il est important que le public connaisse les signes VITE de l'AVC et que les professionnels de la santé soupçonnent rapidement un AVC lors de l'établissement du diagnostic afin d'éviter toute perte de temps susceptible de nuire au traitement, même chez les enfants. L'AVC se manifeste chez des personnes de plus en plus jeunes, et cela pourrait entraîner une grave crise sanitaire publique. Les spécialistes canadiens de l'AVC sont des chefs de file dans les domaines de la prévention et de la prise en charge de l'AVC chez les populations plus jeunes. Dans cette présentation, les spécialistes de l'AVC se penchent sur les causes les plus fréquentes, les investigations recommandées et les approches de traitement chez les enfants et les jeunes adultes. (Tom Jeerakathil, Edmonton [Alberta] et Mahendra Moharir, Toronto [Ontario])

Faire connaître la prévention de l'AVC :Une nouvelle étude a révélé que dans un pays aussi vaste et diversifié que le nôtre, 90 % des personnes vivent à une heure de route des services de prévention de l'AVC. Cette étude a " géocartographié " l'accès des patients chez qui le risque d'AVC est le plus élevé aux services de prévention. Malheureusement, l'accès n'est pas le même dans toutes les provinces, en raison de certaines lacunes comme la géographie, la disponibilité de l'équipement et les heures d'ouverture. Alors qu'en Ontario près de 90 % des personnes vivent à moins d'une heure des services de prévention, seulement 70 % des habitants de la Saskatchewan, 53,7 % de ceux de Terre-Neuve et 39,3 % de ceux du Nouveau-Brunswick vivent à moins d'une heure des services de prévention de l'AVC. Ces cartes permettront d'identifier les disparités en matière d'accès et les éventuels besoins à satisfaire afin d'optimiser la prestation des services de prévention de l'AVC et la planification de l'affectation des ressources partout au pays. Comment le Canada peut-il combler ces lacunes? Grâce à l'examen des critères de services de prévention de l'AVC identifiés par cette étude, la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC contribuera à apporter des améliorations et à ajouter les éléments indispensables dans les services de prévention pour combler ces lacunes. (Patrice Lindsay, Toronto [Ontario] et Lauren Jewett, Calgary [Alberta])

La vie après un AVC : Les chercheurs examinent certaines séquelles de l'AVC -- la dépression, la sexualité et les troubles cognitifs -- et leurs répercussions sur le processus de rétablissement ainsi que le fait qu'ils puissent devenir des problèmes plus importants que l'AVC lui-même. La présentation se penche sur les améliorations indispensables au niveau des programmes et des processus visant à évaluer les survivants de l'AVC et à les aider à faire face à ces problèmes. (Michel Shamy, Ottawa, [Ontario] et Leanne Casaubon, Toronto [Ontario])

" Les améliorations apportées au programme cette année ont permis d'accroître la participation, l'enthousiasme et les possibilités de réseautage, indique Patrice Lindsay, directrice, AVC, à la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC. Les spécialistes retourneront ensuite dans leurs laboratoires et dans leurs cliniques d'AVC en disposant de nouveaux outils et de nouvelles connaissances qui permettront d'améliorer la santé des populations dans les collectivités partout au pays ".

Au pays, plus de la moitié de la population a été directement touchée par l'AVC. Il est urgent d'alléger le fardeau des survivants et de leurs familles. Malgré les énormes progrès réalisés dans les domaines de la prévention, du traitement et du rétablissement, l'AVC continue à faire une victime toutes les neuf minutes et est responsable de 13 000 décès chaque année.

QUELQUES STATISTIQUES SUR L'AVC

  • Au pays, on compte 62 000 AVC chaque année, soit l'équivalent de un toutes les neuf minutes.
  • Plus de 400 000 Canadiens et Canadiennes vivent avec une incapacité durable causée par un AVC.
  • Au cours des deux prochaines décennies, le nombre de personnes qui vivront avec une incapacité durable en raison d'un AVC augmentera de 80 % pour atteindre 726 000 cas.
  • Les cellules cérébrales meurent au rythme de 1,9 million par minute après un AVC.
  • Chaque année, plus de 13 000 personnes au pays décèdent des suites d'un AVC.
  • Au pays, une personne sur deux rapporte qu'un ami proche ou un membre de sa famille a survécu à un AVC.
  • L'AVC est un facteur prédictif important de démence et fait plus que doubler le risque d'une personne d'être atteinte de cette maladie.

Le Congrès se tiendra à Québec du 15 au 17 septembre 2016. Abonnez-vous à notre fil Twitter @strokecongress et utilisez le mot-clic#CongresCanadienAVC.

Les déclarations et les conclusions des auteurs des études constituent uniquement les opinions des auteurs et ne reflètent pas nécessairement les politiques ou les positions de la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC (la " Fondation ") ou du Consortium Neurovasculaire Canadien (CNC). La Fondation et le CNC ne font aucune déclaration et n'offrent aucune garantie relative à leur exactitude ou à leur fiabilité.

Coorganisé par la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC et le Consortium Neurovasculaire Canadien, le Congrès canadien de l'AVC est un forum unique pour que les experts puissent faire partager les résultats scientifiques les plus récents, échanger des idées et établir des liens qui changeront l'avenir des soins de l'AVC. Cette occasion incomparable d'améliorer la santé du cerveau dans la population du pays rassemble des chercheurs, des neurologues, des infirmiers, des spécialistes de la réadaptation, des décideurs en matière de politique et de systèmes de soins de santé et bien d'autres professionnels.

Le Consortium Neurovasculaire Canadien (CNC) est l'organisme professionnel de neurologues, lequel qui prône la formation continue, la défense des intérêts et la recherche pour les professionnels des soins de santé. Le CNC offre à un grand nombre de professionnels de la santé différentes catégories d'adhésion afin qu'ils puissent profiter de programmes éducatifs, de la recherche clinique et de la promotion des intérêts.

La Fondation des maladies du cœur et de l'AVC a pour mission de prévenir les maladies, de préserver la vie et de favoriser le rétablissement. En tant qu'organisme bénévole de bienfaisance en santé, nous nous efforçons chaque jour d'améliorer de façon tangible la santé de toutes les familles du pays. Ensemble, éliminons les maladies du cœur et les AVC pour vivre en santé. fmcoeur.ca

Renseignements