SOURCE: Ressources Falco ltée

Ressources Falco ltée

22 nov. 2016 08h36 HE

Falco Annonce La Clôture D'un Financement Par Voie De Prise Ferme De 36,5 Millions De Dollars

MONTREAL, QC--(Marketwired - 22 novembre 2016) - Falco Resources Ltd. (TSX CROISSANCE: FPC)

Ne pas distribuer aux services de transmission des États-Unis ni diffuser aux États-Unis. Tout manquement à cette restriction peut constituer une violation de la législation américaine en valeurs mobilières.

Falco Resources Ltd. (" Falco " ou la " Société ") (TSX CROISSANCE: FPC) est heureuse d'annoncer la clôture de son placement par voie de prise ferme au moyen d'un prospectus antérieurement annoncé (le " placement ") visant 24 183 350 unités (les " unités ") à un prix de 1,07 $ l'unité, et 8 260 475 actions ordinaires accréditives (les " actions accréditives ") à un prix de 1,28 $ l'action accréditive, pour un produit brut global d'environ 36,5 millions de dollars, y compris 3 154 350 unités et 447 975 actions accréditives émises aux termes de l'exercice partiel de l'option de surallocation par les preneurs fermes.

Le placement a été mené par un syndicat de preneurs fermes dirigé par Valeurs mobilières Haywood Inc., et comprenait BMO Nesbitt Burns Inc., Corporation Canaccord Genuity, Valeurs mobilières Desjardins Inc., Valeurs mobilières Beacon Ltée et M Associés Inc. Le produit net tiré du placement sera affecté à l'exploration et à la mise en valeur continues du projet Horne 5, à l'assèchement et à la remise en état du puits Quémont 2, à la préconstruction des installations de surface, au fonds de roulement et aux fins générales de l'entreprise.

Le produit reçu par la Société et tiré de la vente des actions accréditives sera utilisé par la Société afin que cette dernière engage des frais d'exploration au Canada suffisants (au sens donné à ce terme dans la Loi de l'impôt sur le revenu (Canada) au projet Horne 5, au plus tard le 31 décembre 2017, pour permettre à la Société de renoncer, avec prise d'effet au plus tard le 31 décembre 2016, en faveur de chaque souscripteur d'actions accréditives, à un montant correspondant au prix d'achat global des actions accréditives payé par ce souscripteur d'actions accréditives.

Chaque unité donne le droit à son porteur de faire l'acquisition, sans aucune autre contrepartie additionnelle, de une action ordinaire du capital de la Société (une " action ordinaire ") et de un demi-bon de souscription d'action ordinaire (chaque bon de souscription d'action ordinaire entier, un " bon de souscription ") de la Société. Chaque bon de souscription permet d'acquérir une action ordinaire additionnelle (une " action visée par un bon de souscription ") de la Société pour une période de 18 mois à compter de la date de clôture du placement à un prix d'exercice de 1,45 $ par action visée par un bon de souscription.

La date d'expiration des bons de souscription peut être accélérée par la Société à tout moment après l'anniversaire des six mois de la clôture du placement et avant la date d'expiration des bons de souscription si le cours moyen pondéré en fonction du volume des actions ordinaires de la Société est supérieur à 1,75 $ pendant une période de 20 jours de bourse consécutifs, en diffusant un communiqué de presse annonçant la durée réduite des bons de souscription. Le cas échéant, les bons de souscription expireront le 20e jour civil suivant la date de ce communiqué de presse.

Les unités et les actions accréditives ont été offertes au moyen d'un prospectus simplifié déposé dans toutes les provinces du Canada et aux États-Unis à des acheteurs institutionnels admissibles (qualified institutional buyers) en vertu de la règle intitulée Rule 144A et à certains investisseurs qualifiés (accredited investors) aux termes d'une dispense en vertu de la loi des États-Unis intitulée Securities Act of 1933. Des copies du prospectus simplifié définitif et des documents qui y sont intégrés par renvoi peuvent être obtenues, sur demande, en communiquant par écrit avec le secrétaire de la Société au bureau 300, 1100, avenue des Canadiens-de-Montréal (Québec) Canada H3B 2S2, téléphone : 514-905-3162, et peuvent également être consultées sur SEDAR, sous le profil de l'émetteur de Falco, au www.sedar.com.

Les titres offerts n'ont pas été inscrits en vertu de la loi des États-Unis intitulée Securities Act of 1933, dans sa version modifiée, et ne peuvent être offerts ni vendus aux États-Unis en l'absence d'inscription ou d'une dispense applicable des exigences d'inscription.

Certains dirigeants et administrateurs de Falco et de Redevances Aurifères Osisko Ltée (" Osisko "), un initié de Falco, ont participé au placement et 661 000 actions accréditives leur ont été émises. Osisko a également participé au placement et 2 343 750 actions accréditives lui ont été émises. De telles participations dans le placement constituent des " opérations avec une personne apparentée ", au sens donné à ce terme dans le Règlement 61-101 sur les mesures de protection des porteurs minoritaires lors d'opérations particulières (le " Règlement 61-101 "). Le placement est dispensé de l'application des exigences relatives à l'évaluation formelle et à l'approbation des actionnaires minoritaires prévues par le Règlement 61-101, étant donné que ni la juste valeur marchande des titres émis aux initiés, ni la contrepartie versée par les initiés pour ces titres, ne dépassent 25 % de la capitalisation boursière de la Société. La Société n'a pas déposé de déclaration de changement important 21 jours avant la clôture du placement, car les détails de la participation des initiés de la Société au placement n'avaient pas été confirmés à ce moment-là.

Finalement, la Société prévoit que la clôture de la première tranche du placement privé simultané antérieurement annoncé le 2 novembre 2016 devrait avoir lieu dans les prochaines semaines.

À propos de Falco

Falco Resources Ltd. est l'un des plus grands détenteurs de titres miniers dans la province de Québec, avec un vaste portefeuille de propriétés dans la ceinture de roches vertes de l'Abitibi. Falco est propriétaire de 74 000 hectares de terrains dans le camp minier de Rouyn-Noranda, ce qui représente 70 % du camp dans son ensemble et qui comprend 13 anciens sites miniers pour l'or et les métaux de base. La propriété principale de Falco englobe la mine Horne, laquelle a été exploitée par Noranda de 1927 à 1976 et a produit 11,6 millions d'onces d'or et 2,5 milliards de livres de cuivre. Une mise à jour de l'estimation des ressources minérales conforme au Règlement 43-101 pour le gîte Horne 5 a permis d'établir des ressources indiquées de 5 361 000 oz d'équivalent d'or (" oz d'Éq.Au "), incluant 3 418 232 onces d'or contenues dans 58,3 millions de tonnes à 2,86 g/t Éq.Au (1,82g/t Au; 15,60 g/t Ag; 0,20 % Cu et 1,00 % Zn) et des ressources présumées de 1 254 000 oz d'Éq.Au, incluant 854 534 oz contenues dans 12,7 millions de tonnes à 3,08 g/t (2,10 g/t Au; 26,26 g/t Ag; 0,22 % Cu et 0,57 % Zn) - se reporter au communiqué de presse du 25 janvier 2016 pour obtenir plus de détails. Redevances Aurifères Osisko Ltée est le plus important actionnaire de la Société et est actuellement propriétaire de 16,2 % des actions en circulation de la Société.

Suivez Ressources Falco sur :

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent aucune responsabilité quant à la pertinence et à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué contient des énoncés prospectifs et des renseignements prospectifs (collectivement, les " énoncés prospectifs ") au sens des lois applicables sur les valeurs mobilières et de la loi des États-Unis intitulée Private Securities Litigation Reform Act of 1995. Tout énoncé, autre qu'un énoncé basé sur des faits historiques, est un énoncé prospectif. De façon générale, les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l'emploi de termes comme " planifie ", " espère ", " estime ", " prévoit ", " anticipe ", " croit " ou des variantes de ces mots ou expressions ou encore lorsqu'ils indiquent que certains actes, évènements ou résultats " pourraient " ou " devraient " être posés, " se produiront " ou " seront atteints ", et incluent, sans s'y limiter, la livraison d'une étude de faisabilité d'ici la fin de 2017, les résultats du programme de forage planifié et en cours sur l'extension Horne 5 ouest et Quémont, la mise en valeur du projet Horne 5 en projet minier. Les énoncés prospectifs impliquent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le rendement, les perspectives et les opportunités soient sensiblement différents de ceux exprimés ou suggérés par de tels énoncés prospectifs. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient sensiblement différents de ceux compris dans ces énoncés prospectifs comprennent la conformité des données historiques mentionnées dans ce communiqué et ceux compris dans les documents publics de Falco, incluant les rapports de gestion de la direction déposés dans SEDAR, au www.sedar.com. Bien que Falco soit d'avis que les hypothèses et les facteurs pris en compte dans l'élaboration des énoncés prospectifs sont raisonnables, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs, qui s'appliquent uniquement en date du présent communiqué, et rien ne garantit que de tels évènements se produiront dans les délais indiqués ou à tout autre moment. Sauf si les lois applicables le requièrent, Falco décline toute intention ou obligation d'actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif, que ce soit en raison de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou pour toute autre raison.

Mise en garde concernant les ressources minérales

Le présent communiqué de presse utilise les termes " ressources présumées ", " ressources mesurées " et " ressources indiquées ". Nous informons les investisseurs que, bien que ces termes soient reconnus et requis par la réglementation canadienne, la Securities and Exchange Commission des États-Unis ne les reconnaît pas. Il y a une grande part d'incertitude quant à l'existence des " ressources présumées ", des " ressources mesurées " et des " ressources indiquées " et à leur faisabilité économique et légale. On ne peut pas présumer que l'ensemble ou une partie d'une ressource inférée seront éventuellement reclassées dans une catégorie supérieure. En vertu des règles canadiennes, les estimations de ressources minérales présumées ne peuvent constituer la base d'une étude de faisabilité ou d'autres études économiques. Les investisseurs américains sont prévenus de ne pas supposer que l'ensemble ou une partie des ressources minérales mesurées ou indiquées seront converties en réserves minérales. Les investisseurs américains sont également priés de ne pas présumer que l'ensemble ou une partie d'une ressource minérale présumée existe, ou est économiquement ou légalement exploitable.

Renseignements