SOURCE: Falco Resources Ltd.

Falco Resources Ltd.

25 janv. 2016 06h30 HE

Falco annonce une augmentation importante des ressources de Horne 5

5,36 Moz Éq.Au indiquées; 1,25 Moz Éq.Au présumées

MONTREAL, QC--(Marketwired - 25 janvier 2016) -  Ressources Falco (TSX CROISSANCE: FPC) (" Falco " ou la " Société ") est heureuse d'annoncer une mise à jour de l'estimation des ressources minérales de son projet Horne 5 détenu en propriété exclusive et situé à Rouyn-Noranda, au Québec. La mise à jour a permis d'accroître considérablement les ressources équivalentes en or. L'estimation regroupe les résultats du programme de forage de confirmation en surface de 2015 et les données de forage historiques recueillies par Noranda inc. de 1924 à 1976. La majeure partie des forages de Noranda a été effectuée en " éventail " selon un espacement de 15 mètres, à partir de 40 niveaux développés sous terre à travers le gisement. De nouvelles ressources indiquées et présumées ont été établies pour le gîte Horne 5. Cette nouvelle estimation des ressources minérales comprend cinq zones à haute teneur.

Faits saillants

En considérant un seuil de coupure sur les revenus nets de fonderie (" NSR ") de 65 $ CAN/tonne

  • Les ressources indiquées de Horne 5 sont actuellement de 5 361 000 onces d'équivalent en or (" oz Éq.Au "), incluant 3 418 232 oz Au contenues dans 58,3 millions de tonnes à une teneur moyenne de 2,86 g/t Éq.Au (1,82 g/t Au ; 15,60 g/t Ag ; 0,20 % Cu ; 1,00 % Zn).
  • Horne 5 comprend également des ressources présumées de 1 254 000 oz Éq.Au, incluant 854 534 oz Au contenues dans 12,7 millions de tonnes à une teneur moyenne de 3,08 g/t Éq.Au (2,10 g/t Au ; 26,26 g/t Ag ; 0,22 % Cu ; 0,57 % Zn).
  • Les ressources indiquées représentent 81 % des ressources totales. Le programme de forage réalisé récemment a confirmé les teneurs en Au, en Cu et en Zn des forages antérieurs et a fourni les données permettant de reclasser une grande partie des ressources présumées en ressources indiquées.
  • L'importante augmentation des ressources indiquées de même que l'augmentation de l'ensemble des ressources inspirent davantage confiance dans la qualité et la prédictibilité de Horne 5, à mesure que le projet progresse vers les étapes de l'évaluation économique préliminaire et de l'étude de faisabilité.
  • Une première évaluation économique préliminaire (EEP) utilisant les ressources mises à jour de Horne 5 a été entreprise et devrait être terminée d'ici la fin du deuxième trimestre de 2016.
  • Les travaux en cours dans le cadre de l'EEP se concentrent sur l'amélioration de la méthode d'exploitation, du taux d'exploitation et des coûts de production. Les travaux en cours concernant la mécanique des roches (à partir de l'information provenant des carottes du programme de forage de confirmation) ont permis de déterminer les dimensions des chantiers. Les nouveaux paramètres issus des travaux en cours ont été utilisés pour le calcul du seuil de coupure de 65 $ CAN/tonne.
  • Les résultats du programme de forage de confirmation ont aussi corroboré les teneurs en argent des essais métallurgiques historiques réalisés par Noranda et les valeurs en argent ont été incluses dans l'estimation des ressources minérales. Les essais métallurgiques historiques avaient été réalisés sur 54 lots à partir de plus de 75 000 m de carottes (soit 2 112 trous de forage), provenant d'un secteur de 920 m verticalement par 730 m horizontalement dans le gîte Horne 5.

Luc Lessard, président et chef de la direction, déclare : " Nous sommes très heureux de l'augmentation appréciable des ressources pour notre projet Horne 5. En 2015, nous avons effectué, avec succès, un programme de forage et avons réalisé des progrès substantiels sur le projet. Avec l'annonce aujourd'hui de la mise à jour des ressources, nous avons non seulement franchi une autre étape, mais nous avons également mis en évidence une ressource des plus prometteuse sous terre, une ressource à fort tonnage potentiellement exploitable en vrac. L'EEP en cours et les futurs travaux en appui à une étude de faisabilité viseront à établir les paramètres économiques nécessaires pour permettre au gîte Horne 5 de devenir la prochaine mine d'or de premier plan du Canada. "

Estimation des ressources de Horne 5

L'estimation des ressources du gîte Horne 5 est basée sur 4 384 forages sous terre (305 788 mètres) réalisés par Noranda entre 1924 et 1976 et sur 18 nouveaux forages de confirmation réalisés par la société en 2015. Elle comprend également les valeurs en argent des essais métallurgiques exhaustifs réalisés par Noranda et regroupés en 54 lots (2 112 trous de forage, soit plus de 75 540 mètres).

Les forages de confirmation de Falco ont été effectués à partir de la surface. Ils ont confirmé, avec succès, les secteurs forés précédemment entre 650 m et 2 035 m de profondeur. Les forages historiques de Noranda ont été réalisés sous terre, entre 600 m et 2 300 m de profondeur, sur une distance de 1 000 m latéralement. La majeure partie du forage a été effectuée en " éventail " selon un espacement de 15 m, à partir de 40 niveaux développés sous terre à travers le gisement. Cet espacement de 15 m est plus dense que l'espacement de forage standard utilisé pour estimer les ressources aujourd'hui, permettant un très haut niveau de confiance dans les données. Falco a échantillonné des intervalles de 1 m alors que Noranda a principalement échantillonné des longueurs de carottes de 3 m (ce qui homogénéise les résultats par rapport à de hautes teneurs ponctuelles), générant plus de 87 000 analyses qui ont été utilisées pour l'estimation des ressources de 2015.

Tableau 1 - Gîte Horne 5 - Estimation des ressources minérales

                                                 
Resource Class   Cut-off (NSR $C)   Tonnes (Mt)   AuEq (g/t)   Au (g/t)   Ag (g/t)   Cu (%)   Zn (%)   Contained AuEq (Moz)   Contained Au (Moz)   Contained Ag (Moz)   Contained Cu (Mlbs)   Contained Zn (Mlbs)
    > 50   82.2   2.53   1.59   14.49   0.18   0.90   6.694   4.212   38.293   328.1   1,638.4
    > 55   74.1   2.64   1.66   14.87   0.19   0.94   6.273   3.959   35.397   306.2   1,531.8
    > 60   66.0   2.74   1.74   15.26   0.19   0.97   5.823   3.691   32.378   283.1   1,412.1
    > 65   58.3   2.86   1.82   15.60   0.20   1.00   5.361   3.418   29.273   260.4   1,284.8
    > 70   51.1   2.98   1.91   15.93   0.21   1.02   4.893   3.142   26.163   237.7   1,152.6
Indicated   > 75   44.2   3.11   2.01   16.20   0.22   1.04   4.421   2.865   23.048   215.2   1,017.0
    > 80   38.0   3.25   2.12   16.46   0.23   1.06   3.962   2.592   20.086   193.4   886.7
    > 85   32.3   3.39   2.25   16.69   0.24   1.07   3.525   2.332   17.331   173.0   761.7
    > 90   27.5   3.54   2.37   16.88   0.25   1.08   3.129   2.095   14.902   154.0   652.4
    > 95   23.3   3.70   2.50   17.04   0.27   1.09   2.775   1.878   12.780   136.8   558.6
    > 100   19.7   3.86   2.64   17.25   0.28   1.09   2.452   1.679   10.948   121.1   474.3
    > 50   19.2   2.62   1.72   22.47   0.21   0.56   1.616   1.060   13.841   86.6   237.2
    > 55   16.6   2.78   1.85   23.78   0.21   0.57   1.483   0.985   12.692   76.6   208.6
    > 60   14.5   2.92   1.97   24.99   0.21   0.57   1.367   0.920   11.688   68.6   183.0
    > 65   12.7   3.08   2.10   26.26   0.22   0.57   1.254   0.855   10.705   61.7   158.1
    > 70   10.9   3.25   2.25   27.60   0.23   0.55   1.139   0.788   9.670   54.7   133.1
Inferred   > 75   9.1   3.47   2.46   28.48   0.24   0.53   1.013   0.716   8.307   47.5   106.1
    > 80   7.6   3.71   2.69   28.92   0.25   0.50   0.904   0.655   7.055   41.5   83.4
    > 85   6.4   3.94   2.91   29.77   0.26   0.47   0.814   0.601   6.146   36.4   67.1
    > 90   5.4   4.21   3.15   30.82   0.27   0.46   0.733   0.549   5.372   32.0   54.9
    > 95   4.8   4.42   3.35   31.48   0.27   0.45   0.678   0.514   4.835   28.9   47.4
    > 100   4.3   4.60   3.51   32.28   0.28   0.45   0.636   0.485   4.460   26.6   42.6
                                                 

Notes sur l'estimation des ressources

  1. La date d'entrée en vigueur de l'estimation des ressources est le 8 janvier 2016. Les personnes indépendantes et qualifiées en matière d'estimation des ressources minérales conformément au Règlement 43-101 sont Carl Pelletier, B.Sc., géo., et Vincent Jourdain, ing., Ph. D., tous deux à l'emploi d'InnovExplo inc.
  2. Les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales et leur viabilité économique n'a pas été démontrée.
  3. Même si les résultats sont présentés non dilués et in situ, les personnes qualifiées considèrent les ressources minérales publiées comme ayant des perspectives raisonnables d'une exploitation rentable.
  4. Ces estimations comprennent quatre (4) zones minéralisées à faible teneur en or.
  5. La principale zone minéralisée à faible teneur en or comprend cinq (5) zones à haute teneur en or, une (1) zone à haute teneur en cuivre, une (1) zone à haute teneur en zinc et deux (2) zones à haute teneur en argent.
  6. Les ressources ont été compilées pour les seuils de coupure NSR suivant : 50 $ CAN, 55 $ CAN, 60 $ CAN, 65 $ CAN, 70 $ CAN, 75 $ CAN, 80 $ CAN, 85 $ CAN, 90 $ CAN, 95 $ CAN et 100 $ CAN par tonne. L'estimation des ressources du scénario de base officiel considère un seuil de coupure NSR de 65 $ CAN par tonne.
  7. Le seuil de coupure NSR approprié variera en fonction du contexte économique et des paramètres opérationnels qui seront déterminés.
  8. Les estimations des NSR sont basées sur les hypothèses suivantes : un taux de change de 1,27 $ CAN/$ US ; des prix des métaux (tous en $ US) : or à 1 165 $/oz, argent à 15,77 $, cuivre à 2,53 $/lb, zinc à 0,89 $/lb (moyenne des cours de clôture sur un an au 14 décembre 2015). Taux de récupération de 84,0 % pour l'or, de 75,3 % pour l'argent, de 71,8 % pour le zinc et de 66,5 % pour le cuivre. Coût d'affinage (incluant le transport) de 7,73 $ CAN par tonne.
  9. Les prix des métaux sont les mêmes pour les calculs d'équivalent en or.
  10. Les ressources présumées sont distinctes des ressources indiquées.
  11. La quantité et la teneur des ressources présumées publiées dans cette estimation sont de nature incertaine et les travaux sont insuffisants pour permettre de classer ces ressources présumées en tant que ressources indiquées ou mesurées. Il est aussi incertain que des travaux supplémentaires permettent de les valoriser et de les reclasser dans la catégorie des ressources minérales indiquées ou mesurées.

Notes sur la modélisation des ressources

  1. Les densités de la zone ENV_A ont été estimées à partir des données d'analyse du fer des forages de Noranda et des données de densité de Falco, en utilisant la méthode d'interpolation par la distance inverse au carré trois fois. En raison du peu de données de densité pour les zones ENV_B à D, une densité fixe de 2,88 t/m 3 correspondant à la médiane des données disponibles a été utilisée pour ces zones.
  2. Les composites ont été formés à partir des sections de forage à l'intérieur des zones minéralisées (composite = 3,0 m).
  3. Les ressources ont été estimées à l'aide du logiciel Geovia GEMS 6.7. L'estimation est basée sur 4 411 forages au diamant (323 087 m). Pour l'argent, l'estimation a aussi considéré les résultats des essais métallurgiques exhaustifs comprenant 2 112 forages au diamant analysés pour l'argent, soit une longueur totale de 75 540 m. Une épaisseur vraie minimum de 7,0 m a été appliquée, en utilisant la teneur du matériau adjacent lorsqu'il y a analyse ou la valeur de zéro si non analysé.
  4. L'interpolation de l'argent dans les ressources présumées ne considère pas le matériau lorsque non analysé.
  5. L'estimation est basée sur un modèle de blocs tridimensionnels (blocs de 5 x 5 x 5 mètres). À l'intérieur de l'ENV_A, des solides géologiques tridimensionnels des zones à haute teneur ont été utilisés comme frontières rigides afin de limiter l'interpolation des teneurs en or, en argent, en cuivre et en zinc et des densités dans le bloc modèle. Les paramètres d'interpolation ont été dérivés sur la base d'une analyse géostatistique réalisée sur les données de forage composites de 3 mètres. Les teneurs des blocs ont été estimées à partir de la méthode d'interpolation par la distance inverse au carré (ID2) et les ressources minérales ont été classées en se basant sur la proximité de la donnée de l'échantillon et la continuité de la minéralisation selon les pratiques en usage de l'ICM.
  6. La limite supérieure des valeurs élevées des teneurs aurifères a été réalisée sur les données d'analyse non traitées et établies sur une base par zone : 35 g/t pour HG_A, 35 g/t pour HG_B, 25 g/t pour HG_C, 35 g/t pour HG_D, 25 g/t pour HG_E, 35 g/t pour ENV_A, 25 g/t pour ENV_B, 25 g/t pour ENV_C et 25 g/t pour ENV_D. Pour les zones à haute teneur en argent : 100 g/t pour SG_HG, 165 g/t pour HG_D, 110 g/t pour ENV_A_SG_Low, 100 g/t pour ENV_B, 100 g/t pour ENV_C et 100 g/t pour ENV_D. Aucune limite supérieure n'a été utilisée pour le cuivre et le zinc.
  7. Le tonnage estimé a été arrondi à une centaine de tonnes près. Tout écart entre les totaux est dû aux effets de l'arrondissement. Les pratiques d'arrondissement sont conformes aux recommandations établies par le formulaire 43-101F1.
  8. Les définitions et lignes directrices de l'ICM ont été suivies pour estimer les ressources minérales.
  9. InnovExplo n'a connaissance d'aucun problème lié à l'environnement, aux permis, aux titres, à la commercialisation ou à des questions d'ordre juridique, fiscal ou sociopolitique ou de tout autre facteur pertinent qui pourrait avoir un effet négatif sur l'estimation des ressources minérales.
  10. Les ressources minérales publiées ci-dessus sont dans les catégories indiquées et présumées en se basant sur la continuité de la géologie et des teneurs. Une distance maximum de 25 m par rapport à la composite la plus proche a été utilisée pour les ressources indiquées. La distance moyenne de la composite la plus proche est de 8,3 m pour les ressources indiquées et de 35,2 m pour les ressources présumées.
  11. Once (troy) = tonnes métriques x teneur/31.10348. Les unités métriques (mètres, tonnes et g/t) ont été utilisées dans les calculs. Le contenu en métaux est présenté en onces ou en livres.

Zones modélisées

Pour les besoins de l'estimation des ressources minérales, quatre enveloppes minéralisées (ENV_A, ENV_B, ENV_C et ENV_D) ont été identifiées, définies et modélisées entre 600 et 2 600 m de profondeur. Le gîte est vertical et varie en largeur de 500 m à 800 m et en épaisseur de 7 m à 120 m. L'enveloppe principale (ENV_A) correspond à un corps constitué de sulfures massifs à disséminés à l'intérieur d'une unité de rhyolite. L'interprétation de l'ENV_A tient compte des analyses en or (teneur de coupure approximative de 0,5 g/t Au), en cuivre et en zinc, de la densité qui correspond avec exactitude à la présence de sulfures et de la cartographie géologique des chantiers sous terre qui situe les faciès de sulfures massifs et de sulfures disséminés. L'ENV_A présente une zonalité en or, en cuivre et en zinc ainsi qu'une zonalité du contenu en sulfures. Les enveloppes ENV_B, ENV_C et ENV_D correspondent à des zones à faible teneur en or définies en utilisant une teneur de coupure approximative de 0,5 g/t Au. L'ENV_B et l'ENV_C sont concordantes à l'ENV_A, au nord de celle-ci, alors que l'ENV_D qui est située en profondeur est légèrement discordante par rapport à l'ENV_A.

Zones à haute teneur

À l'intérieur de l'ENV_A, des zones à haute teneur ont été établies pour l'or (teneur de coupure approximative de 2,5 g/t Au), le cuivre (teneur de coupure approximative de 0,2 % Cu), le zinc (teneur de coupure approximative de 0,75 % Zn) et la densité (teneur de coupure approximative de 3,5 t/m3). Des solides géologiques tridimensionnels des zones à haute teneur ont été utilisés comme frontières rigides afin de limiter l'interpolation des teneurs en or, en argent, en cuivre et en zinc et des densités dans le bloc modèle.

Il n'existe aucune corrélation établie entre les zones à haute teneur actuelles et les lentilles historiques riches en or définies par Noranda, lesquelles reposent sur une teneur de coupure plus élevée d'approximativement 6,0 g/t Au.

Tableau 2 - Gîte Horne 5 - Seuil de coupure NSR de 65 $ CAN/t - Ressources minérales estimées par zone

                                                 
Resource Class   Zone   Tonnes (Mt)   AuEq (g/t)   Au 
(g/t)
  Ag 
(g/t)
  Cu 
(%)
  Zn 
(%)
  Contained AuEq (Moz)   Contained Au (Moz)   Contained Ag (Moz)   Contained Cu (Mlbs)   Contained Zn (Mlbs)
    ENV_A   36.6   2.59   1.51   15.93   0.17   1.15   3.053   1.780   18.768   141.2   931.5
    ENV_B   0.1   2.23   2.13   --   0.06   0.02   0.010   0.010   --   0.2   0.1
    ENV_C   0.1   2.75   2.65   --   0.06   0.03   0.011   0.011   --   0.2   0.1
    ENV_D   --   --   --   --   --   --   --   --   --   --   --
Indicated   HG_A   6.6   3.12   2.15   15.71   0.12   1.09   0.664   0.458   3.345   18.0   159.2
    HG_B   10.9   3.10   2.15   15.48   0.30   0.54   1.083   0.754   5.416   71.9   130.6
    HG_C   2.2   3.79   3.17   8.95   0.24   0.28   0.263   0.220   0.621   11.3   13.1
    HG_D   1.8   5.48   3.79   21.30   0.46   1.36   0.312   0.216   1.210   18.0   53.1
    HG_E   0.4   3.30   2.60   11.82   0.32   0.13   0.047   0.037   0.167   3.1   1.2
                                                 
    ENV_A   11.8   3.10   2.08   27.89   0.23   0.59   1.179   0.789   10.593   59.3   154.6
    ENV_B   --   --   --   --   --   --   --   --   --   --   --
    ENV_C   --   --   --   --   --   --   --   --   --   --   --
    ENV_D   0.9   2.70   2.36   4.09   0.12   0.19   0.075   0.066   0.114   2.4   3.6
Inferred   HG_A   --   --   --   --   --   --   --   --   --   --   --
    HG_B   --   --   --   --   --   --   --   --   --   --   --
    HG_C   --   --   --   --   --   --   --   --   --   --   --
    HG_D   --   --   --   --   --   --   --   --   --   --   --
    HG_E   --   --   --   --   --   --   --   --   --   --   --
                                                 

Distribution des ressources par niveaux

Comme annoncé précédemment dans le communiqué de presse du 6 novembre 2015, une première évaluation des infrastructures existantes du projet Horne 5 réalisée par la société suggère que le puits existant Quémont N° 2 peut être utilisé comme principal puits de production. Le puits Quémont N° 2 devra subir certaines modifications afin de satisfaire les normes de production actuelles, mais il ne devra pas être élargi afin accueillir de plus larges bennes. Le dénoyage du puits Quémont N° 2, d'une profondeur de 1 200 m (niveau 33), sera nécessaire. La société estime que 44 % des ressources minérales indiquées se trouvent entre le niveau 17 et le niveau 33 et, de ce fait, sont accessibles à la profondeur actuelle du puits.

Tableau 3 - Gîte Horne 5 - Seuil de coupure NSR de 65 $ CAN/t - Ressources minérales estimées par niveaux

                                                     
Resource Class   Elevation Range   AuEq Proportion   Tonnes (Mt)   AuEq (g/t)   Au (g/t)   Ag (g/t)   Cu (%)   Zn (%)   Contained AuEq (Moz)   Contained Au (Moz)   Contained Ag (Moz)   Contained Cu (Mlbs)   Contained Zn (Mlbs)
    Lvl 17 - Lvl 33   44.30%   26.8   2.76   1.68   16.84   0.17   1.13   2.374   1.446   14.498   101.7   667.7
Indicated   Lvl 33 - Lvl 49   47.00%   27.5   2.85   1.88   15.07   0.21   0.87   2.521   1.661   13.340   127.5   525.8
    Lvl 49 - Bottom   8.70%   4.1   3.59   2.39   11.03   0.35   1.02   0.467   0.310   1.435   31.1   91.2
                                                     
    Lvl 17- Lvl 33   0.10%   0.0   2.58   1.61   10.42   0.40   0.45   0.001   0.001   0.006   0.1   0.2
Inferred   Lvl 33 - Lvl 49   7.00%   1.1   2.44   1.55   5.12   0.16   1.14   0.088   0.056   0.185   3.8   28.2
    Lvl 49 - Bottom   92.90%   11.5   3.14   2.15   28.34   0.23   0.51   1.165   0.798   10.515   57.7   129.8
                                                     

Modélisation de la densité

La modélisation de la densité est basée sur 34 337 analyses du fer et sur 3 191 mesures de densité. La méthode de calcul de la densité à partir des analyses du fer a été élaborée par Noranda. La portion à forte densité de l'ENV_A a une densité moyenne de 3,68 t/m3, alors que la densité moyenne de la portion à faible densité de l'ENV_A est de 3,23 t/m3. En raison du peu de données de densité pour les zones ENV_B à D, une densité fixe de 2,88 t/m3 correspondant à la médiane des données disponibles a été utilisée pour ces zones.

Faible dilution du minerai

Au sujet des progrès en vue de la publication prochaine de l'EEP, la société a effectué d'importants travaux concernant les méthodes d'exploitation, le type de remblayage et, par conséquent, la dilution des ressources. La société envisage l'abattage par long trou transversal comme méthode principale d'extraction et favorisera un minimum de dilution pour la récupération des ressources. De l'avis de la société, la dilution des ressources sera inférieure à 4 %.

Personnes qualifiées

Carl Pelletier (géo., B.Sc.) et Vincent Jourdain (ing., Ph. D.) sont les personnes qualifiées, au sens du Règlement 43-101 sur l'information concernant les projets miniers, relativement aux données et à l'estimation des ressources minérales de ce communiqué, lequel est aussi lié à l'information technique de l'estimation des ressources du projet Horne 5 en 2014, et ils ont vérifié et révisé les renseignements techniques contenus dans ce communiqué. MM. Pelletier et Jourdain sont géologues consultants à l'emploi d'InnovExplo inc. et répondent aux exigences de " personne qualifiée " en vertu du Règlement 43-101.

Claude Bernier, directeur de l'Exploration (géo., ing.), a agi en tant que personne qualifiée au sens du Règlement 43-101 sur l'information concernant les projets miniers et a révisé et vérifié le contenu technique de ce communiqué. M. Bernier est un employé de Falco et n'est donc pas indépendant.

L'information scientifique et technique concernant l'évaluation de la dilution et l'ingénierie présentée dans ce communiqué a été approuvée par M. François Vézina, directeur, développement minier pour le Groupe Minier Osisko. M. Vézina, ingénieur et membre de l'Ordre des ingénieurs du Québec et de l'Ordre des ingénieurs de l'Ontario, est une " personne qualifiée " en vertu du Règlement 43-101.

L'information scientifique et technique concernant l'évaluation du seuil de coupure présentée dans ce communiqué de presse a été approuvée par M. François Girard, directeur chez InnovExplo inc. M. Girard, ingénieur et membre de l'Ordre des ingénieurs du Québec, est une " personne qualifiée " en vertu du Règlement 43-101.

Procédures AQ/CQ

Falco a instauré un programme strict de contrôle de qualité afin de se conformer aux meilleures pratiques d'échantillonnage et d'analyse de carottes de forages. Dans le cadre de son programme d'AQ/CQ, Falco insère des matériaux de référence minéralisés certifiés. Dans les zones minéralisées, chaque envoi est composé de 27 échantillons. Chaque envoi est composé de 23 échantillons, un matériau de référence, un échantillon stérile, un duplicata, ainsi qu'un duplicata de rejets placé de façon aléatoire à tous les 15 échantillons, dans le but de tester les méthodes d'analyses du laboratoire et leur précision pour chaque envoi d'échantillons. Les stériles et matériaux de référence sont insérés dans la même séquence que les échantillons. Les résultats d'analyse et certificats d'analyse sont interprétés et divulgués sur une base régulière. Si des anomalies sont détectées, le laboratoire est avisé et le lot complet d'échantillons est analysé à nouveau. Dans les zones non minéralisées, chaque envoi est composé de 27 échantillons, incluant un matériau de référence et un stérile. Dans les zones non minéralisées, si des anomalies sont détectées, le laboratoire est avisé, mais le lot d'échantillons n'est pas nécessairement analysé à nouveau.

À propos de Falco

Ressources Falco ltée est l'un des plus grands détenteurs de titres miniers dans la province de Québec, avec un vaste portefeuille de propriétés dans la Ceinture de roches vertes de l'Abitibi. Falco contrôle 74 000 hectares de terrains dans le camp minier de Rouyn-Noranda, ce qui représente 70 % du camp dans son ensemble et qui comprend 13 anciens sites miniers pour l'or et les métaux de base. La propriété principale de Falco englobe la mine Horne, laquelle a été exploitée par Noranda de 1927 à 1976 et a produit 11,6 millions d'onces d'or et 2,5 milliards de livres de cuivre. Une première estimation de ressources minérales conforme au Règlement 43-101 pour le gîte Horne 5 a permis d'établir des ressources présumées de 2,8 Moz d'Éq.Au à 3,41 g/t Éq.Au (25,3 millions de tonnes à une teneur de 2,64 g/t Au, 0,23 % Cu et 0,7 % Zn, soit 2,2 Moz Au - voir communiqué du 4 mars 2014 pour de plus détails).

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent aucune responsabilité quant à la pertinence et à l'exactitude du présent communiqué.

Mises en garde concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué contient des énoncés prospectifs et des renseignements prospectifs (collectivement, les " énoncés prospectifs ") au sens des lois applicables sur les valeurs mobilières et de la loi des États-Unis intitulée " Private Securities Litigation Reform Act of 1995 ". Tout énoncé, autre qu'un énoncé basé sur des faits historiques, est un énoncé prospectif. De façon générale, les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l'emploi de termes comme " planifie ", " espère ", " estime ", " prévoit ", " anticipe ", " croit " ou des variantes de ces mots ou expressions ou encore lorsqu'ils indiquent que certains actes, évènements ou résultats " pourraient " ou " devraient " être posés, " se produiront " ou " seront atteints ", et incluent, sans s'y limiter, la réalisation d'une évaluation économique préliminaire d'ici la fin du deuxième trimestre 2016, la portée des travaux futurs reliés à la faisabilité et le choix final de la méthode d'exploitation. Les énoncés prospectifs impliquent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le rendement, les perspectives et les opportunités soient sensiblement différents de ceux exprimés ou suggérés par de tels énoncés prospectifs. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient sensiblement différents de ceux compris dans ces énoncés prospectifs comprennent la fiabilité des données historiques dont il est question dans ce communiqué et les risques décrits dans les documents publics de Falco, y compris tous les rapports de gestion de la direction déposés sur SEDAR, au www.sedar.com. Bien que Falco soit d'avis que les hypothèses et les facteurs pris en compte dans l'élaboration des énoncés prospectifs sont raisonnables, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs, qui s'appliquent uniquement en date du présent communiqué, et rien ne garantit que de tels évènements se produiront dans les délais indiqués ou à tout autre moment. Sauf si requis par les lois applicables, Falco décline toute intention ou obligation d'actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif, que ce soit en raison de nouvelles informations, d'évènements futurs ou pour toute autre raison.

Mise en garde concernant les ressources minérales

 Ce communiqué de presse utilise les termes " ressources présumées " et " ressources indiquées ". Nous informons les investisseurs que, bien que ces termes soient reconnus et requis par la règlementation canadienne, la Securities and Exchange Commission des États ne les reconnaît pas. Il y a une grande part d'incertitude quant à l'existence des " ressources présumées " et des " ressources indiquées " et à leur faisabilité économique et légale. On ne peut pas présumer que l'ensemble ou une partie d'une ressource inférée seront éventuellement reclassées dans une catégorie supérieure. En vertu des règles canadiennes, les estimations de ressources minérales présumées ne peuvent constituer la base d'une étude de faisabilité ou d'autres études économiques. Les investisseurs américains sont prévenus de ne pas supposer que l'ensemble ou une partie des ressources minérales mesurées ou indiquées seront converties en réserves minérales. Les investisseurs américains sont également priés de ne pas présumer que tout ou partie d'une ressource minérale présumée existe, ou est économiquement ou légalement exploitable.

Image disponible: http://www.marketwire.com/library/MwGo/2016/1/25/11G079987/Images/fig_1_and_2_FR-119251ad11f5921989025922e2fddeb9.JPG
Image disponible: http://www.marketwire.com/library/MwGo/2016/1/25/11G079987/Images/fig_3_and_4_FR-05896c278ba19bcc9523023e6371b954.JPG
Image disponible: http://www.marketwire.com/library/MwGo/2016/1/25/11G079987/Images/fig_5_FR-8eba7016d50687a5a6df51d65de2338c.jpg

Renseignements

  • Pour plus d'information, veuillez contacter :
    Vincent Metcalfe
    Directeur financier
    514-905-3162
    info@falcores.com