SOURCE: Ressources Falco ltée

Ressources Falco ltée

07 mars 2016 09h00 HE

Falco dépose un rapport technique pour la ressource de Horne 5

Réception du permis de dénoyage du puits Quémont 2

MONTREAL, QC--(Marketwired - 7 mars 2016) - Ressources Falco (TSX CROISSANCE: FPC) (" Falco " ou la " Société ") est heureuse d'annoncer que la Société a déposé aujourd'hui sur SEDAR un rapport technique conforme au Règlement NI 43-101 concernant son projet Horne 5 détenu à 100 % et situé à Rouyn-Noranda, Québec. Le communiqué de presse de Falco daté du 25 janvier 2016 résume les hypothèses et résultats clés contenus dans le rapport technique. Il n'existe aucune différence entre l'estimation des ressources contenue dans le communiqué de presse de Falco daté du 25 janvier 2016 relatif à cette propriété, et dans celle contenue dans le rapport technique déposé aujourd'hui.

De plus, Falco a le plaisir d'annoncer que le 2 mars 2016, le Ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (" MDDELCC " ou le " Ministère ") a octroyé à la Société deux (2) permis (RLRQ chapitre Q-2, article 22; Q-2 chapitre 31.75) afin de procéder au dénoyage du puits Quémont 2. Ces permis autorisent la Société à dénoyer le puits Quémont 2 jusqu'à un maximum de 100 mètres.

Luc Lessard, président et chef de la direction, a commenté : " La réception des permis de dénoyage du puits Quémont 2 représente une excellente nouvelle. Ces permis représentent un important pas vers l'avant pour notre projet, permettant à Falco de préparer les forages à partir du second niveau souterrain. "

La Société va procéder à un programme de forage afin de tester la cible Quémont Extension précédemment définie. Le programme souterrain représente un total de 10 000 mètres de forages. Falco est actuellement à finaliser la préparation du projet et débutera le dénoyage lorsque terminé.

À propos de Falco

Ressources Falco ltée est l'un des plus grands détenteurs de titres miniers dans la province de Québec, avec un vaste portefeuille de propriétés dans la ceinture de roches vertes de l'Abitibi. Falco contrôle 74 000 hectares de terrains dans le camp minier de Rouyn-Noranda, ce qui représente 70 % du camp dans son ensemble et qui comprend 13 anciens sites miniers pour l'or et les métaux de base. La propriété principale de Falco englobe la mine Horne, laquelle a été exploitée par Noranda de 1927 à 1976 et a produit 11,6 millions d'onces d'or et 2,5 milliards de livres de cuivre. Une mise à jour de l'estimation des ressources minérales conforme au Règlement 43-101 pour le gîte Horne 5 a permis d'établir des ressources indiquées de 5 361 000 oz d'Éq.Au, incluant 3 418 232 onces d'or contenues dans 58,3 millions de tonnes à 2,86 g/t Éq.Au (1,82g/t Au; 15,60 g/t Ag; 0,20 % Cu et 1,00 % Zn) et des ressources présumées de 1 254 000 oz d'Éq. Au, incluant 854 534 oz contenues dans 12,7 millions de tonnes à 3,08 g/t (2,10 g/t Au; 26,26 g/t Ag; 0,22 % Cu et 0,57 % Zn) - voir le communiqué de presse du 25 janvier 2016 pour de plus amples détails.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent aucune responsabilité quant à la pertinence et à l'exactitude du présent communiqué.

Mises en garde concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué contient des énoncés prospectifs et des renseignements prospectifs (collectivement, les " énoncés prospectifs ") au sens des lois applicables sur les valeurs mobilières et de la loi des États-Unis intitulée " Private Securities Litigation Reform Act of 1995 ". Tout énoncé, autre qu'un énoncé basé sur des faits historiques, est un énoncé prospectif. De façon générale, les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l'emploi de termes comme " planifie ", " espère ", " estime ", " prévoit ", " anticipe ", " croit " ou des variantes de ces mots ou expressions ou encore lorsqu'ils indiquent que certains actes, évènements ou résultats " pourraient " ou " devraient " être posés, " se produiront " ou " seront atteints ", et incluent, sans s'y limiter, le début des opérations de dénoyage et le programme de forage souterrain selon l'échéancier prévu. Les énoncés prospectifs impliquent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le rendement, les perspectives et les opportunités soient sensiblement différents de ceux exprimés ou suggérés par de tels énoncés prospectifs. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient sensiblement différents de ceux compris dans ces énoncés prospectifs comprennent la fiabilité des données historiques dont il est question dans ce communiqué et les risques décrits dans les documents publics de Falco, y compris tous les rapports de gestion de la direction déposés sur SEDAR, au  www.sedar.com . Bien que Falco soit d'avis que les hypothèses et les facteurs pris en compte dans l'élaboration des énoncés prospectifs sont raisonnables, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs, qui s'appliquent uniquement en date du présent communiqué, et rien ne garantit que de tels évènements se produiront dans les délais indiqués ou à tout autre moment. Sauf si requis par les lois applicables, Falco décline toute intention ou obligation d'actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif, que ce soit en raison de nouvelles informations, d'évènements futurs ou pour toute autre raison.

Mise en garde concernant les ressources minérales

Ce communiqué de presse utilise les termes " ressources présumées " et " ressources indiquées ". Nous informons les investisseurs que, bien que ces termes soient reconnus et requis par la règlementation canadienne, la Securities and Exchange Commission des États ne les reconnaît pas. Il y a une grande part d'incertitude quant à l'existence des " ressources présumées " et des " ressources indiquées " et à leur faisabilité économique et légale. On ne peut pas présumer que l'ensemble ou une partie d'une ressource inférée seront éventuellement reclassées dans une catégorie supérieure. En vertu des règles canadiennes, les estimations de ressources minérales présumées ne peuvent constituer la base d'une étude de faisabilité ou d'autres études économiques. Les investisseurs américains sont prévenus de ne pas supposer que l'ensemble ou une partie des ressources minérales mesurées ou indiquées seront converties en réserves minérales. Les investisseurs américains sont également priés de ne pas présumer que tout ou partie d'une ressource minérale présumée existe, ou est économiquement ou légalement exploitable.

Renseignements

  • Pour plus d'information, veuillez communiquer avec :
    Vincent Metcalfe
    Chef de la direction financière
    514.905.3162
    info@falcores.com