SOURCE: Ressources Falco ltée

Ressources Falco ltée

06 nov. 2015 07h10 HE

Falco fournit des résultats positifs sur l'échantillonnage d'eau souterraine et annonce la nomination de deux candidats indépendants au conseil d'administration

MONTRÉAL, QC--(Marketwired - 6 novembre 2015) - Ressources Falco (TSX CROISSANCE: FPC) (" Falco ") est heureuse de fournir des résultats positifs de son évaluation préliminaire des infrastructures existantes ainsi que de la campagne d'échantillonnage d'eau souterraine sur sa propriété Horne détenue à 100 % et située à Rouyn-Noranda, Québec.

La Société a également le plaisir d'annoncer la nomination de deux nouveaux candidats, des vétérans de l'industrie minière, qui se présenteront pour élection afin de siéger en tant qu'administrateurs indépendants au sein du conseil d'administration lors de la prochaine assemblée annuelle et extraordinaire, prévue pour le 24 novembre 2015.

ÉVALUATION DES INFRASTRUCTURES DU COMPLEXE HORNE

La Société a procédé à l'évaluation exhaustive des infrastructures existantes de sa propriété Horne.

Une évaluation préliminaire des infrastructures existantes suggère que la Société sera en mesure d'utiliser le puits existant Quémont #4 comme puits de production et que trois des puits Horne (#4, #6 et #8) seront utilisable en tant que puits de ventilation. Le puits Quémont # 4 devra subir certaines modifications afin de satisfaire les normes de production actuelles, mais il ne devra pas être élargi afin accueillir de plus larges bennes.

Les chantiers historiques situés dans la portion supérieure du dépôt donnent accès à de multiples ouvertures qui pourront servir à entreposer du minerai stérile et des résidus miniers. Ces ouvertures permettront à la Société de minimiser les impacts en surface et de gérer les résidus de manière efficace.

Les résultats de l'évaluation permet d'envisager une économie en coûts d'immobilisation directs et indirects de plus de 100 millions $. De plus, les infrastructures existantes permettront à la Société d'accélérer l'échéancier de développement du dépôt Horne 5.

" Les résultats des travaux du projet Horne 5 continuent de confirmer son potentiel énorme. " a mentionné Luc Lessard, président et chef de la direction. " La disponibilité des infrastructures existantes représente une avancée majeure pour la Société et s'avérera très importante afin de maximiser le potentiel du projet pour positionner favorablement la Société dans le futur. "

RÉSULTATS D'ÉCHANTILLONNAGE D'EAU SOUTERRAINE

La Société est heureuse de communiquer ses résultats initiaux sur la qualité de l'eau présente dans le puits noyé Quémont # 4. L'opération d'échantillonnage a débuté en mesurant les paramètres physico-chimiques (pH, conductivité, oxygène dissout et oxydoréduction) dans les colonnes d'eau en envoyant une sonde à une profondeur de 1 000 mètres dans le puits noyé. Cette opération a été complétée à neuf reprises afin d'obtenir des données fiables. Aucun obstacle ne fut rencontré lors de la montée ou de la descente de la sonde.

La qualité de l'eau dans le puits est homogène jusqu'à une profondeur de 600 mètres. Elle contient principalement des sulfates (approximativement 1 % en poids), du calcium, du magnésium, du sodium et du fer, ce dernier donnant à l'eau une couleur allant de jaunâtre à brunâtre dans les tons de rouille. Les quantités de fer et de zinc dépassent leur limite respective telle qu'indiquée dans les critères québécois sur les effluents. La conductivité augmente avec la profondeur pour atteindre 11 000 mS/cm au fond du puits, ce qui correspond à la présence de métaux solubles dans l'eau. Dans les intervalles analysés, le pH de l'eau du puits est légèrement en deçà de la limite indiquée dans les critères sur les effluents (pH 5,6 vs pH 6,0, qui correspond à la limite inférieure de la directive 019).

                 
ID station  Prof. (m)  pH  Conductivité (µS/cm)  Température
(°C)
 Oxygene
Dissout
(mg/L)
 ORP  Couleur  Turbidité*
Puits
Quémont-110m-
7oct2015
 110  5,6  10 322  11,3  9,5  44,3  jaunâtre  4
Puits
Quémont-300m-
7oct2015
 300  5,7  10 400  11,3  8,8  16,8  jaunâtre  4
Puits
Quémont-600m-
7oct2015
 600  5,6  9 937  9,6  9,7  39,9  jaunâtre /
brunâtre
 4
* : 1 à 5 (clair : 1, opaque : 5)

Un traitement de l'eau est planifié dans le cadre d'un dénoyage souterrain. Une neutralisation sera nécessaire afin d'atteindre la limite inférieure du niveau de pH, bien que la Société et ses consultants croient que la neutralisation sera minimale et que de l'équipement et une technologie standards pourraient être utilisés. Il est envisagé que le traitement de l'eau pour l'atténuation du fer et du zinc sera une opération simple.

Sous l'intervalle de 600m, le pH augmente à 6,5 au fond du puits. Les variations observées dans les mesures en faible profondeur peuvent s'expliquer par l'influence de l'infiltration des eaux de surface.

NOMINATION DE NOUVEAUX CANDIDATS AU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Les deux nouveaux candidats nominés à titre d'administrateurs indépendants, afin de siéger au sein du conseil d'administration de sept personnes, à l'assemblée annuelle et extraordinaire des actionnaires de Falco prévue le 24 novembre 2015 sont M. Mario Caron et Mme Hélène Cartier.

M. Sean Roosen, président du conseil d'administration a commenté : " Nos deux nouveaux candidats, Mme Cartier et M. Caron, amèneraient une expérience précieuse et complémentaire et serait un ajout souhaité afin de travailler aux côtés des cinq administrateurs sortants afin de bâtir de la valeur pour les actionnaires. "

Les nouveaux nominés sont des leaders reconnus munis de solides expériences opérationnelles et de haute direction :

  • Mario Caron : un cadre exécutif avec plus de 35 ans d'expérience dans l'industrie minière incluant de l'expertise au niveau des conseils d'administration et de la haute direction, et ce en opérations, développement, exploration et marchés des capitaux, ainsi que pour les relations gouvernementales avec des sociétés ayant des projets dans les Amériques, Afrique et Asie du Sud-Est. De novembre 2011 à juillet 2013, il a agi à titre de chef de la direction et administrateur pour Aldridge Minerals Inc. M. Caron a précédemment occupé des postes similaires, comme chef de la direction et administrateur avec Axmin Inc. et Tiberon Minerals Ltd. M. Caron est également un ancien vice-président mines et infrastructure avec PricewaterhouseCoopers Securities Inc. Il est actuellement un administrateur de Adventure Gold Inc., Algold Resources Ltd. Et Alloycorp Mining Inc. M. Caron est membre de l'Ordre des ingénieurs du Québec et de l'Association des ingénieurs professionnels de l'Ontario.
  • Hélène Cartier : Mme Cartier était vice-présidente, environnement et développement durable chez Corporation Minière Osisko de 2011 à 2013. De 2013 à 2015, Mme Cartier était directrice adjointe de La rue des Femmes de Montréal. Mme Cartier détient un diplôme en génie industriel et un baccalauréat en droit. Elle a été étroitement impliquée du côté des relations communautaires durant les phases de permis, construction et développement de la mine Canadian Malartic.

Personne qualifiée

L'information scientifique et technique concernant l'évaluation minière et d'ingénierie présentée dans ce communiqué de presse a été approuvée par M. François Vézina, Directeur Mine pour le Groupe Minier Osisko. M. Vézina est un ingénieur membre de l'Ordre des ingénieurs du Québec et est la personne qualifiée pour ce communiqué tel que défini par le Règlement 43-101 sur l'information concernant les projets miniers.

L'information scientifique et technique concernant l'évaluation et l'analyse de l'eau présentée dans ce communiqué de presse a été approuvée par Valerie Bertrand de Golder Associates Ltd. Mme Valerie Bertrand est une ingénieure, M.Sc. (On, Qc, T-N-O, Nu) et est la personne qualifiée pour ce communiqué tel que défini par le Règlement 43-101 sur l'information concernant les projets miniers.

À propos de Falco

Ressources Falco ltée est l'un des plus grands détenteurs de titres miniers dans la province de Québec, avec un vaste portefeuille de propriétés dans la ceinture de roches vertes de l'Abitibi. Falco contrôle 74 000 hectares de terrains dans le camp minier de Rouyn-Noranda, ce qui représente 70 % du camp dans son ensemble et qui comprend 13 anciens sites miniers pour l'or et les métaux de base. La propriété principale de Falco englobe la mine Horne, laquelle a été exploitée par Noranda de 1927 à 1976 et a produit 11,6 millions d'onces d'or et 2,5 milliards de livres de cuivre. Une première estimation de ressources minérales conforme au Règlement 43-101 pour le gîte Horne 5 a permis d'établir des ressources présumées de 2,8 Moz d'Éq.Au à 3,41 g/t Éq.Au (25,3 millions de tonnes à une teneur de 2,64g/t Au, 0,23% Cu et 0,7% Zn, soit 2,2 Moz Au - voir communiqué du 4 mars 2014 pour de plus amples détails).

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent aucune responsabilité quant à la pertinence et à l'exactitude du présent communiqué.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué contient des énoncés prospectifs et des renseignements prospectifs (collectivement, les " énoncés prospectifs") au sens des lois applicables sur les valeurs mobilières et de la loi des États-Unis intitulée " Private Securities Litigation Reform Act of 1995 ". Tout énoncé, autre qu'un énoncé basé sur des faits historiques, est un énoncé prospectif. De façon générale, les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l'emploi de termes comme " planifie ", " espère ", " estime ", " prévoit ", " anticipe ", " croit " ou des variantes de ces mots ou expressions ou encore lorsqu'ils indiquent que certains actes, évènements ou résultats " pourraient " ou " devraient" être posés, " se produiront " ou "seront atteints" et incluent notamment la réalisation des économies sur les coûts en capitaux, la confirmation du potentiel du projet Horne 5, l'atteinte de la neutralisation de l'eau selon les attentes et l'élection au conseil d'administration des candidats proposés. Les énoncés prospectifs impliquent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le rendement, les perspectives et les opportunités soient sensiblement différents de ceux exprimés ou suggérés par de tels énoncés prospectifs. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient sensiblement différents de ceux compris dans ces énoncés prospectifs comprennent des conditions de marché négatives et les risques décrits dans les documents publics de Falco, y compris tous les rapports de gestion déposés sur SEDAR, au www.sedar.com. Bien que Falco soit d'avis que les hypothèses et les facteurs pris en compte dans l'élaboration des énoncés prospectifs sont raisonnables, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs, qui s'appliquent uniquement en date du présent communiqué, et rien ne garantit que de tels évènements se produiront dans les délais indiqués ou à tout autre moment. Sauf si requis par les lois applicables, Falco décline toute intention ou obligation d'actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif, que ce soit en raison de nouvelles informations, d'évènements futurs ou pour toute autre raison.

Mise en garde concernant les ressources minérales

Ce communiqué de presse utilise le terme " ressources présumées ". Nous informons les investisseurs que, bien que ce terme soit reconnu et requis par la réglementation canadienne, la Securities and Exchange Commission des États ne le reconnaît pas. Les " ressources présumées " comportent une grande part d'incertitude quant à leur existence et à leur faisabilité économique et juridique. On ne peut pas présumer que tout ou partie d'une ressource inférée sera éventuellement reclassée dans une catégorie supérieure. En vertu des règles canadiennes, les estimations de ressources minérales présumées ne peuvent constituer la base d'une étude de faisabilité ou d'autres études économiques. Les investisseurs américains sont prévenus de ne pas supposer que tout ou partie des ressources minérales mesurées ou indiquées seront converties en réserves minérales. Les investisseurs américains sont également priés de ne pas présumer que tout ou partie d'une ressource minérale présumée existe, ou est économiquement ou légalement exploitable.

Renseignements

  • Pour plus d'information, veuillez communiquer avec :

    Vincent Metcalfe
    Chef de la direction financière
    514.249.9960
    info@falcores.com