SOURCE: Ressources Falco ltée

Ressources Falco ltée

14 avr. 2015 10h05 HE

Falco fournit une mise à jour

TORONTO, ON--(Marketwired - 14 avril 2015) - Ressources Falco ltée ("Falco" ou la "Société") (TSX CROISSANCE: FPC) est heureuse de fournir la mise à jour suivante sur l'exploration et les activités corporatives du premier trimestre.

Mise à jour - Programme de forage de confirmation Horne 5

Les forages des deux trous initiaux et de la première déviation ont été complétés sur le gîte Horne 5. Les trous H5-15-01 et H5-15-02 ont été forés aux profondeurs respectives de 1 269 mètres et 1 212 mètres. La déviation H5-15-01A a été effectuée de 986 à 1 196 mètres. H5-15-01 a été décrite (la récupération de la carotte a été de 100%) et les zones ciblés ont été interceptés. L'échantillonnage du H5-15-01 a été complété et les résultats des analyses sont attendus. Les sondages supplémentaires prévus varieront entre 1 000 mètres et 2 250 mètres de longueur, le trou de forage le plus profond ciblant une zone de haute teneur aurifère en profondeur. Le programme de forage actuel devrait se poursuivre jusqu'en septembre 2015.

Comme annoncé précédemment, des échantillons pour essais métallurgiques seront collectées sur l'étendue complète du gîte connu en utilisant les trous de forage existants et ceux prévus. Des essais métallurgiques sont nécessaires à la conception du projet pour optimiser la récupération de métaux et afin de déterminer l'information géotechnique et hydrologique. Toutes les études seront complétées en parallèle avec le programme de forage, jetant ainsi les bases qui serviront à la préparation d'une éventuelle évaluation économique préliminaire sur le projet Horne 5. Les premiers résultats des essais devraient être disponibles au cours de l'été.

Suivant l'achèvement du programme de forage et l'obtention des résultats complets des essais métallurgiques, Falco fera préparer un nouveau rapport technique conforme au Règlement 43-101 qu'elle prévoit pouvoir publier en fin d'année 2015.

Bureau de projet établi à Rouyn-Noranda

Falco est heureux d'annoncer la création d'un nouveau bureau de projet à Rouyn-Noranda. Luc Lessard, président et chef de la direction de la société a déclaré: "Rouyn-Noranda offre une abondance de fournisseurs de services fiables et expérimentés qui permettra à la société de faire avancer efficacement le développement du projet Horne 5. Nous jouissons d'une bonne relation avec notre communauté et nous croyons que l'établissement du bureau sera également bénéfique afin de faciliter la communication avec toutes les parties prenantes et ainsi d'améliorer la viabilité de notre projet ".

Bureau exécutif établit à Montréal

Falco déménage également son bureau exécutif à Montréal. Le déménagement reflète le focus mis par Falco sur le développement du projet Horne 5 au Québec.

Luc Lessard a commenté: "Nous croyons que Montréal offre la meilleure plateforme à Falco afin d'élargir l'équipe de développement québécoise. Nous sommes fiers de pouvoir contribuer et de bénéficier au rôle de leader que jouit Montréal au cœur de l'industrie minière canadienne. "

Vincent Metcalfe nommé Chef de la Direction Financière

Par ailleurs, Falco annonce la nomination immédiate de M. Vincent Metcalfe à titre de Chef des finances de la société.

M. Metcalfe est un diplômé du HEC Montréal (BAA, Finance). Avant de se joindre à Falco, il a passé les neuf dernières années à assister les sociétés minières en matière de financement et de fusions et acquisitions à Toronto avec BMO Marchés des Capitaux avant de se joindre à Desjardins Marchés des Capitaux, où il détenait dernièrement le poste de Directeur du groupe minier à Montréal.

M. Jim Davidson a simultanément démissionné comme directeur financier de Falco. Le conseil d'administration tient à remercier M. Davidson pour son importante contribution à la société. M. Davidson continuera de siéger au conseil d'administration.

À propos de Falco

Ressources Falco ltée est l'un des plus grands détenteurs de titres miniers dans la province de Québec, avec un vaste portefeuille de propriétés dans la ceinture de roches vertes de l'Abitibi. Falco contrôle 74 000 hectares de terrains dans le camp minier de Rouyn-Noranda, ce qui représente 70 % du camp dans son ensemble et qui comprend 14 anciens sites miniers pour l'or et les métaux de base. La propriété principale de Falco englobe la mine Horne, laquelle a été exploitée par Noranda de 1927 à 1976 et a produit 11,6 millions d'onces d'or et 2,5 milliards de livres de cuivre. Une première estimation de ressources minérales conforme au Règlement 43-101 pour le gîte Horne 5 a permis d'établir des ressources présumées de 2,8 Moz d'Éq.Au à 3,46 g/t Éq.Au (25,3 millions de tonnes à une teneur de 2,64g/t Au, 0,23% Cu et 0,7% Zn, soit 2,2 Moz Au - voir communiqué du 4 mars 2014 pour de plus amples détails).

Pour plus d'information, veuillez communiquer avec:

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent aucune responsabilité quant à la pertinence et à l'exactitude du présent communiqué.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué contient des énoncés prospectifs et des renseignements prospectifs (collectivement, les " énoncés prospectifs") au sens des lois applicables sur les valeurs mobilières et de la loi des États-Unis intitulée " Private Securities Litigation Reform Act of 1995 ". Tout énoncé, autre qu'un énoncé basé sur des faits historiques, est un énoncé prospectif. De façon générale, les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l'emploi de termes comme " planifie ", " espère ", " estime ", " prévoit ", " anticipe ", " croit " ou des variantes de ces mots ou expressions ou encore lorsqu'ils indiquent que certains actes, évènements ou résultats " pourraient " ou " devraient" être posés, " se produiront " ou "seront atteints". Les énoncés prospectifs impliquent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le rendement, les perspectives et les opportunités soient sensiblement différents de ceux exprimés ou suggérés par de tels énoncés prospectifs. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient sensiblement différents de ceux compris dans ces énoncés prospectifs comprennent la fiabilité des données historiques dont il est question dans ce communiqué et les risques décrits dans les documents publics de Falco, y compris tous les rapports de gestion déposés sur SEDAR, au www.sedar.com. Bien que Falco soit d'avis que les hypothèses et les facteurs pris en compte dans l'élaboration des énoncés prospectifs sont raisonnables, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs, qui s'appliquent uniquement en date du présent communiqué, et rien ne garantit que de tels évènements se produiront dans les délais indiqués ou à tout autre moment. Sauf si requis par les lois applicables, Falco décline toute intention ou obligation d'actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif, que ce soit en raison de nouvelles informations, d'évènements futurs ou pour toute autre raison.

Mise en garde concernant les ressources minérales

Ce communiqué de presse utilise le terme "ressources présumées". Nous informons les investisseurs que, bien que ce terme soit reconnu et requis par la réglementation canadienne, la Securities and Exchange Commission des États ne le reconnaît pas. Les "ressources présumées" comportent une grande part d'incertitude quant à leur existence et à leur faisabilité économique et juridique. On ne peut pas présumer que tout ou partie d'une ressource inférée sera éventuellement reclassée dans une catégorie supérieure. En vertu des règles canadiennes, les estimations de ressources minérales présumées ne peuvent constituer la base d'une étude de faisabilité ou d'autres études économiques. Les investisseurs américains sont prévenus de ne pas supposer que tout ou partie des ressources minérales mesurées ou indiquées seront converties en réserves minérales. Les investisseurs américains sont également priés de ne pas présumer que tout ou partie d'une ressource minérale présumée existe, ou est économiquement ou légalement exploitable.

Renseignements

  • Vincent Metcalfe
    Chef de la Direction Financière
    514.249.9960