Falconbridge Limitee

07 juin 2005 16h45 HE

Falconbridge Limitée fait progresser le projet de coentreprise SMSP/Falconbridge

TORONTO, ONTARIO--(CCNMatthews - 7 juin 2005) - Falconbridge Limitée a le plaisir d'annoncer que la Société a fait progresser son projet de ferronickel Koniambo, détenu en coentreprise en Nouvelle-Calédonie, en remplissant la première des deux conditions de l'Accord de Bercy, beaucoup plus tôt que la date limite du 1er janvier 2006.

En vertu de l'Accord de Bercy, Falconbridge et son partenaire de coentreprise, la Société Minière du Sud Pacifique S.A. (SMSP), recevront respectivement une participation de 49 % et 51 % dans le Projet, lorsque deux conditions auront été respectées :

1) le parachèvement d'une étude de faisabilité technique positive ;

2) la passation de commandes fermes d'au moins 100 millions de dollars US pour l'équipement et les services se rapportant au projet.

Ces conditions doivent être remplies avant la date limite de l'Accord de Bercy fixée au 1er janvier 2006.

La première condition a maintenant été remplie, Wardell Armstrong International (WAI) ayant parachevé une vérification technique de l'étude de faisabilité susceptible d'un concours bancaire pour Nickel Management (Jersey) Limited.

Nickel Management (Jersey) Limited est responsable de voir à ce que les conditions et modalités de l'Accord de Bercy soient respectées et que les droits et les obligations des diverses parties à l'Accord de Bercy soient reconnus et exécutés. La vérification comportait un examen de l'étude de faisabilité et des données à l'appui, ainsi que de l'étude d'impact environnemental et social (EIES) fournie par Falconbridge. Un administrateur de Nickel Management (Jersey) Limited a aussi procédé à une vérification limitée de ces deux études.

WAI a déclaré dans sa vérification technique : "WAI confirme que tous les aspects techniques de l'étude de faisabilité susceptible d'un concours bancaire ont été considérés conformément aux exigences du Protocole. Tous les aspects techniques sont complets, positifs et satisfont aux exigences du Protocole. WAI conclut que l'étude de faisabilité a été réalisée suivant des normes rigoureuses et que tous les aspects techniques du projet sont satisfaisants."

Nickel Management Jersey a par conséquent conclu que les exigences de la première étape de l'Accord de Bercy avaient été satisfaites et a informé toutes les parties à l'Accord de cette conclusion.

"Koniambo est l'un des projets de nickel les plus prometteurs au monde. Nous sommes très heureux d'avoir rempli cette condition de l'Accord de Bercy et nous avons l'intention de continuer à faire avancer le projet," a déclaré Aaron Regent, président et chef de la direction de Falconbridge Limitée.

Historique

Le projet de ferronickel Koniambo est situé dans la Province Nord de la Nouvelle Calédonie, à proximité de la capitale provinciale de Koné. Le gisement, d'une teneur-limite de 1,5 % en nickel, renferme des ressources mesurées et indiquées totales de 142,1 millions de tonnes, d'une teneur de 2,13 % en nickel. Avec les ressources présumées supplémentaires de 156 millions de tonnes d'une teneur de 2,2 % en nickel, Koniambo est l'un des plus grands gisements à plus forte teneur en latérite de nickel au monde. A une teneur-limite de 2,0 % en nickel, le gisement renferme des ressources mesurées et indiquées de 75,6 millions de tonnes d'une teneur de 2,47 % en nickel. De plus, le projet renferme une ressource présumée de limonite estimée à 100 millions de tonnes d'une teneur de 1,6 % en nickel et 0,2 % en cobalt, qui pourrait être mise en valeur à une date ultérieure.

En 1998, Falconbridge a conclu un accord de coentreprise avec la Société Minière du Sud Pacifique S.A. (SMSP) et son actionnaire majoritaire, la Société de Financement et d'Investissement de la Province Nord, en vue de l'évaluation et de la mise en valeur du complexe d'exploitation minière et de fonte de ferronickel d'une capacité de 60 000 tonnes par année. En signant l'accord de coentreprise avec SMSP, Falconbridge devenait le partenaire industriel approuvé de SMSP en vertu de l'Accord de Bercy, les titres du gisement de minerai Koniambo étant placés en dépôt jusqu'à ce que les conditions de l'Accord de Bercy soient remplies. Une fois les conditions de l'Accord de Bercy respectées, SMSP et Falconbridge recevront respectivement une participation 51 % et 49 % dans le Projet. Les deux conditions précédentes sont : 1) le parachèvement d'une étude de faisabilité technique positive, et 2) des commandes fermes pour l'équipement, les matériaux et les avantages (y compris les fournitures, les services, l'ingénierie, etc.) d'au moins 100 millions de dollars se rapportant uniquement au parachèvement du projet. Ces conditions doivent être remplies avant la date-limite de l'Accord de Bercy fixée au 1er janvier 2006.

L'étude de faisabilité susceptible d'un concours bancaire sur le projet Koniambo a été complétée au cours du quatrième trimestre de 2004. La Société et son partenaire SMSP, ainsi que le gouvernement français s'appliquent à mettre au point la structure financière de ce projet. La mise en service des exploitations est prévue au plus tôt en 2009.

Falconbridge Limitée est un chef de file de la production à faible coût de nickel, de cuivre, de cobalt et de métaux du groupe du platine. La Société est aussi l'une des principales sociétés de recyclage et de traitement de matières renfermant des métaux au monde. Les actions ordinaires de Falconbridge sont inscrites à la Bourse de Toronto sous le symbole FL. Le site Web de la Société se trouve à www.falconbridge.com.

Renseignements