Falconbridge Limitee
NYSE : FAL
TSX : FAL

09 août 2006 12h01 HE

Falconbridge se prépare à investir des centaines de millions de dollars en infrastructures à la mine de nickel Raglan au Nunavik

RAGLAN, NUNAVIK--(CCNMatthews - 9 août 2006) - Falconbridge (TSX:FAL)(NYSE:FAL) a annoncé aujourd'hui un ambitieux programme d'investissements à ses installations de la mine Raglan dans le Territoire du Nunavik au nord du Québec. Le Premier ministre Jean Charest ainsi que le Ministre des Ressources naturelles et de la Faune Pierre Corbeil étaient présents lors de l'annonce.

Falconbridge a annoncé qu'elle procèdera à deux séries d'études en vue de l'expansion de la mine Raglan. La première série concerne le développement de nouvelles réserves pour remplacer celles qui se sont épuisées depuis l'inauguration de la mine en 1997. Cet investissement pourrait s'élever à près de 240 millions $CA sur une période de six ans.

La seconde série d'études vise l'expansion de la production de minerai de nickel qui passerait de 1 million de tonnes par an à 1,3 million de tonnes dès 2009. Cette augmentation de 30 % nécessiterait un investissement additionnel d'environ 250 millions $CA et créerait 50 nouveaux emplois, en plus d'avoir un impact favorable sur la valeur des redevances payées par Falconbridge annuellement aux collectivités inuites locales. Le 7 avril 2006, Falconbridge avait annoncé la remise à la Société Makivik d'un chèque de 9,3 millions $CA dans le cadre de l'entente Raglan.

Ces sommes s'ajoutent aux près de 200 millions $CA en équipements et améliorations diverses que Falconbridge a investies au cours des deux dernières années à la mine Raglan. L'investissement initial au moment de la construction de Raglan avait été de plus de 600 millions $CA.

Falconbridge a aussi annoncé aujourd'hui qu'elle procédera à des rénovations majeures de son quai de chargement à la Baie Déception pour une somme d'environ de 50 millions $CA, ce qui prolongera la vie utile du quai dans le contexte d'expansions à venir de ses unités de production.

"Ces études pourraient permettre l'expansion de la mine Raglan et le maintien des retombées favorables pour les communautés inuites locales, toujours dans le plus grand respect de la collectivité et de l'environnement, a déclaré Ian Pearce, chef de l'exploitation de Falconbridge. Née de la fusion avec Noranda en 2005, Falconbridge est enracinée dans la grande région de l'Abititi-Témiscamingue au Québec. Au cours des 75 dernières années, nous nous sommes efforcés de combiner le rendement tant économique que communautaire de tous nos projets, y compris l'amélioration continue de notre bilan environnemental. Le Québec constitue aujourd'hui l'une des juridictions les plus attrayantes au niveau mondial pour notre industrie car le gouvernement a démontré ces dernières années de façon non équivoque son appui au secteur minier."

Le camp minier de nickel de Falconbridge à Raglan, inauguré en 1997, comprend trois mines souterraines et une mine à ciel ouvert de nickel ainsi qu'un concentrateur. Le site minier est relié par routes praticables en tout temps à une piste d'atterrissage à Donaldson et à des installations portuaires à Baie Déception. Le minerai de la mine est concassé, broyé et transformé en concentré de nickel-cuivre à l'usine de Raglan.

NOTA : Une fiche de renseignements concernant Raglan est disponible sur le site Web de CCNMatthews à : http://www.ccnmatthews.com/docs/fsf0809.pdf.

Falconbridge Limitée est un chef de file de l'exploitation minière du cuivre et du nickel qui possède des investissements dans des actifs de zinc et d'aluminium pleinement intégrés. La Société se concentre sur la découverte et la mise en valeur de gisements de cuivre et de nickel de calibre mondial. Elle emploie 14 500 personnes dans ses exploitations et ses bureaux dans 18 pays. Les actions ordinaires de Falconbridge sont inscrites à la Bourse de New York (FAL) et à la Bourse de Toronto (FAL). Le site Web de Falconbridge se trouve à www.falconbridge.com.

Renseignements