Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale

28 févr. 2014 10h39 HE

Feu à bord du NCSM Protecteur de la Marine royale canadienne, l'équipage est sain et sauf

Le navire de guerre revenait d'une opération dans le milieu du Pacifique quand un feu a été éteint.

ESQUIMALT, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 28 fév. 2014) - Ministère de la Défense nationale / Marine royale canadienne

Le navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Protecteur était en route vers son port d'attache de la BFC Esquimalt (C.-B.) quand un feu a été supprimé dans la salle des machines. Les marins à bord ont éteint le feu et l'équipage gère la situation. Certains membres de l'équipage ont subi des blessures mineures, mais tous sont sains et saufs et sont soignés à bord.

Le Protecteur se trouve présentement à environ 340 milles marins (630 km) au nord-est de Pearl Harbour. Il possède une capacité de propulsion réduite et doit se rendre à Pearl Harbour. Une évaluation complète de la situation est en cours afin d'établir l'étendue des dommages.

En bref

  • À 22 h 20, heure normale du Pacifique, le NCSM Protecteur a communiqué avec le Centre régional des opérations interarmées situé au quartier général des Forces maritimes du Pacifique à la BFC Esquimalt (C.-B.), pour signaler un incendie à bord du navire qui s'est déclaré dans la salle des machines.
  • Tous les marins de la Marine royale canadienne (MRC) sont entraînés pour tous les types d'urgences qui peuvent se produire à bord, dont des incendies. La réaction professionnelle de l'équipage a permis de rapidement contrôler la situation.
  • Les marins à bord du navire de guerre ont éteint le feu.
  • Quelques membres de l'équipage ont subi des blessures mineures en raison de cet incendie, mais tous sont sains et saufs. Ils sont soignés à bord.
  • Le navire se trouve à environ 340 milles marins (630 km) au nord-est de Pearl Harbour.
  • Le navire a une capacité de propulsion limitée et fait route vers Pearl Harbour.
  • Une évaluation complète a été entreprise afin de déterminer l'étendue des dégâts et l'incidence de l'incendie sur la propulsion.
  • Le commandant du NCSM Protecteur, le capitaine de frégate Jules Elbourne est en communication avec le Centre régional des opérations interarmées situé au quartier général des Forces maritimes du Pacifique à la BFC Esquimalt (C.-B.)
  • Le NCSM Protecteur revenait d'opérations dans le milieu du Pacifique avec à son bord 279 membres d'équipage, 17 membres des familles et deux entrepreneurs civils qui se sont joints au navire pour le voyage de retour. Des membres de la famille accompagnent fréquemment l'équipage des navires de la MRC pour la dernière partie d'un voyage à la suite d'une longue opération. C'est une pratique que les membres des familles apprécient beaucoup.
  • Si nécessaire, le personnel des FMAR(P) est en communication avec le personnel de la marine américaine du quartier général de la 3e flotte. La marine américaine a envoyé son destroyer USS Michael Murphy pour prêter main-forte au Protecteur.

Pour de plus amples renseignements sur la Marine royale canadienne, veuillez accéder au www.navy-marine.forces.gc.ca ou suivez-nous à @RCN_MRC @MARPAC

Renseignements