La conférence ACFC-OCDE sur la littératie financière

La conférence ACFC-OCDE sur la littératie financière
Agence de la consommation en matière financière du Canada

Agence de la consommation en matière financière du Canada

27 mai 2011 16h02 HE

#FinLitConf : La conférence organisée conjointement par l'ACFC et l'OCDE sur la littératie financière ouvre la voie à de futurs travaux dans le domaine

"Littératie financière : Collaborer pour passer à l'action" : Une autre composante qui alimente les discussions au sujet de l'éducation financière sur la scène internationale

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 27 mai 2011) - Aux dires des participants à la conférence internationale sur la littératie financière, Littératie financière : Collaborer pour passer à l'action, les perturbations économiques et financières qui ont secoué le monde ont renforcé le débat en faveur de l'éducation financière des consommateurs pour améliorer la littératie financière. À la fin de la conférence, l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a fait part de ses recommandations et des instruments officiels dont elle dispose pour aider les gouvernements à élaborer des stratégies nationales pour l'éducation financière et aider les intervenants à concevoir et à mettre en œuvre davantage de programmes de littératie financière efficaces. Pour sa part, l'Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) a donné un aperçu de ses plans pour accroître la littératie et les compétences des Canadiens en matière financière.

Cette conférence d'une journée et demie tenue à Toronto les 26 et 27 mai, et organisée conjointement par l'ACFC et l'OCDE, a porté sur les sujets suivants :

  • les stratégies nationales en matière de littératie financière et les enquêtes sur la littératie financière;

  • les mesures à prendre pour combler les lacunes en matière de littératie financière dans les domaines de la gestion du crédit et de la dette, de la planification de la retraite et de l'innovation technologique;

  • l'évaluation des programmes d'éducation financière;

  • l'utilisation des outils de marketing social et de communication dans le cadre des programmes de littératie financière;

  • le renforcement des capacités et les programmes de formation des formateurs;

  • l'éducation financière dans le système scolaire;

  • les femmes et l'éducation financière;

  • la littératie financière et l'économie comportementale.

" Le grand nombre de délégués qui ont assisté à la conférence témoigne du momentum que la littératie financière continue d'acquérir tant au Canada qu'ailleurs dans le monde. L'information et les pratiques exemplaires échangées durant la conférence amélioreront l'éducation financière et renforceront les liens qui unissent les membres de la communauté internationale de la littératie financière. Toutefois, l'amélioration de la littératie financière n'est pas un objectif que nous pouvons atteindre en travaillant en vase clos. La création de partenariats et la collaboration entre les défenseurs de la littératie financière sont impératives pour mettre en œuvre des stratégies nationales judicieuses et efficaces et réussir à rehausser les niveaux de littératie financière de nos concitoyens, " a affirmé la commissaire de l'ACFC Ursula Menke.

La conférence Littératie financière : Collaborer pour passer à l'action a réuni près de 400 hauts représentants et experts des secteurs privé, public et communautaire, ainsi que des membres du milieu de l'enseignement.

" Nous nous réjouissons de la réaction manifestée par les participants tant du Canada que d'autres pays à la conférence, a déclaré André Laboul, chef de la Division des affaires financières de l'OCDE et président du Réseau international sur l'éducation financière (INFE). Celle-ci s'est déroulée dans un contexte où l'éducation financière et la protection des consommateurs de produits et de services financiers ont pris une importance accrue aux yeux des gouvernements et des organisations mondiales comme le G-20. Ce constat plaide en faveur d'une collaboration encore plus poussée de la part des institutions publiques et des intervenants qui œuvrent dans le domaine de l'éducation financière, et l'OCDE est pleinement déterminée à continuer de jouer un rôle de chef de file, en particulier par l'intermédiaire du INFE. "

Un compte rendu des discussions tenues à la conférence sera publié à l'automne 2011.

Pour en savoir plus, suivez le mot-clé diésé #FinLitConf sur Twitter, qu'ont utilisé l'ACFC (@ACFCan) et d'autres utilisateurs de Twitter pour recueillir des tweets sur la conférence.

L'Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) www.fcac-acfc.gc.ca

L'Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) a été mise sur pied par le gouvernement fédéral en 2001 en vue de renforcer la surveillance du secteur financier dans l'optique des consommateurs et pour aider ces derniers à en apprendre davantage sur ce secteur. À l'aide de ses ressources éducatives et de ses outils interactifs, l'ACFC fournit des renseignements objectifs sur les produits et les services financiers afin d'aider les Canadiens à acquérir les connaissances et la confiance requises pour bien gérer leurs finances personnelles. L'ACFC les informe également au sujet de leurs droits et responsabilités lorsqu'ils traitent avec des banques et des sociétés de fiducie, de prêt et d'assurances sous réglementation fédérale. Elle veille aussi à ce que les institutions financières sous réglementation fédérale, les exploitants de réseaux de cartes de paiement et les organismes externes de traitement des plaintes respectent les lois et les engagements publics visant à protéger les consommateurs.

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) www.oecd.org

L'OCDE est une organisation intergouvernementale composée de 81 pays membres et dont la mission première consiste à aider les gouvernements à travailler ensemble à l'édification d'une économie mondiale plus forte, plus juste et plus respectueuse de l'environnement. Par l'intermédiaire de son réseau d'environ 250 comités spécialisés et groupes de travail, l'OCDE établit un cadre au sein duquel les gouvernements peuvent comparer leurs expériences en matière de politiques, trouver des solutions à des problèmes communs, identifier des pratiques exemplaires et coordonner des politiques nationales et internationales. Afin de répondre aux préoccupations croissantes des membres de l'OCDE sur les effets néfastes des faibles niveaux de connaissances financières, l'organisation a lancé en 2003 un grand projet sur l'éducation financière. À la suite de la crise financière, l'OCDE a élargi son projet pour y inclure les économies émergentes, en créant en 2008, le Réseau international sur l'éducation financière (INFE). Celui-ci rassemble aujourd'hui 81 pays et plus de 160 institutions publiques.

L'ACFC et l'OCDE souhaitent remercier pour leur contribution la Banque russe, la Banque mondiale et le fonds fiduciaire de l'OCDE, ainsi que les commanditaires et collaborateurs suivants pour le soutien offert à la Conférence : le Groupe Banque TD, la Fondation de l'Association canadienne des conseillers hypothécaires accrédités (ACCHA), l'Association des banquiers canadiens (ABC), l'Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA), Citibank, la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), Patrimoine Dundee, Genworth Financial, la Banque HSBC, Ressources humaines et Développement des compétences Canada, le Bureau d'assurance du Canada (BAC), l'Investor Education Fund (IEF), le Bureau du surintendant des faillites (BSF), l'Ombudsman des assurances de personnes (OAP), RBC Banque Royale, la Banque Scotia, la Financière Sun Life, The Exchange et Visa.

Réseaux sociaux

Suivez @ACFCan et @OECD sur Twitter

Abonnez-vous à ACFCan et OECD sur YouTube

" J'aime " l'OCDE sur Facebook

Allez voir la galerie de photos de l'OCDE sur Flikr

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Julie Hauser
    Gestionnaire des communications par intérim
    (613) 941-4168
    Cellulaire : 613-863-9612
    julie.hauser@fcac-acfc.gc.ca