Exploration First Gold inc.
TSX CROISSANCE : EFG
FRANKFURT : F12

Exploration First Gold inc.

12 mars 2009 09h00 HE

First Gold entreprend une campagne d'exploration hivernale sur la propriété Matchi-Manitou

LAVAL, QUEBEC--(Marketwire - 11 mars 2009) - First Gold Exploration Inc. (la "Société" ou "First Gold") (TSX CROISSANCE:EFG)(FRANCFORT:F12) est heureuse d'annoncer qu'elle a entrepris une campagne d'exploration hivernale sur la propriété Matchi-Manitou située à 85 km à l'est de la ville de Val-d'Or dans la région de l'Abitibi, au Québec.

Cette propriété renferme une bande de roches volcaniques de composition felsique à intermédiaire susceptibles de contenir des gîtes de sulfures massifs volcanogéniques (SMV). A l'origine, ce potentiel minéral a été identifié par Newcanex Canadian Exploration Limited en 1973-74. Alors qu'elle s'affairait à interpréter des anomalies Input isolées détectées dans la région, la Société a jalonné la portion nord de l'actuelle propriété et défini un important conducteur électromagnétique de surface. Deux trous de sondage de faible profondeur ont été forés, et d'étroites zones de sulfures semi-massifs et massifs ont été recoupées. Malheureusement, les sulfures en question étaient dépourvus de minéralisations en métaux usuels, et le projet a été abandonné.

De 2003 à 2005, Soquem a procédé à un levé géochimique dans la région et a découvert des roches volcaniques altérées sur la propriété. Après analyse, il a été établi que l'altération était potentiellement attribuable à une minéralisation de type SMV. Le levé régional a été suivi du jalonnement de l'actuelle propriété, d'analyses lithogéochimiques additionnelles et d'un levé InfiniTEM (électromagnétique) réalisé dans la partie centrale de la propriété. Les roches altérées ont été définies avec plus de précision, et un important conducteur électromagnétique a été identifié dans la partie nord de la grille. En 2005, Soquem a procédé au transfert de la propriété à Ressources minières Normabec inc. qui, en 2007, l'a offert sous option à First Gold.

First Gold a décidé de poursuivre son investigation de l'environnement favorable présent sur la propriété. La Société s'affaire à étendre l'actuelle grille pour couvrir la portion nord de la propriété où l'anomalie électromagnétique semble s'étendre. Des levés InfiniTEM et magnétique totalisant quelque 25 km et 35 km respectivement seront complétés en mars (Abitibi Géophysique de Val-d'Or). La Société entend sonder davantage les conducteurs en réalisant jusqu'à 4 000 mètres de forage.

First Gold a récemment fait savoir qu'elle avait prolongé d'une année son option portant sur le projet de métaux de base Matchi-Manitou. En retour, la Société a convenu d'émettre 50 000 actions au profit de Ressources minières Normabec inc. et de majorer à 200 000 $ la valeur de ses engagements relatifs à des travaux d'exploration sur la propriété, et ce, afin d'obtenir une participation de 50 % dans le projet.

M. Pierre O'Dowd, personne qualifiée au sens de la norme 43-101, a révisé et approuvé le contenu technique de ce communiqué de presse. M. O'Dowd supervise les travaux d'exploration réalisés sur la propriété. Par ailleurs, M. O'Dowd a récemment produit un rapport technique portant sur la propriété conforme aux exigences de la norme 43-101.

D'autres part, la Société souhaite apporter des correctifs suite à 3 communiqués de presse datés respectivement du 12 juin, et du 10 et 17 juillet 2008 annonçant la clôture de placement privés :

Communiqué de presse du 12 juin 2008: Dans le cadre de la clôture du placement de 366 unités d'actions accréditives pour les résidants du Québec pour un total de 366 000 $, la Société à payé des frais d'intermédiation totalisant 34 350 $ et a émis un total de 30 333 options de rémunération, chaque option de rémunération permettant au détenteur d'acquérir une action ordinaire de la Société au prix de 0,40 $ pour une période de 12 mois suivant la clôture de placement. Dans le cadre de la clôture du placement de 50 unités pour un produit total de 50 000 $, la Société a payé des frais d'intermédiation totalisant 3 350 $. Les options de rémunération émises dans le cadre du placement de 366 unités accréditives sont incessibles et sont assujetties à une période de détention obligatoire de 4 mois à compter de leur émission.

Communiqué de presse du 10 juillet 2008: La Société a payée une rémunération totale de 56 100 $ et non de 61 100 $ tel qu'annoncé dans son communiqué. Dans le cadre de la clôture du placement de 87 unités pour un produit total de 87 000 $, la Société a payé des frais d'intermédiation totalisant 4 600 $ et a émis un total de 4 000 options de rémunération, chaque option de rémunération permettant au détenteur d'acquérir une action ordinaire de la Société au prix de 0,35 $, et non au prix de 0,40 $ comme l'indiquait le communiqué original, pour une période de 12 mois suivant la clôture de placement. Dans le cadre de la clôture du placement de 297 unités d'actions accréditives pour les résidants du Québec pour un total de 297 000 $, la Société à payé des frais d'intermédiation totalisant 28 200 $ et a émis un total de 45 850 options de rémunération, chaque option de rémunération permettant au détenteur d'acquérir une action ordinaire de la Société au prix de 0,40 $ pour une période de 12 mois suivant la clôture de placement. Dans le cadre du placement de 110 unités accréditives pour des résidants hors Québec pour un montant total de 33 000 $, la Société a payé des frais d'intermédiation totalisant 3 300 $. Finalement, dans le cadre du placement de 781 250 unités accréditives auprès d'un fonds institutionnels pour un montant total de 250 000 $, la Société a payé des frais d'intermédiation totalisant 20 000 $. Dans tous les cas, les options de rémunération émises sont incessibles et sont assujetties à une période de détention obligatoire de 4 mois à compter de leur émission.

Communiqué de presse du 17 juillet 2008: La Société a payée une rémunération totale de 20 250 $ et non de 21 750 $ tel qu'annoncé dans son communiqué. Dans le cadre de la clôture du placement de 75 unités our un produit total de 75 000 $, la Société a payé des frais d'intermédiation totalisant 2 250 $. Dans le cadre de la clôture du placement de 180 unités d'actions accréditives pour les résidants du Québec pour un total de 180 000 $, la Société à payé des frais d'intermédiation totalisant 18 000 $ et a émis un total de 63 000 options de rémunération, chaque option de rémunération permettant au détenteur d'acquérir une action ordinaire de la Société au prix de 0,40 $ pour une période de 12 mois suivant la clôture de placement. Les options de rémunération sont incessibles et sont assujetties à une période de détention obligatoire de 4 mois à compter de leur émission.

La Bourse de croissance TSX n'assume aucune responsabilité quant à la pertinence ou l'exactitude de ce communiqué de presse.

Renseignements