Service correctionnel du Canada

Service correctionnel du Canada

28 nov. 2011 15h33 HE

Flairer la criminalité : Des chiens détecteurs de drogue aident à enrayer la drogue dans les établissements correctionnels

WINNIPEG, MANITOBA--(Marketwire - 28 nov. 2011) -

Note aux rédacteurs : une photo est associée à ce communiqué.

Aujourd'hui, le ministre de la Sécurité publique, l'honorable Vic Toews, a participé à une démonstration de chiens détecteurs de drogue et de leur maître-chien à l'Établissement de Stony Mountain, près de Winnipeg (Manitoba). Le ministre a pu observer la façon dont le gouvernement contribue à la sécurité des collectivités en réduisant l'introduction de drogues illicites dans les établissements correctionnels fédéraux au Canada.

« Notre gouvernement continue de veiller à la sécurité des familles canadiennes respectueuses des lois dans leur foyer, leur rue et leur collectivité », affirme le ministre Toews. « Je suis heureux d'avoir vu personnellement la façon dont ces chiens détecteurs et leur maître-chien constituent une ligne de défense importante et très efficace et permettent d'éviter que des drogues illicites franchissent les portes de nos établissements. »

Le programme de chiens détecteurs est mis en œuvre dans les établissements du Service correctionnel du Canada (SCC) à l'échelle du pays et constitue l'une des nombreuses mesures que le gouvernement prend pour prévenir et réduire la présence de drogues dans le système correctionnel fédéral.

Dans le cadre de la stratégie antidrogue du SCC, les délinquants du système correctionnel fédéral ont également accès à des programmes de traitement de la toxicomanie et à d'autres ressources de réadaptation qui les aident à s'attaquer à leur comportement criminel. Des établissements exempts de drogue contribuent au taux de succès de la réadaptation des délinquants et permet d'accroître la sécurité des employés et des délinquants.

« La sécurité des familles et des collectivités canadiennes est toujours une priorité importante pour le gouvernement », souligne le ministre Toews. « Le fait d'empêcher l'introduction de drogues dans les établissements correctionnels contribue à la réinsertion sociale sécuritaire des délinquants et joue un rôle crucial sur le plan de la sécurité publique pour les Canadiens. »

Le nombre d'équipes canines au SCC est passé de 46 en 2008 à 90 en 2011. D'ici 2013, le SCC disposera de 126 équipes, y compris 6 équipes de formation, qui s'attaqueront au problème de la drogue.

Pour voir la photo associée à ce communiqué, visitez le lien suivant : http://www.marketwire.com/library/20111128-SCC-800.jpg

Renseignements

  • April Morris
    Gestionnaire régionale intérimaire
    des communications
    Service correctionnel du Canada
    306-975-5082

    Michael Patton
    Cabinet du ministre de la Sécurité publique
    613-991-2865