Fondation canadienne des bourses d'études du millénaire

Fondation canadienne des bourses d'études du millénaire

14 juin 2007 08h00 HE

Fondation canadienne des bourses d'études du millénaire : Les étudiants autochtones deux fois plus susceptibles de décrocher avant ou pendant le postsecondaire

REGINA, SASKATCHEWAN et SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwire - 14 juin 2007) - Dans les deux années suivant l'obtention de leur diplôme du secondaire, les étudiants autochtones sont deux fois plus susceptibles de décrocher à l'université ou au collège ou encore de ne pas entreprendre d'études postsecondaires que les autres étudiants canadiens. C'est ce que révèle le rapport Promotion 2003 - Enquête de suivi auprès des élèves du secondaire, publié aujourd'hui par la Fondation canadienne des bourses d'études du millénaire.

"La grande majorité des nouveaux emplois seront occupés par des diplômés des collèges et des universités, affirme Joseph Berger, agent Politiques et recherches à la Fondation. Au Manitoba et en Saskatchewan, 20 % des jeunes adultes sont des Autochtones et ce pourcentage augmente d'une année à l'autre. Il faut qu'un plus grand nombre de jeunes Inuits, Métis et étudiants issus des Premières Nations de ces deux provinces accèdent aux études postsecondaires et en ressortent avec un diplôme, sinon l'économie du Manitoba et celle de la Saskatchewan en souffriront."

Le rapport, qui examine la situation de diplômés de 12e année de la Saskatchewan, du Manitoba, de l'Alberta et du Nouveau-Brunswick montre que, deux ans après la fin de leur secondaire, 54 % seulement des étudiants autochtones ont terminé un programme d'études postsecondaires ou y sont inscrits, contre 73 % des autres étudiants. De plus, 10 % des étudiants autochtones avaient décroché au collège ou à l'université. Le rapport confirme que les étudiants autochtones doivent surmonter des obstacles particuliers : ils sont plus susceptibles d'avoir à déménager pour étudier et moins susceptibles d'obtenir de l'aide financière de leurs parents.

Le rapport montre également qu'une des principales raisons derrière le faible taux de participation aux études postsecondaires des autochtones est qu'ils sont plus susceptibles de décrocher avant de terminer leur 12e année. Règle générale, l'écart entre les taux de participation aux études postsecondaires des Autochtones et des autres Canadiens est plus prononcé que celui observé dans l'étude, laquelle s'est limitée à des jeunes qui étaient en 12e année en 2003. Cependant, le rapport suggère fortement que les stratégies conçues afin d'inciter les élèves autochtones à terminer leur secondaire s'avéreront payantes à long terme en ce qui à trait à la participation aux études collégiales et universitaires.

Directeur exécutif et chef de la direction de la Fondation, Norman Riddell mentionne que le gouvernement fédéral, les administrations provinciales et les communautés autochtones ont depuis longtemps reconnu le besoin d'améliorer les taux de participation aux études des jeunes Autochtones. Il souligne l'importance des travaux de recherche qui aident à identifier des solutions.

"Le nombre des initiatives visant à aider les jeunes Autochtones à terminer leur secondaire et à réussir leur passage dans un établissement d'enseignement postsecondaire ne cesse de croître, affirme M. Riddell. La Fondation mène deux projets pilotes au Manitoba et en Alberta afin de mettre à l'essai différentes stratégies pour améliorer les résultats scolaires des jeunes Autochtones. Les conclusions ne sont pas encore connues, mais la Fondation espère que ses travaux de recherche permettront de multiplier les possibilités pour les jeunes autochtones d'entreprendre des études postsecondaires et de les mener à terme."

Vous trouverez le rapport Promotion 2003 - Enquête de suivi auprès des élèves du secondaire ainsi que des renseignements sur les projets pilotes Making Education Work et LE,NONET sur le site Web de la Fondation, www.millenniumscholarships.ca/fr/research/index.asp.

La Fondation canadienne des bourses d'études du millénaire est un organisme privé créé par une loi du Parlement en 1998. Son mandat consiste à encourager les étudiants canadiens à faire preuve d'excellence et à poursuivre des études postsecondaires. La Fondation distribue chaque année quelque 350 millions de dollars en bourses d'études. Depuis sa création, elle a octroyé 800 000 bourses totalisant 2,3 milliards de dollars à des étudiants canadiens de niveau postsecondaire.

Renseignements

  • Fondation canadienne des bourses d'études du millénaire
    Jaime Frederick
    Conseiller en communication
    (514) 284-7240
    Courriel : jfrederick@bm-ms.org