Fondation canadienne des bourses d'études du millénaire

Fondation canadienne des bourses d'études du millénaire

14 juin 2007 08h00 HE

Fondation canadienne des bourses d'études du millénaire : Sept diplômés du secondaire sur dix poursuivent leurs études, mais les trois autres décrochent

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 14 juin 2007) - Sept diplômés du secondaire sur dix poursuivent ou ont poursuivi des études postsecondaires moins de deux ans après avoir obtenu leur diplôme, mais les trois autres sont confrontés à des obstacles qui les empêchent d'entreprendre de telles études. C'est ce qu'indique un rapport de la Fondation canadienne des bourses d'études du millénaire.

Intitulé Promotion 2003 - Enquête de suivi auprès des élèves du secondaire, l'étude examine la situation d'élèves de 12e année de quatre provinces deux ans après l'obtention de leur diplôme et révèle que :

- 38 % des répondants qui n'avaient pas entrepris d'études postsecondaires invoquaient un manque d'intérêt envers les études ou l'indécision quant au choix de carrière;

- environ 30 % de ceux qui n'avaient pas poursuivi d'études postsecondaires citaient des obstacles financiers. Plus souvent qu'autrement, ils se disaient préoccupés par le niveau d'endettement;

- 10 % de ceux qui entament des études collégiales ou universitaires décrochent aux cours des deux premières années. Pour justifier cet abandon, ils mentionnent, par ordre d'importance, l'insatisfaction à l'égard de leur programme d'études, des préoccupations financières et l'indécision dans leur choix professionnel.

Le rapport montre également certaines inégalités en matière d'accès. Les étudiants de première génération - ceux dont les parents n'ont pas fait d'études postsecondaire - sont deux fois moins nombreux à fréquenter les collèges et universités après le secondaire lorsqu'on les compare aux étudiants dont les parents ont entrepris des études postsecondaires. Toujours dans les deux années suivant la fin de leur secondaire, 54 % des étudiants autochtones poursuivent ou ont poursuivi des études postsecondaires, contre 73 % chez les autres étudiants canadiens. Enfin, plus du tiers des étudiants sondés considèrent que le secondaire ne les a pas préparés adéquatement à choisir un programme d'études ou une carrière.

"Si l'on veut soutenir la croissance de notre économie du savoir, il faut fournir aux étudiants des groupes sous-représentés l'information et l'appui dont ils ont besoin, affirme Norman Riddell, directeur exécutif et chef de la direction de la Fondation. Cette étude montre l'importance des politiques afin de non seulement maintenir nos taux actuels de participation aux études postsecondaires, mais aussi d'aider les étudiants de groupes sous-représentés à prendre de bonnes décisions quant à leur carrière et aux études qu'ils doivent faire pour y parvenir."

Le rapport Promotion 2003 - Enquête de suivi auprès des élèves du secondaire est disponible sur le site Web de la Fondation (www.millenniumscholarships.ca/fr/research/ResearchSeries.asp).

La Fondation canadienne des bourses d'études du millénaire est un organisme privé créé par une loi du Parlement en 1998. Son mandat consiste à encourager les étudiants canadiens à faire preuve d'excellence et à poursuivre des études postsecondaires. Chaque année, la Fondation distribue quelque 350 millions de dollars en bourses d'études. Depuis sa création, elle a octroyé 800 000 bourses totalisant 2,3 milliards de dollars à des étudiants canadiens de niveau postsecondaire.

Renseignements

  • Fondation canadienne des bourses d'études du millénaire
    Jaime Frederick
    Conseiller en communication
    (514) 284-7240
    Courriel : jfrederick@bm-ms.org