FONDS DE REVENU COLABOR
TSX : CLB.UN

FONDS DE REVENU COLABOR

29 avr. 2009 10h35 HE

Fonds de revenu Colabor : Augmentation des ventes de 43% et du BAIIA de 44%

BOUCHERVILLE, QUEBEC--(Marketwire - 29 avril 2009) -

DIFFUSION RESTREINTE AU CANADA UNIQUEMENT. CE COMMUNIQUÉ NE DOIT FAIRE L'OBJET D'AUCUNE DIFFUSION AUX ETATS-UNIS PAR L'ENTREMISE D'AGENCES DE TRANSMISSION.

Le Fonds de revenu Colabor (TSX:CLB.UN) procédait aujourd'hui à la divulgation des résultats de son premier trimestre terminé le 28 mars de l'exercice financier se terminant le 31 décembre 2009.

"Malgré la récession économique qui sévit au Canada, Colabor connaît une forte croissance des ventes et du BAIIA grâce à ses acquisitions et à sa croissance organique.", citait Gilles C. Lachance, président et chef de la direction lors de l'assemblée annuelle du Fonds tenue aujourd'hui.

Rappelons que le Fonds de revenu Colabor est un fonds déjà taxé. Ainsi les distributions qu'il verse aux détenteurs de parts sont taxées comme un dividende au lieu d'un revenu de placement. De plus les distributions comportent aussi un retour de capital important.

Faits saillants du premier trimestre 2009 par rapport à 2008:



-------------------------------------------------------------------------
- Augmentation des ventes de 42,7% pour atteindre 257 M$

- Augmentation du BAIIA de 44,2% pour se chiffrer à 7,7 M$

- Accroissement de 17,2% des liquidités distribuables par part après
impôts exigibles pour atteindre 0,30$ par part

- Ratio des liquidités distribuées sur les liquidités distribuables de
87,9% comparativement à un ratio de 97,9% en 2008;
-------------------------------------------------------------------------


Résultats d'exploitation

Les résultats d'exploitation ci-dessous doivent être lus en tenant compte des faits suivants :

- Les résultats suivant l'acquisition de Bruce Edmeades (17 mars 2008) sont inclus pour le trimestre mais sans comparaison avec 2008, à l'exception des activités comprises entre le 17 mars et le 22 mars 2008;

- Les résultats suivant l'acquisition de Bertrand distributeur en alimentation (28 avril 2008) sont inclus pour le trimestre mais sans comparaison avec 2008.

- Frais d'intégration et synergies provenant de ces acquisitions (voir Intégration et synergies);

- La période de 2009 comprend 87 jours comparativement à 82 jours en 2008.

Résultats consolidés (en milliers de dollars, sauf le bénéfice par part, non vérifiés)



2009-03-28 2008-03-22
(87 jours) (82 jours) Ecart
--------------------------------------------------------------------------
$ $ $ %
Ventes 256 945 100,00 % 180 029 100,00 % 76 916 42,72 %
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------
Bénéfice
avant frais
financiers,
amortissements
et impôts sur
les bénéfices 7 724 3,01 % 5 355 2,97 % 2 369 44,24 %
--------------------------------------------------------------------------

Frais financiers 1 561 0,61 % 1 423 0,79 % 138 9,70 %
Amortissement
des
immobilisations 888 0,35 % 646 0,36 % 242 37,46 %
Amortissement
des actifs
incorporels 2 197 0,86 % 1 633 0,91 % 564 34,54 %
--------------------------------------------------------------------------
4 646 1,82 % 3 702 2,06 % 944 25,50 %
--------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant
impôts sur les
bénéfices et
participation
des porteurs de
parts sans
contrôle 3 078 1,19 % 1 653 0,91 % 1 425 86,21 %
--------------------------------------------------------------------------
Impôts sur les
bénéfices
Exigibles 90 0,04 % 205 0,11 % (115) -56,10 %
Futurs 693 0,27 % 259 0,14 % 434 167,57 %
--------------------------------------------------------------------------
783 0,31 % 464 0,25 % 319 68,75 %
--------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant
participation
des porteurs
de parts sans
contrôle 2 295 0,88 % 1 189 0,66 % 1 106 93,02 %
Participation
des porteurs de
parts sans
contrôle 1 080 0,42 % 598 0,33 % 482 80,60 %
--------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net et
résultat étendu 1 215 0,46 % 591 0,33 % 624 105,58 %
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net de
base et dilué
par part 0,08 $ 0,06 $
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------


Ventes

Les ventes sont la résultante :

Pour le Segment Grossiste, des ventes brutes livrées aux clients provenant de l'entrepôt de Boucherville et de ventes directes aux distributeurs affiliés, desquelles sont retranchées des remises faites à ceux-ci de l'ordre de 3% de leurs ventes, taux établi contractuellement entre Colabor SC et les distributeurs affiliés.

Pour le Segment Distribution, des ventes brutes livrées aux clients provenant des entrepôts de London, Mississauga, Ottawa, Cambridge, Lévis et Saguenay desquelles sont retranchées des remises, selon des contrats négociés individuellement avec ceux-ci.

Les ventes inter-segments sont par la suite éliminées.

Le tableau ci-dessous permet au lecteur de comparer les ventes entre du trimestre 2009 avec celui de 2008 entre les ventes comparables et les ventes provenant des acquisitions faites en 2008.

De plus, étant donné que le trimestre 2009 comprend 87 jours et que le trimestre 2008 comprend 82 jours, nous avons ajusté les ventes du trimestre 2009 en fonction du nombre de jours en 2008, soit 82 (voir colonne 2009-03-28-ajustées) afin de dégager la croissance organique réelle.



Ventes
(en milliers de dollars,
non vérifiées)
2009-03-28
(87 jours)
-------------------------------------------------------------------------
(ventes
(ventes suite aux (ventes
comparables) acquisitions) totales)
-------------------------------------------------------------------------
$ $ $
Segment Grossiste
Commerces de détail 26 977 26 977
Services alimentaires 74 423 74 423
-------------------------------------------------------------------------
101 400 101 400
Elimination inter-segments (8 369) (11 573) (19 942)
-------------------------------------------------------------------------

93 031 (11 573) 81 458
Segment Distribution
Services alimentaires 98 322 77 165 175 487
-------------------------------------------------------------------------
191 353 65 592 256 945
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


(ventes comparables)
--------------------------------------------------------------------------
2009-03-28 2008-03-22 Ecart
(ajustées) (82 jours) Ecart (ventes totales)
--------------------------------------------------------------------------
$ $ $ % $ %
Segment Grossiste
Commerces de détail 25 427 25 478 (51) -0,2 % 1 499 5,9 %
Services alimentaires 70 146 58 701 11 445 19,5 % 15 722 26,8 %
--------------------------------------------------------------------------
95 573 84 179 11 394 13,5 % 17 221 20,5 %
Elimination
inter-segments (7 888) (337) (7 551) S/O (19 605) S/O
--------------------------------------------------------------------------

87 685 83 842 3 843 4,6 % (2 384) -2,8 %
Segment Distribution
Services alimentaires 92 671 96 187 (3 516) -3,7 % 79 300 82,4 %
--------------------------------------------------------------------------
180 356 180 029 327 0,2 % 76 916 42,7 %
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------


Segment Grossiste

Sur une base comparative de 82 jours et après élimination des ventes inter-segments, le Segment Grossiste a accru ses ventes de 3 843 000$, soit une croissance organique de 4,6%, croissance intéressante malgré la situation économique actuelle.

Les éliminations inter-segments proviennent des ventes faites par le Segment Grossiste à la division Summit en ce qui concerne les ventes comparables, soit 7 888 000$ sur une base comparative de 82 jours et à la division Bertrand quant aux ventes provenant des acquisitions, soit 11 573 000$.

Commerces de détail

La croissance organique fut de 5,9% par rapport au trimestre de 2008 mais une croissance nulle si l'on base les calculs sur le même nombre de jours qu'en 2008. Le maintien de cette activité provient principalement de la conclusion, au 4ième trimestre 2008, d'un important contrat de distribution liant un distributeur affilié et l'une des compagnies pétrolières intégrées.

Services alimentaires

La croissance organique du Segment Grossiste provient des ventes aux distributeurs affiliés des services alimentaires. Selon la dernière statistique de l'Association canadienne des restaurateurs et des services alimentaires (CRFA) publiée pour le mois de décembre 2008, la croissance canadienne de ce secteur n'avait été que de 1,6%. Considérant que la situation économique canadienne s'est grandement détériorée au cours du premier trimestre de 2009, la croissance organique de ce secteur démontre bien que les distributeurs affiliés continuent de prendre une part plus importante du marché par rapport à leurs compétiteurs.

Une partie de cette croissance s'explique par l'acquisition par l'un des distributeurs affiliés, desservant la région de la Gaspésie et du Bas-St-Laurent au Québec, des activités de son principal concurrent.

Segment Distribution

Ventes comparables avec celles de 2008 :

Ces ventes comparables ne sont qu'au niveau de la division Summit et ne comprennent les ventes provenant de l'acquisition de Bruce Edmeades que du 17 mars au 28 mars. Les ventes de Bertrand sont montrées en totalité sous les ventes provenant des acquisitions car cette entreprise fut achetée le 28 avril 2008.

Les ventes de Summit ont augmenté de 2 135 000$ comparativement au premier trimestre de 2008. Cependant si nous recalculons le trimestre 2009 qui comporte 87 jours sur la base de 82 jours du trimestre de 2008, nous constatons que les ventes ont diminué de 3 516 000$, soit un recul de 3,7%. Les ventes ont particulièrement baissé dans le secteur des restaurants indépendants et des cafétérias, ceci étant dû principalement à la situation économique très difficile que vit l'Ontario présentement suite aux difficultés rencontrées dans son secteur de l'automobile et de sa structure manufacturière où les mises à pied furent très importantes.



Ventes provenant des acquisitions :

Bruce Edmeades 44,2 M$
Bertrand 33,0 M$


Bertrand continue de bénéficier de l'importante part de marché qu'elle détient dans la région de Québec et du Saguenay.

Bénéfice avant frais financiers, amortissements et impôts sur les bénéfices (BAIIA)

Bénéfice brut et synergies

Bénéfice brut :

Rappelons que le bénéfice brut de la société est composé de l'addition des éléments suivants:

- Pour le Segment Grossiste : un profit réalisé sur les ventes brutes d'entrepôt seulement, constitué en grande partie par une marge bénéficiaire sur les produits de marques privées et par un profit de détention d'inventaire. Ainsi aucune marge bénéficiaire sur les ventes directes n'est constatée. Ce n'est qu'au niveau des remises des fournisseurs que des revenus sont attribués à ces ventes.

Pour le Segment Distribution : coût d'acquisition des produits majoré d'un pourcentage négocié selon les contrats en vigueur ou en fonction du marché.

- Remises des fournisseurs

Les remises des fournisseurs constituent une partie importante du bénéfice brut de Colabor. Ces remises comprennent : i) les ententes passées avec des fournisseurs surtout en ce qui a trait aux ententes de distribution, à la facturation centrale, aux remises pour chargement complet et à d'autres régimes incitatifs, ii) les remises reçues des fournisseurs selon le volume d'achat, iii) les escomptes de caisse sur des achats basés sur les modalités de la vente, et iv) des fonds de publicité nets reçus relativement à des activités promotionnelles.

L'augmentation du BAIIA pour le trimestre fut de 44,2%, soit une augmentation de 2 369 000$ et elle est supérieure à l'augmentation des ventes qui fut de 42,7%. En pourcentage, le BAIIA s'est chiffré à 3,01% des ventes comparativement à 2,97% en 2008.

Cette croissance peut s'expliquer par :

- La croissance organique du Segment Grossiste qui a généré de meilleures ententes avec les fournisseurs.

- La facturation des achats de Summit avec certains fournisseurs est maintenant faite sous le Segment Grossiste, ce qui permet d'augmenter la rentabilité des ententes avec les fournisseurs car ces ententes sont normalement plus importantes lorsque négociées sous le giron du Segment Grossiste.

- L'acquisition de Bertrand qui a déjà permis de générer certaines synergies reliées aux achats.

Impôts sur les bénéfices

L'acquisition des actifs de Summit distributeurs de services alimentaires Inc. a été finalisée et réalisée le 8 janvier 2007. En vertu du nouveau régime d'imposition des entités intermédiaires de placement déterminées ("EIPD"), communément appelées fiducies de revenu et sociétés de personnes cotées en bourse, les EIPD font maintenant l'objet d'un traitement fiscal analogue à celui qui s'applique aux sociétés. Le nouveau traitement fiscal s'applique à compter de l'année d'imposition 2007. Cependant, les EIPD existantes au 31 octobre 2006 peuvent bénéficier de certaines règles de transition qui les rendraient imposables en vertu des nouvelles règles qu'à compter de 2011 à la condition qu'elles n'aient pas fait l'objet d'une "expansion injustifiée". La transaction d'acquisition de Summit a été considérée par le ministère des finances comme une expansion injustifiée, le tout tel qu'indiqué par une décision rendue à la fin de 2007. En conséquence, le Fonds ne bénéficie pas des règles transitoires et est donc assujetti au nouveau régime de taxation des EIPD à compter de l'année d'imposition 2007.



Bilans
Bilans consolidés
(en milliers de dollars)
2009-03-28 2008-12-31
(non vérifié)
------------------------------------------------------------------
$ $

ACTIF
Actif à court terme
Débiteurs 89 206 80 804
Stock 67 505 73 233
Frais payés d'avance 2 714 1 664
------------------------------------------------------------------
159 425 155 701
Frais de financement reportés 251 279
Placements en actions d'une société fermée,
au coût 6 159 6 159
Immobilisations 14 628 15 029
Actifs incorporels 141 122 143 319
Ecarts d'acquisition 69 574 69 574
------------------------------------------------------------------
391 159 390 061
------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------

PASSIF
Passif à court terme
Découvert bancaire 4 147 7 714
Comptes fournisseurs et charges à payer 77 955 85 945
Impôts sur les bénéfices à payer 2 671 1 855
Soldes de prix d'achat à payer 10 103 10 103
Distributions à verser aux porteurs
de parts 1 307
Distributions à verser aux porteurs
de parts de Colabor SC échangeables 456
Remises à payer 16 025 15 166
Revenus reportés 1 427 1 115
Versements sur la dette à long terme 696 707
------------------------------------------------------------------
113 024 124 368
Emprunt bancaire 61 100 47 501
Solde de prix d'achat à payer 3 750 3 750
Dette à long terme 769 942
Débentures 45 963 45 725
Passif au titre des prestations d'avantages
sociaux constituées 772 772
Impôts futurs 18 107 17 414
Participation des porteurs de parts
sans contrôle 29 880 29 713
------------------------------------------------------------------
273 365 270 185
------------------------------------------------------------------
AVOIR DES PORTEURS DE PARTS
Compte de capital des porteurs de parts 135 323 135 323
Option de conversion des débentures 2 315 2 315
Surplus d'apport 39 349
Parts détenues au titre du régime
d'intéressement à long terme (1 248) (875)
Déficit (18 635) (17 236)
------------------------------------------------------------------
117 794 119 876
------------------------------------------------------------------
391 159 390 061
------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------



Trésorerie
Flux de trésorerie consolidés
(en milliers de dollars)
2009-03-28 2008-03-22
(87 jours) (82 jours)
(non (non
vérifiés) vérifiés)
------------------------------------------------------------------
$ $
ACTIVITES D'EXPLOITATION
Bénéfice net 1 215 591
Eléments hors caisse
Amortissement des immobilisations 888 646
Amortissement des actifs incorporels 2 197 1 633
Amortissement des frais de financement
reportés 28 19
Participation des porteurs de parts
sans contrôle 1 080 598
Impôts futurs 693 259
Coût de rémunération lié au régime
d'intéressement à long terme 106 66
Amortissement des coûts de transaction
relatifs aux débentures 238 206
------------------------------------------------------------------
6 445 4 018
------------------------------------------------------------------

Variations de l'actif et du passif
d'exploitation
Débiteurs (8 402) (1 590)
Stock 5 728 2 215
Frais payés d'avance (1 050) (841)
Comptes fournisseurs et charges à payer (7 990) 8 109
Impôts à payer 816 87
Remises à payer 859 1 088
Revenus reportés 312 (28)
------------------------------------------------------------------
(9 727) 9 040
------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie liés aux activités
d'exploitation (3 282) 13 058
------------------------------------------------------------------
ACTIVITES D'INVESTISSEMENT
Acquisition d'une entreprise (12 784)
Immobilisations (487) (142)
------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie liés aux activités
d'investissement (487) (12 926)
------------------------------------------------------------------
ACTIVITES DE FINANCEMENT
Emprunt bancaire 13 599 9 693
Distributions versées aux porteurs de parts (3 921) (2 663)
Distributions versées aux porteurs de parts
de Colabor SC échangeables (1 369) (1 369)
Remboursement de la dette à long terme (184) (117)
Achat de parts détenues par le Fonds au
titre du régime d'intéressement à long terme (789) (575)
------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie liés aux activités de
financement 7 336 4 969
------------------------------------------------------------------
Variation nette du découvert bancaire 3 567 5 101
------------------------------------------------------------------
Découvert bancaire au début (7 714) (9 773)
------------------------------------------------------------------
Découvert bancaire à la fin (4 147) (4 672)
------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------


Facilités de crédit

La société a une entente avec un syndicat bancaire, d'une durée de trois ans, pour des crédits d'opération d'un montant autorisé de 100 M$, ces crédits étant garantis par une hypothèque de premier rang sur les actifs de la société.

En vertu de la convention de crédit, le Fonds doit maintenir: i) un ratio prescrit de la dette totale (à l'exclusion des débentures) par rapport au BAIIA inférieur à 3:00:1,00 et ii) un ratio prescrit de BAIIA par rapport aux charges d'intérêt supérieur à 3,50:1,00.

Selon les modalités de calcul du syndicat bancaire, le ratio Dette/BAIIA s'est chiffré à 1,66:1,00 et le ratio de couverture des charges d'intérêt à 5,71:1,00 fois pour ce trimestre.

Au cours du trimestre, le crédit d'opération fut augmenté de 13,7 M$ pour se chiffrer à 61,1 M$, principalement pour couvrir les variations de l'actif et du passif d'opération.

Distributions

La direction du Fonds est d'avis que les flux de trésorerie provenant de son exploitation et les fonds provenant de ses crédits d'exploitation seront adéquats pour soutenir les acquisitions d'immobilisations prévues, le fonds de roulement, les distributions mensuelles d'encaisse de 0,0897 $ par part, les impôts exigibles et qu'ils respecteront les ratios exigés par le syndicat bancaire.

Liquidités distribuables normalisées

Les informations concernant les liquidités distribuables normalisées ont été préparées, à tous égards importants, en conformité avec l'Instruction générale 41-201 relative aux fiducies de revenu et autres placements publiée par Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières en juillet 2007 et en conformité avec les lignes directrices concernant la rédaction et les informations à fournir au rapport de gestion pour les Liquidités distribuables normalisées des fiducies de revenu et autres entités intermédiaires, publiées aussi en juillet 2007 par l'Institut des Comptables Agréés.

Les liquidités distribuables normalisées sont une mesure non conforme aux PCGR qui désigne de manière générale les rentrées de fonds nettes qui sont produites par l'entreprise et que celle-ci peut distribuer, à sa discrétion, aux porteurs de parts.

Les activités de Colabor sont assujetties aux fluctuations saisonnières normales de l'industrie en raison des conditions atmosphériques et des périodes de vacances. En général, les ventes sont plus faibles au début de l'année à cause de la réduction des dépenses des consommateurs suivant la période des Fêtes; par la suite, elles s'accroissent progressivement jusqu'au printemps et aux mois d'été, car les ventes de produits consommés hors du domicile progressent et atteignent leur sommet au cours des quatre derniers mois avant la fin de l'exercice financier, suivant la tenue de l'Exposition Colabor tenue à la fin de septembre pour le Segment Grossiste et aux achats faits au Salon "Sell-A-Rama" pour la division Summit du Segment Distribution, tenu aussi à cette période.

Le Fonds déclare des distributions mensuelles aux porteurs de parts inscrits le dernier jour de chaque mois et les verse le ou vers le 15 du mois suivant. La distribution annuelle est de 1,076 $ par part.

Le tableau suivant montre l'évolution des liquidités distribuables normalisées et les liquidités distribuées pour le premier trimestre de 2009 et de 2008. Il inclut aussi ces informations depuis la création du Fonds, soit le 28 juin 2005.
Liquidités distribuables normalisées (en milliers de dollars)



Depuis la
2009-03-28 2008-03-22 création du
(87 jours) (82 jours) Fonds au
(non vérifiés) (non vérifiés) 2005-06-28
-------------------------------------------------------------------------
$ $ $
Flux de trésorerie liés aux
activités d'exploitation (3 282) 13 058 104 646
Acquisition d'immobilisations (487) (142) (5 362)
-------------------------------------------------------------------------
Liquidités distribuables normalisées (3 769) 12 916 99 284
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Distributions versées sur les parts 3 921 2 663 36 753
Distributions versées sur les parts
de Colabor SC échangeables 1 369 1 369 19 954
-------------------------------------------------------------------------
Liquidités distribuées 5 290 4 032 56 707
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


Les liquidités distribuables normalisées négatives pour le trimestre proviennent principalement des variations de l'actif et du passif d'exploitation et la principale différence avec 2008 provient de l'actif et du passif d'exploitation des compagnies. La direction est d'avis que cette situation n'est que temporaire, qu'elle se régularisera lors des prochains trimestres et qu'elle ne compromet pas les distributions mensuelles subséquentes.

Cependant suite à la publication, en octobre 2008, d'un document de l'Institut des Comptables agréés du Canada intitulé Améliorer la communication de l'information au moyen de mesures financières hors PCGR-Principes généraux et lignes directrices sur la présentation du BAIIA et des flux de trésorerie disponibles, la direction du Fonds a décidé de présenter le tableau suivant qui, sous sa forme, est largement utilisé par les analystes financiers dans leur évaluation des liquidités distribuables pour leurs recommandations aux investisseurs.

L'information comprise dans ce tableau renferme certains renseignements qui ne sont pas des mesures du rendement conformes aux PCGR, par exemple la notion de bénéfice avant frais financiers, amortissements et impôts sur les bénéfices (BAIIA) et la notion de liquidités distribuables. Etant donné que ces notions ne sont pas définies par les PCGR du Canada, elles pourraient ne pas être comparables avec celles d'autres fonds.

On peut définir le BAIIA comme suit :

Le BAIIA donne une indication de la capacité de l'entité de générer un bénéfice d'exploitation avant la prise en compte de l'incidence des décisions de financement de la direction et des coûts reliés à la consommation des immobilisations corporelles et incorporelles, qui varient en fonction de leur âge, de leur actualité technologique et de l'estimation de leur durée de vie utile par la direction. Le BAIIA correspond donc aux produits moins les coûts d'exploitation, avant les charges d'intérêt, les amortissements et les pertes de valeur d'immobilisations, et les impôts sur les bénéfices.

Les informations mentionnées au tableau peuvent être corroborées directement aux états financiers du Fonds, que ce soit au niveau de l'Etat des résultats consolidés, Flux de trésorerie consolidés et notes aux états financiers.

De plus la direction du Fonds juge plus pertinente la synchronisation des périodes pendant lesquelles sont gagnées les liquidités distribuables avec les mêmes périodes que les montants montrés au titre des liquidités distribuées, même si celles-ci n'ont pas encore été versées, de même qu'avec la moyenne pondérée des parts émises pour ces périodes.

Le tableau permet aussi au lecteur de visualiser la variation de l'encaisse distribuable avec la période de l'exercice précédent.



Liquidités distribuables
(en milliers de dollars
sauf les montants par part)
2009-03-28 2008-03-22
(87 jours) (82 jours)
(non (non
vérifiés) vérifiés)
------------------------------------------------------------------
$ $
Bénéfice avant frais financiers,
amortissements et impôts 7 724 5 355
Frais financiers (1 561) (1 423)
Elément non monétaire - Amortissement
des coûts de transaction
relatifs aux débentures 238 206
Acquisition d'immobilisations (487) (142)
Impôts exigibles sur les bénéfices (90) (205)
------------------------------------------------------------------

Liquidités distribuables 5 824 3 791
------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------

Moyenne pondérée de parts
Parts 14 470 552 9 839 079
Parts de Colabor SC échangeables 5 087 439 5 087 439
------------------------------------------------------------------
19 557 991 14 926 518
------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------

Liquidités distribuables par part 0,298 $ 0,254 $
------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------

Variation 17,2 %
------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------

Distributions déclarées - Parts 2 614 1 775
Distributions déclarées - Parts de
Colabor SC échangeables 913 913
Provision pour des distributions
relatives aux journées incluses dans
la période mais pour lesquelles aucune
distribution n'a été déclarée 1 592 1 023
------------------------------------------------------------------

Liquidités distribuées 5 119 3 711
------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------

Excédent des liquidités distribuables sur
les liquidités distribuées 705 80
------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------

Ratio des liquidités distribuées sur les
liquidités distribuables 87,9 % 97,9 %
------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------


Informations additionnelles

Le Rapport de gestion et analyse par la direction des résultats d'exploitation et de la situation financière et les états financiers du Fonds seront également disponibles sur SEDAR (www.sedar.com) suite à la parution de ce communiqué de presse. D'autres informations concernant le Fonds de Revenu Colabor sont également disponibles sur SEDAR ainsi que sur le site Internet du Fonds de revenu à l'adresse www.fondsderevenucolabor.com.

A propos de Colabor

Colabor est un grossiste et distributeur de produits alimentaires et non alimentaires desservant le marché de détail (épiceries, dépanneurs, etc.) et celui des services alimentaires (cafétérias, restaurants, hôtels, chaînes de restauration).

Mise en garde

Ce communiqué peut contenir certaines déclarations de nature prospective reflétant les opinions ou les attentes actuelles du Fonds de revenu Colabor ou de Colabor Société en commandite concernant leur rendement ainsi que les activités commerciales respectives et les événements futurs. Ces déclarations sont assujetties à un certain nombre de risques, d'incertitudes et d'hypothèses. Les résultats et les événements réels peuvent différer.

Renseignements

  • Fonds de revenu Colabor
    Gilles C. Lachance
    Président et chef de la direction
    450-449-0026 poste 265
    450-449-6180 (FAX)
    glachance@colabor.com
    ou
    Fonds de revenu Colabor
    Michel Loignon, CA
    Vice-président et Chef de la Direction Financière
    450-449-0026 poste 235
    450-449-6180 (FAX)
    mloignon@colabor.com