FONDS DE REVENU COLABOR
TSX : CLB.UN

FONDS DE REVENU COLABOR

10 juil. 2008 18h52 HE

Fonds de revenu Colabor : Forte croissance !

BOUCHERVILLE, QUEBEC--(Marketwire - 10 juillet 2008) - DIFFUSION RESTREINTE AU CANADA UNIQUEMENT. CE COMMUNIQUE NE DOIT FAIRE L'OBJET D'AUCUNE DIFFUSION AUX ETATS-UNIS PAR L'ENTREMISE D'AGENCES DE TRANSMISSION.

Le Fonds de revenu Colabor (TSX:CLB.UN) procédait aujourd'hui à la divulgation de ses résultats de son deuxième trimestre de l'exercice financier se terminant le 31 décembre 2008.

Faits saillants du deuxième trimestre terminé le 14 juin 2008 par rapport au même trimestre de 2007 :

- AUGMENTATION DES VENTES DE 39%

- AUGMENTATION DU BAIIA DE 49%

- CROISSANCE ORGANIQUE DU SEGMENT GROSSISTE DE 8,9%

- INTEGRATION DE BRUCE EDMEADES EN AVANCE SUR L'ECHEANCIER

- CONTRIBUTION DE BERTRAND MEILLEURE QUE PREVUE

Faits saillants de la période de 166 jours terminée le 14 juin 2008 par rapport à la période de 167 jours terminée le 16 juin 2007 :

- AUGMENTATION DES VENTES DE 26%

- AUGMENTATION DU BAIIA DE 35%

- CROISSANCE ORGANIQUE DU SEGMENT GROSSISTE DE 9,3%

Résultats d'exploitation

Les résultats d'exploitation ci-dessous doivent être lus en tenant compte des faits suivants :

- Les résultats suivant l'acquisition de Bruce Edmeades sont inclus pour tout le deuxième trimestre mais sans comparaison avec 2007;

- Les résultats suivant l'acquisition de Bertrand distributeur en alimentation ne sont comptabilisés, pour le trimestre, que depuis le 28 avril 2008 mais aussi sans comparaison avec 2007.

- Frais d'intégration et synergies provenant de ces acquisitions (voir Intégration et synergies).



Résultats consolidés (en milliers de dollars)

2008-06-14 2007-06-16
(84 jours) (84 jours)
(non vérifiés) (non vérifiés) Ecart
-------------------------------------------------------------------------
$ $ $ %
Ventes 278 721 100,00 % 200 210 100,00 % 78 511 39,21 %
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant
frais financiers,
amortissements et
impôts sur les
bénéfices 9 428 3,38 % 6 327 3,16 % 3 101 49,01 %
-------------------------------------------------------------------------

Frais financiers 1 628 0,58 % 1 552 0,78 % 76 4,90 %
Amortissement des
immobilisations 875 0,31 % 798 0,40 % 77 9,65 %
Amortissement des
actifs incorporels 1 827 0,66 % 1 655 0,83 % 172 10,39 %
-------------------------------------------------------------------------
4 330 1,55 % 4 005 2,01 % 325 8,11 %
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant
impôts sur les
bénéfices et
participation des
porteurs de parts
sans contrôle 5 098 1,83 % 2 322 1,15 % 2 776 119,55 %
-------------------------------------------------------------------------

Impôts
sur les Exigibles 1 114 0,40 % 0,00 % 1 114 S/O
bénéfices Futurs 934 0,34 % 0,00 % 934 S/O
-------------------------------------------------------------------------
2 048 0,74 % 0,00 % 2 048 S/O
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant
participation des
porteurs de parts
sans contrôle 3 050 1,09 % 2 322 1,15 % 728 31,35 %
Participation des
porteurs de parts
sans contrôle 1 903 0,68 % 799 0,40 % 1 104 138,17 %
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 1 147 0,41 % 1 523 0,75 % (376) -24,69 %
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------



2008-06-14 2007-06-16
(166 jours) (167 jours)
(non vérifiés) (non vérifiés) Ecart
-------------------------------------------------------------------------
$ $ $ %
Ventes 458 750 100,00 % 362 877 100,00 % 95 873 26,42 %
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant
frais
financiers,
amortissements
et impôts sur
les bénéfices 14 783 3,22 % 10 974 3,02 % 3 809 34,71 %
-------------------------------------------------------------------------

Frais financiers 3 051 0,67 % 3 090 0,85 % (39) -1,26 %
Amortissement des
immobilisations 1 521 0,33 % 1 443 0,40 % 78 5,41 %
Amortissement des
actifs incorporels 3 460 0,75 % 3 180 0,88 % 280 8,81 %
-------------------------------------------------------------------------
8 032 1,75 % 7 713 2,13 % 319 4,14 %
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant
impôts sur les
bénéfices et
participation
des porteurs de
parts sans contrôle 6 751 1,47 % 3 261 0,89 % 3 490 107,02 %
-------------------------------------------------------------------------
Impôts
sur les Exigibles 1 319 0,29 % 0,00 % 1 319 S/O
bénéfices Futurs 1 193 0,26 % 0,00 % 1 193 S/O
-------------------------------------------------------------------------
2 512 0,55 % 0,00 % 2 512 S/O
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant
participation
des porteurs de
parts sans contrôle 4 239 0,92 % 3 261 0,89 % 978 29,99 %
Participation des
porteurs de parts
sans contrôle 2 501 0,55 % 1 192 0,33 % 1 309 109,82 %
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 1 738 0,37 % 2 069 0,56 % (331) -16,00 %
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


Ventes

Les ventes sont la résultante :

Pour le Segment Grossiste, des ventes brutes livrées aux clients provenant de l'entrepôt de Boucherville et de ventes directes aux distributeurs affiliés, desquelles sont retranchées des remises faites à ceux-ci de l'ordre de 3% de leurs ventes, taux établi contractuellement entre Colabor SC et les distributeurs affiliés.

Pour le Segment Distribution, des ventes brutes livrées aux clients provenant des entrepôts de London, Mississauga, Ottawa, Cambridge, Lévis et Saguenay desquelles sont retranchées des remises, selon des contrats négociés individuellement avec ceux-ci.

Les ventes inter-segments sont par la suite éliminées.



Ventes (en milliers de dollars, non vérifiés)

2008-06-14 2007-06-16
(84 jours) (84 jours)
--------------------------------------------------------------------------
(ventes
(ventes suite aux (ventes (ventes
comparables) acquisitions) totales) comparables)
--------------------------------------------------------------------------
$ $ $ $
Segment Grossiste
Commerces de détail 31 341 31 341 29 573
Services alimentaires 80 977 80 977 73 609
--------------------------------------------------------------------------
112 318 112 318 103 182
Segment Distribution
Services alimentaires 100 370 76 727 177 097 97 028
--------------------------------------------------------------------------
212 688 76 727 289 415 200 210
Elimination inter-
segments (654) (10 040) (10 694)
--------------------------------------------------------------------------
212 034 66 687 278 721 200 210
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------



Ecart Ecart
(ventes (ventes
comparables) totales)
----------------------------------------------------------------
$ % $ %
Segment Grossiste
Commerces de détail 1 768 6,0 % 1 768 6,0 %
Services alimentaires 7 368 10,0 % 7 368 10,0 %
----------------------------------------------------------------
9 136 8,9 % 9 136 8,9 %
Segment Distribution
Services alimentaires 3 342 3,4 % 80 069 82,5 %
----------------------------------------------------------------
12 478 6,2 % 89 205 44,6 %
Elimination inter-
segments (654) S/O (10 694) S/O
----------------------------------------------------------------
11 824 5,9 % 78 511 39,2 %
----------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------



2008-06-14 2007-06-16
(166 jours) (167 jours)
--------------------------------------------------------------------------
(ventes
(ventes suite aux (ventes (ventes
comparables) acquisitions) totales) comparables)
--------------------------------------------------------------------------
$ $ $ $
Segment Grossiste
Commerces de détail 56 819 56 819 52 069
Services alimentaires 139 678 139 678 127 674
--------------------------------------------------------------------------
196 497 196 497 179 743
Segment Distribution
Services alimentaires 185 587 87 697 273 284 183 199
--------------------------------------------------------------------------
382 084 87 697 469 781 362 942
Elimination inter-
segments (991) (10 040) (11 031) (65)
--------------------------------------------------------------------------
381 093 77 657 458 750 362 877
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------



Ecart Ecart
(ventes (ventes
comparables) totales)
----------------------------------------------------------------
$ % $ %
Segment Grossiste
Commerces de détail 4 750 9,1 % 4 750 9,1 %
Services alimentaires 12 004 9,4 % 12 004 9,4 %
----------------------------------------------------------------
16 754 9,3 % 16 754 9,3 %
Segment Distribution
Services alimentaires 2 388 1,3 % 90 085 49,2 %
----------------------------------------------------------------
19 142 5,3 % 106 839 29,4 %
Elimination inter-
segments (926) S/O (10 966) S/O
----------------------------------------------------------------
18 216 5,0 % 95 873 26,4 %
----------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------


Segment Grossiste

Le segment Grossiste continue de soutenir une croissance organique très importante de 8,9% pour le trimestre et de 9,3% pour la période cumulative, à un taux d'accroissement supérieur à celui de l'exercice financier 2007 qui avait été de l'ordre de 6,6%.

Commerces de détail

Les ventes de produits destinés aux commerces de détail ont augmenté de 6% pour le trimestre et de 9,1% pour la période cumulative de 166 jours comparativement aux périodes de l'exercice précédent faisant suite principalement au recrutement par l'un des distributeurs affiliés de deux nouveaux clients importants au troisième trimestre de l'exercice 2007 et aussi par l'acquisition par un distributeur affilié des Maritimes de l'un de ses concurrents. Rappelons que les ventes de ce secteur se font principalement à des dépanneurs et à des épiceries de petites surfaces, situés principalement hors de la région métropolitaine de Montréal.

La tendance de ce secteur devrait se poursuivre aussi pour la fin de l'exercice, sachant que l'un des distributeurs affiliés a obtenu, peu après la conclusion du trimestre, un important contrat de distribution avec l'une des compagnies pétrolières intégrées.

Services alimentaires

Depuis plusieurs trimestres, la croissance organique des ventes des distributeurs affiliés dans ce domaine continue de croître à un taux supérieur à celui de l'industrie, prévu pour 3,3% en 2008 selon l'Association canadienne des restaurateurs et des services alimentaires (CRFA), ce qui démontre que les distributeurs affiliés continuent de prendre une part plus importante du marché par rapport à leurs compétiteurs. Cette augmentation fut de l'ordre de 10% pour le trimestre et de 9,4% pour la période cumulative de 166 jours.

La tendance de ce secteur devrait aussi se poursuivre pour la fin de l'exercice. En effet l'un des distributeurs affiliés, desservant la région de la Gaspésie et du Bas-St-Laurent au Québec, a acquis les activités de son principal concurrent et ceci, suite à la conclusion du deuxième trimestre.

Segment Distribution

Ventes comparables avec celles de 2007 :

Ces ventes comparables ne sont qu'au niveau de la division Summit. Les ventes de la première semaine de janvier 2008, de l'ordre de 7,5 millions de dollars ne figurent pas dans cette comparaison puisque l'acquisition est survenue le 8 janvier 2007. Si l'on compare l'augmentation de 3,4% des ventes au cours du deuxième trimestre par rapport à celles de l'exercice précédent, celles-ci sont comparables avec la croissance prévue par le CFRA de 3,3%. Pour la période cumulative de 166 jours, elles n'ont par contre progressé que de 1,3%, principalement en raison d'un premier trimestre difficile suite à la situation économique en Ontario et à un hiver rigoureux.



Ventes provenant des acquisitions :
2ième trimestre Cumulatif
-------------------------------------------------------------------
Bruce Edmeades 50,6 M$ 54,1 M$
Bertrand 26,1 M$ 26,1 M$
Summit (1ère semaine de janvier 2008) 7,5 M$


Bertrand bénéficie à l'heure actuelle d'une croissance importante de ses ventes faisant suite aux fêtes du 400ième anniversaire de fondation de la ville de Québec.

Elimination inter-segments

Ces éliminations proviennent des ventes faites par le Segment Grossiste aux divisions Summit et Bertrand du Segment Distribution.

Bénéfice avant frais financiers, amortissements et impôts sur les bénéfices (BAIIA)

Le deuxième trimestre a démontré de solides résultats avec une augmentation du BAIIA de l'ordre de 49% par rapport au trimestre de l'exercice financier 2007 et de 34,7% pour la période de 166 jours. Cette augmentation du bénéfice est supérieure à l'augmentation des ventes qui fut de 39,2% pour le trimestre et de 26,4% pour la période cumulative.

Bénéfice brut et synergies

Bénéfice brut :

Rappelons que le bénéfice brut de la société est composé de l'addition des éléments suivants:

- Pour le Segment Grossiste : un profit réalisé sur les ventes brutes d'entrepôt seulement, constitué en grande partie par une marge bénéficiaire sur les produits de marques privées et par un profit de détention d'inventaire. Ainsi aucune marge bénéficiaire sur les ventes directes n'est constatée. Ce n'est qu'au niveau des remises des fournisseurs que des revenus sont attribués à ces ventes.

Pour le Segment Distribution : coût d'acquisition des produits majoré d'un pourcentage négocié selon les contrats en vigueur ou en fonction du marché.

- Remises des fournisseurs

Les remises des fournisseurs constituent une partie importante du bénéfice brut de Colabor. Ces remises comprennent : i) les ententes passées avec des fournisseurs surtout en ce qui a trait aux ententes de distribution, à la facturation centrale, aux remises pour chargement complet et à d'autres régimes incitatifs, ii) les remises reçues des fournisseurs selon le volume d'achat, iii) les escomptes de caisse sur des achats basés sur les modalités de la vente, et iv) des fonds de publicité nets reçus relativement à des activités promotionnelles.

Le BAIIA est passé de 6,3 M$ en 2007 à plus de 9,4 M$ en 2008, principalement suite:

- A une croissance organique importante du Segment Grossiste qui a généré de meilleures ententes avec les fournisseurs. De plus, sa structure de coûts qui inclut de nombreux frais fixes, dont le loyer qui représente un pourcentage important des dépenses d'exploitation, permet d'accroître le BAIIA lorsqu'il y a accroissement du volume d'affaires.

- A l'acquisition de Bertrand qui a déjà permis de générer certaines synergies reliées aux achats (voir Intégration et synergies).

Les éléments décrits ci-dessus ont permis de réduire l'effet négatif des deux aspects suivants sur le BAIIA:

- La perte d'exploitation de Bruce Edmeades qui se chiffre à 150 000$ depuis son acquisition (voir Intégration et synergies).

- L'augmentation importante du prix du carburant.

Bien que la division Summit a pu augmenter le taux de récupération du coût du carburant auprès de sa clientèle, les coûts supplémentaires nets résultant de la hausse du prix de l'essence sur les marchés ont représenté près de 250 000$ pour la période 166 jours . terminée le 14 juin 2008 par rapport à celle de 2007.

Impôts sur les bénéfices

L'acquisition des actifs de Summit distributeurs de services alimentaires Inc. a été finalisée et réalisée le 8 janvier 2007. En vertu du nouveau régime d'imposition des entités intermédiaires de placement déterminées ("EIPD"), communément appelées fiducies de revenu et sociétés de personnes cotées en bourse, les EIPD font maintenant l'objet d'un traitement fiscal analogue à celui qui s'applique aux sociétés. Le nouveau traitement fiscal s'applique à compter de l'année d'imposition 2007. Cependant, les EIPD existantes au 31 octobre 2006 peuvent bénéficier de certaines règles de transition qui les rendraient imposables en vertu des nouvelles règles qu'à compter de 2011 à la condition qu'elles n'aient pas fait l'objet d'une "expansion injustifiée". La transaction d'acquisition de Summit a été considérée par le ministère des finances comme une expansion injustifiée, le tout tel qu'indiqué par une décision rendue à la fin de 2007. En conséquence, le Fonds ne bénéficie pas des règles transitoires et est donc assujetti au nouveau régime de taxation des EIPD à compter de l'année d'imposition 2007. Le fait que ces impôts n'ont été comptabilisés en entier qu'au quatrième trimestre de 2007 pour l'exercice financier complet de 2007 permet d'expliquer qu'il n'y pas de montant comparatif avec le deuxième trimestre et la période cumulative de 2007.

Intégration et synergies

Acquisition de Bruce Edmeades et intégration à la division Summit

Colabor a acquis la quasi-totalité des éléments d'actifs nets de Bruce Edmeades le 17 mars 2008. Cette entreprise avait réalisé une perte avant frais financiers, amortissement et impôts d'environ 2,5 M$ pour les douze mois avant son acquisition.

Dès le moment de l'acquisition, la direction avait déjà préparé un plan d'intégration pouvant lui permettre d'atteindre un point mort d'opération d'ici la fin de l'exercice financier 2008 et atteindre une pleine synergie d'opération en 2009, équivalente à environ 2,5% du chiffre d'affaires devant être réalisé.

Ce plan peut être résumé comme suit :

a) Fermeture de l'entrepôt de Kitchener et transfert des fonctions administratives de Bruce Edmeades situées à cet endroit au siège administratif de Summit à London;

b) Amélioration de l'efficacité et de la productivité de l'entrepôt de Cambridge avec entre autres :

- La relocalisation de la clientèle dite de restauration à l'entrepôt de London, déjà spécialisé à cet égard;

- La relocalisation de la clientèle dite industrielle à un nouvel entrepôt (acquis au moment de l'acquisition de Cara), spécialement dédié aux produits industriels.

- Concentration à Cambridge des principaux clients comme Wendy's, Mr. Sub et Zehrs.

c) Révision des territoires de vente et améliorations des routes de livraison

d) Optimisation des ententes avec les fournisseurs.

A la conclusion du deuxième trimestre, les points a et b ont été déjà complétés et les points c et d sont en cours d'exécution.

Le BAIIA du trimestre inclut un montant de 150 000$ représentant la perte d'opération reliée à l'acquisition de Bruce Edmeades, ce qui laisse présumer que le point mort d'opération pourrait être atteint plus rapidement qu'anticipait la direction.

Acquisition de Bertrand

On peut certainement dire que le risque d'intégration est très faible car la direction de l'entreprise est demeurée en place suite à l'acquisition de cette entreprise. De plus un nouveau vice-président et directeur général a été embauché dès la clôture de l'acquisition.

Au moment de l'acquisition, la direction avait mentionné que des synergies reliées à l'approvisionnement estimées à un million de dollars seraient réalisées dans la période de douze mois suivant l'acquisition. Déjà certaines synergies ont été réalisées et sont incluses dans les résultats du trimestre. Faisant suite aux négociations actuellement en cours avec les fournisseurs, la direction est confiante de réaliser les synergies promises dans le délai mentionné.



Trésorerie

Flux de trésorerie consolidés (en milliers de dollars)

2008-06-14 2007-06-16 2008-06-14 2007-06-16
(84 jours) (84 jours) (166 jours) (167 jours)
(non (non (non (non
vérifiés) vérifiés) vérifiés) vérifiés)
--------------------------------------------------------------------------
$ $ $ $
ACTIVITES D'EXPLOITATION
Bénéfice net 1 147 1 523 1 738 2 069
Eléments hors caisse
Amortissement des
immobilisations 875 798 1 521 1 443
Amortissement des
actifs incorporels 1 827 1 655 3 460 3 180
Amortissement des frais
de financement reportés 24 19 43 38
Participation des porteurs
de parts sans contrôle 1 903 799 2 501 1 192
Impôts futurs 934 1 193
Coût de rémunération lié
au régime d'intéressement
à long terme 96 53 162 91
Amortissement des coûts
de transaction relatifs
aux débentures 208 192 414 379
--------------------------------------------------------------------------
7 014 5 039 11 032 8 392
--------------------------------------------------------------------------
Variations de l'actif et
du passif d'exploitation
Débiteurs (14 151) (5 372) (15 741) (11 766)
Impôts retenus à recevoir (868) (122) (868) (247)
Stock (5 942) (4 419) (3 727) 5 140
Frais payés d'avance (330) (266) (1 171) (575)
Comptes fournisseurs et
charges à payer 10 074 9 251 18 183 6 445
Impôts à payer (692) (605)
Remises à payer 1 844 1 823 2 932 3 681
Revenus reportés 388 240 360 205
--------------------------------------------------------------------------
(9 677) 1 135 (637) 2 883
--------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie liés
aux activités d'exploitation (2 663) 6 174 10 395 11 275
--------------------------------------------------------------------------
ACTIVITES
D'INVESTISSEMENT
Acquisition d'une entreprise (57 640) (70 424) (109 048)
Immobilisations (308) (100) (450) (450)
--------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie liés
aux activités
d'investissement (57 948) (100) (70 874) (109 498)
--------------------------------------------------------------------------
ACTIVITES DE FINANCEMENT
Emprunts bancaires 24 291 (2 965) 33 984 35 577
Frais de financement (225) (225)
Distributions versées aux
porteurs de parts (2 199) (2 655) (4 862) (4 940)
Distributions versées aux
porteurs de parts de
Colabor SC échangeables (913) (1 369) (2 282) (2 738)
Remboursement de la dette
à long terme (143) (117) (260) (234)

Achat de parts détenues
par le Fonds au titre du
régime d'intéressement
à long terme (575) (238)
Emission de débentures 48 000
Emission de parts de fiducie 38 022 38 022 24 761
Frais d'émission de parts
et de débentures (1 150) (1 150) (1 404)
--------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie liés
aux activités de financement 57 683 (7 106) 62 652 98 784
--------------------------------------------------------------------------
Variation nette du
découvert bancaire (2 928) (1 032) 2 173 561
Découvert bancaire au début (4 672) (1 744) (9 773) (3 337)
--------------------------------------------------------------------------
Découvert bancaire à la fin (7 600) (2 776) (7 600) (2 776)
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------



Liquidités distribuables normalisées

Liquidités distribuables normalisées (en milliers de dollars)

Depuis
la
2008-06-14 2007-06-16 2008-06-14 2007-06-16 création
(84 jours) (84 jours) (166 jours) (167 jours) du Fonds
(non (non (non (non au
vérifiés) vérifiés vérifiés) vérifiés) 2005-06-28
-------------------------------------------------------------------------
$ $ $ $ $
Flux de trésorerie
liés aux activités
d'exploitation (2 663) 6 174 10 395 11 275 81 516
Acquisition
d'immobilisations (308) (100) (450) (450) (2 985)
-------------------------------------------------------------------------
Liquidités
distribuables
normalisées (2 971) 6 074 9 945 10 825 78 531
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Distributions
versées sur
les parts 2 199 2 655 4 862 4 940 23 683
Distributions
versées sur
les parts de
Colabor SC
échangeables 913 1 369 2 282 2 738 15 391
-------------------------------------------------------------------------
Liquidités
distribuées 3 112 4 024 7 144 7 678 39 074
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Moyenne pondérée
de parts
Parts 12 504 722 9 862 341 11 187 959 9 672 465 8 605 479
Parts de
Colabor SC
échangeables 5 087 439 5 087 439 5 087 439 5 087 439 5 087 439
-------------------------------------------------------------------------
17 592 161 14 949 780 16 275 398 14 759 904 13 692 918
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Liquidités
distribuables
normalisées
par part -0,17 $ 0,41 $ 0,61 $ 0,73 $ 5,74 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Liquidités
distribuées
par part 0,18 $ 0,27 $ 0,44 $ 0,52 $ 2,85 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Ratio des
liquidités
distribuées
sur les
liquidités
distribuables
normalisées -104,7 % 66,2 % 71,8 % 70,9 % 49,8 %
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


Les liquidités distribuables normalisées négatives pour le trimestre proviennent principalement des variations de l'actif et du passif d'exploitation (Voir Trésorerie). Cette variation négative provient principalement de l'accroissement des débiteurs et des stocks subséquemment à la croissance importante du volume d'affaires ainsi que par le paiement au cours du trimestre des impôts exigibles mentionnés aux états financiers du 31 décembre 2007. Cependant la période de 166 jours terminée le 14 juin 2008 montre des liquidités distribuables de 9,9 M$, soit 0,61$ par part.

Informations additionnelles

Le Rapport de gestion et analyse par la direction des résultats d'exploitation et de la situation financières, les états financiers du Fonds ainsi que la notice annuelle seront également disponibles sur SEDAR (www.sedar.com) suite à la parution de ce communiqué de presse. D'autres informations concernant le Fonds de Revenu Colabor sont également disponibles sur SEDAR ainsi que sur le site Internet du Fonds de revenu à l'adresse www.fondsderevenucolabor.com.

A propos de Colabor

Colabor est un grossiste et distributeur de produits alimentaires et non alimentaires desservant le marché de détail (épiceries, dépanneurs, etc.) et celui des services alimentaires (cafétérias, restaurants, hôtels, chaînes de restauration).

Mise en garde

Ce communiqué peut contenir certaines déclarations de nature prospective reflétant les opinions ou les attentes actuelles du Fonds de revenu Colabor ou de Colabor Société en commandite concernant leur rendement ainsi que les activités commerciales respectives et les événements futurs. Ces déclarations sont assujetties à un certain nombre de risques, d'incertitudes et d'hypothèses. Les résultats et les événements réels peuvent différer.

Renseignements

  • Fonds de revenu Colabor
    Gilles C. Lachance
    Président et chef de la direction
    450-449-0026 poste 265
    450-449-2098 (FAX)
    glachance@colabor.com
    ou
    Fonds de revenu Colabor
    Michel Loignon CA
    Vice-président et Chef de la Direction Financière
    450-449-0026 poste 235
    450-449-2098 (FAX)
    mloignon@colabor.com