Fonds de revenu Macquarie energie et infrastructure
TSX : MPT.UN
TSX : MPT.DB

Fonds de revenu Macquarie energie et infrastructure

06 mai 2008 17h05 HE

Fonds de revenu Macquarie énergie et infrastructure annonce de solides résultats pour le premier trimestre

- Rendement du portefeuille conforme aux attentes - Situation financière stable et marquée par la prudence - Forte capacité de croissance continue

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 6 mai 2008) - Fonds de revenu Macquarie énergie et infrastructure (TSX:MPT.UN)(TSX:MPT.DB)("MPT" ou le "Fonds"), qui investit dans des infrastructures essentielles en Amérique du Nord, a annoncé aujourd'hui ses résultats du premier trimestre terminé le 31 mars 2008. Le rapport de gestion et les états financiers non vérifiés du Fonds peuvent être consultés sur le site Web du Fonds au www.macquarie.com/mpt et sur SEDAR au www.sedar.com.

"Dans l'ensemble, le portefeuille du Fonds a affiché un bon rendement au cours du trimestre, conforme aux attentes, a déclaré M. Gregory Smith, président et chef de la direction du Fonds. Le Fonds a bénéficié de l'augmentation de la production d'énergie et de celle des tarifs de l'énergie ainsi que des résultats prévisibles de Leisureworld, où les établissements de soins de longue durée nouvellement acquis ont apporté une contribution positive. De même au cours du trimestre, le Fonds a augmenté les distributions aux porteurs de parts pour les porter à 1,05 $ par part sur une base annualisée, ce qui représente une croissance annuelle composée des distributions de 2,8 % depuis la création du Fonds."

Rendement financier

Les produits d'exploitation du trimestre se sont chiffrés à 43,7 M$ comparativement à 29,0 M$ pour le premier trimestre de 2007. Cette augmentation reflète l'apport des actifs reliés à l'énergie éolienne, l'hydroélectricité et l'énergie tirée de la biomasse, que le Fonds a acquis dans le cadre de la prise de contrôle réussie par voie d'échange de parts de Clean Power Income Fund ("CPIF") le 27 juin 2007, et la hausse des tarifs d'électricité attribuable à l'incidence continue des augmentations des tarifs d'électricité aux termes de la convention d'achat d'électricité de la centrale Cardinal (la "centrale Cardinal") (la "CAE").

Le bénéfice d'exploitation(1) du Fonds s'est établi à 10,7 M$ pour l'exercice, comparativement à 7,6 M$ pour la même période l'an dernier, ce qui témoigne des produits d'exploitation plus élevés. L'augmentation des produits d'exploitation a été annulée en partie par une augmentation de 5,6 M$ des frais d'exploitation, qui était attribuable à l'ajout de nouveaux actifs au portefeuille ainsi qu'à l'augmentation de la consommation de combustible et des frais de transport du gaz à la centrale Cardinal. L'augmentation des produits d'exploitation a été également contrebalancée par une hausse de 1,7 M$ des frais administratifs, ce qui comprenait des frais de gestion supplémentaires et des remboursements de coûts liés à l'acquisition de CPIF et aux activités continues d'expansion des affaires.

L'encaisse distribuable(2) du Fonds s'est élevée à 16,5 M$ (0,330 $ la part), comparativement à 12,1 M$ (0,402 $ la part) en 2007. Les distributions déclarées aux porteurs de parts pour le trimestre se sont élevées à 13,1 M$ (0,262 $ la part), comparativement à 7,7 M$ (0,257 $ la part) en 2007, ce qui représente un ratio de distribution de 80 % (64 % au premier trimestre de 2007). L'augmentation du ratio de distribution reflète les flux de trésorerie générés par les actifs nouvellement acquis, contrebalancée par des distributions plus élevées déclarées aux porteurs de parts. L'augmentation des distributions déclarées était attribuable à la hausse du nombre de parts en circulation par suite de l'émission de parts dans le cadre de l'acquisition de CPIF ainsi qu'à l'augmentation des distributions aux porteurs de parts de 0,02 $ par part sur une base annualisée. Les distributions aux porteurs de parts sont versées sur les flux de trésorerie provenant de l'exploitation et sur le solde de l'encaisse non affectée.

Situation financière

Au 31 mars 2008, le Fonds avait un fonds de roulement de 32,7 M$ et un solde de trésorerie non engagé de 25,6 M$, dont des comptes généraux de réserve pour gros travaux d'entretien et immobilisations entièrement capitalisés d'un montant total de 18,9 M$. Le Fonds profite d'un effet de levier financier prudent et son coefficient d'endettement est de 39,3 %.

Faits saillants concernant l'exploitation

La production d'électricité totale pour le trimestre a augmenté de 65 % pour s'établir à 568 838 MWh par rapport à 344 543 MWh à l'exercice précédent.

Le rendement de la centrale Cardinal a été conforme aux attentes, la centrale ayant produit 346 244 MWh d'électricité (344 543 MWh au premier trimestre de 2007), ce qui témoigne de la diminution du nombre d'interruptions en 2008 par rapport à 2007. Ainsi, la centrale Cardinal a affiché une disponibilité de 99,9 % (99,2 % au premier trimestre de 2007) et une capacité de 98,5 % (97,9 % au premier trimestre de 2007). Après la fin du trimestre, la centrale Cardinal a réalisé son inspection de la turbine à combustion en quatre jours plutôt qu'en cinq comme à l'accoutumée.

La production à la centrale Erie Shores Wind Farm (la "centrale Erie Shores") a totalisé 81 933 MWh (88 686 MWh au premier trimestre de 2007), ce qui est conforme aux prévisions du Fonds. La vitesse et la densité des vents au cours du trimestre ont été inférieures aux conditions inhabituellement fortes connues au premier trimestre de 2007. La centrale a affiché une disponibilité générale de 97,4 % (95,9 % au premier trimestre de 2007) et une capacité de 38,1 % (40,8 % au premier trimestre de 2007).

Les centrales hydroélectriques du Fonds ont affiché une production de 29 937 MWh, ce qui est comparable à la même période de l'exercice précédent (30 091 MWh au premier trimestre de 2007). Les deux centrales hydroélectriques de l'Ontario ont connu des augmentations des débits d'eau. Cette augmentation a été contrebalancée par des conditions plus froides que d'habitude à la centrale Sechelt en Colombie-Britannique, ce qui a entraîné une diminution des débits d'eau, ainsi que par l'entretien électrique et mécanique prévu à la centrale au cours du trimestre. Dans l'ensemble, les centrales hydroélectriques ont affiché une disponibilité moyenne pondérée de 92,9 % pour le trimestre (98,5 % pour le premier trimestre de 2007) et une capacité de 38,6 % (39,0 % pour le premier trimestre de 2007).

La centrale à la biomasse Whitecourt (la "centrale Whitecourt") a fonctionné avec une disponibilité de 100 % (93,4 % au premier trimestre de 2007) car il n'y a eu aucune interruption au cours du trimestre, comparativement à deux interruptions au cours du même trimestre l'an dernier. La centrale a atteint une capacité de 98,7 % (92,7 % au premier trimestre de 2007). La production totale à Whitecourt s'est établie à 52 109 MWh (46 760 MWh au premier trimestre de 2007).

La centrale Chapais (la "centrale Chapais"), dans laquelle le Fonds détient des titres privilégiés minoritaires ainsi que des titres de créance, a affiché une disponibilité de 96,6 % (99,9 % pour le premier trimestre de 2007). La production à la centrale Chapais pour le premier trimestre s'est établie à 58 615 MWh (59 589 MWh au premier trimestre de 2007).

Le Fonds est propriétaire d'une participation indirecte de 45 % dans Leisureworld Senior Care LP ("Leisureworld"), qu'il comptabilise comme un placement de capitaux propres. Le 31 janvier 2008, Leisureworld a mené à terme l'acquisition de sept établissements de soins de longue durée, ce qui en fait le troisième fournisseur en importance de soins de longue durée dans la province d'Ontario. Cette opération devrait contribuer à la durabilité et à la prévisibilité des distributions de Leisureworld au Fonds.

Au cours du trimestre, Leisureworld a enregistré une augmentation de 27,1 % de ses produits d'exploitation et une augmentation de 8,1 % de son bénéfice d'exploitation, ce qui reflète l'apport des nouveaux établissements, l'amélioration du taux d'occupation et la plus grande utilisation des lits désignés à supplément dans tous les établissements de son portefeuille ainsi que l'augmentation du financement gouvernemental. Le taux d'occupation total moyen pour le trimestre s'est élevé à 98,1 % (97,5 % pour le premier trimestre de 2007). Le taux d'occupation moyen des chambres privées s'est établi à 91,9 % (87,8 % au premier trimestre de 2007).

Perspectives

"Notre portefeuille continue de fournir un rendement stable, ce qui témoigne de la nature essentielle, de la demande inélastique et des flux de trésorerie prévisibles d'infrastructures essentielles, a déclaré M. Smith. De plus, nous continuons de bénéficier d'une capacité financière substantielle en vue de la croissance, y compris un maximum de 100 M$ aux termes de nos facilités de crédit. Notre but est de créer un portefeuille d'infrastructures important et diversifié qui rapporte une valeur à long terme exceptionnelle aux porteurs de parts."

En 2008, la centrale Cardinal continuera de bénéficier de tarifs d'électricité plus élevés aux termes de son CAE. Cela sera contrebalancé par des frais de transport du gaz plus élevés que prévu, reflétant l'incidence d'une augmentation de tarifs réglementés, qui passent de 1,09 $/GJ à 1,31 $/GJ, accordée à TransCanada Pipelines Limited, qui transporte le gaz à la centrale Cardinal, avec prise d'effet le 1er avril 2008.

Le rendement de la centrale Erie Shores est conforme aux prévisions du Fonds, et la production annuelle de la centrale devrait atteindre environ 245 600 MWh, sous réserve de la vitesse et de la densité des vents, qui atteignent habituellement des sommets en automne et en hiver. GE, fournisseur des turbines, garantit que la centrale affichera une disponibilité de 97 % et s'engage à rembourser directement les pertes de produits d'exploitation si ce pourcentage n'est pas atteint. L'entretien annuel à la centrale Erie Shores, qui exige habituellement de quatre à cinq jours d'interruption environ, devrait avoir lieu au cours du troisième trimestre qui est un creux saisonnier.

L'on s'attend à un solide rendement des centrales hydroélectriques tout au long du printemps à mesure que les conditions climatiques s'adoucissent. Le débit d'eau est habituellement le plus élevé au printemps et à l'automne. La diversification géographique des actifs hydroélectriques situés dans les bassins hydrologique de l'Arctique, de l'Atlantique et du Pacifique réduit l'incidence de la fluctuation des débits d'eau sur les produits d'exploitation. De plus, les CAE de Wawatay et de Dryden bénéficient de tarifs d'électricité plus élevés d'octobre à mars.

Les centrales hydroélectriques devraient générer une production moyenne à long terme de 166 360 MWh par année, ce qui représente la production historique réelle moyenne pour chacune des centrales. Cette moyenne à long terme comprend l'incidence des interruptions requises pour les inspections mécaniques et électriques aux centrales, qui sont normalement prévues au cours des creux saisonniers.

La centrale Whitecourt continue de fonctionner de façon fiable, ce qui témoigne de la stabilité de son approvisionnement en combustible et de son solide programme d'entretien. La centrale observe un cycle d'entretien de sept ans et subira des travaux d'entretien majeurs en mai 2008, ce qui devrait nécessiter une interruption d'environ 24 jours. Fait important, les frais d'entretien majeur courants à chacune des centrales du Fonds sont entièrement financés par le compte de réserve pour gros travaux d'entretien du Fonds et n'ont pas d'incidence sur l'encaisse distribuable.

A Leisureworld, l'un de nos principaux objectifs en 2008 est d'obtenir l'approbation du ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario pour l'acquisition de la maison Good Samaritan Seniors Complex. Leisureworld poursuit ses efforts en vue de maximiser le taux d'occupation de ses établissements et d'accroître le nombre de résidents choisissant les lits désignés à supplément, ce qui contribue à la rentabilité d'exploitation de Leisureworld. Leisureworld a atteint une masse critique importante dans le secteur des soins de longue durée en Ontario et se trouve en bonne position pour tirer parti d'occasions d'acquisition complémentaires qui accroîtront davantage la stabilité et la qualité du portefeuille.

Pour 2008, le Fonds prévoit atteindre un ratio de distribution d'environ 100 %, ce qui reflète l'incidence de frais d'exploitation plus élevés à la centrale Cardinal, principalement en raison de l'augmentation plus élevée que prévu des frais de transport du gaz.

Conférence téléphonique et Webémission

La direction du Fonds tiendra, le mercredi 7 mai 2008 à 8 h 30 (HE), une conférence téléphonique (avec diapositives) pour présenter les résultats du premier trimestre. On pourra entendre la conférence téléphonique par Webémission par l'entremise du site Web du Fonds au www.macquarie.com/mpt et par téléphone au 416-641-6139 (pour le Canada) ou 1-866-542-4262 (pour l'Amérique du Nord). On pourra entendre la reprise de la conférence téléphonique jusqu'au 21 mai 2008 en composant le numéro 416-695-5800 ou le numéro 1-800-408-3053 et en entrant le code 3258260.

Régime de réinvestissement des distributions (le "RRD")

Les porteurs de parts admissibles peuvent choisir de participer au régime de réinvestissement des distributions du Fonds. Pour obtenir plus de renseignements concernant le RRD, veuillez consulter le site Web du Fonds au www.macquarie.com/mpt.

A propos du Fonds

Fonds de revenu Macquarie énergie et infrastructure investit dans des infrastructures essentielles en Amérique du Nord, principalement des infrastructures reliées à l'énergie. MPT vise à acquérir et à gérer activement un portefeuille diversifié et de grande qualité d'infrastructures afin d'en améliorer le rendement financier et de procurer aux porteurs de parts des distributions croissantes et durables. Le portefeuille de MPT comprend des investissements dans des installations de production d'électricité (cogénération alimentée au gaz, énergie éolienne, énergie hydroélectrique et énergie tirée de la biomasse), qui totalisent environ 350 MW de puissance installée, et une participation indirecte de 45 % dans Leisureworld Senior Care LP, fournisseur d'importance de soins de longue durée, ou une infrastructure sociale, en Ontario. MPT est sous la gestion d'une filiale en propriété exclusive de Macquarie Group Limited. Pour plus de renseignements, veuillez consulter le site Web www.macquarie.com/mpt.

(1) Le bénéfice d'exploitation désigne le bénéfice avant l'intérêt net, les pertes de change, la quote-part des pertes de placements à long terme, les gains (les pertes) non réalisés sur les contrats de swap et sur les dérivés incorporés dans des contrats d'achat de gaz et les taxes et impôts.

(2) L'encaisse distribuable désigne les flux de trésorerie provenant de l'exploitation, déduction faite des variations du fonds de roulement et compte tenu de l'effet des retraits de la réserve pour les gros travaux d'entretien, des affectations aux réserves pour les immobilisations et les gros travaux d'entretien, des paiements et recettes non discrétionnaires et des distributions de Leisureworld.

Enoncés prospectifs

Certaines déclarations figurant dans le présent communiqué peuvent constituer des énoncés prospectifs qui comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient très différents des résultats futurs que laissent entendre, explicitement ou implicitement, les énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs utilisent le mode conditionnel, le mode futur ainsi que des mots tels que "pouvoir", "s'attendre à", "croire", "avoir l'intention", "prévoir", "planifier" et d'autres termes et expressions semblables. Ces déclarations reflètent les attentes actuelles quant aux événements et au rendement d'exploitation futurs uniquement en date du présent communiqué. Les énoncés prospectifs comportent des incertitudes et des risques importants, ne devraient pas être interprétés comme des garanties quant au rendement ou aux résultats futurs et ne sont pas nécessairement des indications précises de l'atteinte ou non de ces résultats. Un certain nombre de facteurs pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent grandement des résultats dont font état les énoncés prospectifs, y compris, notamment, les risques associés à ce qui suit : le rendement opérationnel des actifs du Fonds, les contrats d'achat d'électricité, les coûts et le transport du combustible et l'approvisionnement en combustible, le défaut aux termes des conventions de crédit, le régime de réglementation et les permis, le régime foncier et les droits connexes, la réglementation et le financement gouvernemental, les risques liés à l'acquisition, la propriété et l'exploitation des établissements de longue durée, la participation minoritaire, la dépendance envers le personnel clé, le défaut aux termes de la dette à long terme et de la facilité de crédit de Leisureworld, les relations de travail et les frais de main-d'oeuvre, la variabilité des distributions, la responsabilité des porteurs de parts, la dépendance envers le gérant et les conflits d'intérêts éventuels, l'assurance et les risques liés aux régimes relatifs à l'environnement, à la santé et à la sécurité dans le cadre desquels les actifs du Fonds fonctionnent. Les risques et les incertitudes susmentionnés ne sont pas exhaustifs et d'autres événements ou facteurs de risque, y compris les facteurs de risque divulgués dans les documents de MPT déposés auprès des autorités de réglementation des valeurs mobilières du Canada, pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des résultats exprimés dans les énoncés prospectifs.

Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué se fondent sur des renseignements actuellement disponibles et sur des hypothèses que le Fonds juge raisonnables à l'heure actuelle. Ces hypothèses comprennent celles selon lesquelles les conditions commerciales et économiques touchant le fonctionnement du Fonds demeureront essentiellement les mêmes qu'actuellement, notamment en ce qui concerne les conditions sectorielles, les niveaux généraux d'activité économique, la réglementation, le climat, les taxes et impôts et les taux d'intérêt et il n'y aura pas de changements importants imprévus dans les installations, le matériel et les ententes contractuelles du Fonds. Toutefois, le Fonds ne peut garantir aux investisseurs que les résultats réels seront conformes à ces énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont faits en date du présent communiqué, et le Fonds et Macquarie Power Management Ltd. (gérant du Fonds) ne s'engagent nullement à les mettre à jour ou à les réviser afin de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles situations. Le Fonds met le lecteur en garde de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs, qui ne sont valables qu'à la date à laquelle ils sont faits.

Mesures financières non conformes aux PCGR

Le "bénéfice d'exploitation" et l'"encaisse distribuable" n'ont pas de définition normalisée aux termes des principes comptables généralement reconnus du Canada. La direction estime qu'il s'agit de mesures utiles du rendement puisqu'elles donnent aux investisseurs des indications du bénéfice d'exploitation et du montant de l'encaisse disponible à des fins de distribution aux porteurs de parts. Le mode de calcul du "bénéfice d'exploitation" et de l'"encaisse distribuable" par le Fonds peut ne pas correspondre à d'autres modes de calcul portant des noms semblables.

Fonds de revenu Macquarie énergie et infrastructure n'est pas une institution de dépôt autorisée pour l'application de la Banking Act (Cth) 1959 et ses obligations ne représentent pas des dépôts ou d'autres dettes de Macquarie Bank Limited ABN 46 008 583 542 (MBL). MBL ne garantit pas ni n'assure par ailleurs les obligations du Fonds de revenu Macquarie énergie et infrastructure.

Renseignements