Morneau Sobeco

Morneau Sobeco

30 août 2007 06h00 HE

Fonds de revenu Morneau Sobeco: Ecarts plus marqués que jamais entre les régions en matière d'augmentations salariales pour 2008

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 30 août 2007) - Votre augmentation salariale en 2008 dépendra plus que jamais de votre province de résidence, selon l'enquête annuelle Rémunération - Tendances et prévisions de Morneau Sobeco.

Le budget moyen d'augmentation salariale prévu par les employeurs canadiens pour 2008 est de 3,7 %, provisions pour les promotions comprises.

Il est prévu que les augmentations salariales se stabiliseront pour une grande partie du Canada, après avoir atteint l'an dernier leur plus haut sommet en cinq ans. A l'échelle nationale, les augmentations de salaire moyennes prévues varient de 3,1 % pour le personnel d'opération et de production à 3,4 % pour les cadres, avant les augmentations liées aux promotions.

Les augmentations salariales les plus élevées sont anticipées en Alberta, où elles varient de 4,3 % pour le personnel d'opération et de production à 5,6 % pour les cadres, avant les augmentations liées aux promotions.

Le manque de personnel influence grandement les augmentations salariales dans l'Ouest canadien. Dans cette région, le tiers des participants à l'enquête prévoient accroître considérablement leur personnel en 2008, tandis que moins de 10 % des participants du centre du Canada prévoient faire de même.

De plus, près des trois quarts des participants de l'Ouest canadien (et environ la moitié des participants du centre du Canada) ont indiqué que le recrutement d'employés possédant des compétences recherchées est l'un de leurs principaux enjeux en matière de ressources humaines. Selon Gord Simle, associé au bureau de Calgary de Morneau Sobeco : "Il y a une forte demande pour les gens spécialisés ou les gens de métier."

Les entreprises du secteur de l'extraction minière et de l'extraction de gaz prévoient accorder les augmentations de salaire les plus élevées au pays, soit 4,3 % pour toutes les catégories de postes, sans tenir compte des augmentations liées aux promotions. Les plus faibles augmentations de salaire seront vraisemblablement accordées par les fabricants de papier ou de produits en bois, avec des augmentations moyennes prévues de 1,7 % pour le personnel d'opération et de production et de 2,1 % pour les cadres.

Du côté de l'assurance collective, les coûts des soins de santé et la gestion des coûts d'invalidité sont encore les principales priorités des employeurs en 2008, et ce, même si la proportion d'employeurs ayant indiqué les coûts des soins de santé comme principale priorité est passée de près de 60 %, il y a deux ans, à 45 % cette année, en raison de la baisse des augmentations des coûts des soins de santé.

Selon Keith Morrallee, associé au bureau de Toronto de Morneau Sobeco : "Ces augmentations moins élevées sont le résultat d'un plus faible délestage des coûts assumés par les régimes publics, de même que par une diminution du nombre de nouveaux médicaments considérés comme une découverte. Cependant, cette situation pourrait n'être que temporaire, puisque de nombreux nouveaux médicaments sont sur le point de faire leur apparition."

Près de 10 % des employeurs participants qui offrent des régimes de retraite à prestations déterminées (PD) ont indiqué que leur régime n'était plus offert aux nouveaux employés depuis deux ans, et à peu près le même nombre d'employeurs ont indiqué que leur régime ne sera vraisemblablement plus offert aux nouveaux employés à compter de l'an prochain.

"Ces conversions peuvent s'expliquer par l'augmentation de la volatilité des rendements des placements des caisses de retraite et des charges de retraite assumées par les employeurs au cours des dernières années", a déclaré Jean Bergeron, directeur au bureau de Montréal de Morneau Sobeco. "Même si les rendements se sont améliorés en 2006, la récente turbulence des marchés provoquée par la crise du marché hypothécaire nous rappelle que les risques et la volatilité des placements existent et qu'ils doivent être gérés", a-t-il indiqué.

Près de la moitié des employeurs canadiens considèrent le vieillissement de la main-d'oeuvre comme un enjeu important en matière de ressources humaines. Par conséquent, environ le tiers des participants à l'enquête de cette année désirent offrir de la formation en matière de planification de la retraite à leurs employés, comparativement au quart des participants l'an dernier.

Enfin, plus de 30 % des entreprises participantes prévoient fournir des relevés de rémunération globale à leurs employés l'an prochain.

L'enquête, réalisée au Canada entre les mois de juin et d'août, a permis de recueillir le point de vue de 335 entreprises comptant un total de plus de 900 000 employés. Il s'agit de la 25e enquête annuelle Rémunération - Tendances et prévisions de Morneau Sobeco.

Renseignements

  • Morneau Sobeco
    André Sauvé
    Associé
    (514) 392-7835
    ou
    Morneau Sobeco
    Michel Dubé
    Directeur, Services-conseils en rémunération
    (514) 392-7802