Fonds de revenu Morneau Sobeco
TSX : MSI.UN

Fonds de revenu Morneau Sobeco

10 mars 2008 17h38 HE

Fonds de revenu Morneau Sobeco/Le CELI : un enjeu pour de nombreux employeurs

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 10 mars 2008) - Près du quart des employeurs qui ont participé à l'enquête considérerait le compte d'épargne libre d'impôt (CELI) comme un enjeu important si des élections fédérales étaient déclenchées avant que la loi assurant sa prise d'effet soit adoptée. C'est ce que révèle la plus récente "Enquête de 60 secondes" de Morneau Sobeco (TSX:MSI.UN), à laquelle 270 employeurs ont répondu. En effet, 23 % des répondants ont indiqué que le CELI constituerait un enjeu important, tandis que 61 % ont répondu non et 16 % ont mentionné qu'ils ne possédaient pas assez d'information pour se prononcer. Les résultats à cette question ont été assez uniformes dans toutes les régions du pays.

En ce qui a trait à la question portant sur la probabilité qu'une entreprise offre un CELI collectif, 40 % des 193 répondants à cette question ont dit qu'il était probable ou certain que l'entreprise aille dans cette voie. Lorsqu'on examine la répartition par région, on constate que l'intérêt est plus soutenu en Ontario et au Québec, tandis qu'il est à son plus faible au Canada atlantique et dans l'Ouest. "L'intérêt favorable pour le CELI à ce stade précoce est déjà très élevé. Nous sommes d'avis que cet intérêt pour le CELI offert par l'employeur augmentera au cours des prochains mois, à mesure que les employeurs se familiariseront avec le concept et découvriront de quelle façon il peut s'intégrer à leurs régimes de retraite et d'épargne", a indiqué Greg Hurst, chef de spécialisation national du Groupe CD de Morneau Sobeco.

A la question cherchant à savoir si les répondants auraient eux-mêmes recours à un CELI, 45 % des 237 participants ont répondu qu'ils épuiseraient d'abord leurs droits de cotisation à des REER avant de cotiser à un CELI. Seulement 8 % ont indiqué qu'ils cotiseraient à un CELI avant de verser des cotisations à un REER. Les 47 % qui restent ont répondu qu'ils cotiseraient aux deux mécanismes. M. Hurst ajoute : "Il a fallu du temps au concept des REER pour percer. Si l'on en juge par les 55 % qui disent qu'ils accorderaient au moins la même importance au CELI qu'au REER, il semble que le premier prendra beaucoup moins de temps pour gagner en popularité. Il ressort de notre analyse préliminaire que le CELI peut être plus efficace que semblent le croire certaines personnes comme instrument d'épargne-retraite."

Morneau Sobeco est le plus important cabinet de services-conseils et d'impartition en régimes de retraite et d'assurance collective détenu par des intérêts canadiens, offrant ses services à des entreprises de partout au Canada et aux Etats-Unis. Comptant plus de 1 100 employés répartis dans 12 villes nord-américaines, Morneau Sobeco met l'accent sur l'intégration de la conception et de l'administration de régimes de retraite et d'assurance collective depuis plus de 40 ans. Accessible sur le Web, l'Enquête de 60 secondes de Morneau Sobeco vise à prendre le pouls des promoteurs de régimes de retraite et d'assurance collective sur divers enjeux importants.

Renseignements