FONDS DE REVENU PAGES JAUNES
TSX : YLO.UN

FONDS DE REVENU PAGES JAUNES

07 août 2008 09h36 HE

Fonds de revenu Pages Jaunes annonce un solide deuxième trimestre

- Croissance interne des produits en ligne de 44 % - Solide rendement de la marge - Augmentation des distributions par part à 1,17 $ annuellement

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 7 août 2008) - Fonds de revenu Pages Jaunes (TSX:YLO.UN) a annoncé aujourd'hui de solides résultats pour son deuxième trimestre, avec notamment une croissance soutenue du BAIIA et des marges dans les segments Annuaires et Médias verticaux. Cette performance parmi les meilleures de l'industrie démontre les progrès continus de l'entreprise, alimentés principalement par les gains d'efficience opérationnelle et la croissance interne des produits d'exploitation.

Le bénéfice net consolidé se chiffre à 135,7 M$, comparativement à 127,6 M$ au deuxième trimestre de 2007. Le bénéfice d'exploitation atteint 185,1 M$, en hausse de 8,7 % par rapport à 170,3 M$ pour la même période de l'année précédente. Les flux de trésorerie des activités d'exploitation ont atteint 181,8 M$ au deuxième trimestre de 2008.

Les produits ajustés(1) ont augmenté de 4,3 % au deuxième trimestre pour atteindre 430,6 M$. Les produits consolidés ont augmenté de 19,3 M$ par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, pour se chiffrer à 430,4 M$ au deuxième trimestre de 2008. Le BAIIA consolidé ajusté(1) a connu une hausse de 7,3 % à 235,4 M$, tandis que le BAIIA (le bénéfice d'exploitation avant amortissement) s'est accru de 15,7 M$ ou de 7,1 % à 236 M$ pour la même période.

"Notre équipe de direction et nos collègues continuent d'exécuter notre plan et de faire honneur à nos engagements", a déclaré Marc P. Tellier, président et chef de la direction de Groupe Pages Jaunes. "Cette croissance soutenue montre notre capacité de faire croître nos opérations, et ce, de façon rentable, comme en témoigne notre forte marge sur BAIIA dans nos deux secteurs d'activité. Nous sommes aussi satisfaits des progrès de nos équipes en rapport avec le déploiement de nouvelles technologies, le lancement de nouveaux produits imprimés et en ligne, et d'autres initiatives visant à optimiser le rendement. Ces investissements nous positionnent favorablement pour une croissance soutenue en 2009 et au-delà."

Les produits tirés des activités en ligne dans les segments Annuaires et Médias verticaux ont atteint 61,4 M$ pour le trimestre. Cela représente une hausse de la croissance interne de 44 % par rapport au deuxième trimestre de 2007. Sur une base annualisée, les produits tirés des activités en ligne ont atteint 245,6 M$.

Au deuxième trimestre, l'encaisse distribuable(1) s'est chiffrée à 190,9 M$, en hausse de 7,7 % par rapport à la même période de l'exercice précédent. L'encaisse distribuable par part a augmenté de 9,1 % pour atteindre
0,36 $, comparativement à 0,33 $ au deuxième trimestre de 2007.

Annuaires

Au deuxième trimestre, les produits ajustés du segment Annuaires ont atteint 340,1 M$, en hausse de 5,6 % par rapport au deuxième trimestre de 2007. La croissance soutenue de nos produits d'exploitation internes a été alimentée au cours de ce trimestre par la contribution, pour le trimestre complet, d'Aliant Services d'annuaire, acquise en avril 2007. Le BAIIA ajusté s'est accru de 7,2 % pour atteindre 203,0 M$, tandis que la marge sur BAIIA ajusté se chiffrait à 59,7 %, en hausse de 90 points de base par rapport au deuxième trimestre de 2007. Sur une base comparable, les produits ajustés ont augmenté de 4 % et le BAIIA ajusté a augmenté de 5,3 %.

Médias verticaux

Les produits d'exploitation pour Trader se sont chiffrés à 90,6 M$ pour le trimestre. Le BAIIA est passé de 30,0 M$ à 32,4 M$, représentant une croissance de 8,2 % par rapport à la même période de l'année dernière. La marge sur BAIIA a atteint 35,8 %, comparativement à 33 % pour le deuxième trimestre de 2007. La direction de Trader maintient le cap sur une satisfaction accrue des utilisateurs et des annonceurs. L'entreprise a investi substantiellement dans le secteur vertical Automobile au cours des 18 derniers mois. L'un de nos plus importants investissements, le Carrefour Trader pour concessionnaires, une combinaison de services aux concessionnaires et de médias imprimés et en ligne, a été adopté par une majorité de détaillants en ligne de Trader en Ontario. Nous déployons maintenant ce service au reste du Canada.

Au cours du deuxième trimestre, l'entrée de Trader dans le marché des véhicules neufs a été supportée par une campagne multimédia. Cette campagne publicitaire nationale vise à positionner AutoHebdo.net(MC) comme la destination de choix pour les consommateurs à la recherche de véhicules neufs et d'occasion. Trader travaille aussi à lancer des produits attrayants dans d'autres secteurs verticaux, notamment l'immobilier, afin de mieux exploiter le potentiel de ce secteur.

Acquisition des systèmes et services d'annuaires de VOLT Information Sciences

GPJ a annoncé le 30 juillet 2008 l'acquisition des actifs de Volt Information Sciences, Inc. (VOLT) comprenant les systèmes et services d'annuaires, ainsi que les opérations d'édition d'annuaires pour un montant net de 178 M$ US payable comptant lors de la clôture de la transaction. Cette acquisition représente une étape importante dans l'évolution de la plateforme technologique de GPJ. VOLT et GPJ sont partenaires depuis plus de 17 ans, et cette acquisition est appelée à jouer un rôle important dans le renforcement de l'intégration des systèmes internes et externes de GPJ. Dans le cadre de cette transaction, GPJ acquerra aussi les activités de publication de Data National, éditeur d'annuaires dans certains marchés de la côte Est et du Sud-Est américains, sous la marque Community Phonebook. GPJ poursuivra l'exploitation de ces annuaires indépendants. La société prévoit que l'acquisition aura un apport immédiat à l'encaisse distribuable par part.

Offre publique de rachat de parts

Au cours du deuxième trimestre, GPJ a commencé à racheter jusqu'à 25 millions de ses parts en circulation par l'entremise d'une offre publique de rachat dans le cours normal des activités. Depuis le début de cette offre le 3 avril 2008, l'entreprise a ainsi racheté 9,8 millions de parts aux fins d'annulation, pour une somme de 94,6 M$. L'entreprise considère que le cours actuel de ses parts ne reflète pas adéquatement les éléments fondamentaux solides et les perspectives d'affaires prometteuses de GPJ. Les cotes de stabilité et de crédit de GPJ ont été confirmées après l'annonce de cette offre publique, ainsi qu'après l'acquisition anticipée de VOLT.

Augmentation des distributions en espèces

En se basant sur l'évaluation à ce jour du rendement pour l'exercice 2008 et sur les perspectives de rendement soutenu des résultats financiers et d'exploitation en 2009, le Fonds augmente les distributions en espèces par part de 3,5 % pour les fixer à 1,17 $ annuellement, par rapport à 1,13 $ à l'heure actuelle. Cette augmentation prendra effet le 15 septembre 2008 pour les porteurs de parts inscrits au registre le 29 août 2008.

"Nous sommes confiants que notre performance soutenue et nos perspectives positives pour 2009 justifient notre septième hausse de distributions en espèces depuis notre PAPE en août 2003", affirme Christian M. Paupe, vice-président exécutif et chef de la direction financière. "GPJ continue d'être bien positionnée pour réussir la transition d'une fiducie de revenu vers une société par actions au 31 décembre 2010. Nous sommes confiants que la croissance de notre encaisse distribuable nous permettra de réduire notre ratio de distribution entre 2008 et 2010 pour tenir compte de l'impôt prévu, tout en soutenant nos distributions en espèces."

Perspectives 2009

Chaque année, nous nous fixons des objectifs pour atteindre des buts plus élevés et accroître nos résultats par le biais d'initiatives destinées à maximiser la croissance des produits et des flux de trésorerie dans nos deux réseaux. Ces objectifs font l'objet de révisions périodiques.

Nous prévoyons que 2009 sera une autre année forte pour le segment Annuaires, par suite de la pleine intégration des entreprises récemment acquises, du lancement de nouveaux produits imprimés et en ligne ainsi que d'autres initiatives visant à soutenir une forte croissance des produits d'exploitation. Pour l'exercice 2009, notre prévision pour les Annuaires, sur une base comparable, reste inchangée, soit une croissance de 4 à 5 % des produits ajustés et de 4 à 7 % du BAIIA ajusté.

Dans le segment Médias verticaux, nous avons mis l'accent sur l'investissement dans nos ressources humaines et la technologie, tout en harmonisant les processus d'affaires afin de maximiser les efficiences opérationnelles. En 2009, le segment Médias verticaux devrait voir ses produits augmenter de 2 à 4 % et son BAIIA de 4 à 7 %, à mesure que le déploiement technologique et la progression des ventes contribueront aux résultats d'exploitation.

La publicité en ligne devrait représenter une part grandissante de notre éventail de médias à mesure que nous étendrons notre offre de solutions multiproduits/multimédias pour les annonceurs à la fois dans les segments Annuaires et Médias verticaux. Nous prévoyons une croissance annualisée d'environ 30 % des produits en ligne dans les segments Annuaires et Médias verticaux sur une base soutenue. Dans le segment Annuaires, nous visons à accroître la proportion de produits d'exploitation tirés des annuaires en ligne, actuellement de 11,2 %, pour la porter à environ 20 % à la fin de 2010.

Nous maintenons notre objectif de faire augmenter notre encaisse distribuable par part entre 8 et 10 % pour 2008, et nous visons le même taux de croissance pour 2009.



Perspectives - Indicateurs de rendement clés
Rendement 2008 et objectifs 2009

Semestre terminé le
-------------------------------------------------------------------------
Objectif 2008 30 juin 2007 Objectif 2009
-------------------------------------------------------------------------

Annuaires (1)
Croissance des
produits ajustés 4 % à 5 % 4,1 % 4 % à 5 %
Croissance du BAIIA
ajusté 4 % à 7 % 5,6 % 4 % à 7 %

Médias verticaux (1, 2)
Croissance des produits 5 % à 7 % 0,1 % 2 % à 4 %
Croissance du BAIIA 7 % à 9 % 9,7 % 4 % à 7 %

Résultats consolidés
Revenus en ligne (1) Environ 30 % 46 % Environ 30 %
Encaisse distribuable
par part 8 % à 10 % 10,9 % 8 % à 10 %


(1) Sur une base comparable, incluant les résultats de Aliant et LesPac comme si GPJ avait détenue ces entités au 1er janvier 2007.

(2) Voir information supplémentaire sur les tendances de croissance des produits pour les opérations de Trader au Canada et aux Etats-Unis dans la section information sectorielle de notre Rapport de gestion du 7 août 2008.

Téléconférence pour les investisseurs

Fonds de revenu Pages Jaunes tiendra une conférence téléphonique (en anglais) à l'intention des analystes et médias à 13 h (HE) le jeudi 7 août 2008 pour commenter les résultats du premier trimestre. On peut assister à la conférence en composant le (416) 641-6105 dans la région de Toronto ou le 1 866 696-5895 de l'extérieur. Cet appel sera webdiffusé en direct sur le site Web de l'entreprise, à l'adresse http://www.ypg.com/page.php/fr/1/517.html.

La conférence téléphonique sera archivée dans le Centre des investisseurs du site Web de GPJ à www.ypg.com. La conférence sera également disponible en différé du 7 au 15 août 2008 en composant le (416) 695-5800 dans la région de Toronto ou le 1 800 408-3053 de l'extérieur. Le code d'accès est 3267239.

Fonds de revenu Pages Jaunes

Fonds de revenu Pages Jaunes détient indirectement une participation d'environ 98 % dans Groupe Pages Jaunes et Société Trader. Groupe Pages Jaunes est le plus important éditeur d'annuaires téléphoniques au Canada. La société publie chaque année plus de 340 annuaires Pages JaunesMC et résidentiels. Groupe Pages Jaunes possède et gère également les annuaires en ligne les plus consultés au Canada, soit PagesJaunes.caMC et Canada411.caMC, ainsi que CanadaPlus.caMC, un réseau de sept sites urbains locaux. Société Trader est un chef de file canadien des médias verticaux imprimés et en ligne avec environ 200 publications et 20 sites Web couvrant quatre secteurs verticaux, soit l'automobile, l'immobilier, les articles d'usage courant et l'emploi. Ses principales marques comprennent Auto TraderMC, Auto HebdoMC, The Bargain FinderMC, Buy&SellMC, Renters NewsMC et Home Renters' GuideMC. Pour plus de renseignements à propos du Fonds, visitez www.ypg.com.

Enoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse comprend des déclarations prospectives au sujet des objectifs, des stratégies, de la situation financière, des résultats d'exploitation et des activités du Fonds. Ces déclarations sont prospectives puisqu'elles sont basées sur nos attentes actuelles, en date du 7 août 2008, au sujet de nos activités et des marchés dans lesquels nous les exerçons, ainsi que sur diverses estimations et hypothèses. Nos résultats réels pourraient différer de manière importante de nos attentes si des risques connus ou inconnus touchent nos activités, ou si nos estimations ou hypothèses se révélaient inexactes. Par conséquent, nous ne pouvons garantir que l'une ou l'autre de nos déclarations prospectives se réalisera. Les risques qui pourraient faire en sorte que nos résultats réels diffèrent de façon importante de nos attentes actuelles sont analysés dans la rubrique 7 de notre rapport de gestion en date du 7 août 2008. Nous n'avons aucune intention, ni ne nous engageons à le faire, sauf si cela est exigé conformément à la loi, de mettre à jour des déclarations prospectives même si de nouveaux renseignements venaient à notre connaissance par suite d'événements futurs ou pour toute autre raison.



P.J. : Faits saillants financiers

Faits saillants financiers
(en milliers de dollars canadiens, sauf l'information sur les parts)

-------------------------------------------------------------------------
Trimestres terminés Semestres terminés
Fonds de revenu les 30 juin les 30 juin
Pages Jaunes 2008 2007 2008 2007
-------------------------------------------------------------------------

Produits 430 442 $ 411 110 $ 845 013 $ 795 351 $
Bénéfice d'exploitation 185 121 170 337 356 550 329 750
Bénéfice net 135 686 127 573 262 674 248 524
Bénéfice de base par part 0,26 $ 0,24 $ 0,50 $ 0,47 $
Flux de trésorerie
provenant des activités
d'exploitation 181 839 $ 175 262 $ 327 177 $ 327 724 $
-------------------------------------------------------------------------
Produits ajustés(1) 430 620 $ 412 801 $ 845 749 $ 797 929 $
BAIIA ajusté(1) 235 444 219 433 462 047 422 381
Marge sur BAIIA ajusté 54,7 % 53,2 % 54,6 % 52,9 %
Encaisse distribuable(1) 190 942 $ 177 308 $ 373 961 $ 341 300 $
-------------------------------------------------------------------------
Nombre moyen pondéré de
parts en circulation 526 113 061 530 376 724 528 078 713 530 428 376
Encaisse distribuable
par part 0,36 $ 0,33 $ 0,71 $ 0,64 $
Distributions déclarées 148 538 $ 144 551 $ 298 376 $ 289 166 $
Distributions déclarées
par part 0,28 $ 0,27 $ 0,57 $ 0,55 $

-------------------------------------------------------------------------


(1) Mesures non définies par les PCGR

De manière à offrir une meilleure compréhension des résultats, le Fonds utilise le terme BAIIA (bénéfice d'exploitation avant amortissement). De plus, les termes produits ajustés et BAIIA ajusté sont aussi utilisés pour refléter les produits et BAIIA ajustés en fonction de certains éléments. La direction juge que ces mesures sont représentatives des activités actuelles. Le Fonds utilise également le terme encaisse distribuable (flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation, déduction faite de la variation de l'actif et du passif d'exploitation, des dépenses en immobilisations au titre de l'entretien, des montants utilisés pour le service de la dette, des impôts et d'autres éléments ayant un impact sur l'encaisse générée de nos activités courantes). Ces termes n'ont pas de signification standardisée au sens des PCGR canadiens et pourraient ne pas être comparables à des mesures semblables utilisées par d'autres émetteurs. La direction est d'avis que le BAIIA, les produits ajustés, le BAIIA ajusté et l'encaisse distribuable constituent des mesures importantes qui permettent à la direction d'évaluer le rendement des activités en cours. Le tableau qui suit présente le rapprochement entre les produits ajustés, le BAIIA, le BAIIA ajusté et l'encaisse distribuable, présentés selon les principes comptables généralement reconnus du Canada ("PCGR").



Produits ajustés et BAIIA ajusté

Trimestres terminés Semestres terminés
les 30 juin les 30 juin
2008 2007 2008 2007

Produits 430 442 $ 411 110 $ 845 013 $ 795 351 $
Elimination de la
comptabilisation selon
la méthode de
l'acquisition 178 1 691 736 2 578
Produits ajustés 430 620 $ 412 801 $ 845 749 $ 797 929 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Bénéfice d'exploitation 185 121 $ 170 337 $ 356 550 $ 329 750 $
Amortissement 50 860 49 982 106 824 94 012
Bénéfice d'exploitation
avant amortissement
et perte de valeur des
actifs incorporels
(BAIIA) 235 981 $ 220 319 $ 463 374 $ 423 762 $
Elimination de la
comptabilisation selon
la méthode de
l'acquisition (537) (886) (1 327) (1 381)
BAIIA ajusté 235 444 $ 219 433 $ 462 047 $ 422 381 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Encaisse distribuable

Trimestres terminés Semestres terminés
les 30 juin les 30 juin
2008 2007 2008 2007

Flux de trésorerie
provenant des activités
d'exploitation 181 839 $ 175 262 $ 327 177 $ 327 724 $

Eléments liés à
l'exploitation sans
incidence sur la
trésorerie(1) (5 079) (5 915) (10 889) (11 151)
Variation de l'actif et
du passif
d'exploitation(2) 16 775 12 313 62 757 34 750
Dépenses au titre de
l'investissement de
maintien(3) (5 313) (5 052) (10 528) (9 963)
Autres(4) 2 720 700 5 444 (60)

Encaisse distribuable 190 942 $ 177 308 $ 373 961 $ 341 300 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Nombre moyen pondéré de
parts en circulation 526 113 061 530 376 724 528 078 713 530 428 376
Encaisse distribuable
par part 0,36 $ 0,33 $ 0,71 $ 0,64 $
Distributions déclarées 148 538 $ 144 551 $ 298 376 $ 289 166 $
Distributions déclarées
par part 0,28 $ 0,27 $ 0,57 $ 0,55 $
Ratio de
distribution(5) 78 % 82 % 80 % 86 %


(1) Représente les éléments liés à l'exploitation sans incidence sur les flux de trésorerie de la période considérée, dont les charges de retraite et les charges liées aux employés, par l'entremise des droits de souscription de parts restreintes. La possibilité que ces éléments se matérialisent sous forme de sorties de fonds à long terme est telle que la direction est d'avis qu'ils doivent être inclus dans le calcul afin de refléter les flux de trésorerie générés par les activités en cours.

(2) Les variations de l'actif et du passif d'exploitation ne sont pas considérées comme une source, ni comme une utilisation des flux de trésorerie. Par conséquent, elles sont exclues du calcul, puisqu'elles entraîneraient une variabilité des flux de trésorerie et auraient une incidence sur les flux de trésorerie sous-jacents disponibles aux fins de distribution. Divers éléments du fonds de roulement, y compris, sans s'y limiter, l'échéancier des créances perçues et du paiement des créditeurs et des charges à payer, peuvent avoir une incidence considérable sur le calcul des flux de trésorerie disponibles aux fins de distribution. Par conséquent, la direction ne tient pas compte de l'incidence des variations des éléments du fonds de roulement sans incidence sur la trésorerie afin d'éliminer la variabilité résultant de l'inclusion de ces montants lors du calcul des flux de trésorerie disponibles aux fins de distribution. Les variations réalisées du fonds de roulement et du fonds de roulement acquis par suite d'une acquisition sont généralement financées au moyen de l'excédent des flux de trésorerie disponibles aux fins de distribution ou des fonds en caisse et des facilités de crédit disponibles du Fonds.

(3) Les dépenses au titre de l'investissement de maintien renvoient aux dépenses en immobilisations nécessaires pour maintenir la capacité de production actuelle. La direction est d'avis que les dépenses au titre de l'investissement de maintien devraient être financées par les flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation. Les dépenses en immobilisations pour les nouvelles initiatives devraient permettre d'améliorer l'encaisse distribuable future et, par conséquent, elles ne sont pas déduites des flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation. Les investissements en immobilisations requis au cours de la période de transition sont prévus dans le plan de financement d'acquisitions d'entreprises et, par conséquent, ne sont pas financés à partir de l'encaisse distribuable.

(4) Comprend la part des actionnaires sans contrôle liée au partenariat de LesPAC formé en avril 2007, les montants liés aux impôts et d'autres montants ne reflétant pas les activités courantes de notre entreprise.

(5) Le niveau des distributions versées fait l'objet d'une révision périodique afin que soient pris en compte le rendement actuel et prévu de l'entreprise ainsi que d'autres éléments considérés comme prudents.

Renseignements

  • Relations médias : Fonds de revenu Pages Jaunes
    Annie Marsolais
    Directrice - Communications de l'entreprise
    514-934-4016
    annie.marsolais@ypg.com
    ou
    Relations avec les investisseurs :
    Fonds de revenu Pages Jaunes
    Anne-Sophie Roy
    Première directrice - Finances de l'entreprise
    514-934-2828
    anne-sophie.roy@ypg.com