Fortis Inc.
TSX : FTS

Fortis Inc.

19 mai 2016 17h13 HE

Fortis conclut un contrat d'approvisionnement en gaz naturel liquéfié avec Hawaiian Electric

L'accord, d'une durée de vingt ans, prévoit l'importation par Hawaiian Electric Companies Inc. de 800 000 tonnes métriques de gaz naturel liquéfié chaque année à partir des installations de Tilbury à Delta, en Colombie-Britannique

ST. JOHN'S, TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR et SURREY, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 19 mai 2016) - Fortis Inc. (« Fortis ») (TSX:FTS) a annoncé aujourd'hui que sa filiale en propriété exclusive indirecte, Fortis Hawaii Energy Inc. (« Fortis Hawaii ») a conclu un accord avec Hawaiian Electric Company Inc. (« Hawaiian Electric ») visant l'exportation de gaz naturel liquéfié (« GNL ») à Hawaï en vue de son utilisation dans la production locale d'énergie.

L'accord, qui s'étale sur vingt ans, fixe les modalités d'approvisionnement du GNL à Hawaï : à compter de 2021, Fortis, par l'intermédiaire de sa filiale FortisBC, acheminerait chaque année 800 000 tonnes métriques de GNL de ses installations de Tilbury, situées à Delta, en Colombie-Britannique, vers celles d'Hawaiian Electric. Le contrat définit également les conditions à respecter et les autorisations à obtenir pour aller de l'avant, notamment les approbations des gouvernements et des autorités de réglementation de la Colombie-Britannique et d'Hawaï ainsi que l'approbation de la fusion d'Hawaiian Electric avec NextEra Energy Resources.

« Nul autre n'est mieux positionné que FortisBC pour tirer parti de la forte demande de gaz naturel provenant de la Colombie-Britannique, une source d'énergie propre qui permet une douce transition vers la production d'énergie renouvelable », affirme Barry Perry, président et directeur général de Fortis Inc. « Conçues à petite échelle, nos installations de Tilbury conviennent bien aux besoins de clients comme Hawaiian Electric. Par ailleurs, l'expédition à partir de la côte ouest du Canada s'avère moins coûteuse que d'autres endroits, les États-Unis y compris. »

Hawaï s'est fixé un objectif ambitieux : produire de l'électricité au moyen de sources d'énergie entièrement renouvelables d'ici 2045. Dans un rapport soumis à la Hawaii Public Utilities Commission, Hawaiian Electric affirme que l'importation de gaz naturel de la Colombie-Britannique lui permettrait de réduire de près de 80 % son utilisation de pétrole importé dans sa production d'électricité, ce qui entraînerait une diminution non négligeable des émissions de gaz à effet de serre. Combustible fiable, propre et relativement peu coûteux, le gaz naturel faciliterait de surcroît la transition vers un avenir propulsé par une énergie renouvelable à 100 %.

« Le GNL pourrait jouer un rôle de premier plan dans la limitation des émissions mondiales de gaz à effet de serre associées à la production d'énergie », soutient Michael Mulcahy, président et directeur général de FortisBC. « Ici même, en Colombie-Britannique, le GNL a déjà fait ses preuves en tant que carburant de transport brûlant sans résidu et moyen rentable de réduction des émissions liées à la combustion de pétrole ou de carburant diesel aux fins de production d'énergie dans les régions éloignées. »

« Cet accord nous donne la possibilité de démontrer les avantages environnementaux et économiques que présente l'exportation de GNL pour les collectivités à l'étranger », ajoute M. Mulcahy.

Pour mener à bien le projet, FortisBC devra cependant agrandir ses installations de GNL à Tilbury. L'expansion comprendrait l'achat de nouveaux biens d'équipement de liquéfaction, l'installation d'un nouveau réservoir de stockage d'une capacité de 46 000 m3 (ou 1,1 million de gigajoules) et la mise en place d'une ligne électrique supplémentaire afin que FortisBC puisse continuer à alimenter en électricité ses activités d'exploitation. Les travaux d'agrandissement commenceraient en 2018, une fois les conditions remplies et les autorisations gouvernementales, réglementaires et internes requises obtenues.

« Grâce à notre GNL, nous avons l'occasion d'aider le monde à renoncer aux combustibles polluants et d'ouvrir la voie à Hawaï vers un avenir propre », se réjouit Christy Clark, première ministre de la Colombie-Britannique. « Chemin faisant, nous générons des emplois pour nos concitoyens et solidifions notre économie. Je salue la collaboration de FortisBC et d'Hawaiian Electric dans le cadre de ce contrat visant l'exportation du GNL de notre province. »

FortisBC continuera d'exploiter à titre de propriétaire les installations et les biens d'équipement existants affectés au service des clients canadiens à Tilbury, y compris son usine d'écrêtage des pointes, qu'elle exploite sans encombre depuis 1971, ainsi que le projet d'expansion en cours. Quant aux nouveaux biens destinés à alimenter Hawaiian Electric et d'autres futurs clients internationaux, le cas échéant, ils seront la propriété d'une filiale distincte de Fortis.

À propos de Fortis

Forte d'un actif d'environ 28 milliards de dollars et d'un revenu de 6,7 milliards de dollars pour l'exercice 2015, Fortis se positionne parmi les géants nord-américains du secteur de l'électricité et du gaz. Ses services publics réglementés comptent pour environ 96 % de son actif total (70 % en électricité; 26 % en gaz naturel), le 4 % restant étant composé d'infrastructures énergétiques non réglementées. Les services publics réglementés de Fortis desservent plus de trois millions de clients au Canada, aux États-Unis et dans les Caraïbes. Pour en savoir plus, consultez le www.fortisinc.com ou le www.sedar.com.

À propos de Fortis Hawaii

Fortis Hawaii Energy Inc. est une filiale en propriété exclusive de FortisBC Holdings Inc. et fait partie de la famille FortisBC, qui comprend des sociétés de services publics dont les activités consistent principalement à assurer l'approvisionnement en sources d'énergie sécuritaires et fiables comme le gaz naturel, l'électricité et le propane. Ces sociétés emploient plus de 2 200 Britanno-Colombiens et desservent environ 1,1 million de clients situés dans 135 collectivités, dont 56 communautés des Premières Nations.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué comporte des énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables au Canada et aux États-Unis, notamment la Private Securities Litigation Reform Act of 1995. L'objectif de ces énoncés prospectifs est de communiquer les attentes de la direction en ce qui a trait à la croissance future de Fortis, à ses résultats d'exploitation, à son rendement ainsi qu'à ses possibilités et occasions d'affaires; il est possible qu'ils ne conviennent à aucune autre fin. Tous les énoncés prospectifs sont fournis conformément aux conditions des règles refuge des lois sur les valeurs mobilières canadiennes applicables. Les énoncés prospectifs se reconnaissent généralement à l'emploi de mots comme « anticiper », « budgets », « pourrait », « estimer », « s'attendre à », « prévoir », « occasion », « projeter », « en cours », « planifié », « devrait », « cible » et d'autres termes similaires qui évoquent des résultats futurs ou dénotent la nature prévisionnelle des déclarations. Dans le présent communiqué, les énoncés prospectifs comprennent les déclarations concernant le contrat conclu avec Hawaiian Electric, les délais estimés et les avantages escomptés, le volume total attendu des importations, les conditions devant être remplies préalablement à la réalisation de la transaction, y compris les exigences gouvernementales et réglementaires, l'agrandissement des installations de Tilbury et l'échéancier des travaux ainsi que le maintien prévu des droits de FortisBC relativement à la propriété et à l'exploitation desdites installations.

Les énoncés prospectifs comportent des risques, des incertitudes et des hypothèses considérables. Les conclusions contenues dans les énoncés prospectifs tiennent compte d'un certain nombre de facteurs ou hypothèses d'importance. Ces facteurs ou hypothèses sont assujettis à des incertitudes et à des risques inhérents aux attentes futures en général. Ces facteurs de risque ou hypothèses touchent, entre autres, la teneur raisonnable des décisions rendues par les autorités de réglementation des services publics, la concrétisation d'occasions nouvelles, notamment au chapitre de la production et de l'exportation future de gaz naturel et des infrastructures connexes, l'augmentation du chiffre d'affaires et des dividendes attendue d'une dépense en capital et la fluctuation des taux de change. Fortis met en garde le lecteur sur le fait que divers facteurs pourraient entraîner un écart important entre les rendements, les réalisations ou les résultats réels et ceux exprimés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs. Le lecteur est invité à étudier ces facteurs attentivement et à ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Pour plus de renseignements sur certains de ces facteurs de risque, prière de consulter les documents du dossier d'information continue que Fortis dépose de temps à autre auprès des autorités de réglementation en valeurs mobilières du Canada. À moins d'y être tenue par la loi, Fortis n'a aucune intention ni obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit à la lumière de faits nouveaux, d'événements futurs ou autre.

Renseignements

  • Relations avec les investisseurs
    Janet Craig
    Vice-présidente, Relations avec les investisseurs
    Fortis Inc.
    709 737-2900

    Relations avec les médias
    Scott Anderson
    National Equicom
    416 420-9909

    Gouvernement de la Colombie-Britannique
    Communications et relations publiques
    Lindsay Byers
    Ministère de la Mise en valeur des ressources gazières
    250 952-0617