Fortis Inc.
TSX : FTS

Fortis Inc.

07 nov. 2005 13h28 HE

Fortis génère un bénéfice de 37,4 millions $ au troisième trimestre

ST. JOHN'S, TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR--(CCNMatthews - 7 nov. 2005) - Fortis Inc. (TSX : FTS) a déclaré un bénéfice net attribuable aux actions ordinaires de 37,4 millions $ au troisième trimestre de 2005, soit 11,9 millions $ de plus que le bénéfice net attribuable aux actions ordinaires de 25,5 millions $ du trimestre correspondant de l'exercice précédent. Le bénéfice par action ordinaire, présenté après la division d'action de 4 pour 1, a été de 0,36 $, en regard de 0,27 $ par action ordinaire au troisième trimestre de l'exercice précédent. Le bénéfice net pour l'exercice à ce jour attribuable aux actions ordinaires a été de 114,8 millions $, en hausse de 45,1 millions $, à comparer à 69,7 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. Le bénéfice par action ordinaire pour l'exercice à ce jour a été de 1,13 $, en regard de 0,86 $ par action ordinaire pour la période correspondante de l'exercice précédent.

Le président et chef de la direction de Fortis Inc., M. Stan Marshall, a déclaré : " Notre entreprise de Services publics réglementés, notre entreprise de production non réglementée ainsi que Fortis Properties ont toutes généré un bénéfice accru au troisième trimestre. L'accroissement du bénéfice pour la plupart de nos services publics réglementés a plus que compensé la baisse du bénéfice chez Newfoundland Power et chez FortisBC. Les prix de vente en gros moyens supérieurs de l'énergie en Ontario et l'acquisition par Fortis Properties d'hôtels en Alberta et au Manitoba plus tôt cette année expliquent pour une bonne part la progression du bénéfice réalisé par nos entreprises non réglementées."

Les services publics réglementés ont contribué 28,6 millions $ au bénéfice, soit 1,6 million $ de plus que le bénéfice de 27,0 millions $ enregistré au troisième trimestre de l'exercice précédent.

Les services publics au Canada ont contribué 22,4 millions $ au bénéfice, ce qui est semblable au bénéfice du trimestre correspondant de l'exercice précédent. L'effet net de plusieurs ajustements chez FortisAlberta, chez FortisBC et chez FortisOntario ainsi que la progression du bénéfice chez Maritime Electric ont contribué à compenser la baisse du bénéfice trimestriel chez Newfoundland Power associée à la nouvelle structure tarifaire d'achat d'énergie et à la hausse des frais financiers dans les services publics de l'ouest du Canada.

Le 8 août 2005, FortisAlberta a annoncé la conclusion d'un accord entre la Société et EPCOR Energy Services (Alberta) Inc. visant le règlement de tous les aspects d'une réclamation déposée le 18 août 2003 à la Cour du Banc de la Reine de l'Alberta. Fortis a prévu des réserves adéquates dans ses états financiers pour ce règlement.

Monsieur Marshall a précisé : " Le règlement de ce différend résout l'un des derniers problèmes à régler en rapport avec l'acquisition de FortisAlberta."

Les services publics des Caraïbes ont contribué 6,2 millions $ de bénéfice, soit presque 35 % de plus que le bénéfice contribué au troisième trimestre de l'exercice précédent. La progression du bénéfice de 1,6 million $ est surtout attribuable au relèvement de 11 % des taux d'électricité chez Belize Electricity, à compter du 1er juillet 2005, par suite de l'application du nouvel accord tarifaire de quatre ans et de la récupération continue de l'ouragan Ivan par Caribbean Utilities, notamment de l'effet favorable de l'assurance contre l'interruption des affaires.

Les dépenses en immobilisations consolidées des services publics ont atteint 290,8 millions $ pour l'exercice à ce jour. Ces dépenses visaient surtout les initiatives d'infrastructures électriques, dont la plupart ont été réalisées par FortisAlberta et par FortisBC. Fortis prévoit investir plus de 400 millions $ dans son programme de dépenses en immobilisations consolidées liées aux services publics en 2005.

Le bénéfice provenant de la production non réglementée a été de 7,8 millions $ pour le trimestre, soit presque quatre fois le bénéfice enregistré pour la période correspondante de l'exercice précédent. La progression du bénéfice de 5,8 millions $ est surtout attribuable à la hausse du prix de vente en gros de l'énergie en Ontario, qui a été en moyenne de 85,91 $ le mégawattheure (3) ("MWh") au troisième trimestre, contre 46,19 $ le MWh au troisième trimestre de l'exercice précédent.

Monsieur Marshall a ajouté : " En septembre, BECOL a entrepris la production d'électricité à sa centrale hydroélectrique de 7 mégawatts, au barrage Chalillo. Le réservoir de retenue en amont et la centrale hydroélectrique amélioreront la fiabilité de l'approvisionnement énergétique de la clientèle et rendront le Belize plus autonome pour ce qui regarde la satisfaction de sa demande énergétique croissante."

Fortis Properties a contribué un bénéfice de 4,9 millions $ pour ce trimestre. La progression de quelque 14 % du bénéfice d'un trimestre à l'autre est surtout associée à l'acquisition par la Société de trois hôtels Greenwood Inn en Alberta et au Manitoba au début de 2005 et à l'achèvement des travaux d'agrandissement de l'hôtel Delta St. John's en juin 2005.

Un gain sur change non réalisé, après impôt, de 3,1 millions $, associé à la conversion d'une dette à long terme de la Société sans couverture de 60 millions $ US, a également contribué au bénéfice du troisième trimestre. La progression du bénéfice par action ordinaire a été en partie annulée par la dilution créée par l'émission d'actions ordinaires de 130 millions $ en mars 2005.

Le 28 septembre 2005, le conseil d'administration de Fortis a déclaré un dividende sur actions concrétisant une division d'action de 4 pour 1, des actions ordinaires en circulation de la Société. Le dividende sur actions a été versé le 21 octobre 2005 aux actionnaires inscrits le 14 octobre 2005. Concomitamment, Fortis a déclaré un relèvement de 12,3 % du dividende trimestriel en espèces sur les actions ordinaires, à 16 cents par action ordinaire (équivalant à 64 cents avant la division), depuis 14,25 cents par action ordinaire (équivalant à 57 cents avant la division), à compter du dividende du quatrième trimestre, à verser le 1er décembre 2005 aux actionnaires inscrits le 4 novembre 2005.

Monsieur Marshall a précisé : " La division des actions reflète les réalisations de Fortis faites au cours de plusieurs années. Notre historique d'expansion profitable a permis à Fortis de relever ses versements de dividende annuels aux détenteurs d'actions ordinaires durant 32 années consécutives, la plus longue période pour toute société ouverte au Canada.

Monsieur Marshall ajoute : " Nous prévoyons que la division des actions améliorera l'accessibilité des actions ordinaires destinées à l'achat par les investisseurs. L'amélioration du caractère liquide des actions de Fortis profitera vraisemblablement tant aux détenteurs institutionnels d'actions qu'au nombre important de détenteurs au détail d'actions qui sont des investisseurs à long terme dans Fortis.

Monsieur Marshall a conclu en ces termes : " Alors que nous abordons le quatrième trimestre, nos sociétés s'efforcent de mener à terme leurs projets d'immobilisations pour 2005, dont la plupart sont entrepris pour satisfaire l'accroissement de la demande de la clientèle et pour assurer la fiabilité de nos réseaux d'électricité. Nous continuerons de faire des investissements avisés dans des projets d'immobilisations, notamment dans nos services publics de l'ouest du Canada, où nous prévoyons une forte croissance de la base tarifaire au cours des prochaines années. Cet investissement de fonds devrait se traduire par une forte expansion intrinsèque pour Fortis."



Fortis Inc.
Examen et analyse par la direction, période intermédiaire
Pour le trimestre et pour la période
de neuf mois terminés le 30 septembre 2005
En date du 1er novembre 2005

L'analyse ci-dessous devrait être lue de concert avec les états
financiers consolidés non vérifiés intermédiaires de Fortis Inc.
("Fortis" ou la "Société") pour le trimestre et pour la période de neuf
mois terminés le 30 septembre 2005 et avec l'Examen et l'analyse par la
direction ainsi qu'avec les Etats financiers consolidés vérifiés pour
l'exercice terminé le 31 décembre 2004 inclus dans le Rapport annuel de
2004 de la Société. Cette documentation a été préparée conformément au
National Instrument 51-102 visant l'examen et l'analyse par la
direction.

Fortis inclut des énoncés prospectifs dans cette documentation. En
raison de leur caractère même, les énoncés prospectifs sont fondés sur
des hypothèses sous-jacentes et sont exposés à des risques et à des
incertitudes inhérents concernant les attentes générales pour l'avenir.
Ces événements comprennent, sans toutefois s'y limiter, la conjoncture
économique générale, boursière et commerciale, l'évolution de la
réglementation, les conditions météorologiques et la concurrence.
Fortis met en garde le lecteur sur le fait que, advenant la
concrétisation de certains de ces événements ou incertitudes, ou
advenant que les hypothèses sur lesquelles sont fondées les prévisions
s'avèrent incorrectes, les résultats réels pourraient bien être fort
différents des attentes. Pour obtenir des renseignements additionnels
concernant certains de ces risques ou de ces facteurs, on devrait se
reporter aux documents de divulgation continue déposés régulièrement
par la Société auprès des autorités canadiennes de réglementation des
valeurs mobilières. La Société nie toute intention ou obligation de
mettre à jour ou de réviser tout énoncé prospectif, à la suite de
renseignements nouveaux, d'événements éventuels ou d'autres facteurs.

L'information financière présentée dans le présent communiqué a été
préparée conformément aux principes comptables généralement reconnus au
Canada ("PCGR au Canada") et elle est présentée en dollars canadiens,
sauf avis contraire.


--------------------------------------------------------------------
Faits saillants d'ordre financier (non vérifiés)
Période terminée le 30 septembre
--------------------------------------------------------------------
(en millions $, sauf les
données sur les actions ordinaires) Trimestres Cumuls
--------------------------------------------------------------------
2005 2004 2005 2004
--------------------------------------------------------------------
Produits et revenu de participation 341,7 303,7 1 088,4 809,0
--------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie lié à l'exploitation 99,8 110,6 229,0 180,7
--------------------------------------------------------------------
Bénéfice net attribuable
aux actions ordinaires 37,4 25,5 114,8 69,7

--------------------------------------------------------------------
Bénéfice par action ordinaire
avant dilution ($)(1) 0,36 0,27 1,13 0,86
--------------------------------------------------------------------
Bénéfice par action ordinaire
après dilution ($)(1) 0,33 0,25 1,03 0,82
--------------------------------------------------------------------

Apports aux bénéfices sectoriels nets
--------------------------------------------------------------------
Trimestres Cumuls
--------------------------------------------------------------------
2005 2004 2005 2004
--------------------------------------------------------------------
Newfoundland Power 3,4 5,0 27,8 27,8
--------------------------------------------------------------------
Maritime Electric 3,0 2,3 7,4 6,4
--------------------------------------------------------------------
FortisOntario 2,1 1,2 4,2 3,4
--------------------------------------------------------------------
FortisAlberta 9,3 8,7 31,9 11,1
--------------------------------------------------------------------
FortisBC 4,6 5,2 18,9 6,1
--------------------------------------------------------------------
Services publics réglementés - Canada 22,4 22,4 90,2 54,8
--------------------------------------------------------------------
Belize Electricity 3,2 2,1 6,0 5,6
--------------------------------------------------------------------
Caribbean Utilities
- Revenu de participation 3,0 2,5 8,6 6,6
--------------------------------------------------------------------
Services publics réglementés - Caraïbes 6,2 4,6 14,6 12,2

--------------------------------------------------------------------
Total, services publics réglementés 28,6 27,0 104,8 67,0

--------------------------------------------------------------------
Non réglementés - Production de Fortis (2) 7,8 2,0 21,0 8,1
--------------------------------------------------------------------
Non réglementés - Fortis Properties 4,9 4,3 11,2 9,0
--------------------------------------------------------------------
Siège social (3,9) (7,8) (22,2) (14,4)

--------------------------------------------------------------------
Bénéfice net attribuable
aux actions ordinaires 37,4 25,5 114,8 69,7
--------------------------------------------------------------------

(1) Les données sur le bénéfice par action ordinaire pour le trimestre
et pour la période de cumul terminés le 30 septembre 2005 reflètent
l'effet de la division d'action de 4 pour 1 terminée en octobre 2005.
Les données correspondantes pour 2004 sur le bénéfice par action
ordinaire ont également été ajustées pour refléter la division de
l'action.

(2) Comprend l'exploitation des actifs de production non réglementés en
Colombie-Britannique, en Ontario, dans le centre de Terre-Neuve, dans
la partie supérieure de l'Etat de New York et au Belize.
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------


Au troisième trimestre, le bénéfice net attribuable aux actions ordinaires a été de 37,4 millions $, ou de 0,36 $ par action ordinaire, en regard de 25,5 millions $, ou de 0,27 $ par action ordinaire, au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Le bénéfice par action ordinaire a été ajusté de manière à refléter la division de l'action de 4 pour 1 terminée en octobre 2005. Au troisième trimestre, le bénéfice a été de 11,9 millions $ supérieur à celui du trimestre correspondant de l'exercice précédent, surtout en raison de la hausse du prix de vente en gros moyen de l'énergie en Ontario, et d'un gain sur change non réalisé de 3,1 millions $, après impôt, associé à la conversion d'une dette à long terme de la Société sans couverture de 60 millions $ US et du bénéfice accru chez Belize Electricity, chez Caribbean Utilities et chez Fortis Properties. Le bénéfice total provenant des Services publics réglementés au Canada a été semblable d'un trimestre à l'autre. L'effet net de plusieurs ajustements chez FortisAlberta, chez FortisBC et chez FortisOntario ainsi que la progression du bénéfice chez Maritime Electric ont contribué à compenser la baisse du bénéfice trimestriel chez Newfoundland Power associée à la nouvelle structure tarifaire applicable aux achats d'énergie et à la hausse des frais financiers dans les services publics de l'ouest du Canada.

Pour l'exercice à ce jour, le bénéfice net attribuable aux actions ordinaires a été de 114,8 millions $, ou de 1,13 $ par action ordinaire, à comparer à 69,7 millions $, ou 0,86 $ par action ordinaire, pour la période correspondante de 2004. Pour l'exercice à ce jour, le bénéfice cumulé est de 45,1 millions $ supérieur à celui de la période correspondante de l'exercice précédent, principalement en raison de la période de neuf mois d'apports au bénéfice par FortisAlberta et par FortisBC, alors que cette période était de quatre mois pour la période correspondante de l'exercice précédent, en raison d'un gain après impôt de 7,9 millions $ résultant du règlement de questions contractuelles entre FortisOntario et Ontario Power Generation Inc. ("OPGI"), en raison de la hausse du prix de vente en gros moyen de l'énergie en Ontario et de la progression du bénéfice chez Fortis Properties, chez Caribbean Utilities, chez Maritime Electric et chez FortisOntario. Ces apports au bénéfice ont été en partie annulés par la baisse de la production hydroélectrique au Belize, par suite des pluies moins abondantes, et de la hausse des frais financiers du siège social associés à l'acquisition de FortisAlberta et de FortisBC.

La progression du bénéfice par action ordinaire pour le trimestre et pour l'exercice à ce jour, par rapport aux périodes correspondantes de l'exercice précédent, a été en partie annulée par la dilution créée par l'émission d'actions ordinaires de 130 millions $ en mars 2005.



SERVICES PUBLICS REGLEMENTES - AU CANADA

Newfoundland Power

---------------------------------------------------------------------
Newfoundland Power
Faits saillants d'ordre financier (non vérifiés)
Période terminée le 30 septembre
--------------------------------------------------------------------
Trimestres Cumuls
--------------------------------------------------------------------
2005 2004 2005 2004
--------------------------------------------------------------------
Ventes d'électricité (GWh) 873 856 3 813 3 743
--------------------------------------------------------------------
(en millions $)
--------------------------------------------------------------------
Produits 77,5 76,6 318,6 300,1
--------------------------------------------------------------------
Coûts d'approvisionnement énergétique 46,3 44,3 186,9 172,1
--------------------------------------------------------------------
Dépenses d'exploitation 11,9 10,9 40,0 37,8
--------------------------------------------------------------------
Amortissement 6,0 6,0 25,9 24,6
--------------------------------------------------------------------
Frais financiers 8,0 7,6 23,4 22,8
--------------------------------------------------------------------
Impôts sur la Société 1,7 2,6 14,2 14,6
--------------------------------------------------------------------
Part des actionnaires sans contrôle 0,2 0,2 0,4 0,4
--------------------------------------------------------------------
Bénéfice 3,4 5,0 27,8 27,8
--------------------------------------------------------------------


Le bénéfice de Newfoundland Power au troisième trimestre a été de 3,4 millions $, en regard de 5,0 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. L'effet des différences de calendrier associé à la base d'imputation à la Société de l'énergie achetée, en vertu de la nouvelle structure tarifaire applicable à l'énergie achetée, à compter du 1er janvier 2005, a abaissé le bénéfice de 1,0 million $. Le bénéfice a également baissé par suite d'une baisse de 0,5 % des tarifs d'électricité imposés à la clientèle, à compter du 1er janvier 2005, des frais associés à un Programme de retraite précoce facultatif ("PRP") offert au premier trimestre de 2005 et des frais financiers supérieurs, en partie compensés par la progression des ventes d'électricité et par l'accroissement du revenu provenant de la location de poteaux.

La modification de la structure tarifaire applicable à l'énergie achetée résulte d'une ordonnance du "PUB" (Board of Commissioners of Public Utilities) de Terre-Neuve-et-Labrador, à compter du 1er janvier 2005, et visait à encourager la conservation et la gestion de la demande qui, à leur tour, devraient abaisser le coût de l'électricité à long terme pour le consommateur. En raison de la nouvelle structure tarifaire applicable à l'énergie achetée, le bénéfice au premier semestre de 2005 a été supérieur à celui de la période correspondante de 2004, et on prévoit qu'il sera inférieur au deuxième semestre de 2005 à celui du deuxième semestre de 2004.

Pour l'exercice à ce jour, le bénéfice a été de 27,8 millions $, ce qui est semblable à celui de la période correspondante de l'exercice précédent. Pour l'exercice à ce jour, le bénéfice a été affecté par la nouvelle structure tarifaire applicable à l'énergie achetée et par le revenu d'intérêt comptabilisé par suite du règlement fiscal intervenu avec l'Agence du revenu du Canada ("ARC"), comptabilisé au deuxième trimestre de 2005. Lorsqu'on exclut l'effet du règlement fiscal et de la modification de la structure tarifaire applicable à l'énergie achetée, le bénéfice est de 0,9 million $ inférieur à celui de la période correspondante de l'exercice précédent. La baisse est attribuable à la baisse de 0,5 % des tarifs d'électricité imposés à la clientèle, à compter du 1er janvier 2005, aux frais de retraite supérieurs, au PRP offert au premier trimestre de 2005, aux frais financiers supérieurs et aux pressions habituelles liées à la rémunération et à l'inflation sur les dépenses d'exploitation, en partie compensés par la progression des ventes d'électricité et par le revenu accru provenant des locations de poteaux.

Au troisième trimestre, les ventes d'électricité ont été de 873 gigawattheures ("GWh"), soit 2,0 % de plus que les ventes d'électricité de 856 GWh enregistrées au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Les ventes d'électricité accrues dans le secteur résidentiel se sont chiffrées à 9 GWh, alors que les ventes d'électricité accrues dans le secteur commercial et pour l'éclairage des voies publiques se sont chiffrées à 8 GWh. Pour l'exercice à ce jour, les ventes d'électricité ont été de 3 813 GWh, soit 1,9 % de plus que les ventes d'électricité de 3 743 GWh enregistrées pour la période correspondante de l'exercice précédent. Les ventes accrues d'électricité dans le secteur résidentiel ont été de 40 GWh, alors que les ventes accrues d'électricité dans le secteur commercial et pour l'éclairage des voies publiques expliquent l'autre 30 GWh. La progression des ventes d'électricité dans le secteur résidentiel est attribuable surtout à la grande activité du marché de la construction d'habitations. La progression des ventes dans le secteur commercial est attribuable à l'expansion économique dans le secteur des services et au développement continu de l'industrie pétrolière dans la province.

Au troisième trimestre, les produits ont été de 77,5 millions $, en regard de 76,6 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La progression est attribuable à la progression des ventes d'électricité et au revenu accru de la location de poteaux, facteurs en partie annulés par la baisse de 0,5 % des tarifs de l'électricité imposés à la clientèle, à compter du 1er janvier 2005. La baisse tarifaire a été le résultat de l'application annuelle de la formule d'ajustement automatique, qui a abaissé le taux de rendement du capital-actions de la Société ("RCA") aux fins de l'établissement des taux, depuis 9,75 % en 2004 à 9,24 % en 2005.

Pour l'exercice à ce jour, les produits ont été de 318,6 millions $, en regard de 300,1 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La progression est attribuable surtout à une hausse de 5,4 % des taux d'électricité imposés à la clientèle, à compter du 1er juillet 2004, par suite de la transmission d'une hausse du tarif imposé par Newfoundland and Labrador Hydro ("Newfoundland Hydro") à la Société pour l'énergie achetée. Par suite de cette modification, tant les produits que le coût de l'énergie achetée ont augmenté d'environ 12,3 millions $ pour l'exercice à ce jour. Ces deux hausses n'ont pas d'effet général sur le bénéfice de Newfoundland Power pour 2005. Pour l'exercice à ce jour, les produits ont également augmenté en raison de la progression des ventes d'électricité, de l'accroissement des locations de poteaux et des revenus d'intérêt supérieurs résultant du règlement fiscal avec l'ARC, en partie annulés par la baisse de 0,5 % des taux de l'électricité imposés à la clientèle.

Au troisième trimestre, les coûts d'approvisionnement énergétique ont été de 46,3 millions $, en regard de 44,3 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La hausse est attribuable surtout à l'effet de la nouvelle structure tarifaire de l'énergie achetée. La modification de la structure tarifaire de l'énergie achetée a provoqué un changement depuis une charge liée uniquement à l'énergie à une charge liée à l'énergie et à la demande. En vertu de cette structure tarifaire, une partie du coût annuel de l'énergie achetée par la Société, la charge liée à la demande, est fixée en fonction de la demande maximale de la saison d'hiver précédente. Auparavant, en vertu de la structure tarifaire fondée uniquement sur l'énergie, le coût de l'énergie achetée évoluait en fonction de la quantité d'électricité utilisée par les clients de Newfoundland Power.

Pour l'exercice à ce jour, le coût d'approvisionnement énergétique a été de 186,9 millions $, en regard de 172,1 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La hausse du tarif imposée par Newfoundland Hydro le 1er juillet 2004, comme on l'a vu ci-dessus, a entraîné une hausse du coût d'approvisionnement énergétique de 12,3 millions $, alors que l'autre partie de la hausse est surtout liée à la progression des ventes d'électricité et à l'effet de la nouvelle structure tarifaire de l'énergie achetée.

Au troisième trimestre, les dépenses d'exploitation ont été de 11,9 millions $, en regard de 10,9 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour l'exercice à ce jour, les dépenses d'exploitation ont été de 40,0 millions $, en regard de 37,8 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La hausse est principalement attribuable à l'amortissement des coûts liés aux pensions et aux allocations de retraite associées au PRP offert au premier trimestre de 2005. L'autre partie de la hausse des dépenses d'exploitation est attribuable aux hausses normales liées aux rémunérations et à l'inflation et à la hausse des coûts liés aux pensions, compensées en partie par l'effort continu lié à la gestion et à la maîtrise des coûts.

Les frais d'amortissement ont été de 6,0 millions $, ce qui est semblable à ceux du trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour l'exercice à ce jour, les frais d'amortissement ont été de 25,9 millions $, en regard de 24,6 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. Les frais d'amortissement ont augmenté de 0,2 million $ et de 0,9 million $ par rapport au trimestre correspondant et au cumul correspondant de l'exercice précédent, respectivement, par suite de l'accroissement des immobilisations. L'amortissement annuel des immobilisations est étalé sur les quatre trimestres de l'exercice, en se fondant sur la marge bénéficiaire nette prévue. La nouvelle structure tarifaire de l'énergie achetée a eu un effet sur la marge bénéficiaire nette trimestrielle en 2005, par rapport à 2004, ce qui s'est traduit par une diminution de 0,4 million $ et de 0,2 million $ des frais d'amortissement, par rapport au trimestre correspondant et au cumul correspondant, respectifs, de l'exercice précédent. Diverses autres différences de calendrier liées aux marges bénéficiaires nettes expliquent le reste de l'évolution des frais d'amortissement pour le trimestre et pour le cumul, par rapport aux périodes correspondantes de l'exercice précédent.

Au troisième trimestre, les frais financiers se sont chiffrés à 8,0 millions $, en regard de 7,6 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour l'exercice à ce jour, les frais financiers ont été de 23,4 millions $, en regard de 22,8 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. Cette hausse est attribuable à la hausse des taux sur les emprunts à court terme en 2005, associée à l'accroissement des besoins en emprunts liés au financement du programme d'immobilisations de la Société. En outre, en août 2005, la Société a remboursé 60,0 millions $ d'emprunts à court terme moins coûteux à même le produit d'une nouvelle série d'obligations à fonds d'amortissement comportant hypothèque de premier rang, sur trente ans, à 5,441 %.

Au cours du trimestre, la Société a déposé une demande de convention comptable auprès du PUB. La demande comptable traite de la convention de constatation du revenu et de questions liées à la transition proposée, depuis une comptabilisation des produits fondée sur la facturation, à une comptabilisation à base cumulative, à compter de 2006. Si les propositions de la Société sont acceptées par le PUB, elles fourniront des produits cumulés pour compenser la hausse de l'amortissement des immobilisations en 2006, reporteront une hausse par ailleurs prescrite des taux imposés à la clientèle et permettront à la Société d'obtenir un rendement juste et équitable.



Maritime Electric

--------------------------------------------------------------------
Maritime Electric
Faits saillants d'ordre financier (non vérifiés)
Période terminée le 30 septembre
--------------------------------------------------------------------
Trimestres Cumuls
--------------------------------------------------------------------
2005 2004 2005 2004
--------------------------------------------------------------------
Ventes d'électricité (GWh) 250 246 747 735
--------------------------------------------------------------------
(en millions $)
--------------------------------------------------------------------
Produits 30,2 29,9 87,8 87,6
--------------------------------------------------------------------
Coûts d'approvisionnement énergétique 18,2 18,5 53,3 54,6
--------------------------------------------------------------------
Dépenses d'exploitation 3,0 3,2 9,2 9,0
--------------------------------------------------------------------
Amortissement 2,4 2,3 7,2 6,9
--------------------------------------------------------------------
Frais financiers 1,6 2,0 5,8 6,4
--------------------------------------------------------------------
Impôts sur la Société 2,0 1,6 4,9 4,3
--------------------------------------------------------------------
Bénéfice 3,0 2,3 7,4 6,4
--------------------------------------------------------------------


Au troisième trimestre, le bénéfice de Maritime Electric a été de 3,0 millions $, en regard de 2,3 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La progression est attribuable surtout à la progression des produits et à la baisse du coût d'approvisionnement énergétique et des frais financiers. Pour l'exercice à ce jour, le bénéfice a été de 7,4 millions $, en regard de 6,4 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La hausse est attribuable surtout à la baisse du coût d'approvisionnement énergétique et des frais financiers.

Le 24 juin 2005, l'"IRAC" (Island Regulatory and Appeals Commission) a émis son Ordonnance relative à la demande de tarif général de Maritime Electric, par laquelle elle approuvait le relèvement demandé de 2 % du tarif de l'électricité, à compter du 1er juillet 2005, le mécanisme d'ajustement du coût de l'énergie ("ECAM") actuel, provisoire et de transition, devant demeurer en vigueur jusqu'au 30 juin 2006.

Au troisième trimestre, les ventes d'électricité ont été de 250 GWh, une hausse de 1,6 % par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Les ventes dans le secteur résidentiel ont progressé de 1,2 % alors que les ventes commerciales ont progressé de 2,1 %. Pour l'exercice à ce jour, les ventes d'électricité ont été de 747 GWh, en hausse de 1,6 % par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent. La progression des ventes dans le secteur résidentiel a été attribuable pour une bonne part à l'expansion de la base des clients et à la hausse de la consommation. Les ventes commerciales ont augmenté en raison de l'accroissement de la production dans les secteurs de la fabrication et de la transformation.

Au troisième trimestre, les produits se sont chiffrés à 30,2 millions $, en regard de 29,9 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour l'exercice à ce jour, les produits ont été de 87,8 millions $, en regard de 87,6 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La progression des produits résultant de la hausse tarifaire de 2 % de l'électricité, à compter du 1er juillet 2005, et les ventes d'électricité supérieures ont été en partie annulées par l'amortissement accru des frais récupérables sur les produits, tel que permis par l'IRAC le 6 janvier 2005 (l'"ordonnance provisoire (1)"). L'ordonnance provisoire (1) permet à Maritime Electric d'établir un ECAM, avec application à la période commençant le 1er janvier 2004, et de commencer l'amortissement de 20,8 millions $ de frais récupérables accumulés au 31 décembre 2003. Des frais récupérables de 1,5 million $ ont été amortis en 2004, un autre 2,5 millions $ étant amorti en 2005.

Au troisième trimestre, le coût d'approvisionnement énergétique a été de 18,2 millions $, en regard de 18,5 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Le coût d'approvisionnement énergétique pour l'exercice à ce jour a été de 53,3 millions $, en regard de 54,6 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. En plus de l'amortissement du coût de l'énergie récupérable avant 2004, l'Ordonnance provisoire (1) a également permis à Maritime Electric de percevoir des coûts liés à l'énergie au-delà du taux de base de 0,0673 $ le kilowattheure ("kWh"), ou d'accorder aux clients un rabais lié aux coûts de l'énergie en deçà de 0,0673 $ le kWh. Ainsi donc, le coût d'approvisionnement énergétique comptabilisé en 2005 était fondé sur 0,0673 $ le kWh, en regard du coût réel encouru en 2004. La baisse du coût d'approvisionnement énergétique est attribuable à l'effet de l'Ordonnance provisoire (1), de l'échéance du contrat Emera en décembre 2004, à l'évitement de l'utilisation de la capacité de pointe dans l'Ile et au coût de l'énergie réductible inférieur aux prévisions, par rapport aux périodes correspondantes de 2004. Au cours des trois premiers trimestres de 2005, Maritime Electric a acheté la plus grande partie de son énergie de New Brunswick Power Corporation ("NB Power") en vertu de plusieurs contrats d'achat d'énergie.

Au troisième trimestre, les frais financiers ont été de 1,6 million $, en regard de 2,0 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour l'exercice à ce jour, les frais financiers ont été de 5,8 millions $, en regard de 6,4 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La baisse des frais financiers est attribuable au montant des intérêts capitalisés durant la construction, par rapport aux périodes correspondantes de l'exercice précédent.

Le 30 septembre 2005, Maritime Electric avait dépensé 28,0 millions $ pour la construction d'une centrale de production de 50 mégawatts ("MW"), de 35 millions $, à l'Ile-du-Prince-Edouard. Cette centrale, qui peut être alimentée au pétrole léger ou au gaz naturel, contribuera à régler des problèmes de charge de câble sous-marin et à atténuer la dépendance de la Société envers l'électricité importée. La date cible de la mise en exploitation est la fin de 2005.



FortisOntario(1)

--------------------------------------------------------------------
FortisOntario
Faits saillants d'ordre financier (non vérifiés)
Période terminée le 30 septembre
--------------------------------------------------------------------
Trimestres Cumuls
--------------------------------------------------------------------
2005 2004 2005 2004
--------------------------------------------------------------------
Ventes d'électricité (GWh) 296 265 899 899
--------------------------------------------------------------------
(en millions $)
--------------------------------------------------------------------
Produits 36,6 30,3 106,8 93,4
--------------------------------------------------------------------
Coûts d'approvisionnement énergétique 28,9 22,6 84,4 71,1
--------------------------------------------------------------------
Dépenses d'exploitation 4,3 3,2 10,4 9,2
--------------------------------------------------------------------
Amortissement 1,3 1,2 3,8 3,7
--------------------------------------------------------------------
Frais financiers 1,2 1,3 3,8 3,9
--------------------------------------------------------------------
Impôts sur la Société (1,2) 0,8 0,2 2,1
--------------------------------------------------------------------
Bénéfice 2,1 1,2 4,2 3,4
--------------------------------------------------------------------

(1) FortisOntario est constituée de Canadian Niagara Power Inc.
("Canadian Niagara Power" ou Société canadienne d'énergie Niagara)
et de Cornwall Street Railway, Light and Power Company, Limited
("Cornwall Electric").


Au troisième trimestre, le bénéfice de FortisOntario a été de 2,1 millions $, en regard de 1,2 million $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour l'exercice à ce jour, le bénéfice a été de 4,2 millions $, en regard de 3,4 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La progression du bénéfice est attribuable surtout à la comptabilisation d'un actif d'impôt futur de 1,6 million $ associé au règlement favorable d'une réévaluation de l'ARC relative à Cornwall Electric, en partie annulée par la hausse des dépenses d'exploitation.

Au troisième trimestre, les ventes d'électricité ont été de 296 GWh, en regard de 265 GWh au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La progression des ventes d'électricité pour le trimestre est attribuable surtout à la plus grande utilisation moyenne de la clientèle attribuable au temps plus chaud, par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour l'exercice à ce jour, les ventes d'électricité ont été de 899 GWh, un niveau semblable à celui de la période correspondante de l'exercice précédent. Pour l'exercice à ce jour, une hausse des ventes d'électricité liée à l'utilisation moyenne supérieure faite par la clientèle, a été annulée surtout par l'effet de la perte d'un client industriel à Cornwall, au premier semestre de 2004.

Au troisième trimestre, les produits ont été de 36,6 millions $, en regard de 30,3 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La hausse des produits est attribuable surtout à la progression des ventes d'électricité et à une modification de l'élément coût de l'énergie facturée aux clients de Canadian Niagara Power. Pour l'exercice à ce jour, les produits ont été de 106,8 millions $, en regard de 93,4 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La progression des produits pour l'exercice à ce jour est attribuable surtout aux relèvements des taux d'électricité de Cornwall Electric et à la modification de l'élément coût de l'énergie facturé aux clients de Canadian Niagara Power. La modification de l'élément coût de l'énergie facturé a augmenté tant le revenu que le coût d'approvisionnement énergétique; il n'y a toutefois pas eu d'effet sur le bénéfice.

Au troisième trimestre, les dépenses d'exploitation ont été de 4,3 millions $, en regard de 3,2 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour l'exercice à ce jour, les dépenses d'exploitation ont été de 10,4 millions $, en regard de 9,2 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La hausse est attribuable surtout à l'augmentation de 1,0 million $ de l'imputation des frais de service partagés provenant des exploitations de production non réglementées ontariennes de la Société, résultant d'une étude interne récente de l'attribution des coûts.

Les impôts sur la Société étaient dans une situation de récupération de 1,2 million $ au troisième trimestre, en regard d'une charge de 0,8 million $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour l'exercice à ce jour, les impôts sur la Société ont été de 0,2 million $, en regard de 2,1 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La baisse des impôts sur la Société est attribuable surtout à la comptabilisation d'un actif d'impôt futur de 1,6 million $ associé au règlement favorable d'une réévaluation de l'ARC d'un actif fiscal créé lors de l'acquisition de Cornwall Electric par un propriétaire antérieur.

Le 9 décembre 2002, le Gouvernement de l'Ontario a adopté le projet de loi 210, intitulé Loi sur l'établissement du prix de l'électricité, la conservation de l'électricité et l'approvisionnement en électricité, 2002, qui a appliqué un gel des tarifs de distribution. En septembre 2005, FortisOntario a présenté une demande de tarif général visant l'établissement de tarifs, avec date d'effet le 1er mai 2006.



FortisAlberta(2)

--------------------------------------------------------------------
FortisAlberta
Faits saillants d'ordre financier (non vérifiés)
Période terminée le 30 septembre
--------------------------------------------------------------------
Trimestres Cumuls
--------------------------------------------------------------------
2005 2004 2005 2004
--------------------------------------------------------------------
Ventes d'électricité (GWh) 3 525 3 380 10 612 4 427
--------------------------------------------------------------------
(en millions $)
--------------------------------------------------------------------
Produits 66,8 55,3 201,1 72,4
--------------------------------------------------------------------
Dépenses d'exploitation 28,2 24,4 83,0 32,5
--------------------------------------------------------------------
Amortissement 14,9 13,3 45,6 17,6
--------------------------------------------------------------------
Frais financiers 6,1 3,7 17,9 4,9
--------------------------------------------------------------------
Impôts sur la Société 8,3 5,2 22,7 6,3
--------------------------------------------------------------------
Bénéfice 9,3 8,7 31,9 11,1
--------------------------------------------------------------------

(2) Le 31 mai 2004, Fortis a mené à terme la transaction visant
l'acquisition de deux services publics d'Aquila, Inc. de l'ouest du
Canada (renommés FortisAlberta et FortisBC). Les résultats
financiers de FortisAlberta et de FortisBC portent uniquement sur
la période commencée le 1er juin 2004.


Le 31 mai 2004, par l'intermédiaire d'une filiale en propriété exclusive indirecte, Fortis a acquis toutes les actions émises et en circulation d'Aquila Networks Canada (Alberta) Ltd. (renommée "FortisAlberta"). FortisAlberta possède et exploite le réseau de distribution d'électricité d'un territoire important du sud et du centre de l'Alberta et distribue de l'électricité à environ 412 000 clients qui utilisent plus de 103 000 kilomètres de lignes électriques. FortisAlberta est réglementée par l'Alberta Energy and Utilities Board ("AEUB") en vertu d'une réglementation conventionnelle fondée sur le coût du service.

Le 24 mai 2005, l'AEUB a approuvé l'accord de règlement négocié ("le Règlement") visant tous les aspects de la demande de tarif d'accès de distribution de 2005 de FortisAlberta. Le Règlement négocié, qui supprime la nécessité d'une procédure d'audience complète, s'est traduit par un besoin en revenu de distribution pour 2005 de 215,4 millions $, qui entraîne un relèvement de 2,1 % des tarifs de base pour 2005, avec date d'effet le 1er août 2005. Le besoin en revenu approuvé reflète des dépenses d'exploitation prévues de 101,0 millions $ et des dépenses en immobilisations de 134,3 millions $. L'effet cumulé du règlement négocié sur les résultats du premier semestre de 2005 a été reflété au deuxième trimestre de 2005. FortisAlberta a facturé les clients en appliquant les tarifs provisoires pour la période du 1er janvier 2005 au 31 juillet 2005. Le manque à gagner lié au produit pour cette période est obtenu des clients au cours de la période d'août 2005 à décembre 2005 au moyen d'un ajout d'ajustement de distribution. FortisAlberta prévoit déposer en novembre 2005 une demande liée aux taux à imposer aux clients en 2006 et en 2007.

Le 8 août 2005, FortisAlberta a annoncé la conclusion d'un accord avec EPCOR Energy Services (Alberta) Inc. ("EPCOR") visant le règlement de tous les aspects de la réclamation déposée le 18 août 2003 auprès de la Cour du Banc de la Reine de l'Alberta. Tous les montants liés au règlement sont reflétés dans les résultats du deuxième trimestre de la Société, la Société ayant les réserves adéquates dans ses états financiers pour compenser l'effet du règlement. Les produits à recevoir en vertu d'une police d'assurance ont en partie compensé le règlement du litige avec EPCOR et ont été constatés au troisième trimestre. Tous les aspects du règlement avec EPCOR et de la récupération d'assurance sont confidentiels.

Au troisième trimestre, le bénéfice de FortisAlberta a été de 9,3 millions $, en regard de 8,7 millions $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. La progression est principalement attribuable à une récupération d'assurance liée au règlement du litige avec EPCOR et à la progression des produits, annulées en partie par la hausse des dépenses d'exploitation, des frais financiers et des frais d'amortissement. Pour l'exercice à ce jour, le bénéfice a été de 31,9 millions $, contre 11,1 millions $ à la période correspondante de l'exercice précédent. La hausse est attribuable surtout au fait que les résultats de 2004 incluaient le bénéfice de FortisAlberta uniquement à compter du 1er juin 2004. En outre, les résultats de 2005 pour l'exercice à ce jour comportent un bénéfice de 11,0 millions $ associé surtout au règlement de questions fiscales ayant entraîné une baisse des charges associées à des périodes antérieures et à l'effet du règlement du litige avec EPCOR, après la récupération d'assurance, facteurs en partie compensés par certains ajustements comptables suivant le Règlement négocié.

Au troisième trimestre, les ventes d'électricité ont été de 3 525 GWh, soit 4,3 % de plus que les ventes d'électricité de 3 380 GWh du trimestre correspondant de l'exercice précédent. La hausse est attribuable surtout à l'accroissement de la consommation et à la hausse du nombre de clients dans les secteurs résidentiel, commercial et du pétrole et du gaz, en raison de la hausse des prix du pétrole et du gaz et du dynamisme de l'économie de la province. Ces hausses ont été en partie annulées par la baisse de la consommation dans le secteur de l'exploitation agricole et de l'irrigation, par suite d'une saison d'été humide. Les ventes d'électricité pour l'exercice à ce jour ont également été influencées par ces facteurs.

Au troisième trimestre, les produits ont été de 66,8 millions $, en regard de 55,3 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La hausse des produits est attribuable surtout à la finalisation des montants de règlement liés à la charge relatifs à des périodes antérieures, aux variations favorables de volume liées au revenu de transport, à la récupération d'assurance liée au règlement du litige avec EPCOR, à la hausse de 2,1 % des tarifs d'électricité et à la progression des ventes d'électricité. En plus des facteurs décrits pour le trimestre, les produits ont également profité pour l'exercice à ce jour de l'effet favorable de la solution des questions d'ordre fiscal, qui a entraîné la baisse des charges associées aux périodes antérieures.

Au troisième trimestre, les dépenses d'exploitation ont été de 28,2 millions $, en regard de 24,4 millions $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. La hausse est attribuable surtout à la hausse des frais de main-d'oeuvre, des frais de temps supplémentaire et des frais de matériaux associés à la plus grande activité d'entretien des lignes et à la modification, par rapport à 2004, de la méthode appliquée à la comptabilisation des récupérations des dépenses d'exploitation intersociétés. La hausse des charges de temps supplémentaire est attribuable surtout aux activités régulières d'entretien et aux travaux additionnels de remplacement d'immobilisations au cours du trimestre, à la suite des dommages causés au réseau de distribution par la tornade et par les inondations. Pour l'exercice à ce jour, les dépenses d'exploitation ont également subi l'effet de ces facteurs.

Au troisième trimestre, les frais d'amortissement ont été de 14,9 millions $, en regard de 13,3 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La hausse est attribuable surtout à la hausse des taux d'amortissement par suite du Règlement négocié et à la hausse des immobilisations résultant surtout de l'accroissement de la charge dans le territoire desservi par la Société. Pour l'exercice à ce jour, les frais d'amortissement ont également subi l'effet de ces facteurs.

Au troisième trimestre, les frais financiers ont été de 6,1 millions $, en regard de 3,7 millions $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Les frais financiers ont été plus élevés en raison surtout des taux d'intérêt liés aux débentures publiques de 400 millions $ émises le 25 octobre 2004, qui étaient supérieurs à ceux liés à la facilité de crédit-relais à court terme qui a été remboursée à même le produit de l'émission de titres de dette.

En juin 2005, FortisAlberta et la Ville d'Airdrie ont signé un accord de franchise de distribution électrique de dix ans. Cet accord accorde à FortisAlberta les droits exclusifs visant la possession, l'exploitation et l'entretien du service de distribution d'électricité sur les emprises de la Ville d'Airdrie. Auparavant, la Ville d'Airdrie avait signifié à la Société son intention de mettre fin à l'Accord de franchise et de tirer parti de ses droits en vertu de la Loi des municipalités (Municipal Government Act) pour acquérir le réseau de distribution de la Société.



FortisBC(3)

FortisBC
Faits saillants d'ordre financier (non vérifiés)
Période terminée le 30 septembre
--------------------------------------------------------------------
Trimestres Cumuls
--------------------------------------------------------------------
2005(4) 2004(3) 2005(4) 2004(3)
--------------------------------------------------------------------
Ventes d'électricité (GWh) 690 661 2 165 873
--------------------------------------------------------------------
(en millions $)
--------------------------------------------------------------------
Produits 45,1 42,0 144,6 54,4
--------------------------------------------------------------------
Coûts d'approvisionnement
énergétique 13,9 13,1 44,5 16,8
--------------------------------------------------------------------
Dépenses d'exploitation 16,0 13,6 48,0 18,0
--------------------------------------------------------------------
Amortissement 4,8 4,2 14,1 5,7
--------------------------------------------------------------------
Frais financiers 4,4 4,1 13,2 5,4
--------------------------------------------------------------------
Impôts sur la Société 1,4 1,8 5,9 2,4
--------------------------------------------------------------------
Bénéfice 4,6 5,2 18,9 6,1
--------------------------------------------------------------------


(3) Le 31 mai 2004, Fortis a mené à terme la transaction visant
l'acquisition de deux services publics d'Aquila, Inc. situés dans
l'ouest du Canada (renommés FortisAlberta et FortisBC). Les
résultats financiers de FortisAlberta et de FortisBC portent
uniquement sur la période commencée le 1er juin 2004.

(4) Le 31 mai 2005, Fortis, par l'intermédiaire d'une filiale en
propriété exclusive indirecte, a fait l'acquisition de Princeton
Light and Power Company, Limited. Les résultats financiers
concernant PLP ne sont présentés qu'à compter du 1er juin 2005.


Le 31 mai 2004, par l'intermédiaire d'une filiale en propriété exclusive indirecte, Fortis a acheté toutes les actions émises et en circulation d'Aquila Networks Canada (British Columbia) Ltd. (renommée "FortisBC"). FortisBC est un service public intégré d'électricité qui a des exploitations dans le territoire intérieur sud de la Colombie-Britannique et qui dessert directement et indirectement plus de 146 000 clients. FortisBC est réglementée par la Commission des services publics de la Colombie-Britannique (la "BCUC" : British Columbia Utilities Commission). Les produits et les tarifs de FortisBC sont fondés sur une réglementation conventionnelle basée sur le coût du service. Toutefois, FortisBC est également assujettie à un mécanisme tarifaire fondé sur le rendement, qui permet d'établir des ajustements tarifaires annuels.

Le 31 mai 2005, BCUC a émis sa décision visant la demande de besoins en produits pour 2005 de FortisBC, autorisant un relèvement de tarif de 3,4 %, à compter du 1er janvier 2005. Ce tarif a remplacé le tarif provisoire de 3,7 %. En raison de la modification des tarifs, environ 0,3 million $ a été remboursé aux clients au troisième trimestre. La décision autorisait également un taux de rendement des capitaux propres de 9,43 % et le maintien d'un ratio de capitaux propres de 40 %. FortisBC a présenté son plan d'immobilisations de 2005, de l'ordre de 121,6 millions $, dont 117,3 millions $ ont été approuvés alors que 4,3 millions $ doivent faire l'objet d'un examen plus approfondi avant d'être autorisés. En août 2005, FortisBC a présenté son Plan d'immobilisations de 2006, dans le cadre duquel la Société sollicite l'autorisation de dépenser environ 111,7 millions $ en rapport avec ses installations d'électricité. La Société présentera également une demande de besoins en produits, au quatrième trimestre de 2005, aux fins du calcul des taux imposés aux clients en 2006.

En juin 2005, un service public de la Colombie-Britannique a présenté à la BCUC une demande visant l'examen du mécanisme actuel d'ajustement du RCA, qui s'applique également à FortisBC. La demande est assujettie à un processus de réglementation (65) auquel participe FortisBC, dans la mesure où les procédures touchent FortisBC. L'effet et l'importance de tout changement du mécanisme d'ajustement du RCA ne peuvent être estimés ou calculés avec une certitude raisonnable à ce moment-ci.

Le 31 mai 2005, Fortis, par l'intermédiaire d'une filiale en propriété exclusive indirecte, a acheté toutes les actions ordinaires et les actions privilégiées émises de Princeton Light and Power Company, Limited ("PLP"), en contrepartie de 3,7 millions $. PLP est un service public d'électricité qui dessert environ 3 200 clients, établis principalement à Princeton, en Colombie-Britannique. PLP achète actuellement son électricité en gros de FortisBC en vertu d'un contrat à long terme. Les résultats financiers de PLP sont intégrés aux résultats sectoriels de FortisBC et ne sont présentés que depuis le 1er juin 2005. L'effet de PLP sur le bénéfice du troisième trimestre et pour l'exercice à ce jour est négligeable.

Au troisième trimestre, le bénéfice de FortisBC a été de 4,6 millions $, contre 5,2 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Le fléchissement du bénéfice est attribuable surtout à la hausse du coût de l'approvisionnement énergétique, des dépenses d'exploitation, des frais financiers et des frais d'amortissement, compensés en partie par la progression des produits. Pour l'exercice à ce jour, le bénéfice a été de 18,9 millions $, en regard de 6,1 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La progression est principalement attribuable au fait que les résultats de 2004 comprenaient les bénéfices de FortisBC uniquement à compter du 1er juin 2004.

Au troisième trimestre, les ventes d'électricité ont été de 690 GWh, contre 661 GWh au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La hausse est attribuable surtout à la progression de 2,6 % du nombre de clients des secteurs commercial et résidentiel, résultant de la croissance démographique régulière dans la région de l'Okanagan, et des ventes d'électricité de 17 GWh attribuables à PLP. Pour l'exercice à ce jour, les ventes d'électricité ont également profité des températures plus froides au cours du premier semestre de 2005, par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, qui ont entraîné l'accroissement de la charge liée au chauffage.

Au troisième trimestre, les produits ont été de 45,1 millions $, en regard de 42,0 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La hausse est attribuable surtout à la progression des ventes d'électricité, au relèvement de 3,4 % des tarifs d'électricité, à compter du 1er janvier 2005, à une hausse du montant accumulé en rapport avec des produits non facturés et des produits attribuables à PLP, facteurs en partie annulés par une baisse des autres revenus, surtout de ceux associés aux ajustements incitatifs d'ordre réglementaire fondés sur le rendement. Pour l'exercice à ce jour, les produits ont également été influencés par ces facteurs.

Le coût d'approvisionnement énergétique a été de 13,9 millions $, en regard de 13,1 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Le coût d'approvisionnement énergétique moindre au troisième trimestre de 2004 s'explique surtout par un ajustement de 1,1 million $ qui a eu pour effet d'abaisser le coût d'approvisionnement énergétique de ce trimestre.

Au troisième trimestre, les dépenses d'exploitation ont été de 16,0 millions $, en regard de 13,6 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La hausse est attribuable surtout à l'accroissement des activités de service à la clientèle et d'entretien de réseau, aux hausses générales liées à l'inflation et aux dépenses d'exploitation attribuables à PLP. Pour l'exercice à ce jour, les dépenses ont été en partie compensées par un remboursement de 0,5 millions $ lié à un appel de décision fiscale du Gouvernement de la Colombie-Britannique.

Au troisième trimestre, les frais d'amortissement ont été de 4,8 millions $, en regard de 4,2 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Cette hausse est attribuable surtout à l'augmentation des immobilisations résultant du programme de dépenses en immobilisations de la Société. Pour l'exercice à ce jour, les frais d'amortissement ont également été influencés par ce facteur.

Au troisième trimestre, les frais financiers ont été de 4,4 millions $, en regard de 4,1 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Cette hausse est attribuable surtout à l'accroissement des emprunts liés au financement de l'important programme de dépenses en immobilisations de FortisBC et aux taux d'intérêt sur les débentures de 140 millions $ émises le 30 novembre 2004, qui étaient plus élevés que ceux liés aux emprunts à court terme remboursés à même le produit de cette émission. La hausse a été en partie compensée par la hausse des intérêts capitalisés associés aux grands projets d'immobilisations à long terme.



SERVICES PUBLICS REGLEMENTES - CARAIBES

Belize Electricity

--------------------------------------------------------------------
Belize Electricity
Faits saillants d'ordre financier (non vérifiés)
Période terminée le 30 septembre
--------------------------------------------------------------------
Trimestres Cumuls
--------------------------------------------------------------------
2005 2004 2005 2004
--------------------------------------------------------------------
Taux de change moyen US : CA 1,20 1,31 1,22 1,33
--------------------------------------------------------------------
Ventes d'électricité (GWh) 95 89 263 246
--------------------------------------------------------------------
(en millions $)
--------------------------------------------------------------------
Produits 21,9 18,9 56,0 54,8
--------------------------------------------------------------------
Coûts d'approvisionnement énergétique 11,9 10,2 30,1 28,6
--------------------------------------------------------------------
Dépenses d'exploitation 2,2 2,4 7,9 8,4
--------------------------------------------------------------------
Amortissement 1,3 1,6 4,5 4,9
--------------------------------------------------------------------
Frais financiers 1,5 1,3 4,3 4,2
--------------------------------------------------------------------
Perte sur change (gain) - 0,1 (0,4) (0,2)
--------------------------------------------------------------------
Impôts sur la Société et
part des actionnaires sans contrôle 1,8 1,2 3,6 3,3
--------------------------------------------------------------------
Bénéfice 3,2 2,1 6,0 5,6
--------------------------------------------------------------------


Au troisième trimestre, le bénéfice de Belize Electricity a été de 3,2 millions $ (5,1 millions $ BZ), en regard de 2,1 millions $ (3,1 millions $ BZ) au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour l'exercice à ce jour, le bénéfice a été de 6,0 millions $ (9,6 millions $ BZ), en regard de 5,6 million $ (8,2 millions $ BZ) pour la période correspondante de l'exercice précédent. La progression du bénéfice est attribuable surtout au relèvement de 11 % des tarifs d'électricité, à compter du 1er juillet 2005, résultant du nouvel accord tarifaire de quatre ans et des ventes accrues d'électricité, ces facteurs ayant été en partie annulés par la hausse des frais financiers et par l'effet de la baisse de valeur du dollar américain par rapport au dollar canadien, à comparer aux périodes correspondantes de l'exercice précédent.

Belize Electricity est réglementée par la Public Utilities Commission ("PUC") et les tarifs d'électricité de base au Belize sont constitués de deux éléments. Le premier, la prestation de valeur ajoutée ("VAD", Value Added Delivery) , est assujetti à un plafonnement des prix, alors que le deuxième représente le coût du combustible et de l'énergie achetée ("COP"), ce qui comprend le coût variable de la production, qui est transmis dans les taux imposés aux clients. Belize Electricity a présenté le 2 mars 2005 sa première demande de tarif complète, visant l'adoption d'un nouvel accord de calcul du tarif VAD de quatre ans. Le 14 juillet 2005, le PUC a rendu sa décision finale approuvant un relèvement général des tarifs d'électricité, incluant la récupération du solde du compte de stabilisation des tarifs, à 0,39 $ BZ le kWh, depuis 0,349 $ BZ le kWh, à compter du 1er juillet 2005. Par suite de la Décision, le volet VAD des tarifs d'électricité a augmenté à 0,162 $ BZ le kWh, depuis 0,14 $ BZ le kWh, alors que le volet COP a augmenté à 0,21 $ BZ le kWh, depuis 0,175 $ BZ le kWh. La Société poursuit actuellement des pourparlers avec le PUC concernant la Décision tarifaire définitive, dans le but d'obtenir une décision tarifaire simplifiée révisée avant la fin de 2005.

Au troisième trimestre, les ventes d'électricité ont été de 95 GWh, environ 7 % de plus qu'au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour l'exercice à ce jour, les ventes d'électricité ont été de 263 GWh, environ 7 % de plus qu'à la période correspondante de l'exercice précédent. La progression des ventes d'électricité tant dans le secteur résidentiel que dans le secteur commercial est attribuable à l'expansion de l'économie.

Au troisième trimestre, les produits ont été de 21,9 millions $ (36,8 millions $ BZ), en regard de 18,9 millions $ (29,0 millions $ BZ) au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Lorsqu'on exclut l'effet du change, les produits augmentent de presque 27 %, par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La hausse est attribuable surtout à la hausse de 18 % des volets VAD et COP des tarifs d'électricité, à compter du 1er juillet 2005, et à la progression de 7 % des ventes d'électricité. Pour l'exercice à ce jour, les produits ont été de 56,0 millions $ (91,9 millions $ BZ), en regard de 54,8 millions $ (82,3 millions $ BZ) pour la période correspondante de l'exercice précédent. Lorsqu'on exclut l'effet du change, les produits progressent de presque 12 % par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent. La progression est attribuable au relèvement de 18 % des tarifs de base de l'électricité, comme il est décrit ci-dessus, et à la progression des ventes d'électricité, compensés en partie par la baisse finale des tarifs de 0,01 $ BZ le kWh, appliquée en juillet 2004 jusqu'au 30 juin 2005. Avant le 1er juillet 2005, les tarifs avaient été abaissés de 0,05 $ BZ le kWh sur une période de cinq ans, une baisse correspondant à l'engagement pris par Fortis lors de l'acquisition de Belize Electricity en octobre 1999.

Au troisième trimestre, le coût de l'approvisionnement énergétique a été de 11,9 millions $ (20,0 millions $ BZ), en regard de 10,2 millions $ (15,6 millions $ BZ) pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour l'exercice à ce jour, le coût de l'approvisionnement énergétique a été de 30,1 millions $ (49,4 millions $ BZ), à comparer à 28,6 millions $ (43,1 millions $ BZ) pour la période correspondante de l'exercice précédent. La hausse du coût de l'approvisionnement énergétique reflète la hausse du volet COP des tarifs de l'électricité, à compter du 1er juillet 2005, et la progression des ventes d'électricité, en partie annulées par l'effet du change.

Au troisième trimestre, les dépenses d'exploitation ont été de 2,2 millions $ (3,9 millions $ BZ), contre 2,4 millions $ (3,7 millions $ BZ) au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour l'exercice à ce jour, les dépenses d'exploitation ont été de 7,9 millions $ (12,9 millions $ BZ), en regard de 8,4 millions $ (12,5 millions $ BZ) pour la période correspondante de l'exercice précédent. Lorsqu'on exclut l'effet du change, les dépenses d'exploitation augmentent en raison des frais supérieurs liés aux effectifs et des hausses générales du coût des biens et des services.

Au troisième trimestre, les frais d'amortissement ont été de 1,3 million $ (2,3 millions $ BZ), en regard de 1,6 million $ (2,5 millions $ BZ) au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La baisse est attribuable à l'effet du change ainsi qu'à la récupération de tout l'amortissement lié au matériel de production par l'intermédiaire du volet COP, résultant de la décision tarifaire définitive du 1er juillet 2005, en partie compensée par l'effet de l'augmentation des immobilisations. Pour l'exercice à ce jour, les frais d'amortissement ont été de 4,5 millions $ (7,7 millions $ BZ), en regard de 4,9 millions $ (7,5 millions $ BZ). Lorsqu'on exclut l'effet du change, les frais d'amortissement augmentent en raison de l'accroissement des immobilisations, en partie compensé par la récupération de l'amortissement lié au matériel de production par l'intermédiaire du volet COP, comme il a été décrit ci-dessus.

Au troisième trimestre, les frais financiers ont été de 1,5 million $ (2,5 millions $ BZ), en regard de 1,3 million $ (2,0 millions $ BZ) au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour l'exercice à ce jour, les frais financiers ont été de 4,3 millions $ (7,1 millions $ BZ), en regard de 4,2 millions $ (6,3 millions $ BZ) pour la période correspondante de l'exercice précédent. Lorsqu'on exclut l'effet du change, les frais financiers augmentent en raison de la plus grande utilisation des facilités de découvert et des emprunts à court terme additionnels permettant de contribuer à satisfaire les besoins de l'exploitation.

La perte (gain) sur change est associée à la dette de Belize Electricity libellée en euros. Pour l'exercice à ce jour, le gain sur change a augmenté par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent en raison du redressement du dollar américain par rapport à l'euro.



Caribbean Utilities

--------------------------------------------------------------------
Caribbean Utilities
Faits saillants d'ordre financier (non vérifiés)
Période terminée le 30 septembre
--------------------------------------------------------------------
Trimestres Cumuls
--------------------------------------------------------------------
2005 2004 2005 2004
--------------------------------------------------------------------
Taux de change moyen US : CA (5) 1,24 1,27 1,23 1,32
--------------------------------------------------------------------
(en millions $)
--------------------------------------------------------------------
Revenu de participation 3,0 2,5 8,6 6,6
--------------------------------------------------------------------

(5) Le bénéfice de participation trimestriel pour 2005 et pour 2004
a fait l'objet d'une conversion au taux de change moyen US : CA
prévalant au cours de la période de trois mois terminée les 31
juillet 2005 et 2004, respectivement, les bénéfices de
participation étant comptabilisés sur une base de report. Pour
l'exercice à ce jour, le bénéfice de participation pour 2005 et
pour 2004 a été converti au taux de change moyen US : CA prévalant
au cours des périodes de neuf mois terminées respectivement les 31
juillet 2005 et 2004, pour le motif précisé ci-dessus.


Fortis comptabilise sa participation de 36,8 % dans Caribbean Utilities à la valeur de consolidation. Les bénéfices de participation sont comptabilisés sur une base de report et les résultats financiers trimestriels précisés ci-dessus représentent donc la part de la Société du bénéfice de Caribbean Utilities pour ses premiers trimestres terminés le 31 juillet 2005 et le 31 juillet 2004.

Caribbean Utilities et les Iles des Caïmans continuent de se remettre de l'impact de l'ouragan Ivan qui a frappé Grand Cayman en septembre 2004. Environ 7 pour cent des clients de la Société avant Ivan étaient toujours sans électricité à la fin de juillet 2005. La Société prévoit que les ventes d'électricité retrouveront le niveau de 100 pour cent des ventes avant Ivan vers la fin d'avril 2006. La charge de pointe au premier trimestre de la Société a été de 77 MW, soit environ 91 pour cent de la charge de pointe de 84 MW enregistrée au cours de l'exercice financier 2005. La Société prévoit retrouver la capacité totale d'environ 120 MW vers l'été 2006, capacité qui était de 123 MW avant Ivan.

Au troisième trimestre, le revenu de participation a été de 3,0 millions $, en regard de 2,5 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La hausse est attribuable pour une bonne part à l'effet favorable réuni de la récupération continue de l'ouragan Ivan, comportant notamment l'assurance contre l'interruption des affaires ("IA"), les gains sur change accrus et la comptabilisation d'ajustements de vérification de fin d'exercice de 2004 portés aux résultats du troisième trimestre de 2004 de la Société. Au cours du premier trimestre terminé le 31 juillet 2005, Caribbean Utilities a comptabilisé une réclamation d'assurance IA de 2,5 millions $ US. Le calcul de la réclamation IA comprend un facteur de progression des produits de 5,625 %, la réclamation IA étant calculée sur une base de marge de contribution. La Société estime que sa réclamation IA totale pour son exercice financier 2006 sera d'environ 6,4 millions $ US et de 17,3 millions $ US pour la période totale d'indemnisation de 24 mois. Habituellement, l'indemnisation finale obtenue dans le cadre d'une assurance IA est liée à un jugement de valeur et fait donc l'objet de négociations entre l'assureur et l'assuré. La méthode de calcul de la réclamation IA a maintenant été convenue avec les experts d'assurances, ce qui facilite le calcul mensuel des réclamations pour interruption des affaires. Pour l'exercice à ce jour, le revenu de participation a été de 8,6 millions $, en regard de 6,6 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. En plus des facteurs décrits pour le trimestre, la hausse pour l'exercice à ce jour est également attribuable à un ajustement positif de 1,1 million $ lié à une modification des pratiques comptables de Caribbean Utilities appliquées à la comptabilisation des produits non facturés. Alors que Caribbean Utilities a comptabilisé un ajustement rétroactif positif de 2,5 millions $ US (3,0 millions $ CA) lié à ses bénéfices non répartis au 30 avril 2004, Fortis a comptabilisé sa part, soit 1,1 million $, au bénéfice du deuxième trimestre de 2005. Pour l'exercice à ce jour, le revenu de participation a également profité de l'effet positif de la diminution des pertes estimatives liées à l'ouragan Ivan comptabilisées par Caribbean Utilities au quatrième trimestre et de la récupération au premier trimestre de 2005 de coûts en carburant de 2004 (12) qui ont été encourus à la suite de l'ouragan Ivan. La hausse au troisième trimestre et pour l'exercice à ce jour du revenu de participation a été en partie annulée par la perte de valeur du dollar américain par rapport au dollar canadien, à comparer aux périodes correspondantes de l'exercice précédent.

Caribbean Utilities a présenté en juillet 2002 au gouvernement des Iles Caïmans (le Gouvernement) une proposition visant le prolongement de son permis actuel et le remplacement du mécanisme de rendement de 15 pour cent de la base tarifaire permettant l'ajustement des tarifs imposés aux clients par un mécanisme de plafonnement des prix. Le projet d'accord ne liant pas les parties signé par Caribbean Utilities et par le Gouvernement en juin 2004 est échu, après l'ouragan Ivan. Le permis actuel demeure en vigueur et échoit en janvier 2011. En mai 2005, un nouveau gouvernement a été élu aux Iles Caïmans. La Société reprendra en novembre 2005 les discussions liées au prolongement du permis avec le nouveau gouvernement.

Au moment de présenter au gouvernement son rendement définitif pour la fin de son exercice 2005, le 21 juillet 2005, Caribbean Utilities a jugé que, en vertu de son permis actuel, elle est autorisée à appliquer un relèvement de tarif de 9,5 %, à compter du 1er août 2005, en raison des coûts importants liés à l'ouragan Ivan. La Société a jugé que, sans porter préjudice à ses droits en vertu de son permis actuel, compte tenu des réalités économiques prévalant après l'ouragan, un relèvement tarifaire ne servirait pas au mieux les intérêts des Iles Caïmans et de ses résidents, pas plus que l'intérêt à long terme de la Société, et elle a décidé de ne pas appliquer la hausse tarifaire autorisée par le
permis. La Société et le gouvernement ont convenu d'un droit supplémentaire lié à la récupération des coûts ("CRS") de 0,89 cents US le kWh pour chaque kWh d'électricité consommé par le client. Le CRS constitue une hausse des tarifs de base d'électricité de 4,7 %, soit moins de la moitié du 9,5 % autorisé par le permis. Le CRS a pris effet pour la facturation d'août 2005 et s'appliquera durant une période d'environ trois ans. Il a également été convenu avec le gouvernement qu'il y aura gel des taux de base de facturation jusqu'au 31 juillet 2008 et aucune hausse rétroactive des taux de facturation n'est autorisée après la récupération complète du CRS. Caribbean Utilities a enregistré des pertes directes non assurées causées par l'ouragan de 14,0 millions $ US. Après accord avec le gouvernement, Caribbean Utilities récupérera 13,4 millions $ US des 14,0 millions $ US de pertes non assurées au moyen du CRS. En tout, Caribbean Utilities a convenu d'absorber 3,6 millions $ US de frais indirects connexes en rapport avec l'ouragan, qui ne seront pas récupérés à même les taux imposés aux clients. Ces frais indirects ont été comptabilisés au cours de l'exercice financier 2005 de Caribbean Utilities.



SERVICES NON REGLEMENTES - PRODUCTION DE FORTIS (6)

--------------------------------------------------------------------
Services non réglementés - Production de Fortis
Faits saillants d'ordre financier (non vérifiés)
Période terminée le 30 septembre
--------------------------------------------------------------------
Trimestres Cumuls
--------------------------------------------------------------------
Ventes d'électricité (GWh) 2005 2004 2005 2004
--------------------------------------------------------------------
Centre de Terre-Neuve 26 29 109 89
--------------------------------------------------------------------
Ontario 166 174 526 537
--------------------------------------------------------------------
Belize 18 16 32 42
--------------------------------------------------------------------
Colombie-Britannique(6) 15 9 31 15
--------------------------------------------------------------------
Territoire supérieur de l'Etat de New York 7 10 40 46
--------------------------------------------------------------------
Total 232 238 738 729
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------
Trimestres Cumuls
--------------------------------------------------------------------
(en millions $) 2005 2004 2005 2004
--------------------------------------------------------------------
Produits 21,7 15,5 57,9 49,1
--------------------------------------------------------------------
Coûts d'approvisionnement énergétique 0,9 1,3 4,6 4,1
--------------------------------------------------------------------
Dépenses d'exploitation 2,5 4,4 11,7 12,4
--------------------------------------------------------------------
Amortissement 2,6 2,6 7,8 7,5
--------------------------------------------------------------------
Frais financiers 3,5 4,0 11,4 11,6
--------------------------------------------------------------------
Gain lié au règlement
de questions d'ordre contractuel - - (10,0) -
--------------------------------------------------------------------
Impôts sur la Société 4,4 1,2 10,3 5,2
--------------------------------------------------------------------
Part des actionnaires sans contrôle - - 1,1 0,2
--------------------------------------------------------------------
Bénéfice 7,8 2,0 21,0 8,1
--------------------------------------------------------------------

(6) La production de Fortis comprend les exploitations d'actifs de
production non réglementés situés dans le centre de Terre-Neuve, en
Ontario, en Colombie-Britannique, au Belize et dans le territoire
supérieur de l'Etat de New York. Les ventes d'énergie de la
Colombie-Britannique représentent les ventes d'énergie provenant de
la centrale hydroélectrique au fil de l'eau Walden, de 16 MW,
acquise le 31 mai 2004 comme élément de FortisBC.


Le bénéfice provenant du secteur de production non réglementé de Fortis a été de 7,8 millions $, en hausse de 5,8 millions $ par rapport au troisième trimestre de l'exercice précédent. La progression du bénéfice est attribuable surtout à l'effet de la hausse du prix de vente en gros moyen de l'énergie en Ontario. Pour l'exercice à ce jour, le bénéfice a été de 21,0 millions $, contre 8,1 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La progression du bénéfice est attribuable surtout à un gain après impôt de 7,9 millions $ résultant du règlement de questions d'ordre contractuel entre FortisOntario et OPGI, à la hausse du prix de vente en gros de l'énergie en Ontario et à la production accrue au centre de Terre-Neuve, annulés en partie par la baisse de production au Belize résultant des pluies moins abondantes.

Au troisième trimestre, les produits de la production ont été de 21,7 millions $, en regard de 15,5 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Les produits de la production ont progressé surtout en raison des hausses du prix de vente en gros de l'énergie en Ontario. Au troisième trimestre, le prix moyen de vente en gros de l'énergie en Ontario a été de 85,91 $ le mégawattheure (3) ("MWh"), contre 46,19 $ le MWh au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour l'exercice à ce jour, le produit de la production a été de 57,9 millions $, contre 49,1 millions $ à la période correspondante de l'exercice précédent. La hausse est attribuable surtout à la hausse du prix de vente en gros de l'énergie en Ontario et à l'accroissement de la production dans le centre de Terre-Neuve, annulés en partie par la baisse de la production hydroélectrique au Belize en raison de pluies moins abondantes.

Au troisième trimestre, les dépenses d'exploitation ont été de 2,5 millions $, en regard de 4,4 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La baisse a été associée en partie à un ajustement favorable de 1,1 million $ lié aux droits sur l'eau résultant de la confirmation par le gouvernement de l'Ontario du maintien du prix ferme sur lequel sont fondés ces droits. Les dépenses d'exploitation ont également baissé par suite d'une baisse de 1,0 million $ de l'imputation des frais de service partagés aux exploitations de production ontariennes non réglementées, résultant d'une étude interne récente sur l'imputation des coûts. Pour l'exercice à ce jour, les dépenses d'exploitation ont été de 11,7 millions $, en regard de 12,4 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La baisse des dépenses d'exploitation pour l'exercice à ce jour est attribuable surtout à la réaffectation des frais des services partagés.

Les frais financiers ont été de 3,5 millions $, en regard de 4,0 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour l'exercice à ce jour, les frais financiers ont été de 11,4 millions $, en regard de 11,6 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La baisse des frais financiers est attribuable surtout au remboursement d'un emprunt à terme de 22,5 millions $ au deuxième trimestre de 2005.

Le barrage Chalillo, au Belize, a entrepris le stockage de l'eau le 12 juillet 2005 et la mise en service de la centrale hydroélectrique de 7 MW, au barrage, a commencé à la mi-septembre, avec la production d'électricité. Le barrage de retenue en amont et la centrale hydroélectrique devraient permettre de doubler la quantité d'énergie tirée de l'hydroélectricité dans les exploitations du Belize, depuis la moyenne de 80 GWh, pour la porter à environ 160 GWh.

Les exploitations dans le territoire supérieur de l'Etat de New York comprennent les exploitations de la centrale Dolgeville, qui ont été mises hors réseau à la fin de janvier 2005 à la suite d'inondations. En octobre 2005, la centrale Dolgeville a été remise en exploitation à nouveau. Une réclamation d'assurance contre l'interruption des affaires a été présentée, dont le produit devrait permettre d'atténuer les pertes de produits encourues durant la période d'inexploitation.



SERVICES NON REGLEMENTES - FORTIS PROPERTIES

---------------------------------------------------------------------
Services non réglementés - Fortis Properties
Faits saillants d'ordre financier (non vérifiés)
Période terminée le 30 septembre
--------------------------------------------------------------------
Trimestres Cumuls
--------------------------------------------------------------------
(en millions $) 2005 2004 2005 2004
--------------------------------------------------------------------
Revenu de l'immobilier 13,1 12,9 39,7 39,2
--------------------------------------------------------------------
Revenu de l'accueil 29,2 23,4 76,4 62,0
--------------------------------------------------------------------
Total des produits 42,3 36,3 116,1 101,2
--------------------------------------------------------------------
Dépenses d'exploitation 26,2 22,5 74,3 65,3
--------------------------------------------------------------------
Amortissement 2,8 2,4 8,2 7,1
--------------------------------------------------------------------
Frais financiers 5,2 4,3 14,8 13,6
--------------------------------------------------------------------
Impôts sur la Société 3,2 2,8 7,6 6,2
--------------------------------------------------------------------
Bénéfice 4,9 4,3 11,2 9,0
--------------------------------------------------------------------


Au troisième trimestre, le bénéfice de Fortis Properties a été de 4,9 millions $, en regard de 4,3 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour l'exercice à ce jour, le bénéfice a été de 11,2 millions $, en regard de 9,0 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La progression du bénéfice d'exploitation, notamment les apports provenant de l'exploitation des trois hôtels acquis en Alberta et au Manitoba en février 2005 et de l'hôtel Delta St. John's agrandi, ont surtout contribué à cette progression. L'agrandissement de 15 millions $ de l'hôtel Delta St. John's a été achevé le 1er juin 2005, un mois plus tôt que prévu, et il a permis l'ajout de 128 chambres et d'environ 5 000 pieds carrés de locaux de réunion.

Au troisième trimestre, le revenu de l'immobilier a été de 13,1 millions $, en regard de 12,9 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour l'exercice à ce jour, le revenu de l'immobilier a été de 39,7 millions $, en regard de 39,2 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. Dans la division de l'immobilier, le niveau d'occupation était de 96,0 % le 30 septembre 2005, en hausse depuis 95,0 % le 30 septembre 2004.

Au troisième trimestre, le revenu de l'Accueil a été de 29,2 millions $, contre 23,4 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour l'exercice à ce jour, le revenu de l'Accueil a été de 76,4 millions $, contre 62,0 millions $ pour la période correspondante de 2004. Le revenu par chambre disponible ("REVPAR") au troisième trimestre a été de 82,18 $, contre 86,70 $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La baisse de 5,2 % du REVPAR est attribuable surtout à l'ajout des hôtels Greenwood en Alberta et au Manitoba, dont le REVPAR est inférieur aux prévisions, par rapport à l'autre partie du portefeuille hôtelier.

La hausse des produits, des dépenses d'exploitation et des frais d'amortissement pour le trimestre et pour l'exercice à ce jour est attribuable surtout aux trois hôtels acquis en février 2005 et aux exploitations accrues de l'hôtel Delta St. John's. Les frais financiers ont augmenté par rapport aux périodes correspondantes, en raison surtout de la dette additionnelle encourue en 2005 pour financer l'acquisition des hôtels en Alberta et au Manitoba.

Fortis Properties a entrepris l'agrandissement de 7,0 millions $ du Holiday Inn Sarnia et l'agrandissement de 7,1 millions $ du Centre de la Croix Bleue, à Moncton; les deux projets devraient être terminés au milieu de 2006. Environ la moitié des locaux du projet d'agrandissement sont déjà loués. Fortis Properties prévoit également entreprendre un projet d'agrandissement estimé à 2,5 millions $ des installations de conférence et de services alimentaires au Holiday Inn Kitchener-Waterloo, qui portera les locaux de banquets et de services alimentaires offerts en location de 7 800 pieds carrés à 13 300 pieds carrés.



SIEGE SOCIAL

--------------------------------------------------------------------
Siège social
Faits saillants d'ordre financier (non vérifiés)
Période terminée le 30 septembre
--------------------------------------------------------------------
Trimestres Cumuls
--------------------------------------------------------------------
(en millions $) 2005 2004 2005 2004
--------------------------------------------------------------------
Total des produits 2,9 3,2 8,1 7,6
--------------------------------------------------------------------
Dépenses d'exploitation 1,2 2,7 6,5 6,6
--------------------------------------------------------------------
Amortissement 0,7 0,5 2,1 0,9
--------------------------------------------------------------------
Frais financiers 5,3 6,1 16,9 12,5
--------------------------------------------------------------------
Gain sur change (3,8) - (2,0) -
--------------------------------------------------------------------
Impôts sur la Société (0,7) (2,1) (5,5) (6,1)
--------------------------------------------------------------------
Dividendes sur actions privilégiées 4,1 3,8 12,4 8,2
--------------------------------------------------------------------
Part des actionnaires sans contrôle - - (0,1) (0,1)
--------------------------------------------------------------------
Dépenses du siège social, nettes (3,9) (7,8) (22,2) (14,4)
--------------------------------------------------------------------


Le secteur Siège social se voit attribuer un certain nombre de postes de produits et de dépenses non liés à un secteur d'exploitation spécifique. Sont compris dans les dépenses du Siège social les frais financiers liés à la dette encourue directement par Fortis, notamment les gains ou pertes sur change, les dividendes sur actions privilégiées, d'autres dépenses du Siège social, après les récupérations de filiales, des intérêts, de produits divers et des impôts sur le bénéfice.

Au troisième trimestre, les dépenses nettes du siège social ont été de 3,9 millions $, au total, une baisse de 3,9 millions $ par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La baisse est attribuable surtout à un gain sur change non réalisé, à la baisse des dépenses d'exploitation et à la baisse des frais financiers. Les dépenses d'exploitation ont baissé en raison surtout d'une diminution des coûts liés aux pensions au troisième trimestre par suite de modifications de prises en charge pour 2005. Les frais financiers ont été moindres en raison du remboursement en mars 2005, à même les produits de l'émission d'actions ordinaires, d'une partie des facilités de crédit-relais à court terme qui ont été utilisées pour acquérir FortisAlberta et FortisBC; la baisse a été en partie annulée par l'effet de la hausse des intérêts sur les billets non garantis de premier rang de 150 millions $ US, à 5,74 %, sur dix ans, qui ont remplacé la partie restante des facilités de crédit-relais à court terme. Pour l'exercice à ce jour, les dépenses nettes du siège social ont été de 22,2 millions $, au total, soit 7,8 millions $ de plus qu'à la période correspondante de l'exercice précédent. La hausse est attribuable surtout à la hausse des frais de financement, comprenant l'amortissement des frais de financement d'acquisition différés et la hausse des dividendes sur actions privilégiées, facteurs en partie compensés par un gain net sur change non réalisé. La hausse des frais de financement est liée à l'acquisition de FortisAlberta et de FortisBC le 31 mai 2004. Le 29 janvier 2004, Fortis a émis des unités privilégiées de premier rang, à 4,9 %, qui ont par la suite été converties en actions privilégiées de premier rang de la Série E, à 4,9 %, au dernier semestre de 2004. Fortis a comptabilisé un gain sur change non réalisé de 3,8 millions $ (3,1 millions $ après impôt) et de 2,0 millions $ (1,7 million $ après impôt) pour le troisième trimestre et pour l'exercice à ce jour, respectivement, en rapport avec l'évolution du taux de change associé à la dette à long terme de la Société libellée en dollars américains sans couverture. Pour l'exercice à ce jour, les dépenses d'exploitation sont semblables à celles de la période correspondante de l'exercice précédent, les coûts liés aux pensions moindres ayant été annulés par la hausse des honoraires professionnels, des frais liés aux salaires et par certaines dépenses d'acquisition non récurrentes.

Pour l'exercice à ce jour, les dépenses nettes du siège social pour 2004 ont également profité de l'effet positif lié à la récupération d'impôts sur la Société de 1,8 million $ comptabilisée par Fortis, en rapport avec l'avantage fiscal associé à des pertes autres qu'en capital.



SITUATION FINANCIERE CONSOLIDEE

Le tableau suivant présente les principaux changements consignés dans
les bilans consolidés entre le 30 septembre 2005 et le 31 décembre
2004.


Hausse
Postes du bilan (Baisse) Explication
(en millions $)
---------------------------------------------------------------------
Encaisse et
quasi-espèces (18,6) La baisse est surtout liée au
remboursement du prêt à terme de 22,5
millions $ fait par FortisOntario-
Generations et au calendrier des
entrées de fonds de roulement et des
déboursés dans les filiales de la
Société. Ces baisses ont été en
partie compensées par le règlement
OPGI de 10 millions $ (avant impôt)
et par le remboursement du dépôt de
la provision pour impôts sur la
Société chez Newfoundland Power.

Débiteurs 14,2 La hausse est surtout liée au
calendrier de remboursement aux
clients en 2004 chez FortisAlberta et
aux variations des ventes
saisonnières normales dans les
filiales.

Ecart d'acquisition (1,4) L'écart d'acquisition a été abaissé
de 2,6 millions $ lors de la
comptabilisation d'un actif d'impôt
futur résultant d'une réévaluation
favorable par l'ARC chez Cornwall
Electric. Cette baisse a été en
partie annulée par un montant de 1,2
million $ d'écart d'acquisition créé
lors de l'acquisition de PLP le 31
mai 2005.

Actif lié à l'impôt
futur (à long terme) 44,6 La hausse est principalement liée à
la comptabilisation d'impôts futurs
résultant de la modification de la
méthode fiscale réglementaire chez
FortisAlberta.

Immobilisations
de services publics 149,8 La hausse est liée à l'investissement
de 290,8 millions $ dans les réseaux
électriques, dont on a soustrait les
apports et l'amortissement pour la
période de neuf mois.

Biens productifs 68,9 Le 1er février 2005, Fortis
Properties a acquis trois hôtels en
Alberta et au Manitoba au prix de
62,6 millions $. L'autre partie de la
hausse est surtout liée à
l'agrandissement de l'hôtel Delta St.
John's, du Holiday Inn de Sarnia et
du Centre de la Croix Bleue de
Moncton.

Emprunts à court terme (137,9) La baisse est surtout liée au
remboursement d'emprunts à court
terme au niveau du Siège social, à
même le produit de l'émission
d'actions ordinaires, au
remboursement de facilités à court
terme chez Newfoundland Power à même
le produit d'une émission
d'obligations de 60 millions $, et
aux remboursements chez Fortis
Properties et chez FortisBC, en
partie annulés par la hausse des
emprunts à court terme chez Maritime
Electric visant surtout à doter son
programme de dépenses en
immobilisations de services publics.

Autres charges
liées à la
réglementation 28,5 La hausse a surtout pris la forme d'une
charge liée à la réglementation
associée à la hausse de l'actif d'impôt
futur chez FortisAlberta, hausse en
partie compensée par la baisse des
charges liées à la réglementation
associées à des périodes antérieures et
à la baisse des reports relatifs aux
apports à Alberta Electrical System
Operator, aux ajouts liés à la
distribution et aux frais de transport
et d'échange.

Dette à long terme,
(y compris la partie
courante) 142,4 En mars 2005, Fortis Properties a
conclu un financement de 29,6 millions
$, à 5,1 %, sur cinq ans, en rapport
avec les hôtels Greenwood Inns,
d'Edmonton et de Calgary, achetés en
février 2005. En avril 2005, Fortis
Properties a mené à terme un
financement de 12,3 millions $, à 5,35
%, sur cinq ans, de l'hôtel Greenwood
Inn de Winnipeg, également acheté en
février 2005.

FortisBC et FortisAlberta ont utilisé
70,0 millions $ et 20,9 millions $,
respectivement, de facilités engagées à
long terme en rapport avec le
financement provisoire des programmes
en immobilisations respectifs de chaque
filiale. Ces facilités d'emprunt ont un
terme de trois ans et échoiront en mai
2008. Ces emprunts seront
vraisemblablement remplacés
éventuellement par un financement
permanent à long terme.

En août 2005, Newfoundland Power a
clôturé un placement privé
d'obligations de 60 millions $. Le
produit net du placement privé a servi
à rembourser des dettes à court terme
et à des fins d'entreprise générales.

Belize Electricity et Exploits River
Hydro Partnership ont également utilisé
environ 1,4 million $ et 0,1 million $,
respectivement, de leurs facilités de
crédit.

A également contribué à la hausse, la
dette de 4,0 millions $ prise en charge
lors de l'acquisition de PLP le 31 mai
2005.

Ces hausses ont été en partie annulées
par l'effet de la conversion de la
dette de la Société libellée en dollars
américains à un taux de change
moindre, le 30 septembre 2005, par
rapport au 31 décembre 2004, et par les
remboursements réguliers de la dette
faits au cours de la période de neuf
mois. En outre, au deuxième trimestre,
FortisOntario-Generation a remboursé
son emprunt à terme de 22,5 millions $
échéant en 2007.

Capitaux propres 204,4 La hausse est surtout liée à l'émission
de 6,96 millions d'actions ordinaires
de la Société (ajustée pour tenir
compte de la division des actions) au
premier trimestre, qui a généré un
produit brut d'environ 130 millions $.
L'autre partie de la hausse est surtout
liée au bénéfice net enregistré pour la
période de neuf mois, dont ont été
soustraits les dividendes sur les
actions ordinaires.


LIQUIDITES ET RESSOURCES EN CAPITAL

Le tableau suivant résume les flux de trésorerie.

--------------------------------------------------------------------
Fortis Inc.
Résumé des flux de trésorerie (non vérifiés)
Périodes terminées le 30 septembre
--------------------------------------------------------------------
Trimestres Cumuls
--------------------------------------------------------------------
(en milliers $) 2005 2004 2005 2004
--------------------------------------------------------------------
Espèces, en début de période 26 847 51 112 37 203 65 094
--------------------------------------------------------------------
Espèces fournies par
(utilisées dans les)
--------------------------------------------------------------------
Activités d'exploitation 99 806 110 611 229 030 180 675
--------------------------------------------------------------------
Activités d'investissement (96 432) (56 192) (343 315)(884 976)
--------------------------------------------------------------------
Activités de financement (11 329) (63 950) 95 882 679 767
--------------------------------------------------------------------
Incidence des devises
étrangères sur les soldes
de trésorerie (270) (1 530) (178) (509)
--------------------------------------------------------------------
Espèces, en fin de période 18 622 40 051 18 622 40 051
--------------------------------------------------------------------


Activités d'exploitation : Au troisième trimestre, les flux de trésorerie provenant de l'exploitation, après ajustements liés au fonds de roulement, ont été de 99,8 millions $, en baisse de 10,8 millions $, depuis 110,6 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La baisse est surtout associée à l'effet des ajustements liés au fonds de roulement. Au cours du trimestre, les flux de trésorerie provenant de l'exploitation de FortisBC ont été affectés par le calendrier du règlement des créditeurs. Ceci a été accentué par l'effet du remboursement des fonds en dépôt chez FortisAlberta pour la période correspondante de l'exercice précédent. Ces baisses de fonds de roulement d'un trimestre à l'autre ont été en parties compensées par les ajustements positifs liés au fonds de roulement chez Newfoundland Power et chez Maritime Electric, en rapport avec le remboursement du dépôt lié à l'impôt sur le bénéfice de la société et avec la récupération auprès des clients de frais liés à l'énergie reportés antérieurement, respectivement.

Pour l'exercice à ce jour, les flux de trésorerie provenant de l'exploitation, après ajustements liés au fonds de roulement, ont été de 229,0 millions $, en hausse de 48,3 millions $, depuis 180,7 millions $ à la période correspondante de l'exercice précédent. Les flux de trésorerie provenant de l'exploitation, avant les ajustements liés au fonds de roulement, ont subi l'effet positif d'environ 76,0 millions $ attribuable au fait que FortisAlberta et FortisBC ont contribué neuf mois d'exploitation en 2005, contre quatre mois d'exploitation, après l'acquisition, pour la période correspondante de l'exercice précédent. Toutefois, pour l'exercice à ce jour, les ajustements liés au fonds de roulement tant chez FortisAlberta que chez FortisBC, par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, ont en partie annulé cette hausse, ce qui s'est traduit par un effet positif net d'environ 14,1 millions $ sur les flux de trésorerie provenant de l'exploitation, après les ajustements liés au fonds de roulement. Pour l'exercice à ce jour, les flux de trésorerie d'exploitation ont également augmenté, en raison surtout du gain lié au règlement OPGI, au remboursement du dépôt lié à l'impôt sur le bénéfice
de la société chez Newfoundland Power, aux modifications favorables liées au fonds de roulement chez Maritime Electric et chez Fortis Properties, à l'effet de la hausse du prix de vente en gros de l'énergie en Ontario et à l'accroissement de la production hydroélectrique dans le centre de Terre-Neuve. Ces hausses ont été en partie atténuées par l'effet du calendrier des versements liés à l'énergie achetée et par la récupération des coûts du combustible chez Belize Electricity, par la baisse de la production hydroélectrique attribuable aux pluies moins abondantes au Belize, et par l'effet de l'augmentation des frais financiers du Siège social associés à l'acquisition de FortisAlberta et de FortisBC.

Activités d'investissement : Les espèces utilisées en rapport avec les activités d'investissement se sont chiffrées à 96,4 millions $, en hausse de 40,2 millions $, par rapport au troisième trimestre de l'exercice précédent. La hausse est attribuable surtout à l'accroissement des dépenses en immobilisations des services publics. Pour l'exercice à ce jour, les espèces utilisées en rapport avec les activités d'investissement se sont chiffrées à 343,3 millions $, en baisse de 541,7 millions $, par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent. Cette baisse est surtout attribuable à la baisse des espèces utilisées pour les acquisitions d'entreprise, annulée en partie par la hausse des dépenses en immobilisations génératrices de produits et des dépenses de services publics.

Les dépenses en immobilisations des services publics ont été de 101,7 millions $, en regard de 65,9 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour l'exercice à ce jour, les dépenses en immobilisations des services publics ont été de 290,8 millions $, en regard de 137,9 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La hausse des dépenses en immobilisations des services publics est surtout associée aux dépenses en immobilisations faites chez FortisAlberta et chez FortisBC. En outre, Maritime Electric procède actuellement à la construction d'une nouvelle centrale de production de 50 MW, de 35 millions $, à l'Ile-du-Prince-Edouard; la construction du projet Chalillo, au Belize, était presque terminée au deuxième trimestre de 2005.

Les dépenses en immobilisations associées aux biens productifs de produits se sont chiffrées à 2,3 millions $, en regard de 4,0 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Au troisième trimestre de 2005, les dépenses en immobilisations ont été liées surtout à l'agrandissement du Holiday Inn de Sarnia et du Centre de la Croix Bleue de Moncton. Pour l'exercice à ce jour, les dépenses en immobilisations ont été de 76,5 millions $, en regard de 11,2 millions $ à la période correspondante de l'exercice précédent. La hausse a été associée surtout à l'acquisition de trois hôtels en Alberta et au Manitoba, au prix de 62,6 millions $, en février 2005, et à l'achèvement du projet d'agrandissement de 15 millions $ de l'hôtel Delta St. John's, en juin 2005.

Au troisième trimestre, environ 9,5 millions $ ont été reçus en provenance des apports à la construction, contre 9,0 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Pour l'exercice à ce jour, les apports à la construction ont été de 32,2 millions $, en regard de 10,8 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La hausse est liée surtout à des apports associés aux programmes d'immobilisations de FortisAlberta et de FortisBC.

Activités de financement : Au troisième trimestre, les espèces utilisées dans les activités de financement ont été de 11,3 millions $, en regard de 64,0 millions $ au troisième trimestre de l'exercice précédent. Pour le trimestre, les espèces utilisées dans les activités de financement ont été associées surtout au versement de dividendes sur les actions ordinaires, compensé en partie par les emprunts nets faits en vertu de facilités d'emprunt à long terme. Au cours du trimestre, Newfoundland Power a clôturé un placement privé d'obligations à fonds d'amortissement comportant une hypothèque de premier rang de 60 millions $, à 5,441 %, échéant le 15 août 2035. Le produit net du placement privé a servi au remboursement de titres de dette à court terme et à des fins d'entreprise générales. Les espèces utilisées dans les activités de financement pour le trimestre correspondant de 2004 étaient surtout liées au remboursement de la facilité d'acquisition utilisée pour le financement de l'acquisition de FortisAlberta et de FortisBC et pour le versement de dividendes sur les actions ordinaires, annulés en partie par la nouvelle dette à long terme chez Fortis Properties visant le financement du Four Points par Sheraton Halifax, et par le produit de l'émission d'actions privilégiées.

Pour l'exercice à ce jour, les espèces fournies par les activités de financement ont été de 95,9 millions $, en regard de 679,8 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La baisse, par rapport à la période correspondante de 2004, était liée surtout au financement de l'acquisition de FortisAlberta et de FortisBC en 2004. Les espèces fournies par les activités de financement pour les neuf premiers mois de 2005 étaient liées surtout au produit de l'émission de 6,96 millions d'actions ordinaires (ajustées en fonction de la division des actions) après le versement des dividendes sur les actions ordinaires. Les flux de trésorerie provenant des activités de financement pour les neuf premiers mois de 2004 étaient liés surtout au financement de l'acquisition de FortisAlberta et de FortisBC, après le remboursement et les avances liés à la dette à long terme associée à des acquisitions autres que des entreprises et au versement de dividendes sur les actions ordinaires.

Au troisième trimestre, FortisBC et FortisAlberta ont utilisé 25,2 millions $ et 10,9 millions $, respectivement, à même les facilités engagées à long terme, et 70,0 millions $ et 20,9 millions $, respectivement, utilisés pour l'exercice à ce jour, en rapport avec le financement provisoire des programmes d'immobilisations respectifs de chaque filiale. Ces facilités d'emprunt ont des termes de trois ans et échoient en mai 2008. Ces emprunts seront vraisemblablement remplacés par un financement permanent à long terme.

Belize Electricity a utilisé environ 0,3 million $ à même ses facilités existantes; pour l'exercice à ce jour, la Société a utilisé 1,4 million $. En avril 2005, Fortis Properties a négocié un emprunt de 12,3 millions $, à 5,35 %, sur cinq ans, en rapport avec l'acquisition de l'hôtel Greenwood Inn. de Winnipeg, le 1er février 2005. Cet emprunt s'ajoute à l'emprunt de 29,6 millions $, à 5,1 %, sur cinq ans, lié au financement des hôtels Greenwood Inn d'Edmonton et de Calgary terminé au premier trimestre. FortisOntario-Generation a également remboursé au deuxième trimestre son emprunt à terme de 22,5 millions $.

En plus du produit de la dette à long terme et des remboursements d'emprunts à court terme précisés ci-dessus, pour l'exercice à ce jour, les espèces fournies par les activités de financement ont compris l'émission de 6,96 millions d'actions ordinaires (ajustées pour tenir compte de la division des actions) de la Société, qui a généré un produit net de 123,9 millions $. Les autres activités de financement étaient liées principalement à l'évolution des autres emprunts à court terme et des remboursements réguliers de la dette à long terme et au versement des dividendes sur les actions ordinaires.



Obligations contractuelles : Le tableau suivant précise les obligations
contractuelles consolidées pour les cinq prochaines années et pour les
périodes ultérieures.

---------------------------------------------------------------------
Fortis Inc.
Obligations contractuelles (non vérifiées)
Le 30 septembre 2005
---------------------------------------------------------------------
Moins 1 à 4 et Plus de
(en millions $) Total de 1 an 3 ans 5 ans 5 ans
---------------------------------------------------------------------
Dette à long terme 2 052,8 29,7 181,2 126,7 1 715,2
---------------------------------------------------------------------
Obligations liées aux
locations-acquisitions 4,3 1,4 2,2 0,7 -
---------------------------------------------------------------------
Obligations d'acheter
de l'énergie
FortisBC(1) 3 049,2 31,6 66,6 69,9 2 881,1
FortisOntario(2) 349,9 21,7 64,1 46,3 217,8
Maritime Electric 7,0 6,6 0,4 - -
---------------------------------------------------------------------
Coût en capital(4) 202,1 15,8 42,8 22,0 121,5
---------------------------------------------------------------------
Brilliant Terminal
Station ("BTS")(5) 66,2 2,3 4,7 4,7 54,5
---------------------------------------------------------------------
Accords d'utilisation
conjointe d'actif
et de services
partagés (6) 63,8 3,7 7,5 7,2 45,4
---------------------------------------------------------------------
Obligations liées
aux baux
d'exploitation (7) 24,7 5,2 10,7 7,8 1,0
---------------------------------------------------------------------
Location à bail de
bureaux - FortisBC(8) 22,5 0,9 1,8 2,7 17,1
---------------------------------------------------------------------
Autres 1,6 0,3 0,1 0,1 1,1
---------------------------------------------------------------------
Total 5 844,1 119,2 382,1 288,1 5 054,7
---------------------------------------------------------------------

(1) Les obligations d'achat d'énergie de FortisBC comprennent le
contrat intitulé Brilliant Power Purchase Contract ainsi que des
contrats d'achat d'énergie ferme. Le 3 mai 1996, une ordonnance a été
émise par BCUC, laquelle approuvait un contrat d'achat d'énergie de 60
ans pour la production de la centrale hydroélectrique Brilliant située
près de Castlegar, en C.-B.. La centrale Brilliant appartient à
Brilliant Power Corporation ("BPC"), une société détenue à égalité des
parts par Columbia Power Corporation et par Columbia Basin Trust.
FortisBC exploite et entretient la centrale Brilliant pour BPC en
contrepartie d'honoraires de gestion. Le contrat prévoit des versements
mensuels fixes fondés sur des quantités précises d'énergie liées au
débit naturel à payer (même s'il n'y a pas acceptation). Le contrat
inclut un ajustement de prix associé au marché, après trente années de
la durée de soixante ans. En outre, FortisBC a un contrat d'achat
d'énergie ferme à long terme prévoyant un versement minimum avec BC
Hydro. Ce contrat comprend une obligation d'accepter et de payer (même
s'il n'y pas acceptation), fondée sur une désignation ouverte
d'exigences de capacité sur cinq ans.

(2) Les achats d'énergie pour FortisOntario comprennent surtout un
contrat à long terme avec Marketing d'énergie d'Hydro-Québec visant
l'approvisionnement en énergie électrique et en capacité. Ce contrat
prévoit la fourniture d'environ 237 GWh d'énergie par année et jusqu'à
45 MW de capacité, à l'un ou l'autre moment. Le contrat, qui échoit le
31 décembre 2019, fournit environ le tiers de la charge de Cornwall
Electric.

(3) Maritime Electric a un contrat à accepter et à payer (même s'il
n'y a pas acceptation) visant l'achat de capacité ou d'énergie.
L'obligation est assujettie aux dispositions de force majeure qui ont
un effet sur la capacité du fournisseur de livrer le produit ou sur la
capacité de Maritime Electric de recevoir l'énergie prévue au contrat.
Ce contrat porte sur un total d'environ 20 millions $ jusqu'en octobre
2006.

(4) Maritime Electric a un droit visant environ 6,7 pour cent de la
production de la centrale Dalhousie, de NB Power, et environ 4,7 pour
cent de la production de la centrale Point Lepreau, de NB Power, pour
le cycle d'exploitation utile de chaque unité. Dans le cadre de son
accord de participation, Maritime Electric doit payer sa part des
dépenses en immobilisations de ces unités.

(5) Le 15 juillet 2003, le service public de la C.-B. a entrepris de
louer l'utilisation du BTS en vertu d'un bail de trente ans. Le bail de
location prévoit le versement par FortisBC à Brilliant Joint Venture
d'un droit lié à la récupération du coût en immobilisations de BTS et
des frais d'exploitation connexes.

(6) FortisAlberta et un fournisseur de service de transport albertain
ont conclu un accord, en contrepartie d'annexes conjointes
d'installations de distribution au réseau de transport. Les
dispositions de l'accord visant son échéance précisent que l'accord
demeure en vigueur jusqu'à ce que la Société n'ait plus d'annexes aux
installations de transport. En raison de la durée illimitée de ce
contrat, le calcul des versements futurs après cinq ans comprend des
versements jusqu'à la fin de vingt ans. Toutefois, les versements faits
aux termes de cet accord peuvent se poursuivre durant une période
indéterminée. FortisAlberta et un fournisseur de service de transport
albertain ont également conclu un certain nombre d'accords de service
visant à assurer le maintien de l'efficience de l'exploitation au moyen
d'initiatives coordonnées. Les accords de service ont des durées
minimales de cinq ans, à compter du 1er septembre 2005, et ils peuvent
être prolongés à des conditions mutuellement acceptables.

(7) Les obligations liées aux baux d'exploitation comprennent
certaines locations à bail de bureaux, de véhicules et de matériel
ainsi que la location à bail d'actif de distribution d'électricité de
Port Colborne Hydro Inc.

(8) Dans le cadre d'un contrat de vente-relocation, conclu le 29
septembre 1993, le service public de la C.-B. a entrepris de louer son
immeuble à bureaux de Trail, en C.-B., pour une durée de trente ans. En
vertu du contrat, FortisBC a des options de rachat à la vingtième et à
la trentième année de la période du bail. Le 1er décembre 2004,
FortisBC a également signé un bail de cinq ans lié à ses bureaux
principaux de Kelowna. Le bail prévoit la résiliation sans pénalité
après trois ans.
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------


RESSOURCES EN CAPITAL

La principale entreprise de services publics d'électricité réglementés
de la Société exige que Fortis ait un accès permanent au capital pour
lui permettre de construire et d'entretenir les réseaux électriques
dans les territoires qu'elle dessert. Pour s'assurer un accès permanent
au capital, la Société cible une structure financière du capital à long
terme comprenant un minimum de 40 % de capitaux propres et de 60 %
d'emprunts, ainsi que des cotes de solvabilité de qualité
investissement. La Société s'efforce de faire en sorte que l'élément
capitaux propres de sa structure du capital comprenne au moins 75 %
d'actions ordinaires. Le tableau suivant présente la structure
financière de Fortis.

Structure financière 30 septembre 2005 31 décembre 2004
(en millions $) (%) (en millions $) (%)
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
Total de la dette
(après flux de trésorerie) 2 093,4 57,9 2 070,3 61,1
Capitaux propres sous
forme d'actions
privilégiées 319,5 8,8 319,5 9,4
Capitaux propres sous
forme d'actions ordinaires 1 204,5 33,3 1 000,1 29,5
---------------------------------------------------------------------
Total 3 617,4 100,0 3 389,9 100,0
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

L'amélioration de la structure du capital de la Société résulte
principalement de l'émission de 6,96 millions d'actions ordinaires de
la Société (ajustées pour tenir de la division des actions) en
contrepartie d'un produit net après impôts de 126,1 millions $. Le
produit a servi au remboursement d'emprunts à court terme à rembourser
et à des fins d'entreprise générales, notamment pour des dépenses en
immobilisations. La Société a également déclaré un bénéfice net, après
les dividendes sur actions ordinaires, de 69,0 millions $ pour les neuf
premiers mois de 2005.

Le 30 septembre 2005, les cotes de solvabilité de la Société étaient
les suivantes :

Standard & Poors ("S&P") BBB(+)
Dominion Bond Rating Service ("DBRS") BBB(high)


En décembre 2004, S&P a confirmé sa cote de solvabilité d'entreprise pour la Société, au niveau de BBB(+). S&P conserve une perspective négative pour Fortis, eu égard au profil financier de la Société associé aux risques d'exécution liés à un programme majeur de dépenses en immobilisations. En janvier 2005, DBRS a confirmé la cote des obligations de la Société, à BBB (high). Fortis continuera de fournir des mises à jour tant à S&P qu'à DBRS sur la progression de l'intégration de FortisAlberta et de FortisBC.

Programme d'immobilisations : La principale entreprise de services publics d'électricité réglementés de la Société exige beaucoup de capitaux. En 2005, les dépenses en immobilisations consolidées des services publics de Fortis seront vraisemblablement supérieures à 400 millions $; environ 290,8 millions $ de ces dépenses en immobilisations ont été faites pour l'exercice à ce jour.

On prévoit que les actifs d'immobilisations des services publics de la Société croîtront au taux annuel moyen d'environ 6 % au cours des cinq prochaines années. Les programmes d'immobilisations majeurs chez FortisAlberta et chez FortisBC sont les principaux éléments de cet accroissement prévu. On prévoit que les besoins de liquidités nécessaires à l'achèvement des programmes d'immobilisations seront satisfaits par une association d'emprunts à court terme et à long terme, par les fonds autogénérés et par des émissions d'actions ordinaires faites dans le cadre des régimes actuels d'achat d'actions par les employés et par les consommateurs et par les régimes de réinvestissement de dividendes. Fortis ne prévoit pas de difficulté à obtenir les fonds nécessaires.

Les flux de trésorerie : La capacité de la Société à satisfaire les obligations liées au service de la dette et au versement des dividendes sur ses actions ordinaires et sur ses actions privilégiées dépend des résultats financiers des filiales d'exploitation et des versements en espèces connexes provenant de ces filiales. Certaines filiales réglementées peuvent faire l'objet de restrictions pouvant limiter leurs capacités de distribuer des fonds à Fortis.

Comme le précise la Note 9 des états financiers vérifiés consolidés de Fortis Inc. pour l'exercice terminé le 31 décembre 2004, Belize Electricity ne se conforme toujours pas aux dispositions visant le ratio de couverture du service de la dette en rapport avec un emprunt de 10,6 millions $ BZ auprès de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement ("BIRD"). BIRD a constaté cette non conformité et a incité la Société à continuer d'améliorer son ratio de service de la dette. Fortis ne prévoit pas de modification au programme de remboursement régulier de la dette relatif à cet emprunt.

Walden Power Partnership ("WPP") ne respectait pas le coefficient du service de la dette, de 1,2 fois, prévu dans la convention d'emprunt relative à une hypothèque de 6,5 millions $. La conformité à l'obligation liée au service de la dette est exigée à la fin de chaque exercice financier. Une exonération a été obtenue en décembre 2004. Fortis ne prévoit pas de modification au programme de remboursement régulier de la dette en rapport avec cette hypothèque.

La Société et ses filiales avaient des lignes de crédit autorisées consolidées de 748,8 millions $, dont 531,1 millions $ étaient inutilisés le 30 septembre 2005. Le résumé présenté ci-dessous précise les facilités de crédit de la Société en fonction des secteurs isolables.


Services
Facilités Siège publics
de crédit social régle- Production Fortis
(en millions $) mentés de Fortis Properties Total
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
Total des
facilités
de crédit 210,0 518,5 7,8 12,5 748,8
Utilisées le
30 septembre 2005 (3,0) (139,2) (3,7) - (145,9)
Lettres de crédit
en circulation (4,6) (64,6) - (2,6) (71,8)
---------------------------------------------------------------------
Facilités de crédit
accessibles 202,4 314,7 4,1 9,9 531,1
---------------------------------------------------------------------


Certains emprunts faits en vertu de facilités de crédit de la Société
ont été classés comme dette à long terme. Ces emprunts sont faits dans
le cadre de facilités de crédit à long terme et la direction a
l'intention de refinancer éventuellement ces emprunts au moyen d'un
financement permanent à long terme. Le résumé ci-dessous précise la
classification au bilan, au 30 septembre 2005, des facilités de crédit
utilisées par la Société, par secteurs isolables.

Services
Facilités Siège publics
de crédit social régle- Production Fortis
(en millions $) mentés de Fortis Properties Total
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
Emprunts à
court terme 3,0 48,3 3,7 - 55,0
Dette à long terme - 90,9 - - 90,9
---------------------------------------------------------------------
Total des facilités
de crédit utilisées 3,0 139,2 3,7 - 145,9
---------------------------------------------------------------------


En janvier 2005, Fortis a conclu une facilité de crédit à terme renouvelable/non renouvelable, non garantie, de 50 millions $, destinée à servir à des fins d'entreprise générales, notamment à des acquisitions. Fortis a également négocié une facilité à la demande de 15 millions $.

En janvier 2005, Newfoundland Power a annulé ses lignes de crédit non engagées de 110 millions $ et a négocié une facilité de crédit à terme renouvelable engagée de 100 millions $ auprès d'un syndicat financier, et une facilité à la demande non engagée de 20 millions $.

En janvier 2005, Maritime Electric a conclu un financement relais à court terme non garanti non renouvelable de 25 millions $, échéant en janvier 2006, pour assurer le soutien de la construction de la centrale de 50 MW.

En mai 2005, Fortis a renégocié sa facilité de crédit à terme renouvelable/non renouvelable non garantie de 145 millions $ en une facilité de crédit à terme renouvelable non garantie de 145 millions $, échéant en mai 2008. Cette facilité peut être affectée à des fins d'entreprise générales, notamment à des acquisitions.

En mai 2005, FortisAlberta a renégocié sa facilité de crédit à terme renouvelable/non renouvelable non garantie de 100 millions $, en une facilité de crédit à terme renouvelable non garantie de 150 millions $, échéant en mai 2008.

En mai 2005, FortisBC a renégocié sa facilité de crédit à terme renouvelable/non renouvelable non garantie de 100 millions $ en une facilité de crédit à terme renouvelable non garantie de 100 millions $, échéant en mai 2008. En outre, en mai 2005, FortisBC a négocié une facilité de crédit renouvelable/non renouvelable non garantie de 50 millions $.

En septembre 2005, PLP a conclu des facilités de crédit de 5,4 millions $, comprenant une ligne d'exploitation à la demande renouvelable de 0,7 million $ et un emprunt à rembourser par versements échelonnés à la demande non renouvelable de 4,7 millions $.

ARRANGEMENTS HORS BILAN

La divulgation est prescrite pour tous les arrangements hors bilan, prenant la forme notamment de transactions, d'accords ou d'arrangements contractuels avec des entités non consolidées, des entités financières structurées, des entités à mission spéciale ou des entités à intérêts variables, qui pourraient vraisemblablement affecter nettement les liquidités ou la disponibilité ou les besoins de ressources en capital. La Société n'avait pas d'arrangement hors bilan de cette nature le 30 septembre 2005.

COMPTABILISATION DES EXPLOITATIONS A TAUX REGLEMENTES

Le Conseil des normes comptables (CNC) de l'Institut canadien des comptables agréés poursuit un projet de révision des PCGR canadiens applicables aux entreprises ayant des exploitations à taux réglementés. Les changements futurs possibles à cet égard pourraient avoir un effet important sur les états financiers de la Société. Le CNC a publié la note d'orientation comptable 19 ("NOC-19") visant les divulgations par les organismes assujettis à la réglementation tarifaire comme mesure intérimaire en attendant l'achèvement du projet complet. NOC-19 est appliquée aux rapports de la Société pour l'exercice terminé le 31 décembre 2005. Fortis procède actuellement à l'étude de l'effet de NOC-19 sur ses obligations en matière de divulgation.

TRANSACTIONS AVEC DES APPARENTES

Les transactions avec des apparentés dans le cours normal des affaires sont mesurées en fonction du montant des contreparties, qui est le montant de la contrepartie établi et convenu par les parties apparentées. Les transactions entre parties apparentées sont principalement associées à la vente d'énergie de Belize Electric Company Limited à Belize Electricity et aux frais financiers liés aux emprunts intersociétés.

GESTION DES RISQUES COMMERCIAUX

Les risques commerciaux importants auxquels est exposée la Société comprennent la réglementation, l'intégration de FortisAlberta et de FortisBC, l'utilisation d'instruments dérivés et les couvertures, les prix de l'énergie, les conditions météorologiques et la conjoncture économique, la perte de territoire de service, l'environnement, les assurances, les relations de travail et les risques liés aux liquidités. La diversité géographique et les contextes réglementaires variés où se poursuivent les activités de la Société atténuent nettement l'un ou l'autre risque commercial considéré spécifiquement. Il n'y a pas eu pour l'exercice à ce jour, le 30 septembre 2005, de changements importants pour ce qui regarde les risques commerciaux importants auxquels est exposée la Société, par rapport à ceux précisés dans l'Examen et l'analyse par la direction de 2004, pour l'exercice terminé le 31 décembre 2004, sauf que le risque lié à la réglementation pour 2005 a été atténué par suite des décisions récentes des autorités de réglementation et des négociations menées par FortisAlberta, par FortisBC, par Maritime Electric, par Belize Electricity et par Caribbean Utilities. Le risque associé à l'intégration de FortisAlberta et de FortisBC a également été atténué par la séparation des exploitations, dans les deux sociétés, qui est presque terminée.

ESTIMATIONS COMPTABLES CRITIQUES

La préparation des états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés de la Société conformément aux principes comptables généralement reconnus au Canada impose à la direction l'obligation de préparer des estimations et des hypothèses qui influencent les montants déclarés des éléments d'actif et de passif et la divulgation des éléments d'actif et de passif liés aux réserves à la date des états financiers, ainsi que les montants déclarés des produits et des dépenses faits durant la période. Les estimations sont fondées sur des données, sur des conditions actuelles et sur diverses autres hypothèses jugées raisonnables eu égard au contexte. Les changements sur le plan des faits et des circonstances pourraient faire en sorte que les estimations révisées et les résultats réels soient différents de ces estimations. Les états financiers intermédiaires peuvent recourir davantage aux estimations que les états financiers annuels. Il n'y a pas eu de changements importants aux estimations comptables critiques de la Société pour l'exercice à ce jour, le 30 septembre 2005 par rapport à celles divulguées dans l'Examen et l'analyse par la direction de 2004 pour l'exercice terminé le 31 décembre 2004, sauf pour les précisions fournies ci-dessous.

Réserves : Fortis est partie à un certain nombre de différends et de poursuites devant les tribunaux dans le cours normal des affaires. Les charges associées aux réserves le 30 septembre 2005 sont conformes aux divulgations des états financiers consolidés annuels de Fortis Inc. pour 2004, sauf pour ce qui suit :

En 2002, l'ARC a confirmé une nouvelle cotisation de 2000 liée à l'année d'imposition de 1993 de Newfoundland Power, qui intégrait au bénéfice la valeur de l'électricité consommée en décembre 1993, mais non facturée avant janvier 1994. Newfoundland Power avait pour pratique de comptabiliser les produits sur une base facturée. Cette méthode a été vérifiée et acceptée antérieurement par l'ARC et elle est conforme aux exigences de la réglementation.

Au cours du deuxième trimestre de 2005, Newfoundland Power a négocié un accord avec l'ARC prévoyant le règlement complet de cette question sur une base prospective. Selon les termes du règlement, l'ARC annulera toutes les nouvelles cotisations en suspens liées à la politique de comptabilisation des produits de la Société, pour les années antérieures, et remboursera à la Société son dépôt, avec intérêts. Les dispositions de la Loi de l'impôt sur le revenu exigeaient que la Société fasse un dépôt d'environ 6,9 millions $ auprès de l'ARC, dépôt représentant la moitié du montant visé par l'appel. Le 30 septembre 2005, ce dépôt a été reçu au complet, les montants additionnels représentant les intérêts accumulés s'y rattachant.

Dans un exposé de réclamation déposé le 18 août 2003 auprès de la Cour du Banc de la Reine de l'Alberta, EPCOR réclame des dommages d'environ 83 millions $ en alléguant des bris de contrat entre la société et FortisAlberta, des obligations en vertu des conditions générales et modalités tarifaires de distribution et des obligations du fiduciaire ainsi que de la négligence. Le 8 août 2005, FortisAlberta a annoncé la conclusion d'un accord avec EPCOR visant le règlement de tous les aspects de la réclamation présentée le 18 août 2003. Tous les montant liés au règlement ont été comptabilisés dans les résultats du deuxième trimestre de la Société, la Société ayant prévu des réserves adéquates dans ses états financiers pour annuler l'effet du règlement. Le 3 octobre 2005, FortisAlberta a signé un accord avec Aquila Inc. et avec ses assureurs, qui effectuait le partage d'une police d'assurance applicable aux frais juridiques encourus pour la défense contre une poursuite, et de tout montant imposé à FortisAlberta par voie de décision judiciaire, ou convenu lors d'un règlement. Le produit à recevoir en vertu de cette police a été en partie compensé par le règlement du litige EPCOR et a été reflété dans les résultats du troisième trimestre. Tous les aspects du règlement EPCOR et les termes de la convention d'assurance sont confidentiels.

FortisBC a reçu des lettres des représentants du ministère des Forêts de la C.-B. (le "ministère") et a rencontré ceux-ci afin de discuter de la possibilité d'une facture pour la Société en rapport avec des frais d'extinction d'incendie associés à certains feux de forêt survenus dans le territoire desservi par FortisBC en 2003. Le ministère a allégué des manquements au Code des pratiques forestières (Forest Practices Code) et a fait état de négligence et il a déposé, sans toutefois les signifier, une citation et une réclamation contre FortisBC. FortisBC poursuit les communications avec le ministère et avec ses assureurs. En outre, FortisBC a pris connaissance de deux citations et réclamations déposées, mais non signifiées, par des propriétaires de terrain privés en rapport avec cette même question.

En mai 2003, Cornwall Electric a reçu un nouvel avis de cotisation de l'ARC refusant les montants réclamés au titre de l'allocation du coût en capital ("ACC") relativement à un élément d'actif de la Classe 14 de Cornwall Electric. Cet actif de la Classe 14 a été créé lors de l'acquisition de Cornwall Electric par un propriétaire antérieur. Les déductions de l'ACC de 2,1 millions $ au total, réclamées au cours des années d'imposition 1998 à 2001 ont donc été refusées. Le coût en capital non amorti d'ouverture de l'actif de Classe 14, comprenant l'allocation d'évaluation, a été évalué à environ 1,4 million $ au bilan de Cornwall Electric. Cornwall Electric a présenté un Avis d'opposition à l'ARC.

Au cours du troisième trimestre de 2005, Cornwall Electric a obtenu un règlement favorable du problème de cotisation nouvelle par l'ARC. Ce règlement a eu pour effet la comptabilisation par FortisOntario d'un actif d'impôt futur de 4,2 millions $, une baisse de 2,6 millions $ de l'écart d'acquisition et une baisse de 1,6 million $ des frais d'impôt futur sur le bénéfice au troisième trimestre.

RESULTATS TRIMESTRIELS

Le tableau suivant présente des données trimestrielles non vérifiées pour chacun des huit trimestres terminés le 31 décembre 2003 jusqu'au 30 septembre 2005. Toutes les données sur le bénéfice par action ont été ajustées de manière à refléter le nombre accru d'actions résultant de la division des actions de 4 pour 1 clôturée en octobre 2005. L'information trimestrielle a été obtenue des états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés de la Société qui, de l'avis de la direction, ont été préparés conformément aux PCGR au Canada et conformément aux prescriptions des autorités de réglementation des services publics. Le moment de la constatation de certains éléments d'actif et de passif, de produits et de dépenses, par suite de la réglementation, peut différer des attentes prévues par ailleurs, lorsqu'on applique les PCGR au Canada à des organismes non réglementés. Ces résultats d'exploitation ne sont pas nécessairement révélateurs des résultats de toute période future et on se gardera de se fonder sur ceux-ci pour prévoir le rendement futur.



---------------------------------------------------------------------
Fortis Inc.
Résumé des résultats trimestriels (non vérifiés)
---------------------------------------------------------------------
Trimestre terminé Revenu Bénéfice net Bénéfice Bénéfice
le d'exploitation applicable par action par action
et revenu de aux actions ordinaire ordinaire
participation ordinaires avant après
(000 $) (000 $) dilution dilution
---------------------------------------------------------------------
30 septembre 2005 341 650 37 450 0,36 0,33
---------------------------------------------------------------------
30 juin 2005 364 948 38 188 0,37 0,34
---------------------------------------------------------------------
31 mars 2005 381 789 39 196 0,40 0,36
---------------------------------------------------------------------
31 décembre 2004 337 170 21 176 0,22 0,21
---------------------------------------------------------------------
30 septembre 2004 303 653 25 452 0,27 0,25
---------------------------------------------------------------------
30 juin 2004 254 513 23 946 0,30 0,29
---------------------------------------------------------------------
31 mars 2004 250 793 20 281 0,29 0,28
---------------------------------------------------------------------
31 décembre 2003 210 624 14 760 0,21 0,20
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------


Un résumé des huit derniers trimestres reflète l'expansion régulière de la Société ainsi que le caractère saisonnier associé à ses entreprises. A compter de juin 2004, les résultats financiers ont subi l'effet de l'acquisition de FortisAlberta et de FortisBC. Les investissements de la Société dans des secteurs autres que les services publics, faits par Fortis Properties, génèrent habituellement de meilleurs résultats au deuxième et au troisième trimestre. En raison du groupe diversifié de sociétés, le caractère saisonnier peut varier. Chaque bénéfice trimestriel correspondant s'est accru par suite tant de la stratégie d'acquisition de la Société que de l'amélioration du bénéfice d'exploitation de la plupart des filiales.

Septembre 2005/septembre 2004 - Au troisième trimestre, le bénéfice net attribuable aux actions ordinaires a été de 37,4 millions $, ou de 0,36 $ par action ordinaire, en regard de 25,5 millions $, ou de 0,27 $ par action ordinaire, au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Au troisième trimestre, le bénéfice a été de 11,9 millions $ supérieur à celui du trimestre correspondant de l'exercice précédent, en raison surtout de la hausse du prix de vente en gros moyen de l'énergie en Ontario, d'un gain sur change non réalisé, après impôt, de 3,1 millions $, lié à la conversion de 60 millions $ US de dette à long terme sans couverture de la Société et du bénéfice accru chez Belize Electricity, chez Caribbean Utilities et chez Fortis Properties. Le bénéfice provenant des services publics canadiens réglementés a été semblable d'un trimestre à l'autre. L'effet net de plusieurs ajustements chez FortisAlberta, chez FortisBC et chez FortisOntario et la progression du bénéfice chez Maritime Electric ont contribué à compenser la baisse du bénéfice trimestriel chez Newfoundland Power liée à la nouvelle structure tarifaire de l'énergie achetée et à la hausse des frais financiers dans les services publics de l'ouest du Canada. La progression du bénéfice par action ordinaire d'un trimestre à l'autre a été en partie annulée par l'effet dilutif des actions ordinaires émises en mars 2005.

Juin 2005/juin 2004 - Au deuxième trimestre, le bénéfice net attribuable aux actions ordinaires a été de 38,2 millions $, ou de 0,37 $ par action ordinaire, en regard de 23,9 millions $, ou de 0,30 $ par action ordinaire, au deuxième trimestre de 2004. Les résultats du deuxième trimestre comportent trois mois de bénéfice provenant de FortisAlberta et de FortisBC, contre un mois seulement au deuxième trimestre de 2004. Les résultats du trimestre comprennent un ajustement après impôt net positif de 7,0 millions $ du bénéfice de FortisAlberta, en rapport avec la solution de questions fiscales qui s'est traduite par l'abaissement des charges associées à des périodes antérieures, compensé en partie par les montants prévus pour le règlement définitif de facturations liées à des années antérieures. Les résultats comprenaient également environ 1,4 million $ au titre des revenus d'intérêt après impôt provenant d'un règlement fiscal chez Newfoundland Power et d'un ajustement positif de 1,1 million $ au bénéfice de Caribbean Utilities' relatif à une modification de la pratique comptable appliquée à la comptabilisation des produits non facturés. Le bénéfice de Fortis Properties a été de 1,1 million $ supérieur, d'un trimestre à l'autre. La progression du bénéfice au deuxième trimestre a été en partie contrariée par une perte sur change non réalisé après impôt de 1,0 million $ associée à la conversion de dettes de l'entreprise sans couverture de 75 millions $ US. La progression du bénéfice par action ordinaire d'un trimestre à l'autre a été en partie annulée par la dilution résultant de l'émission d'actions ordinaires en mars 2005.

Mars 2005/mars 2004 : Le bénéfice net attribuable aux actions ordinaires du premier trimestre a été de 39,2 millions $, ou de 0,40 $ par action ordinaire, en regard de 20,3 millions $, ou de 0,29 $ par action ordinaire, au premier trimestre de 2004. Au premier trimestre, Fortis a comptabilisé un gain après impôt de 7,9 millions $ résultant du règlement intervenu entre FortisOntario et OPGI.

Le bénéfice de la Société, lorsqu'on exclut l'effet du règlement OPGI, bien que n'étant pas une mesure en vertu des PCGR au Canada, aurait été de 31,3 millions $, au premier trimestre, ou de 0,32 $ par action ordinaire, soit 10,3 % de plus que le bénéfice par action ordinaire de 0,29 $ au premier trimestre de l'exercice précédent. Même si la Société estime que cette information supplémentaire est utile, le lecteur se gardera de confondre cette information avec le bénéfice net calculé selon les PCGR au Canada, ou d'utiliser cette information comme solution de rechange à un tel calcul.

L'apport au bénéfice découlant de l'acquisition de FortisAlberta et de FortisBC ainsi que le moment de la comptabilisation du bénéfice chez Newfoundland Power ont surtout contribué à cette progression. Fortis a également comptabilisé un bénéfice de 0,7 million $ en rapport avec la récupération des dépenses liées à l'ouragan, associées aux dommages subis par Caribbean Utilities à Grand Cayman lors de l'ouragan Ivan. Fortis Properties a également comptabilisé un bénéfice amélioré par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La progression du bénéfice par action ordinaire a été contrariée par la baisse de la production hydroélectrique au Belize et par la dilution créée par l'émission d'actions ordinaires en mars 2005.

Décembre 2004/décembre 2003 - Pour le trimestre terminé en décembre 2004, le bénéfice net applicable aux actions ordinaires a été de 43,5 % supérieur à celui du trimestre correspondant de 2003. Le bénéfice par action ordinaire a progressé de 4,7 % par rapport au trimestre correspondant de 2003. La progression du bénéfice est surtout associée à l'acquisition de FortisAlberta et de FortisBC ainsi qu'à la progression du bénéfice d'exploitation dans la plupart des filiales. La progression du bénéfice trimestriel a été affectée par l'ouragan Ivan. En septembre 2004, Grand Cayman a été frappé par l'ouragan Ivan, un ouragan de catégorie V qui a beaucoup affecté le réseau de distribution de Caribbean Utilities. Les bénéfices de participation de Caribbean Utilities sont constatés sur une base de report et, ainsi donc, la partie, pour la Société, des coûts non assurés liés à l'ouragan, qui sont d'environ 8,2 millions $, a abaissé le bénéfice de participation de la Société provenant de Caribbean Utilities au quatrième trimestre de 2004.

Le bénéfice de la Société au quatrième trimestre de 2004, lorsqu'on exclut l'impact de l'ouragan Ivan, bien que n'étant pas une mesure en vertu des PCGR au Canada, aurait été de 29,4 millions $, soit 8,2 millions $ de plus que le bénéfice réel du quatrième trimestre de 21,2 millions $, ou 0,31 $ par action ordinaire, ce qui est de 47,6 % supérieur au bénéfice par action ordinaire de 0,21 $ enregistré au quatrième trimestre de l'exercice précédent. Le lecteur évitera toutefois de confondre cette information avec le bénéfice net calculé selon les PCGR au Canada ou de l'utiliser comme solution de rechange à ce calcul.

EVENEMENT ULTERIEUR

Le 27 octobre 2005, FortisBC a conclu un accord avec Scotia Capitaux Inc. ("Scotia Capital Inc."), représentant un syndicat de placeurs, visant l'émission de débentures non garanties de premier rang de 100,0 millions $, à 5,6 %, sur trente ans, échéant le 9 novembre 2035. FortisBC déposera un prospectus simplifié provisoire dans toutes les provinces canadiennes en rapport avec cette offre de débentures. L'offre est assujettie aux approbations habituelles des autorités de réglementation du commerce des valeurs mobilières et aux conditions de clôture; la clôture est prévue pour le 10 novembre 2005, ou vers cette date. Le produit net de l'offre devrait servir à rembourser certaines dettes existantes en vertu des facilités de crédit de FortisBC, qui ont été encourues surtout pour financer des dépenses en immobilisations. Tout produit restant sera affecté aux dépenses en immobilisations et à d'autres fins d'entreprise.

PERSPECTIVES

L'entreprise principale des services publics d'électricité réglementés de la Société exige beaucoup de capitaux et Fortis prévoit que la plus grande partie de ses dépenses en immobilisations pour les cinq prochaines années sera associée principalement à FortisAlberta et à FortisBC. Fortis prévoit investir plus de 400 millions $ dans son programme de dépenses en immobilisations de services publics consolidées de 2005.

Fortis prévoit également affecter son capital au financement d'autres acquisitions d'actifs de services publics d'électricité. Fortis continuera de rechercher les occasions d'acquisition tant au Canada qu'à l'extérieur du Canada. Fortis recherchera également l'expansion dans ses entreprises non réglementées, notamment dans les domaines de la production hydroélectrique, dans le secteur hôtelier et dans l'immobilier.

DONNEES SUR LES ACTIONS EN CIRCULATION

Le 28 septembre 2005, le conseil d'administration de Fortis a déclaré un dividende sur les actions donnant effet à une division des actions de 4 pour 1 des actions ordinaires en circulation de la Société. Le dividende sur les actions a été versé le 21 octobre 2005 aux porteurs d'actions inscrits le 14 octobre 2005. Concomitamment, Fortis a déclaré un relèvement de 12,3 % du dividende en espèces trimestriel sur les actions ordinaires, portant celui-ci à 16 cents par action ordinaire (correspondant à 64 cents, avant la division), depuis 14,25 cents par action ordinaire (correspondant à 57 cents, avant la division), commençant avec le dividende du quatrième trimestre à verser le 1er décembre 2005 aux porteurs d'actions inscrits le 4 novembre 2005.

Le 31 octobre 2005, la Société avait émis et en circulation 103 070 980 actions ordinaires, 5 000 000 d'actions privilégiées de premier rang de la Série C et 7 993 500 actions privilégiées de premier rang de la Série E. Toutes les actions privilégiées de premier rang de la Série D en circulation ont été rachetées, sans prime, le 20 septembre 2005, à 6,25 $ l'action.



FORTIS INC.

Etats des résultats financiers consolidés intermédiaires
Pour les trimestres et pour les périodes de neuf mois terminés les 30
septembre 2005 et 2004
(non vérifiés)


Fortis Inc.
Bilans consolidés (non vérifiés)

(en milliers)

Le 30 septembre Le 31 décembre
2005 2004
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------

ACTIF

Actif à court terme
Encaisse et quasi-espèces 18 622 $ 37 203 $
Débiteurs 183 885 169 649
Autres éléments d'actif
liés à la réglementation 16 898 15 245
Fournitures et approvisionnements 28 805 30 235
Impôts futurs - 4 204
--------------------------------------------------------------------
248 210 256 536

Dépôt au titre de l'impôt (Note 13) - 6 949
Charges reportées 153 180 152 320
Autres éléments d'actif liés
à la réglementation 49 220 45 309
Impôts futurs (Note 8) 58 274 13 661
Immobilisations de services publics 2 496 864 2 347 067
Biens productifs 409 986 341 069
Investissements 166 158 163 769
Eléments d'actif incorporel,
nets d'amortissement 15 692 18 455
Ecart d'acquisition 512 647 514 041
--------------------------------------------------------------------

4 110 231 $ 3 859 176 $
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------

PASSIF ET CAPITAUX PROPRES

Passif à court terme
Emprunts à court terme (Note 12) 54 963 $ 192 858 $
Créditeurs et charges à payer 277 784 270 055
Dividendes à payer 17 874 14 997
Autres charges liées à la réglementation 2 885 23 657
Tranches échéant à moins d'un an
sur la dette à long terme 31 066 36 062
Impôts futurs 1 142 -
--------------------------------------------------------------------
385 714 537 629

Crédits reportés 34 180 29 828
Autres charges liées à
la réglementation (Note 8) 56 763 7 519
Impôts futurs 45 688 48 432
Dette à long terme (Note 12) 2 026 027 1 878 639
Part des actionnaires sans contrôle 37 863 37 487
Actions privilégiées (Note 4) 319 492 319 530
--------------------------------------------------------------------
2 905 727 2 859 064
--------------------------------------------------------------------

Capitaux propres
Actions ordinaires (Note 5) 810 156 675 215
Surplus d'apport 3 008 1 831
Partie avoir des débentures convertibles 1 499 1 550
Ajustement au titre du change (16 179) (15 497)
Bénéfices non répartis 406 020 337 013
--------------------------------------------------------------------
1 204 504 1 000 112
--------------------------------------------------------------------

4 110 231 $ 3 859 176 $
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------
Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés
intermédiaires.


Fortis Inc.
Etats des résultats financiers consolidés (non vérifiés)
Pour les périodes terminées le 30 septembre
(En milliers, sauf les données sur les actions)

Trimestres terminés Neuf mois terminés
2005 2004 2005 2004
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------

Produits d'exploitation 338 610 $ 301 112 $ 1 079 775 $ 802 329 $
Revenu de participation 3 040 2 541 8 612 6 630
--------------------------------------------------------------------
341 650 303 653 1 088 387 808 959
--------------------------------------------------------------------

Charges
Exploitation 212 018 193 406 685 176 535 605
Amortissement 36 837 34 169 119 168 78 841
--------------------------------------------------------------------
248 855 227 575 804 344 614 446
--------------------------------------------------------------------

Bénéfice d'exploitation 92 795 76 078 284 043 194 513


Frais financiers (Note 7) 30 142 31 590 101 195 77 856
Gain lié au règlement de
questions d'ordre
contractuel (Note 11) - - (10 000) -
--------------------------------------------------------------------
30 142 31 590 91 195 77 856
--------------------------------------------------------------------

Bénéfice avant impôt 62 653 44 488 192 848 116 657

Impôts sur le bénéfice
de la société 19 535 14 214 61 380 35 686

--------------------------------------------------------------------
Bénéfice net avant la part
des actionnaires sans
contrôle et les
dividendes sur
actions privilégiées 43 118 30 274 131 468 80 971

Part des actionnaires
sans contrôle 1 516 1 029 4 179 3 069
Dividendes sur les
actions privilégiées 4 152 3 793 12 455 8 223
--------------------------------------------------------------------

Bénéfice net attribuable
aux actions ordinaires 37 450 $ 25 452 $ 114 834 $ 69 679 $
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------

Nombre moyen pondéré
d'actions ordinaires
en circulation
(Notes 2 et 5) 103 010 95 327 101 293 80 888
--------------------------------------------------------------------

Bénéfice par action
ordinaire
(Notes 2 et 5)
avant dilution 0,36 $ 0,27 $ 1,13 $ 0,86 $
après dilution 0,33 $ 0,25 $ 1,03 $ 0,82 $
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------



Etats consolidés des bénéfices non répartis (non vérifiés)
Pour les périodes terminées le 30 septembre
(en milliers)

Trimestres terminés Neuf mois terminés
2005 2004 2005 2004
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------

Solde au début
de la période 385 111 $ 316 904 $ 337 013 $ 294 986 $

Bénéfice net attribuable
aux actions ordinaires 37 450 25 452 114 834 69 679
--------------------------------------------------------------------
422 561 342 356 451 847 364 665

Dividendes sur les
actions ordinaires (16 541) (12 861) (45 827) (35 170)
--------------------------------------------------------------------

Solde à la fin
de la période 406 020 $ 329 495 $ 406 020 $ 329 495 $
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------
Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés
intermédiaires.



Fortis Inc.
Etats consolidés des flux de trésorerie (non vérifiés)
Pour les périodes terminées le 30 septembre
(en milliers)


Trimestres terminés Neuf mois terminés
2005 2004 2005 2004
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------
Activités d'exploitation
Bénéfice net attribuable
aux actions ordinaires 37 450 $ 25 452 $ 114 834 $ 69 679 $
Postes sans effet sur
la trésorerie
Amortissement
- immobilisations,
net des apports
à la construction 34 201 31 654 111 400 73 016
Amortissement-éléments
incorporels 921 921 2 763 2 763
Amortissement-autres 1 715 1 594 5 005 3 062
Impôts futurs (153) 4 851 9 282 4 132
Avantages sociaux
futurs constitués (1 874) (314) (2 902) (2 127)
Revenu de participation,
après dividendes (1 144) (543) (2 387) (543)
Rémunération fondée
sur des actions 387 260 1 177 698
Perte (gain) sur
change non réalisé
lié à la dette
à long terme (3 765) 135 (2 406) (193)
Part des actionnaires
sans contrôle 1 516 1 029 4 179 3 069
Autres 20 (1 749) 314 (2 122)
--------------------------------------------------------------------
69 274 63 290 241 259 151 434
Variation du fonds de
roulement d'exploitation
hors trésorerie 30 532 47 321 (12 229) 29 241
--------------------------------------------------------------------
99 806 110 611 229 030 180 675
--------------------------------------------------------------------

Activités d'investissement
Variation des crédits et
des charges reportées (2 603) 3 131 (5 904) 5 968
Acquisition
d'immobilisations
de services publics (101 652) (65 876) (290 804) (137 858)
Acquisition de propriétés
génératrices de produits (2 283) (4 047) (76 500) (11 201)
Apports à la construction 9 528 8 961 32 209 10 818
Produits liés à la vente
d'immobilisations
de services publics 628 25 982 40
Acquisitions d'entreprises
après espèces (50) 1 618 (3 298) (752 735)
Accroissement des
Investissements - (4) - (8)
--------------------------------------------------------------------
(96 432) (56 192) (343 315) (884 976)
--------------------------------------------------------------------

Activités de financement
Variation des emprunts
à court terme (82 855) (205 211) (137 592) 748 526
Produits liés à la
dette à long terme 96 361 16 106 194 377 23 206
Remboursement de
la dette à long terme (9 907) (7 793) (45 150) (26 121)
Remboursement de
la dette d'acquisition
prise en charge - - - (557 381)
Rachat d'actions
privilégiées (Note 4) (38) - (38) -
Avances par (à) des
actionnaires
sans contrôle 211 (10) (853) 430
Emission d'actions
privilégiées - 144 458 - 189 394
Emission d'actions
ordinaires 2 013 1 792 132 327 338 156
Dividendes
Actions ordinaires (16 541) (12 861) (45 827) (35 170)
Dividendes auxiliaires
versés à des participations
sans contrôle (573) (431) (1 362) (1 273)
--------------------------------------------------------------------
(11 329) (63 950) 95 882 679 767
--------------------------------------------------------------------

Effet des variations des
taux de change sur l'encaisse (270) (1 530) (178) (509)
--------------------------------------------------------------------

Variation de l'encaisse
et quasi-espèces (8 225) (11 061) (18 581) (25 043)

Encaisse et quasi-espèces,
en début de période 26 847 51 112 37 203 65 094
--------------------------------------------------------------------

Encaisse et quasi-espèces,
en fin de période 18 622 $ 40 051 $ 18 622 $ 40 051 $
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés
intermédiaires.


FORTIS INC.
NOTES AUX ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES
Pour les périodes terminées les 30 septembre 2005 et 2004 (sauf avis
contraire)
(non vérifiés)


1. NATURE DES OPERATIONS ET MODE DE PRESENTATION

Ces états financiers consolidés intermédiaires ont été préparés selon les principes comptables généralement reconnus au Canada ("PCGR au Canada") pour les états financiers intermédiaires et n'incluent pas toute l'information habituellement présentée dans les états financiers annuels consolidés de Fortis Inc. ("Fortis" ou "la Société"). Ces états financiers consolidés intermédiaires devraient être lus de concert avec les états financiers consolidés de la Société pour l'exercice terminé le 31 décembre 2004. Ces résultats financiers intermédiaires évolueront en raison du caractère saisonnier de la demande d'électricité et des débits d'eau ainsi que du calendrier et de l'application des décisions d'ordre réglementaire. Les résultats intermédiaires ne sont donc pas nécessairement révélateurs des résultats annuels.

Fortis est avant tout une société internationale diversifiée de portefeuille d'entreprises d'électricité. La Société isole ses entreprises de services publics par domaines de franchise et, selon les exigences d'ordre réglementaire, en fonction de la nature des actifs. Fortis détient également des investissements dans des propriétés foncières commerciales et hôtelières qui sont traitées comme secteur distinct. Ces secteurs d'exploitation permettent à la haute direction d'évaluer le rendement d'exploitation et d'apprécier l'apport général de chaque secteur aux objectifs à long terme de la Société.

Le résumé qui suit décrit brièvement les exploitations incluses dans chaque secteur d'exploitation de la Société et pour chaque secteur isolable faisant l'objet du rapport.

Services publics réglementés au Canada

Le tableau qui suit décrit la participation de la Société dans les services publics réglementés au Canada, par filiale :

a. Newfoundland Power : Newfoundland Power est le principal distributeur d'électricité à Terre-Neuve.

b. Maritime Electric : Maritime Electric est le principal distributeur d'électricité dans l'Ile-du-Prince-Edouard.

c. FortisOntario : FortisOntario fournit un service public d'électricité intégré à sa clientèle établie à Fort Erié, à Cornwall, à Gananoque et à Port Colborne en Ontario. FortisOntario comprend les exploitations de Canadian Niagara Power Inc. ("Canadian Niagara Power" ou Société canadienne d'énergie Niagara) et de Cornwall Street Railway, Light and Power Company, Limited ("Cornwall Electric"). Sont incluses dans les comptes de la Société canadienne d'énergie Niagara les exploitations de l'entreprise de distribution d'électricité de Port Colborne Hydro Inc., qui a été louée de la Ville de Port Colborne en vertu d'un bail de dix ans conclu en avril 2002. FortisOntario détient également une participation de 10 % dans chacune des sociétés Westario Power et Rideau St. Lawrence, deux sociétés régionales de distribution d'électricité constituées en 2000.

d. FortisAlberta : Le 31 mai 2004, par l'intermédiaire d'une filiale en propriété exclusive indirecte, Fortis a fait l'acquisition de toutes les actions émises et en circulation d'Aquila Networks Canada (Alberta) Ltd. (renommée "FortisAlberta"). FortisAlberta possède et exploite le réseau de distribution d'un territoire important du sud et du centre de l'Alberta.

e. FortisBC : Le 31 mai 2004, par l'intermédiaire d'une filiale en propriété exclusive indirecte, Fortis a acheté toutes les actions émises et en circulation d'Aquila Networks Canada (British Columbia) Ltd. (renommée "FortisBC"). FortisBC est un service public intégré oeuvrant dans la région intérieure sud de la Colombie-Britannique. Sont inclus dans le secteur FortisBC des services publics réglementés au Canada, les services d'exploitation, d'entretien et de gestion non réglementés liés à la centrale hydroélectrique Waneta de 450 mégawatts ("MW") détenue par Teck Cominco, la centrale hydroélectrique Brilliant de 145 MW détenue par Columbia Power Corporation et par Columbia Basin Trust ("CPC/CBT"), la centrale hydroélectrique Arrow Lakes de 150 MW détenue par CPC/CBT et le réseau de distribution détenu par la Ville de Kelowna. Le 1er juin 2005, le secteur des services publics réglementés au Canada de FortisBC comprend Princeton Light and Power Company, Limited ("PLP"). Le 31 mai 2005, Fortis, par l'entremise d'une filiale en propriété exclusive indirecte, a acheté toutes les actions ordinaires et privilégiées émises de PLP. PLP est un service public d'électricité qui dessert environ 3 200 clients, établis surtout à Princeton, en Colombie-Britannique. PLP achète actuellement son énergie en gros de FortisBC en vertu d'un contrat à long terme.


Services publics réglementés - Caraïbes

Le résumé ci-dessous décrit la participation de la Société dans des entreprises de services publics réglementés aux Caraïbes, par services publics :

a. Belize Electricity : Belize Electricity est le principal distributeur d'électricité au Belize, en Amérique centrale. La Société détient une participation majoritaire de 68 % dans la Société.

b. Caribbean Utilities : Caribbean Utilities est le seul fournisseur d'électricité de Grand Cayman, Iles des Caïmans. La participation de 36,8 % de la Société dans l'entreprise est comptabilisée à la valeur de consolidation.


Entreprises non réglementées - Production de Fortis

Voici maintenant une description des actifs de production non réglementés de la Société, par région :

a. Ontario : L'exploitation comprend la centrale hydroélectrique Rankine de 75 mégawatts ("MW") de Niagara Falls, la centrale de cogénération de chauffage régional de 5 MW de Cornwall ainsi que six petites centrales hydroélectriques situées dans l'est de l'Ontario ayant une capacité réunie de 8 MW. Les exploitations de production non réglementées en Ontario se font par l'intermédiaire de FortisOntario Inc. et de FortisOntario Generation Corporation.


b. Belize : L'exploitation comprend la centrale hydroélectrique Mollejon de 25 MW et celle de Chalillo de 7 MW, au Belize. Toute la production d'électricité de cette centrale est vendue à Belize Electricity en vertu d'un contrat d'achat d'énergie de cinquante ans. Les exploitations de production hydroélectrique au Belize se font par l'intermédiaire de la filiale en propriété exclusive indirecte de la Société, Belize Electric Company Limited ("BECOL"), en vertu d'un contrat de franchise conclu avec le gouvernement du Belize.

c. Centre de Terre-Neuve : Par l'intermédiaire du partenariat Exploits River Hydro Partnership ("Exploits Partnership"), un partenariat formé par la Société et par Abitibi-Consolidated Company of Canada ("Abitibi-Consolidated"), une capacité additionnelle de 36 MW a été aménagée et mise en exploitation dans deux centrales hydroélectriques de l'Abitibi-Consolidated, dans le centre de Terre-Neuve. La Société détient une participation de 51 % dans Exploits Partnership et Abitibi-Consolidated détient l'autre participation de 49 %. Exploits Partnership vend sa production à Newfoundland and Labrador Hydro Corporation en vertu d'un contrat d'achat d'énergie de 25 ans.

d. Territoire supérieur de l'Etat de New York : Comprend l'exploitation de quatre centrales hydroélectriques dans la partie supérieure de l'Etat de New York, ayant une capacité réunie de 23 MW, et poursuivant l'exploitation en vertu d'un permis accordé par la U.S. Federal Energy Regulatory Commission. Les activités de production hydroélectrique dans le haut de l'Etat de New York se font par l'intermédiaire de la filiale en propriété exclusive indirecte de la Société, FortisUS Energy Corporation.

e. Colombie-Britannique : Comprend la centrale hydroélectrique au fil de l'eau Walden de 16 MW, située près de Lillooet, en Colombie-Britannique. Cette centrale vend toute sa production à B.C Hydro en vertu d'un contrat à long terme. L'exploitation des installations de production hydroélectrique en Colombie-Britannique se fait par l'intermédiaire de Walden Power Partnership, une filiale en propriété exclusive de FortisBC.


Entreprises non réglementées - Fortis Properties

Fortis Properties possède et exploite des hôtels dans six provinces du Canada et des biens fonciers commerciaux dans la région Atlantique du Canada. Le 1er février 2005, Fortis Properties a fait l'acquisition de trois hôtels situés en Alberta et au Manitoba, qui comptent environ 650 chambres et 27 000 pieds carrés de salles de banquets.

Siège social

Les frais du Siège social comprennent les frais financiers associés à la dette encourue directement par Fortis, incluant les gains ou pertes sur change, les dividendes sur les titres privilégiés et d'autres dépenses du siège social, après les récupérations de filiales, les intérêts et divers revenus et impôts sur le bénéfice connexes de la Société.

2. RESUME DES PRINCIPALES CONVENTIONS COMPTABLES

Ces états financiers intermédiaires consolidés ont été préparés selon les principes comptables généralement reconnus au Canada (PCGR), notamment des traitements comptables choisis qui diffèrent de ceux utilisés par les organismes qui ne sont pas assujettis à la réglementation tarifaire. Le moment de la constatation de certains éléments d'actif et de passif, produits et dépenses, résultant de la réglementation, peut être différent des attentes qu'on pourrait avoir lorsqu'on utilise les PCGR au Canada pour des organismes non assujettis à la réglementation tarifaire. Ces états financiers consolidés intermédiaires ont été préparés selon les mêmes conventions et méthodes comptables que celles utilisées pour la préparation des états financiers annuels les plus récents, sauf pour ce qui regarde les éléments décrits ci-dessous. Toutes les données sont présentées en dollars canadiens, sauf avis contraire.

Le 28 septembre 2005, le conseil d'administration de Fortis a déclaré un dividende sur actions constituant en fait une division des actions de 4 pour 1 liée aux actions ordinaires en circulation de la Société. Le dividende sur les actions a été versé le 21 octobre 2005 aux actionnaires inscrits le 14 octobre 2005. Pour toutes les périodes présentées, toute référence au nombre des actions émises et en circulation, au nombre moyen pondéré des actions, au montant du bénéfice par action avant dilution et après dilution ainsi que les données sur les options d'achat d'actions ont été reformulées avec effet rétroactif pour refléter l'effet de cette division d'actions.

3. UTILISATION DES ESTIMATIONS

La préparation des états financiers consolidés intermédiaires de la Société conformément aux PCGR au Canada impose à la direction l'obligation de préparer des estimations et des hypothèses qui influencent les montants comptabilisés visant les éléments d'actif et de passif et la divulgation des éléments d'actif et de passif éventuels à la date des états financiers et les montants des produits et des dépenses comptabilisés au cours de la période. Ces estimations sont fondées sur l'expérience passée, sur les conditions actuelles et sur diverses autres hypothèses jugées raisonnables en contexte. L'évolution des faits et des contextes peut entraîner la révision des estimations et les résultats réels pourraient être différents des prévisions. Les états financiers intermédiaires peuvent utiliser davantage les estimations que les états financiers annuels. Il n'y a pas eu de changements importants des estimations comptables critiques de la Société pour l'exercice à ce jour, au 30 septembre 2005, par rapport à celles précisées dans l'Examen et l'analyse par la direction de 2004, pour l'exercice terminé le 31 décembre 2004, sauf pour les précisions de la Note 13 des états financiers consolidés intermédiaires.

4. ACTIONS PRIVILEGIEES



Autorisées :

a) un nombre illimité d'actions privilégiées de premier rang, sans
valeur nominale ou sans valeur au pair; et
b) un nombre illimité d'actions privilégiées de deuxième rang, sans
valeur nominale ou sans valeur au pair.



Le 30 septembre 2005 Le 31 décembre 2004
---------------------------------------------------------------------
Nombre Montant Nombre Montant
d'actions (en milliers) d'actions (en milliers)
---------------------------------------------------------------------
Actions privilégiées
de premier rang
de la Série C 5 000 000 122 992 $ 5 000 000 122 992 $

Actions privilégiées
de premier rang de
la Série D - - 6 500 38
Actions privilégiées
de premier rang
de la Série E 7 993 500 196 500 7 993 500 196 500
---------------------------------------------------------------------
12 993 500 319 492 $ 13 000 000 319 530 $
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Le 20 septembre 2005, les 6 500 actions privilégiées de premier rang
de la Série D ont été rachetées, sans prime, au prix de rachat de
6,25 $ par action privilégiée de premier rang de la Série D.

5. CAPITAL-ACTIONS

Autorisé : un nombre illimité d'actions ordinaires sans valeur
nominale ou sans valeur au pair :

Le 30 septembre 2005 Le 31 décembre 2004
---------------------------------------------------------------------
a)Emises et Nombre Montant Nombre Montant
en circulation d'actions (en milliers) d'actions (en milliers)
---------------------------------------------------------------------
Actions
ordinaires 103 067 296 810 156 $ 95 529 292 675 215 $
---------------------------------------------------------------------

Les actions ordinaires émises au cours de la période prennent la
forme suivante :

Trimestre terminé le Cumul au
30 septembre 2005 30 septembre 2005
---------------------------------------------------------------------
Nombre Montant Nombre Montant
d'actions (en milliers) d'actions (en milliers)
---------------------------------------------------------------------
Solde en début
de période 102 953 256 808 143 $ 95 529 292 675 215 $
Emission publique - - 6 960 000 126 072
Contrepartie
partielle liée à
l'acquisition
d'entreprise - - 23 668 443
Régime d'achat
d'actions à
l'intention des
consommateurs 17 796 373 62 596 1 199
Régime de
réinvestissement
de dividendes 36 716 769 129 600 2 484
Régime d'achat
d'actions à
l'intention du
personnel 19 836 416 115 172 2 175
Régimes d'options
d'achat d'actions
à l'intention des
administrateurs et
de la direction 39 692 455 246 968 2 568
---------------------------------------------------------------------
103 067 296 810 156 $ 103 067 296 810 156 $
---------------------------------------------------------------------


(1) Les données sur les actions ont été reformulées avec effet
rétroactif pour refléter la division d'actions 4 pour 1 d'octobre
2005.


Le 1er mars 2005, Fortis a émis 6 960 000 actions ordinaires (ajusté selon la division des actions) de la Société à 18,66 $ par action ordinaire (ajusté selon la division des actions). L'émission d'actions ordinaires a généré un produit brut d'environ 130 millions $. Le produit net, après les frais d'émission avec effet fiscal, a été de 126,1 millions $, en tout. Le produit de l'émission a servi au remboursement de dettes à rembourser et à des fins d'entreprise générales.

Le 31 mai 2005, Fortis a émis 23 668 actions ordinaires (ajusté selon la division des actions) de la Société, à la juste valeur de 18,71 $ par action ordinaire, le cours moyen sur cinq jours des actions ordinaires de Fortis pour les cinq derniers jours de négociation précédant immédiatement l'acquisition (ajusté selon la division des actions), pour les actionnaires de PLP, associé à un versement d'espèces, pour acquérir toutes les actions ordinaires et privilégiées émises de PLP.

Le 30 septembre 2005, 6 492 244 actions ordinaires demeuraient en réserve pour émission en vertu des régimes énumérés ci-dessus (ajusté selon la division des actions).

b) Bénéfice par action ordinaire

La Société calcule le bénéfice par action ordinaire en fonction du nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation. Pour l'exercice à ce jour, le nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation était de 101 293 188 et de 80 887 924 le 30 septembre 2005 et le 30 septembre 2004, respectivement (ajusté selon la division des actions).

Le nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation était de 103 009 732 et de 95 326 756 pour les trimestres terminés le 30 septembre 2005 et le 30 septembre 2004, respectivement (ajusté selon la division des actions). Le bénéfice par action ordinaire après dilution est calculé en appliquant la méthode des actions autodétenues dans le cas des options et la méthode "advenant conversion" dans le cas des titres convertibles.



Le bénéfice par action ordinaire prend la forme suivante :

Trimestres terminés le 30 septembre
2005 2004
Nombre Bénéfice Nombre Bénéfice
moyen par moyen par
pondéré action pondéré action
Bénéfice d'actions ordinaire Bénéfice d'actions ordinaire
(en (1) (en (1) (en (1)(en (1)
milliers) milliers) milliers) milliers)
----------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------
Bénéfice 37 450 $ 25 452 $
Nombre
moyen
pondéré
d'actions
ordinaires
en
circulation 103 010 95 327
Bénéfice
par
action
ordinaire
avant
dilution 0,36 $ 0,27 $
Effet des
titres
dilutifs :
Options
d'achat
d'actions - 920 - 824
Actions
privilé-
giées 4 152 19 688 3 793 19 984
Débentures
conver-
tibles 273 1 924 297 1 924
Bénéfice
par action
ordinaire
après
dilution 41 875 $ 125 542 0,33 $ 29 542 $ 118 059 0,25 $


Pour l'exercice à ce jour, au 30 septembre
2005 2004
Nombre Bénéfice Nombre Bénéfice
moyen par moyen par
pondéré action pondéré action
Bénéfice d'actions ordinaire Bénéfice d'actions ordinaire
(en (1) (en (1) (en (1)(en (1)
milliers) milliers) milliers) milliers)
----------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------
Bénéfice 114 834 $ 69 679 $
Nombre
moyen
pondéré
d'actions
en
circu-
lation 101 293 80 888
Bénéfice
par
action
ordinaire
avant
dilution 1,13 $ 0,86 $
Effet des
titres
dilutifs :
Options
d'achat
d'actions - 920 - 824
Actions
privilé-
giées 12 455 19 688 8 223 12 792
Débentures
conver-
tibles 836 1 924 907 1 924
Bénéfice
par
action
ordinaire
après
dilu-
tion 128 125 $ 123 825 1,03 $ 78 809 $ 96 428 0,82 $

(1) Les données sur les actions ont été reformulées avec effet
rétroactif pour tenir compte de la division des actions de 4 pour 1
d'octobre 2005.


c) Options d'achat d'actions

La Société est autorisée à attribuer aux administrateurs de Fortis et à certains employés clés de la Société et de ses filiales des options d'achat d'actions ordinaires de la Société. Le 30 septembre 2005, la Société avait les régimes suivants de rémunération fondée sur des actions : le Régime d'options d'achat d'actions de la direction, le Régime d'options d'achat d'actions des administrateurs et le Régime d'options d'achat d'actions de 2002. Le Régime d'options d'achat d'actions de 2002 a été adopté lors de l'Assemblée générale annuelle et extraordinaire du 15 mai 2002 et ce régime remplacera éventuellement les Régimes d'options d'achat d'actions à l'intention des administrateurs et de la direction. Les Régimes d'options d'achat d'actions à l'intention des administrateurs et de la direction cesseront d'exister lorsque toutes les options en circulation seront levées ou déchues, au plus tard en 2011. Par suite de la division des actions d'octobre 2005, toutes les options d'achat d'actions font l'objet d'une division 4 pour 1, le prix d'exercice étant le quart du prix d'exercice avant la division.



Trimestre terminé le Cumul au
30 septembre 2005 30 septembre 2005
---------------------------------------------------------------------
Nombre Prix moyen Nombre Prix moyen
d'options(1) pondéré(1) d'options(1) pondéré(1)
---------------------------------------------------------------------
En circulation
au début de
la période 3 462 268 14,05 $ 2 882 588 12,57 $
Attribuées 33 740 20,82 $ 845 720 18,49 $
Annulées - - $ (25 024) 16,56 $
Exercées (39 692) 11,47 $ (246 968) 10,40 $
---------------------------------------------------------------------
En circulation
à la fin de
la période 3 456 316 14,15 $ 3 456 316 14,15 $
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Voici le détail
des options d'achat
d'actions en
circulation : Nombre Prix Date
d'options(1) d'exercice(1) d'expiration
---------------------------------------------------------------------
467 796 9,57 $ 2011
655 664 12,03 $ 2012
704 924 12,81 $ 2013
709 712 15,28 $ 2014
12 000 15,23 $ 2014
73 540 14,55 $ 2014
770 940 18,40 $ 2015
28 000 18,11 $ 2015
33 740 20,82 $ 2015
----------------------------------------------
3 456 316
----------------------------------------------
Options acquises à la fin de
la période 1 487 044
----------------------------------------------
----------------------------------------------

(1) Le nombre et le prix d'exercice des options d'achat d'actions ont
été reformulés avec effet rétroactif pour refléter la division des
actions 4 pour 1 d'octobre 2005.


Rémunération fondée sur des actions

Le 1er mars 2005, la Société a émis 783 980 options (ajusté selon la division des actions) d'achat d'actions ordinaires en vertu de son Régime d'options d'achat d'actions de 2002, au cours moyen sur cinq jours précédant immédiatement la date d'attribution de 18,40 $ (ajusté selon la division des actions). Ces options sont acquises uniformément sur une période de quatre ans, à chaque anniversaire de la date d'attribution.

Les options échoient dix ans après la date d'attribution. La juste valeur marchande de chaque option attribuée était de 2,75 $ l'option (ajusté selon la division des actions).

Le 11 mai 2005, la Société a émis 28 000 options (ajusté selon la division des actions) d'achat d'actions ordinaires dans le cadre de son Régime d'options d'achat d'actions de 2002, au cours moyen sur cinq jours précédant immédiatement la date d'attribution de 18,11 $ (ajusté selon la division des actions). Ces options sont acquises uniformément sur une période de quatre ans, à chaque anniversaire de la date d'attribution. Les options échoient dix ans après la date d'attribution. La juste valeur marchande de chaque option attribuée était de 2,58 $ l'option (ajusté selon la division des actions).

Le 16 août 2005, la Société a émis 33 740 options (ajusté selon la division des actions) d'achat d'actions ordinaires en vertu de son Régime d'options d'achat d'actions de 2002, au cours moyen sur cinq jours précédant immédiatement la date d'attribution de 20,82 $ (ajusté selon la division des actions). Ces options sont acquises uniformément sur une période de quatre ans, à chaque anniversaire de la date d'attribution.

Les options échoient dix ans après la date d'attribution. La juste valeur de chaque option attribuée était de 2,82 $ l'option (ajusté selon la division des actions).

La juste valeur a été évaluée à la date de l'octroi en utilisant le modèle de Black-Scholes de calcul du prix de la juste valeur des options et en retenant les hypothèses suivantes :



Le 1er mars 2005 Le 11 mai 2005 Le 16 août 2005
-----------------------------------------------------------------------
Rendement (%) 3,44 3,44 3,44
Volatilité prévue (%) 15,3 15,2 14,90
Taux d'intérêt sans risque (%) 4,28 4,12 3,93
Moyenne pondérée
de la durée de vie
prévue (en années) 7,5 7,5 7,5


La Société procède à l'inscription de la charge au titre de la rémunération en actions lors de l'émission d'options d'achat d'actions dans le cadre de ses régimes d'options d'achat d'actions. En appliquant la méthode de la juste valeur, la charge au titre de la rémunération est amortie sur la période d'acquisition des options attribuées, de quatre ans. Lors de la levée, le produit des options est porté au crédit du capital-actions, au prix de l'option. Par conséquent, la levée d'options en deçà du cours du marché réel entraîne la dilution du capital-actions et des capitaux propres. Selon la méthode de la juste valeur, 0,4 million $ et 1,2 million $ ont été comptabilisés au titre des frais de rémunération pour le trimestre et pour la période de neuf mois terminés le 30 septembre 2005, respectivement (0,3 million $ et 0,7 million $ pour le trimestre et pour la période de neuf mois terminés le 30 septembre 2004, respectivement).

6. AVANTAGES D'EMPLOI FUTURS DES EMPLOYES

La Société fournit des avantages de retraite et d'autres avantages après la cessation d'emploi aux employés qualifiés grâce à des arrangements à cotisations déterminées et à prestations déterminées. Le coût de la prestation des arrangements à prestations déterminées a été de 2,5 millions $ pour le trimestre (3,1 millions $ au troisième trimestre de 2004) et de 10,7 millions $ pour l'exercice à ce jour (8,1 millions $ pour l'exercice à ce jour en 2004). Le coût de la prestation des arrangements à cotisations déterminées pour le trimestre a été de 0,7 million $ (0,6 million $ au troisième trimestre de 2004) et de 2,3 millions $ pour l'exercice à ce jour (1,9 million $ pour l'exercice à ce jour en 2004).



7. FRAIS FINANCIERS

Trimestres terminés Cumuls aux
les 30 septembre 30 septembre
(en milliers) 2005 2004 2005 2004
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------
Amortissement des frais
liés à l'émission
d'actions et de
titres de dette 147 $ 66 $ 493 $ 204 $
Intérêts - dette à long terme 35 560 23 898 105 281 68 287
- dette à court terme 699 9 029 4 066 13 559
Intérêts attribués à
la construction (2 016) (1 239) (4 684) (2 907)
Intérêts gagnés (483) (299) (1 555) (1 094)
Perte (gain) sur
change non réalisé
lié à la
dette à long terme (3 765) 135 (2 406) (193)
--------------------------------------------------------------------
30 142 $ 31 590 $ 101 195 $ 77 856 $
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------


8. IMPOT SUR LE BENEFICE

Chez FortisAlberta, conformément aux exigences de l'AEUB précisées dans l'Accord de règlement négocié du 24 mai 2005, les frais d'impôt provincial sur le bénéfice sont récupérés à même les tarifs imposés aux clients, fondés sur la méthode de l'impôt à payer, et les frais liés à l'impôt fédéral sur le bénéfice seront maintenant récupérés à même les tarifs imposés aux clients, en appliquant une méthode modifiée de calcul des charges. En vertu de la méthode modifiée de calcul des charges, les tarifs actuels incluent maintenant la récupération de l'impôt futur fédéral lié aux écarts temporaires spécifiques entre la base imposable de l'actif et du passif et leurs montants comptables à des fins de réglementation. Par suite de la récupération d'une partie des impôts futurs associés aux impôts fédéraux sur le bénéfice à même les tarifs actuels, Fortis a donc constaté tous les impôts futurs associés aux impôts fédéraux dans les états financiers. Les principes de la comptabilité liée à la réglementation prévoient la constatation d'une charge lorsqu'un élément d'actif d'impôt futur est constaté, s'il est probable qu'une diminution éventuelle des produits se produira lorsque cet élément d'actif d'impôt futur sera réalisé. Comme une certaine partie seulement des impôts futurs généraux sur le bénéfice a été incluse dans les tarifs, FortisAlberta a constaté une charge compensatoire liée à la réglementation correspondant au montant des impôts futurs sur le bénéfice constatés dans les états financiers, n'ayant pas été reflétés dans les tarifs. Ces montants seront reflétés dans les tarifs futurs imposés à la clientèle lorsque seront inversés les écarts de calendrier. En outre, FortisAlberta continue de comptabiliser des impôts futurs sur le bénéfice pour certains montants reportés, lorsque l'impôt futur sur le bénéfice ne sera pas récupéré à même les tarifs futurs.




9. a) INFORMATION SECTORIELLE

L'information par secteur isolable s'établit comme suit :

Trimestre terminé
(en milliers de dollars)

Services publics réglementés
---------------------------------------------------------------------
30 septembre Nfld Maritime Fortis Fortis Fortis Total Total
2005 Power Electric Ont. Alta. BC Canada Caraïbes
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
Produits
d'exploi-
tation 77 462 30 221 36 589 66 778 45 120 256 170 21 858
Revenu de
partici-
pation - - - - - - 3 040
Coût
d'approvi-
sionnement
énergé-
tique 46 308 18 194 28 855 - 13 873 107 230 11 912
Dépenses
d'exploi-
tation 11 840 2 989 4 263 28 230 16 011 63 333 2 230
Amortisse-
ment 6 019 2 419 1 276 14 872 4 772 29 358 1 305
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice
d'exploi-
tation 13 295 6 619 2 195 23 676 10 464 56 249 9 451
Frais
finan-
ciers 8 031 1 603 1 228 6 062 4 422 21 346 1 472
Impôts sur
le
bénéfice 1 735 2 025 (1 202) 8 325 1 411 12 294 379
Part des
action-
naires
sans
contrôle 149 - - - - 149 1 429
Dividendes
sur
actions
privilé-
giées - - - - - - -
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice net -
(perte) 3 380 2 991 2 169 9 289 4 631 22 460 6 171
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
Ecart
d'acqui-
sition - 19 858 42 947 229 097 220 745 512 647 -
Eléments
d'actif
secto-
riels 783 650 263 374 118 936 708 736 651 534 2 526 230 201 396
Actifs
d'inves-
tissement
de
partici-
pation - - - - - - 163 599
---------------------------------------------------------------------
Total de
l'actif 783 650 283 232 161 883 937 833 872 279 3 038 877 364 995
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
Dépenses en
immobili-
sations 11 813 12 300 2 716 39 806 25 990 92 625 3 227
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Services non réglementés
---------------------------------------------------------------------
Elimi-
nations
Fortis Siège intersec- Conso-
Production Properties social torielles lidé
---------------------------------------------------------------------
Produits
d'exploi-
tation 21 731 42 289 2 890 (6 328) 338 610
Revenu
de parti-
cipation - - - - 3 040
Coût
d'approvi-
sionnement
énergé-
tique 941 - - (2 515) 117 568
Dépenses
d'exploi-
tation 2 465 26 218 1 170 (966) 94 450
Amortissement 2 652 2 824 698 - 36 837
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice
d'exploi-
tation 15 673 13 247 1 022 (2 847) 92 795
Frais
finan-
ciers 3 479 5 187 1 505 (2 847) 30 142
Impôts
sur le
bénéfice 4 394 3 197 (729) - 19 535
Part des
action-
naires
sans
contrôle (20) - (42) - 1 516
Dividendes
sur
actions
privilé-
giées - - 4 152 - 4 152
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice net
(perte) 7 820 4 863 (3 864) - 37 450
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
Ecart
d'acqui-
sition - - - - 512 647
Eléments
d'actif
secto-
riels 262 577 427 226 43 099 (26 543) 3 433 985
Actifs
d'inves-
tissement
de
partici-
pation - - - - 163 599
---------------------------------------------------------------------
Total de
l'actif 262 577 427 226 43 099 (26 543) 4 110 231
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
Dépenses
en
immobi-
lisa-
tions 5 116 2 283 684 - 103 935
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Services publics réglementés
--------------------------------------------------------------------
30 septembre Nfld Maritime Fortis Fortis Fortis Total Total
2004 Power Electric Ont. Alta. BC Canada Caraïbes
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------
Produits
d'exploi-
tation 76 587 29 849 30 348 55 255 42 061 234 100 18 956
Revenu de
partici-
pation - - - - - - 2 541
Coûts d'appro-
sionne-
ment éner-
gétique 44 338 18 453 22 568 - 13 106 98 465 10 185
Dépenses
d'exploi-
tation 10 922 3 213 3 213 24 419 13 541 55 308 2 409
Amortisse-
ment 6 023 2 320 1 249 13 274 4 241 27 107 1 588
--------------------------------------------------------------------
Bénéfice
d'exploi-
tation 15 304 5 863 3 318 17 562 11 173 53 220 7 315
Frais
finan-
ciers 7 570 2 049 1 342 3 664 4 055 18 680 1 469
Impôts sur
le
bénéfice 2 631 1 557 758 5 200 1 834 11 980 267
Part des
actionnai-
res sans
contrôle 146 - - - - 146 972
Dividendes
sur actions
privilégiées - - - - - - -
--------------------------------------------------------------------
Bénéfice net
(perte) 4 957 2 257 1 218 8 698 5 284 22 414 4 607
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------
Ecart
d'acqui-
sition - 19 858 45 577 229 097 219 509 514 041 -
Eléments
d'actif
secto-
riels 769 484 234 360 114 536 574 879 533 829 2 227 088 211 808
Actif
d'inves-
tissement
de partici-
pation - - - - - 165 686
--------------------------------------------------------------------
Total de
l'actif 769 484 254 218 160 113 803 976 753 338 2 741 129 377 494
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------
Dépenses
en immobi-
lisations 13 676 7 386 2 941 31 592 2 171 57 766 3 574
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------

Services non réglementés
---------------------------------------------------------------------
Elimi-
nations
Fortis Siège intersec- Conso-
Production Properties social torielles lidé
---------------------------------------------------------------------
Produits
d'exploi-
tation 15 464 36 307 3 168 (6 883) 301 112
Revenu
de parti-
cipation - - - - 2 541
Coût
d'approvi-
sionnement
énergétique 1 329 - - (2 956) 107 023
Dépenses
d'exploi-
tation 4 404 22 485 2 693 (916) 86 383
Amortissement 2 557 2 413 504 - 34 169
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice
d'exploitation 7 174 11 409 (29) (3 011) 76 078
Frais
financiers 4 027 4 295 6 130 (3 011) 31 590
Impôts sur
le bénéfice 1 235 2 802 (2 070) - 14 214
Part des
action-
naires
sans
contrôle (47) - (42) - 1 029
Dividendes
sur actions
privilégiées - - 3 793 3 793
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice net
(perte) 1 959 4 312 (7 840) - 25 452
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
Ecart
d'acqui-
sition - - - - 514 041
Eléments
d'actif
sectoriels 260 699 351 647 41 143 (29 818) 3 062 567
Actif
d'inves-
tissement
de partici-
pation - - - - 165 686
---------------------------------------------------------------------
Total de
l'actif 260 699 351 647 41 143 (29 818) 3 742 294
Dépenses
en immobi-
lisations 4 445 4 047 91 - 69 923
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------


Pour l'exercice à ce jour
(en milliers de dollars)

Services publics réglementés
--------------------------------------------------------------------
30 septembre Nfld Maritime Fortis Fortis Fortis Total Total
2005 Power Electric Ont. Alta. BC Canada Caraïbes
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------
Produits
d'exploi-
tation 318 552 87 811 106 763 201 107 144 601 858 834 55 954
Revenu de
parti-
pation - - - - - - 8 612
Coût
d'approvi-
sionnement
énergé-
tique 186 900 53 300 84 414 - 44 478 369 092 30 056
Dépenses
d'exploi-
tation 39 859 9 155 10 441 83 019 47 957 190 431 7 875
Amortisse-
ment 25 876 7 237 3 763 45 607 14 114 96 597 4 542
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice
d'exploi-
tation 65 917 18 119 8 145 72 481 38 052 202 714 22 093
Frais
finan-
ciers 23 444 5 785 3 804 17 873 13 163 64 069 3 873
Gain lié
au règle-
ment de
questions
d'ordre
contractuel - - - - - - -
Impôts
sur le
bénéfice 14 192 4 949 170 22 708 5 937 47 956 919
Part des
action-
naires
sans
contrôle 441 - - - - 441 2 706
Dividendes
sur
actions
privilé-
giées - - - - - - -
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice net
(perte) 27 840 7 385 4 171 31 900 18 952 90 248 14 595
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
Ecart
d'acqui-
sition - 19 858 42 947 229 097 220 745 512 647 -
Eléments
d'actif
secto-
riels 783 650 263 374 118 936 708 736 651 534 2 526 230 201 396
Actifs
d'inves-
tissement
de
partici-
pation - - - - - - 163 599
---------------------------------------------------------------------
Total de
l'actif 783 650 283 232 61 883 937 833 872 279 3 038 877 364 995
Dépenses
en
immobi-
lisa-
tions 37 828 33 741 5 648 106 752 77 104 261 073 8 367
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------


Services non réglementés
---------------------------------------------------------------------
Elimi-
nations-
Fortis Siège intersec- Conso-
Production Properties social torielles lidé
---------------------------------------------------------------------
Produits
d'exploi-
tation 57 912 116 116 8 093 (17 134) 1 079 775
Revenu
de parti-
cipation - - - - 8 612
Coût
d'approvi-
sionnement
énergé-
tique 4 569 - - (6 147) 397 570
Dépenses
d'exploi-
tation 11 719 74 284 6 463 (3 166) 287 606
Amortissement 7 757 8 175 2 097 - 119 168
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice
d'exploitation 33 867 33 657 (467) (7 821) 284 043
Frais
financiers 11 370 14 800 14 904 (7 821) 101 195
Gain lié
au règlement
de questions
d'ordre
contractuel (10 000) - - - (10 000)
Impôts sur
le bénéfice 10 312 7 647 (5 454) - 61 380
Part des
action-
naires
sans
contrôle 1 156 - (124) - 4 179
Dividendes
sur actions
privilé-
giées - - 12 455 - 12 455
--------------------------------------------------------------------
Bénéfice net
(perte) 21 029 11 210 (22 248) - 114 834
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
Ecart
d'acqui-
sition - - - - 512 647
Eléments
d'actif
sectoriels 262 577 427 226 43 099 (26 543) 3 433 985
Actif
d'inves-
tissement
de partici-
pation - - - - 163 599
---------------------------------------------------------------------
Total de
l'actif 262 577 427 226 43 099 (26 543) 4 110 231
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
Dépenses
en immobi-
lisations 19 382 76 500 1 982 - 367 304
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------


Services publics réglementés
--------------------------------------------------------------------
30 septembre Nfld Maritime Fortis Fortis Fortis Total Total
2005 Power Electric Ont. Alta. BC Canada Caraïbes
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------
Produits
d'exploi-
tation 300 067 87 582 93 415 72 422 54 411 607 897 54 819
Revenu
de parti-
cipation - - - - - - 6 630
Coûts d'appro-
visionne
ment éner-
gétique 172 067 54 560 71 072 - 16 778 314 477 28 663
Dépenses
d'exploi-
tation 37 760 9 009 9 223 32 447 18 040 106 479 8 413
Amortisse-
ment 24 602 6 881 3 726 17 636 5 655 58 500 4 874
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice
d'exploi-
tation 65 638 17 132 9 394 22 339 13 938 128 441 19 499
Frais
finan-
ciers 22 801 6 424 3 942 4 917 5 448 43 532 3 969
Impôts
sur le
béné-
fice 14 588 4 323 2 059 6 328 2 393 29 691 747
Part des
action-
naires
sans
contrôle 441 - - - - 441 2 604
Dividendes
sur
actions
privi-
légiées - - - - - - -
Bénéfice net
(perte) 27 808 6 385 3 393 11 094 6 097 54 777 12 179
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------
Ecart
d'acqui-
sition - 19 858 45 577 229 097 219 509 514 041 -
Eléments
d'actif
secto-
riels 769 484 234 360 114 536 574 879 533 829 2 227 088 211 808
Actif
d'inves-
tissement
de parti-
cipation - - - - - - 165 686
--------------------------------------------------------------------
Total de
l'actif 769 484 254 218 160 113 803 976 753 338 2 741 129 377 494
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------
Dépenses
en immobi-
lisa-
tions 44 516 15 449 7 478 38 402 9 388 115 233 13 005
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------


Services non réglementés
---------------------------------------------------------------------
Elimi-
nations
Fortis Siège intersec- Conso-
Production Properties social torielles lidé
---------------------------------------------------------------------
Produits
d'exploi-
tation 49 137 101 164 7 591 (18 279) 802 329
Revenu de
partici-
pation - - - - 6 630
Coûts
d'appro-
visionne-
ment éner-
gétique 4 157 - - (8 087) 339 210
Dépenses
d'exploi-
tation 12 446 65 327 6 603 (2 873) 196 395
Amortissement 7 504 7 066 897 - 78 841
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice
d'exploi-
tation 25 030 28 771 91 (7 319) 194 513
Frais
Finan-
ciers 11 585 13 599 12 490 (7 319) 77 856
Impôts sur
le béné-
fice 5 236 6 154 (6 142) - 35 686
Part des
Actionnai-
res sans
contrôle 150 - (126) - 3 069
Dividendes
sur actions
privilé-
giées - - 8 223 - 8 223
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice net
(perte) 8 059 9 018 (14 354) - 69 679
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
Ecart d'acqui-
sition - - - - 514 041
Eléments
d'actif
sectoriels 260 699 351 647 41 143 (29 818) 3 062 567
Actif d'inves-
tissement
de partici-
pation - - - - 165 686
---------------------------------------------------------------------
Total de
l'actif 260 699 351 647 41 143 (29 818) 3 742 294
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
Dépenses en
immobili-
sations 8 560 11 201 1 060 - 149 059
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------


9. b) Transactions avec des apparentés

Les transactions avec des apparentés dans le cours normal des affaires sont mesurées en fonction du montant des contreparties, qui est le montant de la contrepartie établi et convenu par les parties apparentées. Les transactions entre parties apparentées sont principalement associées à la vente d'énergie de BECOL à Belize Electricity et aux frais financiers liés aux emprunts intersociétés.

10. ACQUISITION D'ENTREPRISE

Le 31 mai 2005, Fortis, par l'intermédiaire d'une filiale en propriété exclusive indirecte, a acheté toutes les actions ordinaires et privilégiées émises et en circulation de PLP, au prix d'achat total de 3,7 millions $. PLP est un service public d'électricité qui dessert environ 3 200 clients, établis surtout à Princeton, en Colombie-Britannique. PLP achète actuellement son énergie en gros de FortisBC, en vertu d'un contrat à long terme.

L'acquisition a été financée par une association d'espèces de 3,3 millions $ et par l'émission de 23 668 actions ordinaires (ajusté selon la division des actions) de la Société, à la juste valeur de 18,71 $ par action ordinaire, le cours moyen sur cinq jours des actions ordinaires de Fortis au cours des cinq derniers jours de négociation précédant immédiatement l'acquisition (ajusté selon la division des actions).

L'acquisition est comptabilisée en appliquant la méthode de l'achat pur et simple, selon laquelle les résultats des opérations complètes ont été inclus dans les états financiers consolidés à compter du 31 mai 2005. La valeur comptable de ces actifs et de ces passifs a été utilisée comme juste valeur pour attribuer le prix d'achat. Le caractère réglementé de PLP et le calcul de ses produits et de son bénéfice sont fondés sur les valeurs passées et n'évoluent pas en fonction de la conjoncture marchande ou du changement de propriétaire. Ainsi donc, aucune augmentation de la juste valeur marchande n'a été comptabilisée au prix d'achat des actifs et des passifs spécifiques, parce que tous les avantages économiques et toutes les obligations associés à ceux-ci reviendront aux clients.

L'affectation du prix d'achat aux actifs nets, en fonction de leur juste valeur, prend la forme suivante :




(en milliers)
---------------------------------------------------------------------
Juste valeur attribuée aux actifs nets :

Immobilisations de services publics 6 381 $
Actifs à court terme 1 168
Ecart d'acquisition 1 235
Autres éléments d'actif 445
Passif à court terme (1 094)
Dette à long terme prise en charge (3 990)
Impôts futurs (329)
Autres passifs (75)
---------------------------------------------------------------------
3 741 $
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

11. GAIN SUR LE REGLEMENT DE QUESTIONS D'ORDRE CONTRACTUEL

Au premier trimestre de 2005, Fortis a comptabilisé un gain après
impôts de 7,9 millions $ (10 millions $ avant impôts) résultant du
règlement de questions d'ordre contractuel entre FortisOntario et
Ontario Power Generation Inc.

12. EMPRUNTS A COURT TERME ET DETTE A LONG TERME

La Société et ses filiales avaient des lignes de crédit autorisées
consolidées de 748,8 millions $, dont 531,1 millions $ n'étaient pas
utilisés le 30 septembre 2005. Le résumé ci-dessous précise les
facilités de crédit de la Société par secteurs isolables.



Facilités de crédit Services Production
Siège publics de Fortis
(en millions $) social réglementés Fortis Properties Total
---------------------------------------------------------------------
Total des
facilités
de crédit 210,0 518,5 7,8 12,5 748,8
Utilisées
le 30
septembre
2005 (3,0) (139,2) (3,7) - (145,9)
Lettres de
crédit en
circulation (4,6) (64,6) - (2,6) (71,8)
---------------------------------------------------------------------
Facilités
de crédit
accessibles 202,4 314,7 4,1 9,9 531,1
---------------------------------------------------------------------

Certains emprunts faits à même les facilités de crédit de la Société
ont été classés comme dette à long terme. Ces emprunts ont été faits
en vertu de facilités de crédit à long terme et la direction a
l'intention de refinancer éventuellement ces emprunts par un
financement permanent à long terme. Le résumé ci-dessous précise la
classification au bilan, au 30 septembre 2005, des facilités de crédit
utilisées par la Société, par secteurs isolables.


Facilités de crédit Services Production
Siège publics de Fortis
(en millions $) social réglementés Fortis Properties Total
---------------------------------------------------------------------
Emprunts à
court terme 3,0 48,3 3,7 - 55,0
Dette à
long terme - 90,9 - - 90,9
---------------------------------------------------------------------
Total des
facilités
de crédit
utilisées 3,0 139,2 3,7 - 145,9
---------------------------------------------------------------------


En janvier 2005, Fortis a négocié une facilité de crédit à terme renouvelable/non renouvelable non garantie de 50 millions $ pour ses fins d'entreprise générales, notamment pour des acquisitions. Fortis a également négocié une facilité à la demande de 15 millions $.

En janvier 2005, Newfoundland Power a annulé ses lignes de crédit non engagées de 110 millions $ et négocié une facilité de crédit à terme renouvelable engagée de 100 millions $ auprès d'un syndicat financier et une facilité à la demande non engagée de 20 millions $.

En janvier 2005, Maritime Electric a négocié un crédit-relais à court terme non garanti non renouvelable de 25 millions $, échéant en janvier 2006, pour soutenir la construction de la centrale de 50 MW.
s
En mars 2005, Fortis Properties a négocié un emprunt de 29,6 millions $, à 5,1 %, sur cinq ans, en rapport avec le financement des hôtels Greenwood Inns d'Edmonton et de Calgary, acquis le 1er février 2005.

En avril 2005, Fortis Properties a négocié un emprunt de 12,3 millions $, à 5,35 %, sur cinq ans, en rapport avec l'hôtel Greenwood Inn de Winnipeg, qui a été acquis le 1er février 2005.

En mai 2005, Fortis a renégocié sa facilité de crédit à terme renouvelable/non renouvelable non garantie de 145 millions $, en une facilité de crédit à terme renouvelable non garantie de 145 millions $, échéant en mai 2008. Cette facilité peut servir à des fins d'entreprise générales, notamment à des acquisitions. Le 30 septembre 2005, 3,0 millions $ de cette facilité étaient utilisés.

En mai 2005, FortisAlberta a renégocié sa facilité de crédit à terme renouvelable/non renouvelable non garantie de 100 millions $, en une facilité de crédit à terme renouvelable non garantie de 150 millions $, échéant en mai 2008. Le 30 septembre 2005, 20,9 millions $ de cette facilité étaient utilisés.

En mai 2005, FortisBC a renégocié sa facilité de crédit à terme renouvelable/non renouvelable non garantie de 100 millions $, en une facilité de crédit à terme renouvelable non garantie de 100 millions $, échéant en mai 2008. En outre, en mai 2005, FortisBC a négocié une facilité de crédit renouvelable/non renouvelable non garantie de 50 millions $. Le 30 septembre 2005, 70 millions $ de ces facilités étaient utilisés. Tous ces emprunts sont comptabilisés comme dette à long terme et ils peuvent être couverts par les arrangements actuels de financement à long terme et la direction a l'intention de refinancer éventuellement ces emprunts par un financement permanent à long terme.

En août 2005, Newfoundland Power a clôturé un placement privé de 60 millions $, sous forme d'obligations à fonds d'amortissement, comportant hypothèque de premier rang, à 5,441 %, échéant le 15 août 2035. Le produit net du placement privé a servi à rembourser la dette à court terme et à des fins d'entreprise générales.

En septembre 2005, PLP a négocié des facilités de crédit de 5,4 millions $, comprenant une ligne d'exploitation à la demande renouvelable de 0,7 million $ et un prêt à la demande remboursable par versements échelonnés non renouvelable de 4,7 millions $.

Par suite de la division d'actions de 4 pour 1 d'octobre 2005, le prix de conversion des débentures convertibles subordonnées non garanties de Fortis, de 10 millions $ US, à 6,75 %, échéant en 2012, et des débentures convertibles subordonnées non garanties de 10 millions $ US, à 5,5 %, échéant en 2013, a été abaissé au quart du prix de conversion original, depuis 36,74 $ US l'action et 47,86 $ US l'action, à 9,185 $ US l'action et à 11,965 $ US l'action, respectivement.

13. ENGAGEMENTS ET OBLIGATIONS LIES AUX RESERVES

Le 30 septembre 2005, les engagements et obligations liés aux réserves correspondaient aux données divulguées dans les états financiers consolidés vérifiés annuels pour l'exercice terminé le 31 décembre 2004, sauf pour ce qui suit :

a) Newfoundland Power

En 2002, l'Agence du revenu du Canada ("l'ARC") a confirmé une réévaluation de 2000 liée à l'année d'imposition de 1993 de Newfoundland Power, qui intégrait au bénéfice la valeur de l'électricité consommée en décembre 1993, mais non facturée avant janvier 1994. Newfoundland Power avait pour pratique de comptabiliser les produits selon la facturation. Cette méthode a été vérifiée et acceptée antérieurement par l'ARC et elle est conforme aux exigences de la réglementation.

Au deuxième trimestre de 2005, Newfoundland Power a conclu avec l'ARC un accord prévoyant le règlement complet de ce différend sur une base prospective. Selon les termes du règlement intervenu, l'ARC annulera toute nouvelle cotisation non réglée liée à la politique de constatation des produits de la Société des années antérieures et remboursera à la Société le dépôt et les intérêts. Les dispositions de la Loi de l'impôt sur le revenu ont obligé la Société à déposer environ 6,9 millions $ auprès de l'ARC, soit la moitié de la somme visée par l'appel. Le 30 septembre 2005, ce dépôt avait été reçu intégralement, avec des montants additionnels représentant les intérêts accumulés afférents.

Newfoundland Power comptabilisera les produits, aux fins de l'impôt sur le bénéfice, sur la base cumulative à compter de 2006, et chaque année d'imposition de 2006, 2007 et 2008 comprendra le tiers de la valeur de l'électricité consommée par ses clients en décembre 2005, mais qui ne sera pas facturée avant janvier 2006. Au cours du trimestre, Newfoundland Power a présenté à PUB une demande de convention comptable visant la convention appropriée de comptabilisation des produits aux fins réglementaires, à compter de 2006.

b) FortisAlberta

Dans un exposé de réclamation déposé le 18 août 2003 auprès de la Cour du Banc de la Reine de l'Alberta, EPCOR Energy Services (Alberta) Inc. réclame des dommages d'environ 83 millions $ en alléguant des bris de contrat entre la société et FortisAlberta, des obligations en vertu des conditions générales et modalités tarifaires de distribution et des obligations du fiduciaire ainsi que de la négligence. Le 8 août 2005, FortisAlberta a annoncé la conclusion d'un accord avec EPCOR Energy Services visant le règlement de tous les aspects de la réclamation déposée le 18 août 2003. Tous les montants liés au règlement ont été reflétés dans les résultats du deuxième trimestre de la Société, la Société ayant prévu des réserves adéquates pour compenser ce règlement. Le 3 octobre 2005, FortisAlberta a signé un accord avec Aquila, Inc. et avec ses assureurs, qui prévoyait le partage d'une police d'assurance visant à couvrir les frais juridiques encourus en défense d'une poursuite devant les tribunaux, ainsi que tout montant imposé à FortisAlberta par une décision judiciaire ou convenu dans un règlement. Le produit à recevoir en vertu de cette police a déjà compensé en partie le règlement du litige avec EPCOR et il est reflété dans les résultats du troisième trimestre. Tous les aspects du règlement EPCOR ainsi que les conditions du règlement d'assurance sont confidentiels.

c) FortisBC

FortisBC a reçu des lettres des représentants du ministère des Forêts de la C.-B. (le "ministère") et a rencontré ceux-ci afin de discuter de la possibilité d'une facture pour la Société en rapport avec des frais d'extinction d'incendie associés à certains feux de forêt survenus dans le territoire desservi par FortisBC en 2003. Le ministère a allégué des manquements au Code des pratiques forestières (Forest Practices Code) et a fait état de négligence et il a déposé, sans toutefois les signifier, une citation et une réclamation visant FortisBC. FortisBC poursuit les communications avec le ministère et avec ses assureurs. En outre, FortisBC a pris connaissance du dépôt de deux citations et réclamations déposées, mais non signifiées, par des propriétaires de terrain privés en rapport avec cette même question.

d) Cornwall Electric

En mai 2003, Cornwall Electric a reçu un nouvel avis de cotisation de l'ARC refusant les montants réclamés comme allocation du coût en capital ("ACC") relativement à un élément d'actif de la Classe 14 de Cornwall Electric. Cet actif de la Classe 14 a été créé lors de l'acquisition de Cornwall Electric par un propriétaire antérieur. En conséquence, les déductions de l'ACC de 2,1 millions $ au total, réclamées au cours des années d'imposition 1998 à 2001 ont été refusées. Le coût en capital non amorti d'ouverture de l'actif de Classe 14, comprenant l'allocation d'évaluation, a été évalué à environ 1,4 million $ au bilan de Cornwall Electric. Cornwall Electric a présenté un Avis d'opposition à l'ARC.

Au cours du troisième trimestre de 2005, Cornwall Electric a obtenu un règlement favorable du problème de cotisation nouvelle émise par l'ARC. Ce règlement a eu pour effet la comptabilisation par FortisOntario d'un actif d'impôt futur de 4,2 millions $, d'une baisse de 2,6 millions $ de l'écart d'acquisition et d'une baisse de 1,6 million $ des frais d'impôts futurs sur le bénéfice du troisième trimestre.

14. EVENEMENT ULTERIEUR

Le 27 octobre 2005, FortisBC a conclu un accord avec Scotia Capitaux Inc. (Scotia Capital Inc.), représentant un syndicat de placeurs, visant l'émission de débentures non garanties de premier rang de 100,0 millions $, à 5,6 %, sur trente ans, échéant le 9 novembre 2035. FortisBC déposera un prospectus simplifié provisoire dans toutes les provinces canadiennes en rapport avec cette offre de débentures. L'offre est assujettie aux approbations habituelles des autorités de réglementation du commerce des valeurs mobilières et aux conditions de clôture; la clôture est prévue pour le 10 novembre 2005, ou vers cette date. Le produit net de l'offre devrait servir à rembourser certaines dettes existantes en vertu des facilités de crédit de FortisBC, qui ont été encourues surtout pour financer des dépenses en immobilisations. Tout produit restant sera affecté aux dépenses en immobilisations et à d'autres fins d'entreprise.

15. DONNEES CORRESPONDANTES

Certaines données correspondantes ont fait l'objet d'un reclassement pour correspondre aux groupements de la période en cours.

INFORMATION SUR LA SOCIETE

Fortis Inc. est avant tout une société internationale diversifiée de portefeuille d'entreprises d'électricité dont les actifs sont d'environ 4,1 milliards $ et dont les produits annuels sont supérieurs à 1,2 milliard $. La Société a des investissements dans des services publics de distribution réglementés, dans des installations de production non réglementées et dans une entreprise n'oeuvrant pas dans les services publics ayant des intérêts dans des entreprises immobilières et hôtelières. Les actions ordinaires, les actions privilégiées de premier rang de la Série C et les actions privilégiées de premier rang de la Série E de Fortis Inc. se négocient à la Bourse de Toronto sous les symboles respectifs de FTS, FTS.PR.C et FTS.PR.E. On trouvera des renseignements sur Fortis Inc. au www.fortisinc.com.



Agent de transfert de titres et agent comptable des registres :
Computershare Trust Company of Canada
9e étage, 100, avenue University
Toronto, ON M5J 2Y1
T: 514.982.7555 ou 1.866.586.7638
F: 416.263.9394 ou 1.888.453.0330
W: www.computershare.com
E: service@computershare.com


Pour le trimestre terminé le 30 septembre 2005, Fortis Inc. procédera au dépôt au SEDAR du formulaire de Certification interne des dépôts intermédiaires au cours de la période de transition (Formulaire 52-109FT2). On trouvera au SEDAR des renseignements additionnels, notamment la Notice annuelle, le Prospectus administratif et le Rapport annuel, au www.sedar.com.


Renseignements

  • Fortis Inc.
    M. Barry V. Perry
    Vice-président aux Finances et chef des Finances
    (709) 737-2800