Fortis Inc.
TSX : FTS
NYSE : FTS

Fortis Inc.

05 mars 2018 09h31 HE

Fortis Inc. présente ses résultats financiers du quatrième trimestre et de l'exercice 2017

ST. JOHN'S, TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR--(Marketwired - 5 mars 2018) - Fortis Inc. (TSX:FTS)(NYSE:FTS)

Faits saillants

  • Fortis a enregistré de solides résultats pour 2017, grâce à l'apport de ses entreprises de services publics aux États-Unis.
  • La Société confirme son programme d'investissement sur cinq ans d'environ 14,5 milliards $ pour la période allant de 2018 à 2022 et sa cible de croissance annuelle moyenne du dividende de 6 % jusqu'en 2022.
  • Bénéfice net déclaré de 0,32 $ par action ordinaire et bénéfice net ajusté1 de 0,62 $ par action ordinaire pour le quatrième trimestre de 2017.
  • Bénéfice net déclaré de 2,32 $ par action ordinaire et bénéfice net ajusté1 de 2,53 $ par action ordinaire pour l'exercice 2017.

Fortis Inc. (« Fortis » ou la « Société »), comptant parmi les plus importantes entreprises de services publics réglementés de gaz et d'électricité en Amérique du Nord, a publié aujourd'hui ses résultats du quatrième trimestre et de l'exercice 2017.

« D'un point de vue financier et opérationnel, notre rendement a été très solide en 2017. Nous avons enregistré de très bons résultats par rapport à nos principaux objectifs pour l'exercice, et le bénéfice net ajusté a franchi pour la première fois le cap des 1 milliard $, a déclaré Barry Perry, président et chef de la direction de Fortis. L'exercice 2017 marque également l'aboutissement d'une période de cinq exercices fructueuse au cours de laquelle Fortis a plus que doublé en taille grâce à l'acquisition de trois entreprises de services publics aux États-Unis. L'intégration d'ITC, qui a eu un effet relutif sur le bénéfice par action, l'incidence implicite de la réglementation et la mise en œuvre efficace de notre programme d'investissement illustrent notre rendement pour l'exercice. Enfin, notre réaction face à la dévastation causée par l'ouragan Irma sur les îles Turks et Caïcos constitue un moment tournant dans l'histoire de notre Société. Les mesures que nous avons prises témoignent de la force et de l'expertise du personnel exploitant de Fortis et de notre capacité à réagir rapidement en rétablissant le service d'électricité en moins de 60 jours pour nos clients. »

1 Mesures non conformes aux PCGR des États-Unis

Fortis se sert de mesures financières qui n'ont pas de signification normalisée prescrite par les principes comptables généralement reconnus des États-Unis d'Amérique (les « PCGR des États-Unis ») et elles pourraient ne pas être comparables aux mesures analogues présentées par d'autres entités. Fortis a calculé les mesures non conformes aux PCGR des États-Unis en ajustant certaines mesures définies par les PCGR des États-Unis pour tenir compte d'éléments spécifiques qui, de l'avis de la direction, ne reflètent pas les activités normales et en cours de l'entreprise. Se reporter à la rubrique Faits saillants financiers du rapport de gestion de la Société pour obtenir plus de détails sur ces éléments.

Bénéfice net déclaré

Le bénéfice net de la Société attribuable aux actionnaires ordinaires pour 2017 s'est établi à 963 millions $, ou 2,32 $ par action ordinaire, comparativement à 585 millions $, ou 1,89 $ par action ordinaire pour 2016. Pour le quatrième trimestre de 2017, le bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires s'est établi à 134 millions $, ou 0,32 $ par action ordinaire, comparativement à 189 millions $, ou 0,49 $ par action ordinaire, pour la période correspondante de 2016.

  • Le bénéfice par action ordinaire (le « BPA ») a tiré parti de l'incidence positive de l'apport des bénéfices pour l'exercice complet lié à l'acquisition d'ITC Holdings Corp. (« ITC »), de la baisse des charges du secteur Siège social et autres, du solide rendement d'UNS Energy, qui tient surtout à l'incidence du règlement de la demande de révision de tarifs en février 2017, ainsi que de la hausse du bénéfice de l'installation de stockage de gaz naturel Aitken Creek découlant des gains latents résultant de l'évaluation à la valeur de marché des dérivés.
  • Les charges du secteur Siège social et autres ont diminué en 2017 en raison de la réception d'une indemnité de rupture de 24 millions $, déduction faite des coûts de transaction et des impôts connexes, d'un gain de change latent non récurrent de 21 millions $ sur un prêt d'une société affiliée libellé en dollars américains et des coûts de transaction de 90 millions $ liés à l'acquisition d'ITC en 2016.
  • La croissance du bénéfice susmentionnée a été contrebalancée en partie par une réduction de valeur hors trésorerie de 146 millions $ découlant de la réévaluation des actifs et des passifs d'impôts reportés liés à la promulgation de la loi intitulée Tax Cuts and Jobs Act aux États-Unis (la « réforme fiscale américaine ») à la fin de 2017.

Bénéfice net ajusté1

Sur une base ajustée, le bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires pour 2017 s'est établi à 1 053 millions $, ou 2,53 $ par action ordinaire, soit une hausse de 0,22 $ par action ordinaire, ou 10 %, comparativement à 2016. Sur une base ajustée, pour le quatrième trimestre de 2017, le bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires s'est établi à 259 millions $, ou 0,62 $ par action ordinaire, soit une diminution de 0,01 $ par action ordinaire comparativement à la période correspondante de 2016, principalement en raison de l'effet de change défavorable lié à la conversion des résultats libellés en dollars américains.

  • UNS Energy a fourni un apport additionnel de 0,16 $ au BPA ajusté en 2017, principalement en raison de l'incidence du règlement de sa demande de révision de tarifs et des prix plus favorables sur les ventes en gros à long terme, partiellement contrebalancée par le règlement favorable des questions litigieuses relatives à l'unité 1 de Springerville en 2016.
  • Le rendement d'ITC demeure conforme aux attentes, et le bénéfice net sectoriel ajusté a atteint 363 millions $ pour 2017. Compte tenu de l'émission d'actions ordinaires et des charges financières liées à l'acquisition, ITC a eu un effet relutif d'environ 5 % sur le BPA au cours de son premier exercice à titre de filiale de Fortis.
  • Les gains latents résultant de l'évaluation à la valeur de marché des dérivés pour l'installation de stockage de gaz naturel Aitken Creek ont également contribué à l'augmentation du BPA ajusté.

Flux de trésorerie élevés

Pour l'exercice 2017, les flux de trésorerie d'exploitation ont totalisé 2,8 milliards $, soit une hausse de 46 % par rapport à la période correspondante de 2016, en raison de l'augmentation du bénéfice en trésorerie d'ITC et d'UNS Energy.

Mise en œuvre de la stratégie de croissance

Dans le cadre de son programme d'investissement, la Société continue de répondre aux besoins énergétiques des clients en matière d'infrastructures tout en modernisant les réseaux d'énergie pour s'adapter aux changements que vit le secteur des services publics. Les dépenses en immobilisations consolidées se sont établies à 3,0 milliards $ en 2017 et devraient atteindre environ 3,2 milliards $ en 2018. Le programme d'investissement sur cinq ans de la Société devrait mobiliser environ 14,5 milliards $ pour la période de 2018 à 2022, ce qui représente une hausse de 1,5 milliard $ par rapport à ce qui était prévu l'an passé.

Le programme d'investissement sur cinq ans vise les projets suivants :

  • Le projet de pipeline de gaz Eagle Mountain Woodfibre de FortisBC Energy, évalué à environ 350 millions $, déduction faite des apports des clients, comprend le prolongement du pipeline jusqu'à un site envisagé de gaz naturel liquéfié (« GNL ») à Squamish, en Colombie-Britannique. Le projet a reçu un certain nombre d'approbations et demeure conditionnel à ce que Woodfibre LNG Limited aille de l'avant avec son installation d'exportation de GNL.
  • Un programme pluriannuel de gestion de l'intégrité du pipeline de FortisBC Energy, estimé à environ 300 millions $, est axé sur l'amélioration de la sécurité du pipeline et de l'intégrité du système de transport haute pression, y compris la modification et le bouclage du pipeline.
  • Le coût des sources de production d'énergie flexibles de 200 mégawatts (« MW ») d'UNS Energy, qui consisteront en dix moteurs alternatifs alimentés au gaz naturel, est estimé à 225 millions $ (175 millions $ US), et les dates d'entrée en service devraient se situer entre 2019 et 2020. Les moteurs remplaceront les turbines à vapeur vieillissantes et moins efficaces et fourniront une capacité d'accélération et de pointe, ce qui facilitera l'ajout de sources d'énergie renouvelable dans le réseau.
  • L'ajout prévu de l'unité de production Gila River 2 de 550 MW alimentée au gaz naturel par UNS Energy, estimée à 211 millions $ (165 millions $ US), qui contribuera au remplacement des centrales alimentées au charbon qui seront mises hors service. Ce projet comprendra un contrat d'achat d'électricité initial assorti d'une option d'achat qui devrait être exercée à la fin de 2019.

La Société continue d'explorer d'autres possibilités d'investissement dans les territoires qu'elle dessert. Une de ces occasions pour FortisOntario, qui n'est pas incluse dans le programme d'investissement sur cinq ans, est le projet de Wataynikaneyap Power, qui prévoit un partenariat entre 22 collectivités des Premières Nations et FortisOntario. Le projet a pour mandat de relier les Premières Nations éloignées au réseau électrique de l'Ontario au moyen de l'installation de nouvelles lignes de transport sur 1 800 kilomètres. Le coût en capital estimatif total du projet est d'environ 1,35 milliard $, sous réserve d'une estimation du coût définitive. Fortis détient une participation de 49 % dans ce projet. Ce projet devrait se traduire par des économies importantes et une réduction significative des émissions de gaz à effet de serre grâce à l'élimination de la production au carburant diesel. La phase initiale de la construction entre Red Lake et Pikangikum est en cours. La construction des phases ultérieures plus importantes du projet de Wataynikaneyap Power commencera sous réserve de la réception des permis et des approbations et de la conclusion d'une entente de financement entre les gouvernements fédéral et provincial. Ces questions suivent leur cours.

Le 14 février 2018, le conseil d'administration de la Société a autorisé une émission d'actions ordinaires au cours du marché (le « programme d'émission au cours du marché ») pouvant atteindre 500 millions $. Ce programme sera établi aux termes d'un supplément au prospectus préalable de base canadien et à la déclaration d'inscription préalable aux États-Unis, sous réserve de l'obtention d'une exemption des Autorités canadiennes en valeurs mobilières et d'autres approbations réglementaires, ainsi que de la conclusion d'ententes avec des placeurs pour compte. L'établissement d'un programme d'émission au cours du marché n'oblige pas la Société à émettre des actions ordinaires.

« Fortis se concentre sur les investissements durables dans ses installations existantes. Grâce à l'équilibre et à la solidité de notre portefeuille diversifié d'entreprises de services publics en Amérique du Nord, qui comporte un faible risque, à un solide programme d'investissement et à plusieurs autres projets de développement à court terme comme le projet de Wataynikaneyap Power, nous sommes en bonne position pour accroître la valeur pour les actionnaires et offrir des services d'électricité sécuritaires, fiables et économiques à nos clients », a déclaré M. Perry.

Perspectives

Fortis s'attend à une diminution d'environ 3 % de son bénéfice annuel par action en raison de la réforme fiscale américaine et de la déduction d'intérêts au taux d'imposition inférieur de 21 %. En vertu de la réforme fiscale américaine, les entreprises de services publics réglementés sont traitées différemment de la plupart des entreprises, car elles sont exemptées à la fois de la limite relative à la déductibilité des intérêts et de la passation en charges immédiate des dépenses d'investissement, appelée « amortissement des primes ». En outre, les flux de trésorerie à court terme des entreprises de services publics réglementés de la Société aux États-Unis diminueront en raison de la diminution du taux d'imposition des sociétés.

Dans l'avenir, l'incidence de la réforme fiscale américaine augmentera d'environ 50 points de base la croissance de la base tarifaire au cours de la période de cinq ans qui prendra fin en 2022. Par conséquent, le taux de croissance annuel composé de la base tarifaire devrait passer à 5 % au cours des cinq prochains exercices.

Fortis met l'accent sur la mise en œuvre de son programme d'investissement sur cinq ans et sur la saisie de nouvelles occasions de croissance interne pour ses filiales, lesquelles pourront être financées au moyen de la dette contractée par les entreprises de services publics, des flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation, de l'apport des actions ordinaires provenant du régime de réinvestissement des dividendes et du programme d'émission au cours du marché récemment approuvé. Fortis croit que la croissance soutenue à long terme de la base tarifaire se traduira par une croissance durable du bénéfice et du dividende.

Fortis vise une croissance annuelle moyenne du dividende de quelque 6 % jusqu'en 2022. Cette prévision pour le dividende tient compte de nombreux facteurs, y compris la prévision de décisions raisonnables pour les instances réglementaires visant les entreprises de services publics de la Société, la réalisation de son programme d'investissement sur cinq ans, et la confiance continue de la direction quant à la solidité du portefeuille diversifié d'entreprises de services publics de la Société et à ses résultats sur le plan de l'excellence opérationnelle.

« Dans l'ensemble, la réforme fiscale américaine est bénéfique pour le secteur et pour Fortis, mais surtout pour les clients d'ITC, d'UNS Energy et de Central Hudson. La nouvelle loi permet à nos clients de réaliser des économies et nous permet d'investir davantage afin d'offrir des services d'électricité sûrs et fiables, tout en renforçant la capacité de nos entreprises de services publics aux États-Unis à générer un bénéfice grâce à la croissance accrue de la base tarifaire », a conclu M. Perry.

Le présent communiqué de presse doit être lu conjointement avec le rapport de gestion et les états financiers consolidés de la Société. Vous pouvez obtenir ces documents et d'autres renseignements en consultant les adresses www.fortisinc.com, www.sedar.com ou www.sec.gov.

À propos de Fortis

Fortis, dont les produits et le total de l'actif se sont respectivement élevés à 8,3 milliards $ et à environ 48 milliards $ en 2017, compte parmi les plus importantes entreprises de services publics réglementés d'électricité et de gaz en Amérique du Nord. Environ 8 500 employés de la Société servent des clients du secteur des services publics dans cinq provinces canadiennes, neuf États américains et trois pays des Caraïbes.

Les actions de Fortis sont inscrites à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York, et elles se négocient sous le symbole FTS.

Énoncés prospectifs

Fortis inclut dans le présent communiqué de presse des énoncés prospectifs au sens prévu par les lois canadiennes sur les valeurs mobilières applicables et des « énoncés prospectifs » au sens prévu par la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 (collectivement, les « énoncés prospectifs »). Les énoncés prospectifs du présent communiqué de presse reflètent les attentes de la direction de Fortis à l'égard de la croissance future, des résultats d'exploitation, du rendement et des perspectives et des occasions d'affaires. Dans la mesure du possible, les termes « anticiper », « croire », « pouvoir », « estimer », « prévoir », « avoir l'intention de », « planifier », « projeter », « cibler », y compris à la forme négative, et autres expressions similaires et certains verbes au futur ou au conditionnel comme « pourrait » et « devrait » sont utilisés pour désigner des énoncés prospectifs, qui comprennent, sans s'y limiter : les énoncés relatifs au programme d'émission au cours du marché, qui comprennent, sans toutefois s'y limiter, les énoncés relatifs au calendrier et à la réception de certaines approbations réglementaires et à l'utilisation prévue du produit net par la Société; les dépenses en immobilisations consolidées prévues de la Société pour 2018 et pour la période de cinq ans allant de 2018 à 2022; la nature, le calendrier, les sources de financement et les coûts prévus de certains projets d'investissement, y compris, sans toutefois s'y limiter, le projet de pipeline de gaz Eagle Mountain Woodfibre et le programme de gestion de l'intégrité du pipeline de FortisBC Energy, ainsi que l'investissement dans des sources de production flexibles et l'acquisition de l'unité de production Gila River 2 par UNS Energy; d'autres projets allant au-delà du programme d'investissement sur cinq ans, y compris le projet de Wataynikaneyap Power; l'incidence de la réforme fiscale américaine sur le bénéfice annuel par action de la Société; les flux de trésorerie des entreprises de services publics réglementés de la Société aux États-Unis et la croissance de la base tarifaire; la base tarifaire consolidée de la Société prévue pour 2022; l'attente selon laquelle la croissance soutenue à long terme de la base tarifaire favorisera la croissance continue du bénéfice et des dividendes et la cible de croissance annuelle moyenne du dividende jusqu'en 2022.

Les énoncés prospectifs comprennent des risques, des incertitudes et des hypothèses importants. Certains facteurs ou hypothèses importants ont été utilisés pour tirer les conclusions présentées dans les énoncés prospectifs. Ces facteurs ou hypothèses sont assujettis à des incertitudes et à des risques inhérents entourant les attentes futures en général, y compris ceux contenus dans les énoncés prospectifs. Ces risques et hypothèses sont notamment liés à la teneur raisonnable des décisions rendues par les autorités de réglementation des services publics et la prévision d'une stabilité réglementaire; la mise en œuvre du programme d'investissement sur cinq ans de la Société; l'absence de dépassements importants de dépenses en immobilisations ou coûts de financement dans le cadre des projets d'investissement de la Société; le maintien des ressources humaines suffisantes pour offrir des services et mettre en œuvre le programme d'investissement; la concrétisation d'occasions additionnelles; la fluctuation des taux de change; la déclaration de dividende au gré du conseil d'administration compte tenu de la performance et de la situation financière de la Société. Fortis prévient le lecteur qu'un certain nombre de facteurs pourraient entraîner un écart important entre les résultats, la performance ou les réalisations réelles et ceux qui sont exprimés explicitement ou implicitement dans les énoncés prospectifs. Ces facteurs doivent être examinés avec prudence, et le lecteur ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Pour obtenir plus de renseignements sur certains de ces facteurs de risque, prière de consulter les documents d'information continue que la Société dépose de temps à autre auprès des autorités de réglementation en valeurs mobilières du Canada et de la Securities and Exchange Commission. Tous les énoncés prospectifs du communiqué de presse sont présentés à la date des présentes, et Fortis décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser ces énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouveaux renseignements ou d'événements futurs.

Téléconférence sur les résultats annuels de 2017

Une téléconférence et une webdiffusion auront lieu à 8 h 30 (HE), le 15 février. Barry Perry, président et chef de la direction, et Karl Smith, vice-président directeur et chef des finances, discuteront des résultats annuels de 2017 de la Société.

Les analystes, les médias et les autres parties intéressées en Amérique du Nord sont conviés à y participer en composant le 1.877.223.4471. Les participants internationaux peuvent également y participer en composant le 647.788.4922. Veuillez appeler 10 minutes avant le début de la téléconférence. Aucun code de participant n'est requis.

La téléconférence fera l'objet d'une webémission en direct sur le site Web de la Société, à l'adresse www.fortisinc.com, sur lequel sera également disponible sa retransmission audio archivée.

Un enregistrement de la téléconférence sera disponible jusqu'au 15 mars 2018 dans les deux heures suivant sa tenue. Veuillez composer le 1.800.585.8367 ou le 416.621.4642, puis entrer le code 5798338.

Renseignements

  • Demandes des investisseurs :
    Stephanie Amaimo
    Vice-présidente, Relations avec les investisseurs
    Fortis Inc.
    709.737.2900
    investorrelations@fortisinc.com

    Demandes des médias :
    Karen McCarthy
    Directrice, Communications et affaires corporatives
    Fortis Inc.
    709.737.5323
    media@fortisinc.com