Fortis Inc.
TSX : FTS

Fortis Inc.
Central Hudson Gas & Electric Corporation
NYSE : CHG

Central Hudson Gas & Electric Corporation

23 avr. 2012 15h32 HE

Fortis soumet à l'Etat une demande de fusion avec Central Hudson

ST. JOHN'S, TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR--(Marketwire - 23 avril 2012) - (TSX:FTS)

Un gel des tarifs et un fonds communautaire pour Central Hudson Gas & Electric Corporation (« Central Hudson ») font partie des faits saillants d'une demande conjointe déposée aujourd'hui auprès de la New York Public Service Commission, qui procédera à l'examen réglementaire de l'acquisition de CH Energy Group, Inc. (« CH Energy Group ») (NYSE:CHG) par Fortis Inc. (« Fortis » ou la « Société ») (TSX:FTS), le plus important fournisseur privé de services publics au Canada.

« La demande conjointe pourrait engendrer des retombées globales d'au moins 20 M$ US pour les collectivités et les clients auxquels nous offrons des services », affirme Steven V. Lant, président du conseil d'administration et président-directeur général de CH Energy Group, Inc., la société mère de Central Hudson. « Par exemple, si elle est approuvée, la fusion s'accompagnera d'un gel des tarifs jusqu'en juillet 2014 et pourrait modérer les demandes tarifaires ultérieures. Fortis s'est engagée à créer un fonds communautaire de 5 M$ US consacré aux intérêts de l'ensemble de la collectivité, comme le développement économique, l'efficacité énergétique et les programmes destinés aux personnes à faible revenu, et à allouer 5 M$ US supplémentaires à l'absorption de coûts qui seraient normalement remboursés par les tarifs imposés aux clients. »

M. Lant précise que, outre les investissements de 10 M$ US destinés aux intérêts de la collectivité et de la clientèle, la transaction libérera Central Hudson d'une partie de ses coûts d'exploitation actuels, ce qui lui fera réaliser des économies totales d'environ 10 M$ US au cours des cinq années suivant la fusion. Ces économies seront garanties en tant qu'avantages destinés aux clients par Fortis dans le cadre de la demande conjointe, ce qui portera les avantages totaux offerts aux clients à 20 M$ US sur cinq ans.

Le 21 février 2012, CH Energy Group et Fortis ont annoncé la conclusion d'une entente finale de fusion prévoyant l'acquisition de CH Energy Group par Fortis à un prix total d'environ 1,5 G$ US, qui comprend la prise en charge d'une dette d'environ 500 M$ US.

La demande d'aujourd'hui, soumise conjointement par CH Energy Group, Central Hudson, FortisUS Inc. et Fortis, présente les avantages de la transaction proposée et fournit d'autres renseignements visant à aider les autorités de réglementation de l'État à prendre une décision concernant la fusion.

« Dans le cadre de l'entente de fusion, Central Hudson conserverait une grande autonomie quant à la gestion locale des services offerts aux résidents et aux entreprises de la partie centrale de la vallée de l'Hudson River, explique Stan Marshall, président-directeur général de Fortis Inc. Fortis s'est engagée à garder en poste tous les employés de Central Hudson et à perpétuer la longue tradition de cette dernière en appuyant des organismes communautaires et en pilotant des efforts de développement économique local. » M. Marshall ajoute que la composition du conseil de Central Hudson passerait à une majorité de membres de l'État de New York.

M. Lant précise que la fusion permettrait également à Central Hudson de profiter de l'expérience et des connaissances des entreprises de services publics de Fortis, de sorte que des pratiques exemplaires soient apprises et échangées dans toutes les filiales. Il explique que comme Fortis est une plus grande société, elle a accès à un capital grâce qui pourrait permettre à Central Hudson d'investir dans les systèmes de distribution d'électricité et de gaz pour améliorer les services offerts aux clients et la fiabilité des systèmes.

La demande fait partie d'une série de documents relatifs à la fusion. D'autres documents seront soumis dans les prochains mois à des organismes comme la Federal Energy Regulatory Commission, la Securities and Exchange Commission, le département de la Justice des États-Unis et la Federal Trade Commission.

Outre l'approbation des autorités réglementaires, la transaction sera soumise au vote des actionnaires de CH Energy Group à la mi-2002.

Pour en savoir plus sur la transaction proposée, visitez www.chenergygroup.com et www.fortisinc.com.

À propos de Fortis : Fortis est le plus important fournisseur privé de services publics au Canada; son actif totalise plus de 14 G$ et ses revenus pour l'exercice 2011 s'élèvent à quelque 3,7 G$. La Société fournit du gaz naturel et de l'électricité à plus de deux millions de clients. Son portefeuille réglementé comprend des services publics de distribution d'électricité dans cinq provinces canadiennes et deux pays des Caraïbes, ainsi qu'un service de distribution de gaz naturel en Colombie-Britannique. Fortis détient et exploite des éléments d'actif de production non réglementés partout au Canada, ainsi qu'au Belize et dans le nord-ouest de l'État de New York. Elle possède également des hôtels et des immeubles commerciaux au Canada.

À propos de CH Energy Group : CH Energy Group, une société œuvrant principalement dans le secteur de la distribution d'énergie, a son siège social à Poughkeepsie, dans l'État de New York. Sa filiale réglementée de transport et de distribution Central Hudson Gas & Electric Corporation dessert environ 300 000 consommateurs d'électricité et 75 000 consommateurs de gaz naturel dans huit comtés de la partie centrale de la vallée de l'Hudson River; elle fournit de l'électricité et du gaz naturel dans un territoire de 6 700 kilomètres carrés qui couvre, à partir du nord, les banlieues de la ville de New York et le Capital District, où se trouve Albany. CH Energy Group exploite également Central Hudson Enterprises Corporation, une filiale non réglementée composée principalement de Griffith Energy Services, qui fournit des produits pétroliers et des services connexes à environ 56 000 clients dans les États du centre du littoral de l'Atlantique.

Dans le présent communiqué, Fortis a inclus des énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables au Canada (« énoncés prospectifs »). L'objectif de ces énoncés prospectifs est de communiquer les attentes de la direction en ce qui a trait à l'acquisition de CH Energy Group par Fortis, ainsi qu'à l'échéancier et aux avantages prévus de celle-ci, à la croissance future de la Société, à ses résultats d'exploitation, à son rendement ainsi qu'à ses possibilités et occasions d'affaires. Il est donc possible que les énoncés ne conviennent à aucune autre fin. Tous les énoncés prospectifs sont fournis conformément aux conditions des règles refuges des lois sur les valeurs mobilières canadiennes applicables. Les mots « anticiper », « croire », « budgets », « pourrait », « estimer », « s'attendre à », « prévoir », « avoir l'intention de », « peut », « possible », « plans », « projets », « planifié », « devrait » et les autres termes similaires permettent souvent de repérer les énoncés prospectifs, même si ceux-ci ne contiennent pas toujours ces termes. Les énoncés prospectifs reflètent les convictions actuelles de la direction et sont fondés sur des hypothèses formulées à partir de renseignements qui sont actuellement à la portée de la direction de la Société. Même si Fortis croit que les énoncés prospectifs sont fondés sur des hypothèses et des renseignements qui sont actuels, raisonnables et complets, ces énoncés sont nécessairement exposés à une variété d'incertitudes et de risques, y compris ceux liés à l'obtention de l'approbation des actionnaires de CH Energy Group, des autorités réglementaires et des autres organismes, à la satisfaction des conditions de conclusion et à la concrétisation des avantages prévus de l'acquisition de CH Energy Group par Fortis. Pour en savoir plus sur les facteurs de risque susceptibles d'affecter la Société, veuillez vous référer aux documents d'information continue que la Société dépose à l'occasion auprès des autorités canadiennes de réglementation des valeurs mobilières, à la section « Gestion des risques commerciaux » du rapport annuel et trimestriel « Analyse et discussion de la direction » ainsi qu'à la section « Facteurs de risque » du Formulaire annuel d'information de la Société. Sauf si la loi l'exige, la Société ne s'engage pas à réviser ou à mettre à jour un énoncé prospectif à la lumière de nouveaux renseignements, d'évènements futurs ou d'autres circonstances après la date de sa publication.

Renseignements

  • M. Barry Perry
    Vice-président aux finances et chef des services financiers
    Fortis Inc.
    709 737-2800