Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

29 sept. 2016 16h24 HE

Forum public sur la carpe asiatique : La Commission des pêcheries des Grands Lacs et Pêches et Océans Canada organisent une séance d'information publique...

...sur la menace que représente la carpe asiatique

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 29 sept. 2016) - Le lundi 3 octobre, Pêches et Océans Canada et la Commission des pêcheries des Grands Lacs organiseront un forum public d'un jour sur les carpes asiatiques au centre Allstream dans le parc des expositions à Toronto.

Le forum comprendra des présentations sur l'état actuel des populations de carpes asiatiques aux États-Unis, les stratégies visant à prévenir leur entrée dans les Grands Lacs, et la contribution du Canada à cet effort à l'échelle de l'écosystème. Une séance de consultation publique aura lieu à la fin de la journée, et les conférenciers seront disponibles pour discuter avec les médias pendant la pause-repas et après la clôture du forum.

D'autres organismes canadiens seront sur place pour fournir des renseignements, notamment le ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l'Ontario, l'Ontario Federation of Anglers and Hunters, le Musée royal de l'Ontario et le Centre des espèces envahissantes. Plusieurs organismes des États-Unis y participeront aussi, notamment le Fish and Wildlife Service des États-Unis, le United States Geological Survey, le United States Army Corps of Engineers.

Faits en bref

  • Les carpes asiatiques ont été introduites en Amérique du Nord dans les années 1960. Depuis, elles ont migré vers le nord en passant par les cours d'eau des États-Unis pour se diriger vers les Grands Lacs.
  • La carpe asiatique représente un risque important pour la santé de l'écosystème des Grands Lacs. Si elle parvient à s'établir, la carpe asiatique supplantera les espèces indigènes dans la compétition pour la nourriture et l'habitat, et pourrait décimer les espèces visées par les pêches récréative et commerciale.
  • En une journée, une carpe asiatique peut consommer l'équivalent de 20 à 40 % de son poids corporel. Le régime alimentaire de chacune des quatre espèces représente le réseau trophique complet dans un milieu d'eau douce.
  • La carpe à grosse tête et la carpe argentée se nourrissent de plancton, la carpe de roseau se nourrit de la végétation aquatique et la carpe noire de moules d'eau douce. L'introduction de ces espèces dans les Grands Lacs dévasterait les sources de nourriture pour la plupart de nos espèces de poissons indigènes.

Citations

« L'effort visant à prévenir l'invasion de la carpe asiatique nécessite la contribution de nombreux organismes, organisations et parties intéressées; c'est un parfait exemple de la façon dont la coopération constitue le fondement de la gestion des pêches dans le bassin des Grands Lacs. Ce forum est l'occasion de discuter de nombreuses mesures qui sont prises pour empêcher les carpes asiatiques d'envahir les Grands Lacs, et de connaître l'opinion des gens qui vivent et travaillent dans la région ou qui visitent la région et apprécient cette ressource. »

- David Ullrich, président de la Commission des pêcheries des Grands Lacs et animateur du forum.

« La valeur de la biodiversité dans les Grands Lacs ne saurait être surestimée et est une source de fierté pour nos deux pays. Pêches et Océans Canada est heureux d'être l'un des deux hôtes de cet événement public qui soulignera les efforts déployés par le Canada et les États-Unis pour protéger les Grands Lacs. »

- Dave Burden, directeur général régional, Pêches et Océans Canada.

Renseignements

  • Hilary Prince
    Conseillère régionale en communications
    Pêches et Océans Canada
    905-336-4974
    Hilary.Prince@dfo-mpo.gc.ca

    Marc Gaden, PhD
    Directeur, Communications et Liaison législative
    Commission des pêcheries des Grands Lacs
    734-669-3012
    marc@glfc.org