Fonds international pour la protection des animaux (IFAW)

Fonds international pour la protection des animaux (IFAW)
Fédération des sociétés canadiennes d'assistance aux animaux

Fédération des sociétés canadiennes d'assistance aux animaux

12 déc. 2006 12h08 HE

FSCAA et IFAW/Un sondage démontre que le projet de loi du Sénat sur la cruauté envers les animaux n'offre pas le niveau de protection auquel les Canadiens s'attendent

Le projet de loi du Sénat sur la cruauté envers les animaux est un "leurre"

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 12 déc. 2006) - La Fédération des sociétés canadiennes d'assistance aux animaux (FSCAA) et le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) ont aujourd'hui partagé les résultats d'un sondage d'opinion publique qui indique que plus de 85 p. cent des Canadiens soutiennent une loi qui facilite le travail des organismes chargés de l'application de la loi dans la poursuite des personnes coupables de cruauté envers les animaux. Ce soutien est tout aussi élevé parmi les milieux ruraux qu'urbains, dans les provinces de l'Ouest que dans le Canada en général.

Toutefois, il est évident que le Sénat ne voit pas la cruauté envers les animaux du même oil que la majorité des Canadiens. Jeudi dernier, les Sénateurs ont voté en faveur d'un projet de loi émanant d'un Sénateur qui ne fait que rendre plus sévères les sanctions de la loi actuelle qui fut adoptée dans l'ère de la Reine Victoria et ne facilite en rien la poursuite des personnes coupables d'actes de cruauté.

Il est presqu'impossible de compléter des poursuites au Criminel sous la loi actuelle, qui contient des concepts et un langague archaïques. En fait, seul 1/4 de 1 p. cent des plaintes mène à une condamnation). Le projet de loi S-213 ne règlerait pas ces lacunes.

"Rendre plus sévères les sanctions de cette loi difficile à réaliser serait l'équivalent d'une réparation des freins sur une voiture dont le moteur ne fonctionne pas," explique Kim Elmslie, de IFAW Canada. "Sous cette loi, il continuera d'être difficile de punir ceux qui commettent des actes de cruauté envers les animaux."

Le sondage mené par SES Research démontre également que plus du trois-quarts des Canadiens appuient un changement qui ferait en sorte que les crimes de cruauté envers les animaux ne seraient plus considérés comme de simples crimes contre la propriété. Les gens habitant les milieux ruraux, les personnes qui s'adonnent à la pêche ou à la chasse régulièrement ainsi que les personnes votant traditionnellement pour les Conservateurs sont plus à même de soutenir ces changements que la moyenne canadienne.

"Les animaux ne sont pas de simples propriétés et la loi doit refléter ce fait," note Steve Carroll, Chef de la direction de la FSCAA. "Le projet de loi du Sénat n'est qu'un leurre. En surface, on dirait une vraie loi, mais il ne s'agit que d'un nouvel effort visant à distraire le Parlement et à l'empêcher de considérer des amendements au Code criminel efficaces."

Ce sondage a été mené auprès de 1 002 Canadiens, du 5 au 9 novembre 2006. La marge d'erreur est de plus ou moins 3,1 p. cent, 19 fois sur 20.

Tant la FSCAA que l'IFAW encouragent le Parlement à écouter les concitoyens et à rejeter le projet de loi S-213 du Sénat, tout en consolidant le succès du processus législatif bâti sur sept années de consultation, de consensus général et d'une vraie pensée progressive. Le Premier Ministre Harper, qui avoue aimer les animaux, doit introduire un projet de loi qui les protègera réellement de la cruauté.

Au sujet de la FSCAA et d'IFAW

La FSCAA et l' IFAW sont deux organismes sans but lucratif qui voient à améliorer le bien-être des animaux en promouvant des opinions axées sur la recherche qui reflètent les convictions de la majorité des Canadiens. Ces deux organismes travaillent de concert avec les industries et les gouvernements pour influencer de façon constructive les politiques et les pratiques normales. Collectivement, elles représentent plus de 450 000 donateurs et partisans canadiens de toutes les régions du pays.

Renseignements

  • La Fédération des sociétés canadiennes
    d'assistance aux animaux
    Tanya O'Callaghan
    Coordonnatrice des communications
    613-224-8072 p. 12
    tanyao@cfhs.ca
    ou
    Le Fonds international pour la protection des animaux
    Marie-France Lettre
    Communications
    613-241-3982 p. 225
    mlettre@ifaw.org